Forum al-imane.com

Enregistrez un compte gratuit aujourd'hui pour devenir membre de la communauté chiite francophone! Une fois connecté, vous pourrez participer en ajoutant vos propres sujets, messages et commentaires, mais aussi poser vos propres questions. Tout cela dans un cadre conviviale et fraternel.

L’interprétation du mot « Oummi » dans le Coran

Vous avez peut-être lu les versets coraniques qui racontent que le Prophète était « Oummi ».

Ce mot est employé sept fois dans le Coran et Allah dit dans deux versets que le Prophète était Oummi.

Que signifie le mot « Oummi »?

Je vous raconterai d’abord l’explication des plus anciens des lexicographes arabes sur ce sujet. Puis on parlera des versets coraniques, des hadiths et des opinions des savants chiites et sunnites.

Farra’ (الفراء), un des plus grands lexicographes arabe, du deuxième siècle de l’hégire dit: « Oummi, veut dire le peuple arabe qui n’avait aucun livre divin ».

Selon lui, le peuple arabe s’appelait Oummi, car contrairement aux juifs et aux chrétiens, il n’avait pas un livre divin avant l’islam.

Sahib ibn ‘Oubbad (صاحب بن عباد) du quatrième siècle dit dans son livre « Al Mohit Fi Al Loughah »: « Oummi est celui qui ne sait ni lire ni écrire ».

Ibn Fariss (ابن فارس) du quatrième siècle dit dans « Mo’jam Maqaïss Al Logha »: « Oummi est celui qui ne peut pas écrire, comme le moment où il est né ».

Zamakhchari (الزمخشری) du cinquième siècle dit dans « Al Fa’îq fi Gharib Al Hadith »: « Oummi signifie celui qui fait partie de la communauté arabe. Car il ne pouvait pas écrire ».

Ibn Sîda (ابن سیدة) du cinquième siècle dit dans « Al Mohkam wal Mohit Al A’dham »: « Oummi est celui qui ne peut pas écrire ».

Raghib Al Îsphahani (راغب الاصفهانی) du sixième siècle dit la même chose dans « Al Mophradat ».

Ibn Athir (ابن اثیر) du septième siècle dit dans « Al Nihaya fi Gharib Al Hadith wal Athar »: « On disait aux arabes, Oummiyyin, car rarement il se trouvait quelqu’un parmi eux qui pouvait écrire ».

Vous voyez alors qu’il y a deux opinions principales parmi les lexicographes arabes sur ce sujet:

* Oummi veut dire les arabes qui n’avaient pas un livre divin.

* Oummi signifie celui qui ne sait ni lire ni écrire et ne l’a pas appris chez un prof.

Il y a des autres opinions qui se rapportent à la deuxième opinion mentionnée.

Nous pouvons trouver la signification de ce mot à travers des versets coraniques.

Le Coran ne dit pas que le Prophète était illettré.

Il y a quelques versets sur ce sujet qui peuvent nous aider à comprendre la signification de ce mot.

Allah dit:

« Certains d’entre eux sont Oummi qui ne connaissent pas le Livre, mais seulement des contes imaginés ».

البقرة : 78 وَ مِنْهُمْ أُمِّيُّونَ لا يَعْلَمُونَ الْكِتابَ إِلاَّ أَمانِيَّ

Ce verset explique par la phrase suivante le mot Oummi: « ils ne connaissent pas le Livre ».

De quel livre parle ce verset?

Le mot « Al Kitab, le Livre » est employé 158 fois dans le Coran dont 157 fois signifie le Livre divin qui est révélé de la part d’Allah.

Alors, selon ce verset, le mot Oummi signifie: « Ceux qui n’ont pas un livre divin ».

Dans la sourate Al Imran, le verset 20 Allah dit:

« Dis à ceux auxquels le Livre a été donné et à Oummiyyin, avez-vous accepté la soumission de Dieu? »

آلعمران : 20 قُلْ لِلَّذينَ أُوتُوا الْكِتابَ وَ الْأُمِّيِّينَ أَ أَسْلَمْتُمْ

Dans ce verset, Allah a mis le mot « Al Oummiyyin » à côté des gens du Livre.

قل للذین اوتوا الکتاب, dis aux gens du Livre.

و الأمیین, et les Oummiyin.

Que veut dire alors « Al Oummiyin » devant « les gens du Livre »?

Bien-sûr qu’il existait beaucoup d’ignorants parmi les gens du Livre. Alors, si le mot « Oummi » voulait dire « illettré et ignorant », Allah devrait dire: « Dis aux savants et aux ignorants » au lieu de dire: « Dis aux gens du Livre et à Oummiyin ».

De ce fait, le mot Oummiyin dans ce verset signifie: « Les arabes qui n’avaient pas un Livre divin ».

Dans la même sourate, le verset 75 on voit la même chose.

آلعمران : 75

Dans la sourate Al Joum’a, le verset 2, Allah dit:

« C’est lui qui a envoyé à Oummiyin un Prophète pris parmi eux qui leur récite Ses Versets, qui les purifie, qui leur enseigne le Livre et la Sagesse ».

الجمعة : 2 هُوَ الَّذي بَعَثَ فِي الْأُمِّيِّينَ رَسُولاً مِنْهُمْ يَتْلُوا عَلَيْهِمْ آياتِهِ وَ يُزَكِّيهِمْ وَ يُعَلِّمُهُمُ الْكِتابَ وَ الْحِكْمَةَ

Dans ce verset Allah dit que le Prophète fut envoyé pour enseigner le Livre et la sagesse. Est-il possible qu’un prophète qui est illettré, soit envoyé pour enseigner le Livre?

Dans ce cas, on comprend que le mot « Oummi » ne signifie pas « illettré ».

Dans la sourate Al A’raf, le verset 157 et 158, Allah dit:

النبی الأمی

Maintenant, nous savons bien que ce mot ne signifie pas « illettré » mais il signifie: « Le Prophète faisait partie des gens qui n’avaient pas un livre divin avant l’islam ».

Il y a un seul verset, selon lequel, certains croient que le Prophète était illettré.

Allah dit:

« Et avant cela, tu ne récitais aucun livre et tu n’en écrivais aucun de ta main droite. Sinon, ceux qui nient la vérité auraient eu des doutes ».

العنكبوت : 48 وَ ما كُنْتَ تَتْلُوا مِنْ قَبْلِهِ مِنْ كِتابٍ وَ لا تَخُطُّهُ بِيَمينِكَ إِذاً لاَرْتابَ الْمُبْطِلُونَ

Certains croient que: « Ce verset veut dire que le Prophète ne savait ni lire ni écrire ». Alors que ce n’est pas juste. Il faut faire attention à deux sujets dans ce verset:

* Le premier: Allah ne dit pas: Tu ne pouvais pas réciter et écrire aucun livre. Il dit: « Tu ne récitais pas et tu n’écrivais pas ».

C’est possible qu’une personne qui sait lire et écrire, ne lise et n’écrive rien pendant une partie de sa vie. Tout comme le Prophète qui ne récitait pas et n’écrivait pas avant sa prophétie.

* Le deuxième: Même si nous acceptons que ce verset parle de l’illettrisme du Prophète, ce n’était pas pour toute sa vie; c’était juste pour une partie de sa vie qui était avant sa prophétie. Car Allah dit

dans ce verset: « من قبله, avant cela » ça veut dire avant que nous t’envoyions le Coran.

Dans le hadith chiite et sunnite nous pouvons aussi trouver cette signification du mot Oummi.

Dans le livre Îlal Al Charayé’ (علل الشرائع), v1 p124 ce hadith est rapporté:

Un homme demanda à l’Imam Jawad (as): « Pourquoi le Prophète s’appelait Oummi?

L’imam lui dit: Qu’est-ce que les hommes en pensent?

Il dit: Les gens croient que le Prophète pslf s’appelait Oummi, car il ne savait pas écrire.

L’imam lui répondit: « Ils mentent, qu’Allah les maudisse! Comment est-ce possible alors qu’Allah dit dans le Coran:

« C’est lui qui a envoyé à Oummiyin un Prophète pris parmi eux qui leur récite Ses Versets, qui les purifie, qui leur enseigne le Livre et la Sagesse ».

Comment le Prophète les enseignait ce qu’il ne savait pas?

Par Allah, le Prophète savait lire et écrire en 73 langues. Mais il s’appelait Oummi car il faisait partie des gens de la Mecque.

Dans la même page, Chaykh Sadouq (الشیخ الصدوق) rapporte un hadith de l’imam Baqir (as) qui dit la même chose.

Dans la page 125, Chaykh Al Sadouq rapporte trois hadiths des Ahlul Bayt qui disent que le Prophète lisait mais il n’écrivait pas.

Ces hadiths ne disent pas que le Prophète ne pouvait pas écrire, ils disent qu’il n’écrivait pas.

Dans un autre hadith, rapporté par le livre « Basa’îr Al Darajat » v1 p227 l’imam Sadiq (as) dit: « Le Prophète pslf lisait et écrivait ».

Dans un hadith, rapporté par « Tafsir Al Qoummi » v2 p366, l’imam Sadiq (as) dit: « Les arabes pouvaient écrire mais ils n’avaient pas un livre divin. C’est pourquoi ils s’appelèrent Oummiyin ».

Vous voyez alors que les hadiths chiites aussi confirment ce que j’ai expliqué par les versets coraniques. En fait, on n’a pas besoin de vérifier les chaînes de transmission de ces hadiths, si elles sont authentiques ou non. Car lorsqu’un hadith est confirmé par le Coran, il est nécessairement authentique; même si sa chaîne de transmission soit inauthentique.

Parmi les hadiths sunnites nous trouvons aussi ceux qui confirment que le Prophète pouvait lire et écrire.

Boukhari rapporte dans Sahih Boukhari, le hadith numéro 114:

« A la fin de la vie du Prophète pslf lorsqu’il tomba très malade, il demanda à ses compagnons qui étaient chez lui et dit:

« Donnez-moi une feuille de papier. Je veux vous écrire une lettre afin que vous ne vous égarerez jamais ».

Oumar ibn Khattab dit: « La douleur prend le dessus sur le Prophète. Le Livre d’Allah nous suffit ».

Les compagnons qui étaient présents s’opposèrent jusqu’à ce que le vacarme se multiplia.

Le Prophète leur dit: « Eloignez-vous de moi. Il ne faut pas se disputer chez moi ».

Ibn Abbas sortit en disant: « Le vrai malheur est ce qu’ils ont empêché le Prophète de nous écrire ».

Dans un autre hadith rapporté par plusieurs savants sunnites, lors de la conciliation de Houdaybiyya, les mécréants de la Mecque dirent aux Prophète: « Tu dois écrire « Mohammed ibn Abdellah » au lieu de « Mohammed l’Envoyé d’Allah » car nous ne croyons pas que tu es un envoyé de Dieu ».

Le Prophète effaça le mot « l’Envoyé d’Allah » et écrit « Mohammed ibn Abdellah ».

Ce hadith est rapporté par:

Boukhari dans Sahih Boukhari, le hadith numéro 2699.

Ahmad ibn Hanbal dans Mousnad, le hadith numéro 18635.

Mouslim dans Sahih Mouslim, le hadith numéro 1783.

Sounan Al Darami, le hadith numéro 2702.

Nasa’î dans Al Sounan Al Koubra, le hadith numéro 8525.

Ibn Hibban dans Sahih ibn Hibban, le hadith numéro 4869.

Tabarani (الطبرانی), un savant sunnite du quatrième siècle rapporte un autre hadith dans Mousnad Al Chamiyyin et dit:

Le Prophète dit: « La nuit de l’ascension, j’ai vu sur la porte du Paradis qu’il est écrit: Allah récompensera pour l’aumône dix fois plus etc…

Soyouti (السیوطی), un grand savant sunnite du dixième siècle dit dans Al Dourr Al Manthour:

Le Prophète lit et écrit avant sa mort.

Tous ces hadiths confirment que le Prophète pouvait lire et écrire.

Alors Selon moi, on comprend par ces versets et ces hadiths (chiites et sunnites) que le mot Al Oummi signifie le peuple qui n’a pas un livre divin. Et le Prophète pouvait lire et écrire avant et après sa prophétie. Mais il ne lisait ni écrivait avant sa prophétie.

Que disent les savants chiites et sunnites sur ce sujet?

Il y a de différentes opinions parmi les savants chiites ainsi que les savants sunnites.

Je vous en raconte quelques-uns.

Chaykh Al Toussi (الشیخ الطوسی) un grand savant chiite du cinquième siècle dit dans Al Tibyan fi Tafsir Al Coran, v8 p216:

« Les interprétateurs pensent que le verset 48 de la sourate Al Ankabout dit qu’avant sa prophétie, le Prophète ne pouvait ni lire ni écrire.

Mais ce n’est pas juste. Car le verset ne dit pas que le Prophète ne pouvait ni lire ni écrire. Ce verset dit que le Prophète ne lisait et n’écrivait pas avant sa prophétie. C’est possible que celui qui peut lire et écrire, s’en abstienne. En plus, selon ce verset on comprend bien que le Prophète lisait et écrivait bien après sa prophétie ».

العنكبوت : 48 وَ ما كُنْتَ تَتْلُوا مِنْ قَبْلِهِ مِنْ كِتابٍ وَ لا تَخُطُّهُ بِيَمينِكَ إِذاً لاَرْتابَ الْمُبْطِلُونَ

Sayed Al Mourtadha (السید المرتضی), un grand savant chiite du cinquième siècle dit dans Rasa’îl Al Charif Al Mourtadha, v1 p104:

Il faut croire que tous les deux sont possibles. C’était possible que le Prophète puisse lire et écrire. C’était possible aussi qu’il ne le puisse pas. On n’est pas sûr lequel était vrai.

Ibn Chahr Achoub (ابن شهرآشوب), un grand savant chiite de sixième siècle dit dans Moutachabihoul Coran wa Moukhtaliphouh:

Ibn Abbas et Abou Oubayda dirent: Oummi signifie celui qui refuse le Livre de Dieu ou celui qui n’a pas un livre divin. Car le Coran dit que certains parmi les Oummiyyin pouvaient écrire ».

Al Sayed Al Amili (السید العاملی) dit dans Miftah Al Kirama, v10 p10:

C’est sûr que le Prophète savait écrire après sa prophétie.

Al Allama Al Majlissi (العلامة المجلسی) dit dans Bihar Al Anwar, v16 p134:

On peut interpréter tous ces versets et ces hadiths de deux façons:

* Le Prophète savait écrire mais il s’en abstenait pour certains intérêts.

* Les hadiths qui disent que le Prophète ne savait pas écrire, signifient qu’il ne l’a pas appris à travers des êtres humains mais il a appris miraculeusement.

Il continue: Comment est-ce possible que le Prophète soit ignorant, alors que grâce à Allah il savait toutes les sciences?

Al Sayed Al Khoi (السید الخوئی) dit dans Minhaj Al Bara’â fi Charhi Nahj Al Balagha, v9 p214:

« Certains croient que le Prophète ne savait ni lire ni écrire. Ce n’est pas vrai. Car Oummi signifie celui qui fait partie de Oum Al Qoura (la Mecque).

Puis il raconte les hadiths que je vous ai racontés.

Parmi les savants chiites, Ayatoullah Ahmadi Myaneji a beaucoup recherché sur ce sujet dans son livre « Makatib Al Rassoul » v1 p85.

Je vous raconte aussi les opinions de certains savants sunnites.

Qourtoubi (قرطبی) du septième siècle dans son Tafsir, Ibn Hajjar Al Asqalani (ابن حجر العسقلانی) du neuvième siècle dans Fath Al Bari fi Charh Sahih Al Boukhari ont raconté des opinions des grands savants sunnites. Surtout ceux qui étaient en Andalousie. Ils racontent que les califes des Omeyyades ont tué certains savants sunnites parce qu’ils croyaient que le Prophète savait lire et écrire.

Al Tabari (الطبری) du quatrième siècle dit dans « Jami Al Bayan fi Tafsir Al Coran » v3 p143:

Al Oummiyyin signifie ceux qui n’avaient pas un livre divin.

Dans le volume 1, page 296 il raconte l’opinion d’Ibn Abbas, un compagnon du Prophète, qui disait:

« Allah les appela Oummiyin, car ils refusaient Ses livres et Ses prophètes ».

Il dit la même chose dans V28 p61.

Salih Al Fawzan (صالح الفوزان), qui fait partie des grands savants saoudites, dit dans Masa’îl Al Jahiliyya, p9:

Al Oummiyyoun étaient les arabes qui ne suivaient ni les juifs ni les chrétiens. Souvent, ils n’écrivaient pas; et ils n’avaient pas un livre divin avant le Coran. C’est pour ça qu’ils s’appelaient Oummiyyin.

Mais plusieurs savants sunnites croient que le Prophète ne savait ni lire ni écrire.

Par Sayed Ali Moosavi
 
al-imane.com

L’interprétation du mot « Oummi » dans le Coran

  • Auteur de la discussion Adil
  • Date de début

Heures des prières