Les secrets de la prière.

L’objectif de la création de l’être humain est la servitude envers Dieu ainsi que la connaissance de Très-Haut. [1] .C’est grâce à l’adoration de Dieu que l’homme atteint la perfection et se rapproche de la miséricorde divine. La prière est la meilleure forme d’expression de soumission et de servitude envers Dieu, le Très-Haut. En outre, le principe d’adoration, de dévotion et de prière se trouve dans la Fitra (disposition naturelle), de tout être humain.

La prière: la clé du paradis.

C’est en accomplissant des obligations telles que la prière, que ce dernier revitalise et forme cette vérité dans son fort intérieur. Sa conduite s’oriente alors sur le chemin des bontés et se garde de basculer dans les mauvaises œuvres. L’adhésion aux cinq prières quotidiennes apporte la sérénité, la vertu à l’âme, renforce sa puissance spirituelle, empêche l’être humain de commettre des péchés et de se livrer à des œuvres inconvenables. Elle renforce, également, la force de la foi dans l’esprit humain. On comprend, donc, pourquoi la prière est la clé du paradis.

La prière est l’un des actes de soumission pour lequel la clé du paradis est prévue comme récompense. Dans les hadiths, il est dit que l’amour et l’affection envers les Infaillibles (bénis soient-ils) [2], ainsi que le dhikr (l’évocation) de « Il n’ y a point de divinité que Dieu l’unique » [3], la patience et l’endurance [4] sont aussi la clé du Paradis. De ces hadiths, on en conclue que la prière a un lien très étroit avec la foi en Unicité de Dieu ainsi qu’avec l’affection envers les gens de la demeure prophétique (bénis soient-ils).
Selon certaines sources islamiques, le noble prophète de l’islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), dit : « La clé du paradis, c’est la prière ». [5]

Tenant compte de ce verset du noble coran « Récite ce qui t’est révélé du Livre et accomplis la Salat.
En vérité la Salat préserve de la turpitude et du blâmable. Le rappel d’Allah est certes ce qu’il y a de plus grand. Et Allah sait ce que vous faites » [6] ainsi que de certains nobles versets portant sur la prière, on comprend bien, pourquoi la prière est présentée comme la clé du paradis et ce à tel point que le noble prophète, que Dieu le bénisse, lui et les siens, dit : « La prière est le pilier de la religion, celui qui ne l’accomplit pas, détruit sa religion ». [7]
Et le noble prophète dit, également : « Aucune prière, son heure n’arrive que lorsqu’un ange lance cet appel aux gens : Levez-vous et éteignez, avec la prière, les feux que vous avez allumé dans votre dos ». [8]

Les secrets de la prière.

Certes, toutes les prescriptions divines ont leur propre philosophie et leur propre raison. Mais, il n’est pas fondamental de chercher à découvrir le sens de toutes les recommandations divines. Les Musulmans doivent se soumettre au message de la Révélation car c’est cet esprit de soumission et d’acceptation qui représente le sommet de la perfection humaine. L’exemple manifeste est l’ordre donné par Dieu au vénéré Abraham (béni soit-il), pour sacrifier son fils, Ismaël.
Ce qu’on peut dire, succinctement, par présent écrit, c’est que toutes les prescriptions, tous les programmes et actes de dévotion en Islam comportent une sagesse, une philosophie.

Premièrement : Il existe des centaines de versets coraniques et de hadiths qui appellent les gens à la réflexion et à la pensée. [9]

Deuxièmement : L’un des vifs reproches que le noble coran fait aux mécréants et aux idolâtres, c’est qu’ils suivaient et imitaient, aveuglement et sans raison, leurs ancêtres. [10]

Troisièmement : Le noble coran fait allusion, plusieurs fois, aux raisons des prescriptions divines lorsqu’il les explique. [11].Selon les hadiths, les Imams Infaillibles (bénis soient-ils) aussi, ont expliqué aux musulmans la sagesse des ordres divins. En outre, les savants musulmans ont écrit des livres sur les secrets et la philosophie des prescriptions divines.

Compte tenu de ces points, il faut dire qu’il n’est pas nécessaire que les raisons de tous les ordres soient connues, dans toutes les époques, à tous les êtres humains.

Dans la philosophie des prescriptions, il ne faut pas tenir compte, seulement, des avantages, des effets matériels ainsi que des aspects économiques, sanitaires etc… des recommandations divines, pour oublier et ignorer leurs effets mentaux, spirituels et ceux relatifs au monde de l’au-delà.
Quiconque considère Dieu comme Sage et voit une sagesse dans Ses prescriptions, ne doit pas être à la recherche des raisons, il doit se soumettre, pleinement, à Dieu.

Cela étant, en ce qui concerne la philosophie de la prière, des raisons sont avancées pour expliquer même ses piliers (actes obligatoires pour la validité de la prière) comme l’intention, le Tashahhud, l’inclinaison, la protestation, le Salam etc….

Nous mentions ci-dessous, certains exemples :

La prière fait obstacle aux turpitudes. A ce propos, le noble coran dit :
« Récite ce qui t’est révélé du Livre et accomplis la Salat. En vérité la Salat préserve de la turpitude et du blâmable. Le rappel d’Allah est certes ce qu’il y a de plus grand. Et Allah sait ce que vous faites ». [12]

La prière freine la négligence. A ce sujet, le noble coran rapporte :
« Certes, c’est Moi Allah : point de divinité que Moi. Adore-Moi donc et accomplis la Salat pour le souvenir de Moi ». [13]

La prière est une source de sérénité. Sur ce point, le noble coran mentionne :
« ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent à l’évocation d’Allah ». N’est-ce point par l’évocation d’Allah que se tranquillisent les cœurs? ». [14]

La prière : moyen de lutte contre l’orgueil ( le Kibr).

La prière est la source de toutes les grandeurs. La prière est un recours au foyer de la puissance et de la grandeur. Elle efface donc l’orgueil et l’égoïsme chez l’homme.

Autrement dit, la prière casse l’égoïsme et l’orgueil car l’homme fait, tout au long de la journée et de la nuit, 17 rak’ats de prière et dans chaque rak’at, il se prosterne, deux fois, devant Dieu et ne se considère que comme une chose infirme devant la Grandeur de Dieu.

C’est ainsi que l’homme en finit avec l’orgueil et l’égoïsme et s’efface totalement devant le Tout-Puissant. C’est pour cette raison que le vénéré Imam Ali as explique, en ces termes, que la foi est le premier acte de dévotion qui s’en suit, c’est-à-dire la prière : « Dieu a rendu obligatoire la foi pour la purifier l’homme du Shirk (l’associationnisme) et la prière pour purifier l’homme de l’orgueil ». [15]

La prière : le renforcement de la discipline

La prière renforce l’esprit pour la discipline de l’homme car cet acte de dévotion, ou pour mieux dire, cette pratique religieuse se fait dans des moments précis qu’il faut respecter sans tarder ni anticiper.
Il en est ainsi pour les autres rituels et conditions de la prière, comme l’intention, Qiyam (position debout dans la prière rituelle), le redressement, l’inclinaison, la prosternation, Qu’ud (position assise pendant la prière rituelle) et… ; dont l’accomplissement dans le respect d’un cadre défini, renforce chez le prieur la discipline pour mener à bien ses projets dans la vie.

La prière : moyen de rappel du jour de la résurrection.

Le prieur en disant « Maître du Jour de la rétribution » se rappel le jour de la résurrection et se rend compte qu’il y a un autre monde où les actes commis dans le monde d’ici-bas seront jugés et pris en considération.

La prière aura pour effet de prendre pour amis les Amis de Dieu et de rompre avec Ses ennemis. L’une des philosophies de la récitation des versets de la sourate Al-Fatiha (Prologue ou Ouverture) consiste à prendre pour amis les Amis de Dieu et à rompre avec Ses ennemis.

Lorsque le prieur dit « C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours.
Guide-nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs », il sollicite l’aide l’amitié de Dieu, le Très-Haut, des prophètes, des Justes, des martyrs et des gens pieux.Le croyant se rapproche d’eux. Et lorsque le prieur dit « non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés », il affiche son désaveu aux égarés et se détourne d’eux.

Des explications sont données sur la prière .En effet, la prière permet de reconnaître la Souveraineté de Dieu, de combattre le Shirk (l’associationnisme) et l’idolâtrie. Elle a également pour fonction de réformer l’âme du croyant par la soumission, la modestie devant Dieu, le fait d’avouer ses pêchés, d’implorer le pardon, et de poser le front sur la terre pour se prosterner devant le Tout-Puissant.

La prière vise, également, à ce que l’homme reste vigilant, et se rappelle, constamment, de Dieu et évite de plonger dans l’orgueil et affiche son intérêt croissant pour les bienfaits de la religion et du monde. [16]

Nous venons de vous mentionner certains versets et hadiths qui expliquent les effets et la sagesse des prescriptions divines. Les écrivains et les savants chiites aussi ont écrit de nombreux livres et articles sur la sagesse et les secrets de la prière.

Pour plus d’information, vous pouvez vous référer aux :
Ilal al-shara’i, Cheik Sadouq
Le secret et les rituels de la prière, Imam Khomeiny
La philosophie des secrets des prescriptions, Mohammad Wahidi.
Un rayon des secrets de la prière, Mohsen Qara’ati.

[1] « Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent », la sainte sourate 51, le verset 56. .

[2] Tabari Amoli, Imam al-Dinn Abi Jaafar Mohammad Ibn Ab ul-Qassem, Bicharat al-Mustafa Shi’at al-Murtisa, t. 2, p. 68.

[3] Bihar al-Anwar, t. 48, p. 105.

[4] Bihar al-Anwar, t. 48, p. 105.

[5] Ibn Abi Jumhour, Mohmammad Ibn Zein al-Dinn, “ Awamali Al-Azizat Fi al-Ahadith al-Diniyat”, t. 1, p. 322.

[6] La sainte sourate 29, le verset 45.

[7] Ibn Abi Al-Hadid, Abd ul-Hamid Ibn Habah al-Allah, l’explication de la Voie de l’Eloquence, chercher et correcteur Ibrahim, Mohammad Abu ul-Fazl, t. 10, P. 206.

[8] Cheikh Sadouq, Thawab ul-A’mal Wa Iqab ul-A’mal, p. 35, Publications Dar ul-Razi’, première publication, 1406 de l’hégire.

[9] La sainte sourate 16, le verset 44, la sainte sourate 3, le verset 191.

[10] La sainte sourate 7, le verset 173.

[11] La sainte sourate 29, le verset 45, la sainte sourate 2, le verset 183.

[12] La sainte sourate 29, le verset 45.

[13] La sainte sourate 20, le verset 14.

[14] La sainte sourate 13, le verset 28.

[15] La Voie de l’Eloquence, Sagesse 252.

[16] Cheik Sadouq, Man La Yahdharuhu al-Faqih, t. 1, p. 214. Jam-e Modaressin, Qom, deuxième publication, 1404 de l’hégire lunaire. Cheik Ilal al-shara’i, t.2, p. 217 ; Davari, Qom, première publication.

Commenter l'article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués par un *


Qui sommes-nous ?

Le site al-imane.com est un espace religieux musulman basé sur l’école des Ahl-ul-Bayt (les Gens de la Demeure prophétique). ALLAH dit dans le Saint Coran : « O vous, les Gens de la Demeure ! Allah veut seulement éloigner de vous la souillure, et vous purifier totalement. » (Sourate al-Ahzâb, 33 : 33). ALLAH dit également : « Dis : Je ne vous demande aucun salaire pour cela, si ce n’est votre amour envers les Proches. »

CONTACT

Aide