Forum al-imane.com

Enregistrez un compte gratuit aujourd'hui pour devenir membre de la communauté chiite francophone! Une fois connecté, vous pourrez participer en ajoutant vos propres sujets, messages et commentaires, mais aussi poser vos propres questions. Tout cela dans un cadre conviviale et fraternel.

La connaissance d’ALLAH (sw) par Ses Noms et Ses Attributs.

Les noms divins ont une utilité différente. Les versets « C’est à Allah qu’appartiennent les plus beaux noms. Invoquez Le par Ses noms et laissez ceux qui profanent Ses noms : ils seront rétribués pour ce qu’ils ont fait. » et « Dis : « Invoquez Allah, ou invoquez le Tout Miséricordieux. Quel que soit le nom par lequel vous l’appelez, Il a les plus beaux noms. Et dans ta Salat, ne récite pas à voix haute; et ne l’y abaisse pas trop, mais cherche le juste milieu entre les deux. » des sourates 7 et 17 nous montrent qu’il est possible d’invoquer Allah par différents noms. L’un d’eux exauce les invocations (Al Mujib). Un autre a pour objectif la guérison (Ash Shafi, Le Guérisseur). Un des autres a pour but d’être pourvu, l’Infini Pourvoyeur, (Ar Razzaq). Al Matine (Le Robuste).

Il y a des dizaines de noms dans le Saint Coran. Connaitre Allah passe par la connaissance de Ses attributs. L’imam Ali (as) dit : « La base de la religion, c’est sa connaissance. ». La connaissance du divin n’est assurée que par la connaissance de ses attributs et de ses noms. L’imam Redha (as) rapporte : « Si Allah ne s’était pas fait connaitre par Ses Noms, personne n’aurait eu la capacité de Le connaître. »

Par exemple, si quelqu’un veut connaître Az Zahra (as), Al Batoul, les imams des Ahlulbayt et les prophètes, l’un des chemins essentiels est d’étudier leurs noms, surnoms et attributs.

Le prénom du Saint prophète (saw) est Mohamed qui signifie « le loué ». Ahmed veut dire « celui qui loue. »

Il en va alors de même pour Allah. Les versets coraniques et les récits mentionnent Allah à travers différents noms et attributs. Il en existe 127 dans le Coran. Dans Al Jawshan Al Kabir, on évoque 1000 noms.

La connaissance d’Allah s’acquiert en deux étapes :

· par les mots, les explications et les conventions

· l’application de Ses attributs

Par les mots, les explications et les conventions

L’homme peut savoir ce que signifie le fait qu’Allah soit le Donateur Très Généreux (Al Jawad), mais cet homme est-il un bienfaiteur ou pas ?Il se peut qu’il ne le soit pas tout en connaissant cet attribut divin. De même qu’il peut savoir qu’Allah est le Bienveillant (Ar Ra’uf) et le Très Miséricordieux (Ar Rahim) sans l’être dans son comportement avec les autres.

Donc, on peut connaître Allah seulement par les noms, mais cela n’a aucune valeur. Les récits montrent même que cela se retournera contre lui au jour de la résurrectioncomme l’explique leverset 149 de la sourate 6 « Dis : « L’argument décisif appartient à Allah. S’Il avait voulu certainement Il vous aurait tous guidés. (sur le droit chemin). »

L’imam (as) a été questionné sur ce verset : « Qu’est-ce qu’est l’argument décisif qu’Allah aura contre les gens? » Il rétorque : « Car Allah demandera aux gens le jour de la résurrection, Il dira : « Pourquoi n’as-tu pas fait ?» L’homme répondra : « Je ne savais pas. » Allah répondra : « Pourquoi ne savais-tu pas ? » Si l’homme dit : « Je ne savais pas », Allah répondra : « Pourquoi n’as-tu pas appris ? » Si l’homme dit : « Je savais », Allah répondra : « Pourquoi n’as-tu pas fait ? »

Il ne suffit donc pas d’apprendre Ses Noms. Iblis (satan) connaissait également Ses noms et attributs et il n’avait pas de problème avec cela. Son problème venait plutôt de l’obéissance et de l’adoration d’Allah. En somme de son orgueil. Le coran explique que la première caractéristique de l’orgueil est le refus de l’adoration d’Allah comme le stipule le verset suivant : « Et votre Seigneur dit : « Appelez-Moi, Je vous répondrai. Ceux qui, par orgueil, se refusent à M’adorer entreront bientôt dans l’Enfer, humiliés » (Sourate 40, verset 60). L’imam Ali (as) dit à ce propos dans son livre Nahj Al balagha : « Il (Satan) a prié pour Allah deux génuflexions dans le quatrième ciel en 6000 ans. » Il (as) ajoute notamment : « On ne sait pas si il s’agit d’années de ce monde ou des cieux. »

Ce qui a causé la perte de Satan, c’est le fait qu’il a répondu à Allah à propos d’Adam : « Moi je suis meilleur que lui. » Le refus de se prosterner est le résultat de l’orgueil.

L’application de Ses attributs par le messager d’Allah

Celui qui sait ne met pas en pratique sa science, son sort sera pire que les gens qui ne savent pas. Des hadiths abondent dans ce sens : « On pardonnera à l’ignorant 70 péchés, mais on ne pardonnera pas au savant un seul péché »

Le Messager d’Allah (saw) explique le verset « Taha, Nous n’avons point fait descendre le Coran pour que tu sois malheureux » (Sourate 20, versets 1 et 2)

On demanda au Messager d’Allah (saw) : « O messager d’Allah, Allah ne t’a-t-il pas pardonné tes péchés passés et futurs ? Donc tu ne dois plus craindre le châtiment. » Le messager d’Allah (saw) dit : « Ne dois-je pas être un serviteur reconnaissant ? »

Le Prophète (saw) raconte : « Allah a 99 moralités, celui qui les acquiert entrera au paradis ». Une autre version nous informe : « Allah a 99 noms, quiconque les apprends entrera au paradis. »

L’apprentissage signifie la connaissance de Ses noms et attributs ainsi que son application dans son comportement pour en faire des qualités. Bien entendu, selon les capacités des croyants.

Une personne qui donne généreusement de l’argent dans le chemin d’Allah, Exalté soit-Il, s’est imprégnée de ces noms divins. La personne qui hésite doit fournir encore des efforts pour y parvenir.

Certains noms sont spécifiques à Allah et sont donc impossible à obtenir pour le serviteur. Par exemple, il y a Al Muhyi (Celui qui donne la vie). Le prophète Jésus (as) fait figure d’exception car Allah lui a attribué cette capacité en raison de son statut élevé. Le Coran en témoigne le verset 49 de la sourate 3 : « et Il sera le messager aux enfants d’Israël, [et leur dira]: «En vérité, je viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur. Pour vous, je forme de la glaise comme la figure d’un oiseau, puis je souffle dedans: et, par la permission d’Allah, cela devient un oiseau. Et je guéris l’aveugle-né et le lépreux, et je ressuscite les morts, par la permission d’Allah. Et je vous apprends ce que vous mangez et ce que vous amassez dans vos maisons. Voilà bien là un signe, pour vous, si vous êtes croyants!»

Le verset suivant démontre la grandeur et la proximité de Jésus avec Allah : « Quand Je l’aurai bien formé et insufflé de mon Esprit, jetez-vous devant lui, prosternés. » (Sourate 38, verset 72). En effet, ce souffle provient d’Allah. De même que l’ange de la mort qui est imprégné de l’attribut Al Mumit (Celui qui fait mourir) comme l’atteste le Coran : « Dis: «L’Ange de la mort qui est chargé de vous, vous fera mourir. Ensuite, vous serez ramenés vers Votre Seigneur» ». (Sourate 32, verset 11)

Les noms d’Allah, présents dans toute les créations de l’univers.

Dans toute la création du monde on trouve une manifestation petite ou grande d’un des noms d’Allah. Si on constate une science, cela est une facette du nom d’Al-Alim (l’Ominiscient). Pareillement pour Al Jawad Al Karim (Le Donateur Très Généreux) lorsqu’on voit une donation et une bienveillance pour « Ar Rahim » (Le Très miséricordieux).

Le verset suivant interpelle le croyant sur le sujet : « Nous leur montrerons nos signes dans l’univers et en eux-mêmes, jusqu’à ce qu’il (le Coran) leur devienne est évident que c’est cela, la vérité » (Sourate 41, verset 53).

Tout l’univers est composé de ces signes. Même Satan car l’un des Attributs d’Allah est Al Moudhill (celui qui humilie les fiers en les égarant). C’est une des raisons pour laquelle on peut lire dans le Coran : « Allah égare qui il veut et guide qui Il veut » (Sourate 14, verset 4)

La capacité de bouger pour un être humain est une manifestation d’un des noms d’Allah (Al Qawi, le Fort, le Puissant : « La puissance toute entière appartient à Allah » (Sourate 10, verset 65).

Les Djinns également ont besoin de cet attribut comme l’explique ce verset : « Pour cela, je suis fort et digne de confiance » (Sourate 27, verset 39)

Le nom suprême

Il existe un nom intitulé le « nom suprême (Al A’dham) » qui englobe à lui seul tous les attributs. Tous les bienfaits qui arrivent à ce monde passent par l’intermédiaire de ce nom suprême (Al A’dham).

En outre, la création du monde à partir de la lumière du prophète (sawa) est une grâce du Seigneur des mondes.

Connaitre Allah par les Ahlulbayt (as)

Le meilleur moyen d’y parvenir (à connaitre Allah) est de connaitre l’existence du sceau des prophètes et de sa sainte famille.

Un récit de Jaber Ibn ‘Abdillah Al Ansari raconte : « J’ai demandé au messager d’Allah (sawa) quelle est la première chose qu’Allah a créé ? » Il répond : « Ô Jaber, il s’agit de la lumière de ton prophète qu’Allah a créé puis Il a créé à partir de cela tous les bienfaits. Puis avec Sa volonté, Il l’a placée à un niveau spirituel rapproché comme Allah l’a voulu, et a divisé cette lumière en parties et Il a créé le Trône avec une partie de cette lumière, Il a créé le Koursi avec une autre partie et ceux qui portent le trône et les habitants du Koursi avec une partie de cette lumière. Il a dédié la quatrième partie à l’amour comme Allah l’a voulu et Il a divisé cette lumière en différentes parties et a créé Al-Kalam (la plume) avec une partie, la table préservée (Al-Lawh) avec une partie, le paradis avec une partie et Il a dédié la quatrième partie à la crainte comme Allah l’a voulu et Il a divisé cette partie en différentes parties. Il a créé le soleil avec une partie, les anges avec une partie et la lune avec une partie et Il a divisé la quatrième partie. Il a créé la raison avec une partie, la science et la loganimité avec une partie, l’infaillibilité et la conciliation avec une partie. Puis Il a regardé cette lumière avec œil charismatique et a fait découler de cette lumière 124000 gouttes et Allah a créé avec chacune de ces gouttes l’âme des prophètes et des messagers. Puis les âmes des prophètes ont été insufflées, et à partir de ces âmes, Allah a créé les âmes des rapprochés, des pieux et des martyrs. » (Tabaqat Al Kubra de Ibn Sa’d, Tafsir Jama’ Al-Bayâne de Tabari, Dala-Il Al-Noubouwa d’Abou Na’im, Al Bidayah wa Al Nihawyah d’Ibn Kathir, Al Khassa Il Al-Koubra de Suyuti, Sharh Al Mawahib d’Al-Zorqani, Al-Madhnoune Al-Saghir d’Al Ghazali, Kanz Al Oummal d’Al-Hindi)

D’autres narrations attestent de cette vérité, en voici quelques unes :

« J’étais la première personne à être créée et la dernière à être envoyée comme messager »

« Tu es mon serviteur et mon messager et J’ai fait de toi le premier prophète créé et le dernier à être envoyé. »

« La première chose qu’Allah a créé c’est ma lumière. »

« J’étais déjà prophète alors qu’Adam étais entre l’eau et la glaise. »

« J’étais déjà prophète alors qu’Adam étais entre l’âme et le corps. »

« J’étais déjà prophète alors qu’Adam étais entre l’âme et le corps. »

Un récit rapporté par l’imam Ali (as) confirme cela : « Allah n’a pas de preuve plus grande que moi ». Connaitre son créateur revient à connaitre Ali (as). « Celui qui vous a connu a connu Allah et celui qui vous a ignoré a ignoré Allah. » « Celui qui vous a aimé a aimé Allah et celui qui vous a détesté a détesté Allah. »

La création du prophète dans l’autre monde a été faite pour que les mondes apprennent à les connaitre. Un récit de celui-ci : « Ô anges de Dieu,connaissez-vous notre réalité ? »Les anges répondirent : « Ô prophète d’Allah,comment pourrions-nous ne pas vous connaitre alors que vous êtes la première existence qu’Allah a créé ?Il vous a créé comme étant un reflet de Sa lumière,dans la lumière du ciel de Sa gloire et de Sa royauté et de la lumière de Son agrément (Wajh). Et vous a ccordé des rangs qui ne sont autres que la manifestation de sa royauté. Son trône était sur l’eau avant que le ciel ne soit construit et que la terre ne soit étendue. Puis Il a créé les cieux et la terre en six jours,puis Il a élevé Son trône au septième ciel et s’est établi sur Son trône alors que vous étiez devant Son trône en train de le glorifier,de le sanctifier et de faire son Takbir. Puis Il a créé les anges. Puis Il a créé les anges à partir de lumière et nous étions derrière vous alors que vous étiez en train de louer,de glorifier,de faire Tahlil,de faire le Takbir et de sanctifier. Alors nous avons glorifié,nous avons loué,fait le Takbir,prié et sanctifié à travers vos glorifications. »

En d’autres termes,les anges ont appris à glorifier Allah grâce aux Ahlulbayt.

« Nous avons glorifié Allah,alors les anges ont glorifié. Nous avons fait le Tahlil (unicité d’Allah),alors les anges ont fait le Tahlil. Nous avons fait le Tamjid et sanctifié,alors les anges ont fait le Tamjid et ont sanctifié. »

Nous comprenons alors le verset 32 de la sourate 2 : Il dit : « Ô Adam, informe-les de ces noms; » Puis quand celui-ci les eut informés de ces noms, Allah dit : « Ne vous ai-Je pas dit que Je connais les mystères des cieux et de la terre, et que Je sais ce que vous divulguez et ce que vous cachez? »

Cet Adam est devenu le professeur des anges alors que celui de ce monde n’a pas été encore créé comme le stipulent les récits narrés précédemment. Cet Adam est la véritable forme du sceau des prophètes.

Ce n’est pas seulement nous qui devons connaitre les Ahlulbayt (as) pour connaitre Allah ,mais le monde invisible et les habitants du ciel.

La connaissance du Créateur est nécessaire pour son rapprochement avec Lui. L’imprégnation et la mise en application de certains attributs son utiles à l’élévation de l’âme. Les enseignements de la très sainte famille du messager de Dieu sont indispensables pour obtenir cette proximité.
 
Dernière édition:
al-imane.com

La connaissance d’ALLAH (sw) par Ses Noms et Ses Attributs.

  • Auteur de la discussion Adil
  • Date de début
#2
Le prénom du Saint prophète (sawa) est Mohamed qui signifie « le loué ».Ahmed veut dire « celui qui loue. »
As Salamou 'Alaykum
Je pensais que le prénom Ahmad était la forme impérative du verbe hamada. Ensuite, cela signifierait "le plus loué".
 

Heures des prières