Quoi de neuf ?

Besoin d'aide pour répondre à 2 questions

iNTiKaM

Membre
Membre
As salamou 3alaykoum wa rahmatullah !

Je nécessite l'aide des chers membres d'ahloulbayt.org car dans mon entourage on est 5 convertis + 1 algérien passé récemment au chiisme. Du coup certaines questions sont épineuses pour nous. Peut-être pourriez vous nous aidé bi idhnillah.

* 1ère question :

Elle concerne la circoncision. Ayant lu des narrations sunnites elle paraît seulement préférable chez les adultes convertis, mais dans les narrations chiites il m'a paru qu'elle restait tout de même obligatoire. Qu'en est-il réellement ?
Parce qu'on est que 2 sur les 5 à avoir "franchi le cap" or dans la clinique le chirurgien se fait aider d'une assistante. Du coup on ne sait pas si on doit prévenir les 3 restants car se dénuder devant une étrangère reste haram certes mais on a peur qu'ils se servent de ce prétexte pour repousser, repousser et toujours repousser...
Que nous conseillez vous ?

* 2ème question :

Elle concerne l'heure de fajr. Outre le fait que les sites sur les horaires de prières ne sont jamais d'accord entre eux, ou rarement, il se pose (pour nous en tout cas) problèmes :

1) Pourquoi l'heure de fajr diffère-t-elle de celle des sunnites ? (ils la font généralement une demi heure plus tard que nous)

2) Est-ce vraiment légitime de se fier à des calculs et des estimations ?
Parce que moi je me fie au site praytime.info et à celui d'al-imane.org mais quand je prie il fait nuit encore, je ne vois pas une seule lueur de jour.

Si l'on prend l'exemple de 2 villages : l'un en haut d'une montagne et l'autre à l'ouest en bas de cette montagne. Le soleil se levant à l'Est, les habitants du village d'en haut verront la lueur du jour bien avant le village d'en bas car la montagne leur bouche l'horizon du côté où le soleil se lève.
Pareillement, le village d'en bas priera fajr beaucoup plus tard que le village d'en haut.
Or avec les calculs tout le monde priera à la même heure, en haut comme en bas, bien que le village d'en bas sera toujours dans le noir.
Maintenant on peut dire que si le village d'en bas est dans le noir, ce n'est plus le noir de la nuit mais le noir de l'ombre de la montagne...

Enfin bref je m'y perds, à l'époque du Prophète sawaws ils attendaient de voir la lueur non ? Quand bien même ils auraient été adossé à une montagne qui boucherait l'horizon côté Est ?
 

ali_hussain

Membre
Membre
As salamou 3alaykoum wa rahmatullah !

Je nécessite l'aide des chers membres d'ahloulbayt.org car dans mon entourage on est 5 convertis + 1 algérien passé récemment au chiisme. Du coup certaines questions sont épineuses pour nous. Peut-être pourriez vous nous aidé bi idhnillah.

* 1ère question :

Elle concerne la circoncision. Ayant lu des narrations sunnites elle paraît seulement préférable chez les adultes convertis, mais dans les narrations chiites il m'a paru qu'elle restait tout de même obligatoire. Qu'en est-il réellement ?
wa 'alaykoum assalam wa rahmatoullahi wa barakatouh,

bismillah,

En ce qui concern la circoncision, de ce que je comprends, elle est obligatoire en elle-même, c'est est une obligation pour accomplir le tawaf au hajj, et le hajj est une des obligations de l'Islam (pour ceux qui ont les moyens) - mais ce n'est pas une condition pour l'acceptation de la priere ni le jeune.

Sayed Sistani a un fatwa sur son site:

السؤال: هل الختان واجب ام مستحب ؟

الجواب: الختان واجب لنفسه، وشرط في صحة الطواف واجباً كان ام مندوباً عدا طواف الصبي غير المميز الذي يطوفه وليه، ولا فرق في الطواف الواجب بين ما كان جزأً لحج او عمرة واجبين او مندوبين، وليس الختان شرطاً في صحة الصلاة على الاقوى فضلاً عن سائر العبادات

http://www.sistani.org/arabic/qa/0461/

Sur son site francais il parle un peut de ca:

Article 301: Si le mohrem non circoncis- qu'il soit majeur ou mineur capable de discernement- accomplit le tawâf, sans le recommencer après avoir subi la circoncision; son tawâf n'est pas valable. Si donc, il ne le recommence pas après s'être fait circoncis, il est considéré comme n'ayant absolument pas accompli le tawâf, selon la "précaution", et par conséquent il sera soumis aux dispositions de l'Article suivant:

Article 302:
Si le quelqu'un devient soumis à l'obligation du pèlerinage, sans qu'il soit encore circoncis, il lui est permis, s'il le peut, de faire la circoncision et d'accomplir le pèlerinage pendant l'année de sa soumission à ladite obligation. Autrement, il peut retarder le pèlerinage jusqu'à ce qu'il soit circoncis.
S'il ne peut pas faire la circoncision du tout (pour une raison valable) il ne sera pas pour autant délié de l'obligation du pèlerinage, mais devra, selon la "précaution juridique", faire le tawâf lui-même pour la `Omrah et le pèlerinage, tout en le faisant faire par délégation, en son nom par quelqu'un d'autre, et il doit accomplir lui-même la prière de tawâf après que le mandataire aura accompli le tawâf. La dissimulation de la partie intime dans la limite prescrite pour la prière selon la "précaution juridique": D'autre part, selon la "position prioritaire" ou même selon la "précaution", il faut respecter toutes les conditions requises pour le vêtement couvrant la partie intime, ou plutôt dans tous les vêtements portés par le pèlerin pendant le tawâf.

http://www.sistani.org/french/book/57/2794/

Parce qu'on est que 2 sur les 5 à avoir "franchi le cap" or dans la clinique le chirurgien se fait aider d'une assistante. Du coup on ne sait pas si on doit prévenir les 3 restants car se dénuder devant une étrangère reste haram certes mais on a peur qu'ils se servent de ce prétexte pour repousser, repousser et toujours repousser...
Que nous conseillez vous ?
J'ai lu quelques questions et réponses sur le site du sayed, et de ce que je vois, la circoncision n'est pas une raison pour se découvrir devant une non-mahram.

Il ne parle pas de ça spécifiquement, alors, c'est peut-être mieux d'envoyer une question pour être sûr, ou de trouver un hôpital sans femmes

wa assalam 'alaykoum
 
Haut