Aux sources de la pensée shi’ite

Pour commander le livre : https://www.editionsducerf.fr/
Cette étude examine le rôle joué par Yimàm Muhammad al-Bàqir (m.c. 120/737) dans le développement de la pensée islamique. L’emploi du terme « pensée » plutôt que « théo­logie » est justifié parce que, pendant la période ici concernée, la doctrine religieuse était au centre de la vie politique et intel­lectuelle de la communauté musulmane. Elle n’était pas encore devenue un domaine réservé aux théologiens. Dans un environnement où les discussions et les divergences au sein de la communauté étaient centrées sur la question de savoir qui était autorisé à gouverner, al-Bàqir élabora l’idée d’un imamat non politique. Cette revendication était significative et opportune, dans la mesure où beaucoup en étaient arrivés à croire que l’élément déterminant de l’imàmat était la conquête d’un pouvoir qui était en fait le pouvoir politique. Al-Bàqir affirmait que l’institution de l’imàmat était héréditaire par nature et qu’elle ne dépendait pas du khurüj (proclamation) de l’imàm.

Commenter l'article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués par un *


Qui sommes-nous ?

Le site al-imane.com est un espace religieux musulman basé sur l’école des Ahl-ul-Bayt (les Gens de la Demeure prophétique). ALLAH dit dans le Saint Coran : « O vous, les Gens de la Demeure ! Allah veut seulement éloigner de vous la souillure, et vous purifier totalement. » (Sourate al-Ahzâb, 33 : 33). ALLAH dit également : « Dis : Je ne vous demande aucun salaire pour cela, si ce n’est votre amour envers les Proches. »

CONTACT

Aide