Quoi de neuf ?
Forum al-imane.com

Inscrivez-vous gratuitement sur le forum et devenez membre. Une fois inscrit et connecté, vous pourrez facilement participer en ajoutant vos propres sujets, commentaire ou questions. Vous pourrez également interagir avec d'autres membres.

Vaccins : crime contre l’immunité ?

Ait

Membre
Membre
SalamAlaykom
un lien très intéressant merci beaucoup.
Mais vivant en France comment faire pour passer outre la vaccination pour nos enfants?
 

Rachik

Membre
Membre
SalamAlaykom
un lien très intéressant merci beaucoup.
Mais vivant en France comment faire pour passer outre la vaccination pour nos enfants?
Alaykum Salâm,

Alors que j'avais été obligé de procéder à une vaccination contre la fièvre jaune, je me suis renseigné et j'ai trouvé sur internet une astuce qui consiste à déposer une couche assez importante (au moins 1 cm) d'argile verte sur la région cutanée impliquée. Le tout est maintenu dans du film plastique et un bandage pendant une douzaine d'heures au moins, plus si possible.
L'argile absorbe, théoriquement, les éléments du vaccin.
Est-ce que ça marche ?
Personnellement il m'a semblé que oui. Je pense que la plus grosse part des agents toxiques est absorbée.
Je n'ai eu aucune courbature ni aucun effet secondaire négatif. Alors qu'en général je supporte très mal les vaccins.
Il faut tout de même prendre garde, surtout chez un enfant, au risque de brûlure qui peut être engendré par un contact prolongé avec l'argile.
Si l'enfant se plaint de la douleur, il vaut mieux enlever l'argile.

Sinon il reste la possibilité de falsifier les documents de vaccination...
Chacun gère comme il peut et comme il veut. Personnellement, si j'avais des enfants, tous les moyens seraient bons pour leur épargner les risques liés à la vaccination !
 

Ait

Membre
Membre
Alaykum Salâm,

Alors que j'avais été obligé de procéder à une vaccination contre la fièvre jaune, je me suis renseigné et j'ai trouvé sur internet une astuce qui consiste à déposer une couche assez importante (au moins 1 cm) d'argile verte sur la région cutanée impliquée. Le tout est maintenu dans du film plastique et un bandage pendant une douzaine d'heures au moins, plus si possible.
L'argile absorbe, théoriquement, les éléments du vaccin.
Est-ce que ça marche ?
Personnellement il m'a semblé que oui. Je pense que la plus grosse part des agents toxiques est absorbée.
Je n'ai eu aucune courbature ni aucun effet secondaire négatif. Alors qu'en général je supporte très mal les vaccins.
Il faut tout de même prendre garde, surtout chez un enfant, au risque de brûlure qui peut être engendré par un contact prolongé avec l'argile.
Si l'enfant se plaint de la douleur, il vaut mieux enlever l'argile.

Sinon il reste la possibilité de falsifier les documents de vaccination...
Chacun gère comme il peut et comme il veut. Personnellement, si j'avais des enfants, tous les moyens seraient bons pour leur épargner les risques liés à la vaccination !
 

Ait

Membre
Membre
Ah quand même très ingénieux j'y aurais jamais pensé. Je vais commencer à recherchée un homéopathe ouvert a ce sujet .
Merci pour votre réponse :)
 

Rachik

Membre
Membre
Ah quand même très ingénieux j'y aurais jamais pensé. Je vais commencer à recherchée un homéopathe ouvert a ce sujet .
Merci pour votre réponse :)
De rien.
J'ai juste oublié de préciser que la pause de l'argile doit être faite le plus immédiatement possible.
J'avais à peine fini de serrer la main du docteur pour le remercier de m'empoisonner, que je me précipitais au toilettes pour mettre en place l'argile !
Sinon il faut prévoir de la crème hydratante naturelle. L'argile assèche et brûle la peau au bout d'un moment. Il faut bien laver et ensuite mettre la crème pour soulager.
 
  • J'aime
Reactions: Ait

Cygne Noir

Membre
Membre
Effectivement, chaque vaccin comporte des risques de la même manière que la simple prise d'un Doliprane comporte des risques. Néanmoins, un vaccin ou un médicament n'est jamais mis sur le marché, et encore moins rendu obligatoire, sans qu'on ne soit certain que ces risques ont très très peu de chance de se réaliser.

Les vaccins obligatoires permettent de protéger l'individu, encore plus lorsqu'il est petit et donc plus fragile, contre de nombreuses maladies mortelles, alors avant de vouloir vous protéger des risques de la vaccination, étudiez correctement les risques de la non-vaccination.

En outre, ne confondez pas corrélation et lien de cause à effet : c'est tentant de confondre les deux, mais c'est une grave erreur. Attention aussi aux liens de cause à effet inversé : non, la pluie n'est pas provoquée par le nombre important de personnes qui sortent avec leur parapluie, mais c'est plutôt la pluie qui conduit un certain nombre de gens à sortir avec.

Pour terminer, gardez en tête que la compréhension du corps humain demande en moyenne 10 ans d'étude en France : ce ne sont pas quelques recherches sur internet qui vous permettront de formuler une opinion suffisamment détaillée et justifiée. Ne vous improvisez pas médecins, parce que ceux qui en paieront les conséquences, ce ne seront pas vous, mais vos enfants.
 

Rachik

Membre
Membre
Effectivement, chaque vaccin comporte des risques de la même manière que la simple prise d'un Doliprane comporte des risques. Néanmoins, un vaccin ou un médicament n'est jamais mis sur le marché, et encore moins rendu obligatoire, sans qu'on ne soit certain que ces risques ont très très peu de chance de se réaliser.

Les vaccins obligatoires permettent de protéger l'individu, encore plus lorsqu'il est petit et donc plus fragile, contre de nombreuses maladies mortelles, alors avant de vouloir vous protéger des risques de la vaccination, étudiez correctement les risques de la non-vaccination.

En outre, ne confondez pas corrélation et lien de cause à effet : c'est tentant de confondre les deux, mais c'est une grave erreur. Attention aussi aux liens de cause à effet inversé : non, la pluie n'est pas provoquée par le nombre important de personnes qui sortent avec leur parapluie, mais c'est plutôt la pluie qui conduit un certain nombre de gens à sortir avec.

Pour terminer, gardez en tête que la compréhension du corps humain demande en moyenne 10 ans d'étude en France : ce ne sont pas quelques recherches sur internet qui vous permettront de formuler une opinion suffisamment détaillée et justifiée. Ne vous improvisez pas médecins, parce que ceux qui en paieront les conséquences, ce ne seront pas vous, mais vos enfants.
Salamun Alaykum,

Je dis "Salamun Alaykum" parce que c'est assez en usage, en Islam en général, et en particulier sur ce forum, de faire preuve de courtoisie islamique quand on intervient pour la première fois dans le cours d'une discussion. Je le dis juste pour préciser, sans animosité d'aucune sorte.

Pour ce qui est précisément de la teneur de votre message, elle m'apparaît symptomatique de la volonté de faire culpabiliser les gens. C'est précisément la technique psychologique utilisée par les docteurs et les grands groupes pharmaceutiques pour faire peur aux gens...

Votre intention ? Je ne la connais pas. Peut-être êtes-vous sincère, peut-être pas...
Ce qui importe, naturellement, ce sont vos arguments.

Vous avez confiance dans les autorités sanitaires :
"Néanmoins, un vaccin ou un médicament n'est jamais mis sur le marché, et encore moins rendu obligatoire, sans qu'on ne soit certain que ces risques ont très très peu de chance de se réaliser".

Personnellement je ne partage pas du tout votre avis, si plein d'optimisme. D'innombrables études ont prouvé que le bénéfice financier est le seul critérium de ces autorités largement arrosées à coups de milliards.... quant aux agents toxiques et cancérigènes dans ce que l'on avale, on ne les compte plus !

Vous nous enjoignez à "étudie[r] correctement les risques de la non-vaccination". Votre intention est louable. Il vaut toujours mieux, en toute chose, bien se renseigner. Surtout quand ça touche la santé !
Mais vous-même, avez vous correctement étudié les risques de la vaccination ?

Bien sûr je ne suis pas médecin : je n'en ai pas les compétences, et surtout pas le salaire !
Mais, contrairement à ce que vous voulez faire croire, les dangers de la vaccinations ne sont pas l'affaire de quelques complotistes qui déversent leur ignorance sur internet. De nombreux médecins, dont certains ont fait bien plus que 10 ans de médecine, ont dénoncé ces risques dans des études et dans des livres, et pas uniquement sur internet ! Beaucoup ont payé cher leur engagement pour la vérité !
Contrairement à "vos" médecins dignes de confiance, ils ne se font pas "arrosés" par les grands groupes pharmaceutiques ! C'est sans doute là qu'il faut chercher les divergences de vue...

Je ne m'improvise pas médecin, et je vous remercie pour la leçon de morale.
Néanmoins je vous retourne votre propre argumentaire : "Ne vous improvisez pas médecins, parce que ceux qui en paieront les conséquences, ce ne seront pas vous, mais vos enfants".

Quant à votre mot sur la pluie et les parapluies je l'ai trouvé profondément pathétique tellement il est inadéquate dans ce qui nous occupe...

Pardonnez-moi le ton peu amène et désagréable de mes propos. Je n'ai aucune animosité contre vous, personnellement.
Mais vos "arguments", éculés, sont ceux d'un esprit si conformiste que j'avoue que j'ai beaucoup de mal à ne pas en concevoir une certaine irritation ! C'est peut-être l'âge, et le fait que j'ai trop entendu de platitudes dans ma vie...

Toutefois je reste ouvert à toute discussion susceptible de faire avancer notre perception respective du sujet de la vaccination !
Encore une fois, pardonnez mon ton désagréable.

Amicalement, malgré tout,
 

Cygne Noir

Membre
Membre
Pour ce qui est précisément de la teneur de votre message, elle m'apparaît symptomatique de la volonté de faire culpabiliser les gens. C'est précisément la technique psychologique utilisée par les docteurs et les grands groupes pharmaceutiques pour faire peur aux gens...
Le but de mon message était de vous alerter sur la teneur potentiellement dangereuse de vos propos. Malheureusement, ce que vous dites sur un forum ne vous engage pas vous uniquement, mais aussi ceux qui vous lisent et ceux qui imposeront leurs choix de santé aux autres par la suite (exemple typique : priver ses enfants de vaccins qui pourraient leur éviter de choper le tétanos, par exemple).

Le but était aussi d'encourager ceux qui tomberont sur ce topic à faire attention à la qualité des arguments anti-vaccins qu'ils ont pu lire : corrélation, lien de cause à effet inversé, simple témoignage, etc.

Vous avez confiance dans les autorités sanitaires :
Oui, lorsqu'il est question de santé, je préfère placer ma confiance en les scientifiques qui ont étudié le sujet pendant des décennies. Si je le pouvais, je creuserais le sujet moi-même, mais comme je l'ai dit, la médecine est un domaine extrêmement vaste et riche qui demande des années d'étude. Je n'ai pas ce temps. Peu de gens ont ce temps. Placer sa confiance auprès des experts dans le domaine est une nécessité.

Personnellement je ne partage pas du tout votre avis, si plein d'optimisme. D'innombrables études ont prouvé que le bénéfice financier est le seul critérium de ces autorités largement arrosées à coups de milliards.... quant aux agents toxiques et cancérigènes dans ce que l'on avale, on ne les compte plus !
Je vous rejoins entièrement sur le point financier.
Attention par contre à votre dernière affirmation : ce n'est pas parce qu'un agent toxique est présent dans un produit que le produit est toxique. Bien souvent, c'est une question de dosage. Par exemple, on retrouve du mercure dans le corps humain, mais à un dosage qui fait qu'il n'est absolument pas dangereux pour nous.

Vous nous enjoignez à "étudie[r] correctement les risques de la non-vaccination". Votre intention est louable. Il vaut toujours mieux, en toute chose, bien se renseigner. Surtout quand ça touche la santé !
Mais vous-même, avez vous correctement étudié les risques de la vaccination ?
Je les étudie du mieux que je peux. Comme je l'ai dit précédemment, je n'ai pas fait d'étude sur le sujet, donc je reste humble quant aux recherches que j'ai faites. J'ai conscience des risques de la vaccination qui sont, comme je l'ai dit aussi dans mon précédent message, très minimes et/ou très peu de chance de se réaliser contre des risques très élevés d'attraper le tétanos ou toute autre maladie extrêmement mortelle. C'est pour cela que lorsque je pèse le pour et le contre du vaccin, la balance penche largement vers le pour.

Bien sûr je ne suis pas médecin : je n'en ai pas les compétences, et surtout pas le salaire !
Mais, contrairement à ce que vous voulez faire croire, les dangers de la vaccinations ne sont pas l'affaire de quelques complotistes qui déversent leur ignorance sur internet. De nombreux médecins, dont certains ont fait bien plus que 10 ans de médecine, ont dénoncé ces risques dans des études et dans des livres, et pas uniquement sur internet ! Beaucoup ont payé cher leur engagement pour la vérité !
Contrairement à "vos" médecins dignes de confiance, ils ne se font pas "arrosés" par les grands groupes pharmaceutiques ! C'est sans doute là qu'il faut chercher les divergences de vue...
Les risques de la vaccination existent bel et bien, je n'ai aucunement cherché à les nier. J'essayais d'expliquer dans un message, peut-être trop sommaire pour un sujet aussi profond, que malgré ces risques bien réels et que les médecins ne cherchent pas à cacher (tout le monde peut avoir accès aux études sur le sujet), les risques du type autisme ou que sais-je ne se sont que très très peu fondés, voire complètement ridicules. Il faut faire la part des choses.

Quant à votre mot sur la pluie et les parapluies je l'ai trouvé profondément pathétique tellement il est inadéquate dans ce qui nous occupe...
Je vous donnais un exemple simple pour illustrer le lien de cause à effet inversé.

Pardonnez-moi le ton peu amène et désagréable de mes propos. Je n'ai aucune animosité contre vous, personnellement.
Mais vos "arguments", éculés, sont ceux d'un esprit si conformiste que j'avoue que j'ai beaucoup de mal à ne pas en concevoir une certaine irritation ! C'est peut-être l'âge, et le fait que j'ai trop entendu de platitudes dans ma vie...
Je n'ai exposé aucun argument, vous avez donc raison d'écrire " "argument" ". Mon but n'est pas d'engager une discussion sur ce sujet, parce que cela requiert bien plus que de faire une liste d'études scientifiques trouvées sur le net : je n'ai ni étudié ni travaillé de près ou de loin la biologie, la médecine ou la vaccinologie. Je n'ai pas la compétence pour traiter ce sujet. Et vous non-plus. C'est cela que j'essayais de rappeler dans mon précédent message.

Je vous invite à fouiller Youtube, vous trouverez pléthore de vidéos qui traitent de manière ludique ce sujet.

Pour terminer, je déplore que vous assimiliez le simple fait d'être d'accord avec la science moderne comme étant du conformisme.
 

Rachik

Membre
Membre
Le but de mon message était de vous alerter sur la teneur potentiellement dangereuse de vos propos. Malheureusement, ce que vous dites sur un forum ne vous engage pas vous uniquement, mais aussi ceux qui vous lisent et ceux qui imposeront leurs choix de santé aux autres par la suite (exemple typique : priver ses enfants de vaccins qui pourraient leur éviter de choper le tétanos, par exemple).

Le but était aussi d'encourager ceux qui tomberont sur ce topic à faire attention à la qualité des arguments anti-vaccins qu'ils ont pu lire : corrélation, lien de cause à effet inversé, simple témoignage, etc.


Oui, lorsqu'il est question de santé, je préfère placer ma confiance en les scientifiques qui ont étudié le sujet pendant des décennies. Si je le pouvais, je creuserais le sujet moi-même, mais comme je l'ai dit, la médecine est un domaine extrêmement vaste et riche qui demande des années d'étude. Je n'ai pas ce temps. Peu de gens ont ce temps. Placer sa confiance auprès des experts dans le domaine est une nécessité.


Je vous rejoins entièrement sur le point financier.
Attention par contre à votre dernière affirmation : ce n'est pas parce qu'un agent toxique est présent dans un produit que le produit est toxique. Bien souvent, c'est une question de dosage. Par exemple, on retrouve du mercure dans le corps humain, mais à un dosage qui fait qu'il n'est absolument pas dangereux pour nous.



Je les étudie du mieux que je peux. Comme je l'ai dit précédemment, je n'ai pas fait d'étude sur le sujet, donc je reste humble quant aux recherches que j'ai faites. J'ai conscience des risques de la vaccination qui sont, comme je l'ai dit aussi dans mon précédent message, très minimes et/ou très peu de chance de se réaliser contre des risques très élevés d'attraper le tétanos ou toute autre maladie extrêmement mortelle. C'est pour cela que lorsque je pèse le pour et le contre du vaccin, la balance penche largement vers le pour.



Les risques de la vaccination existent bel et bien, je n'ai aucunement cherché à les nier. J'essayais d'expliquer dans un message, peut-être trop sommaire pour un sujet aussi profond, que malgré ces risques bien réels et que les médecins ne cherchent pas à cacher (tout le monde peut avoir accès aux études sur le sujet), les risques du type autisme ou que sais-je ne se sont que très très peu fondés, voire complètement ridicules. Il faut faire la part des choses.


Je vous donnais un exemple simple pour illustrer le lien de cause à effet inversé.


Je n'ai exposé aucun argument, vous avez donc raison d'écrire " "argument" ". Mon but n'est pas d'engager une discussion sur ce sujet, parce que cela requiert bien plus que de faire une liste d'études scientifiques trouvées sur le net : je n'ai ni étudié ni travaillé de près ou de loin la biologie, la médecine ou la vaccinologie. Je n'ai pas la compétence pour traiter ce sujet. Et vous non-plus. C'est cela que j'essayais de rappeler dans mon précédent message.

Je vous invite à fouiller Youtube, vous trouverez pléthore de vidéos qui traitent de manière ludique ce sujet.

Pour terminer, je déplore que vous assimiliez le simple fait d'être d'accord avec la science moderne comme étant du conformisme.
Salâm (pour ceux qui ne sont pas musulmans, un "bonjour", "bonsoir" ou même "salut" peut faire l'affaire)...
Ce n'est peut-être pas "moderne", mais ici on aime bien quand même une petite politesse, même minimaliste. Nous ne sommes pas entre robots tout de même...

Nous sommes ici sur un forum. Il est inutile de préciser que ce n'est pas là le cadre adéquat pour développer des théories qui touchent à des sujets spécialisés...
Quoi que nous pourrons écrire ici, sur ce forum dédié plus particulièrement à la Religion islamique, il est certain que nos assertions resteront fortement lacunaires !
Nous ne sommes pas dans un forum de spécialistes en toxicologie, certes...

Je pense que le lecteur tirera fort peu profit de la lecture de notre "discussion".
Je vais donc me borner à répondre à votre message.

Je n'ai jamais prétendu avoir une quelconque qualification en toxicologie, en médecine ou en biologie. Me le rappeler ne présente aucun intérêt.

Tout d'abord je ne vous accuse pas de conformisme parce que j' "assimile le simple fait d'être d'accord avec la science moderne comme étant du conformisme".
Cela est votre interprétation biaisée. J'en ai l'habitude. Dès que quelqu'un, si c'est un Musulman c'est encore mieux, dénonce une vérité officielle il devient un obscurantiste de la sombre religion de "Mahomet" ou d'une autre secte, au choix...

Ayez la bonté de ne pas insulter mon intelligence, ni celle du lecteur. Je vous ai qualifié de conformiste parce que vos propos sont exactement calqués sur ceux de la caste médicale et pharmaceutique dont vous vantez le caractère indispensable.
Je n'ai jamais remis en cause les principes de la science que vous qualifiez de "moderne" afin de mieux me projeter dans les rangs des rétrogrades obscurantistes ! Mais passons sur votre petite pirouette à l'honnêteté intellectuelle douteuse...

Vous vous souciez de la santé collective et cela vous honore. Néanmoins vous persistez à glisser subrepticement dans votre exposé des contre-vérités fâcheuses.

Vous écrivez : "Attention par contre à votre dernière affirmation : ce n'est pas parce qu'un agent toxique est présent dans un produit que le produit est toxique. Bien souvent, c'est une question de dosage. Par exemple, on retrouve du mercure dans le corps humain, mais à un dosage qui fait qu'il n'est absolument pas dangereux pour nous".

Ceci est effectivement la base de la toxicologie : les amandes, par exemple, contiennent du cyanure sous la forme d'amygdaline. La toxicité dépend donc de la quantité ingurgitée et l'amande est belle et bien comestible.
Toutefois le problème est précisément dans le fait que de nombreux produits pris séparément, et contenant des agents toxiques, ne sont pas toxiques. Mais pris dans leur ensemble, leur effet sur l'organisme est destructeur ! On en meurt pas forcément, certes, mais la santé générale est clairement déclinante et l'aboutissement à un cancer est certes loin d'être une marginalité des cas !
Pour preuve de ce que j'avance, il suffit de consulter les études indépendantes sur les échantillonnages prélevés sur la population : la concentration d'agents toxiques y est régulièrement très supérieur aux normes officielles (déjà très larges) ! Votre assertion sur la teneur en mercure dans l'organisme des gens est absolument fausse : La majorité des études montrent indubitablement des taux beaucoup trop élevés ! Bien sûr on ne va crever sur pied, sur le champs, mais la santé générale devient très mauvaise !

Pour ce qui est de l'autisme et de son rapport avec les vaccins, contrairement à ce que vous affirmez, la corrélation, quoique non-avérée de façon indiscutable, est loin d'être une pure fantaisie si l'on en croit plusieurs chercheurs.

Vous affirmez : "je préfère placer ma confiance en les scientifiques qui ont étudié le sujet pendant des décennies".

Vous sous-entendez donc que ceux qui dénoncent les vaccins comme inutiles ou dangereux sont donc des amateurs, des "médecins" à la petite semaine...
Si vous avez ne serait-ce qu'un peu étudié le sujet, vous savez très bien que ce sous-entendu est scandaleusement mensonger !

Des médecins et chercheurs renommés, qui ont consacré leur vie à la médecine, ont dénoncé la dangerosité des vaccins !
En France le professeur Henri Joyeux n'est pas quelqu'un qui a fait de la médecine entre le démontage d'un joint de culasse et le montage d'un muret : c'était un professionnel reconnu et distingué (avant son engagement contre la mafia pharmaceutique et les judas qui sont ses confrères). Le professeur Pierre Cornillot, , le docteur Michel de Lorgeril (chercheur au CNRS), le docteur Françoise Berthoud... et de nombreux autres sont des professionnels et non pas les prétendus dilettantes que vous dénoncez !
Vous m'invitez à consulter Youtube.
Moi je vous invite à lire plus de livres qui vous permettraient d'éviter d'énoncer des contre-vérités flagrantes !

Vous écrivez :
"Si je le pouvais, je creuserais le sujet moi-même, mais comme je l'ai dit, la médecine est un domaine extrêmement vaste et riche qui demande des années d'étude. Je n'ai pas ce temps. Peu de gens ont ce temps. Placer sa confiance auprès des experts dans le domaine est une nécessité".

Et bien, figurez vous que c'est exactement ce que je fais !
Maintenant la question est de savoir qui suivre, et sur quels critères !

J'ai constaté que les médecins et chercheurs qui soutiennent la vaccination sont des gens stipendiés : ils sont payés directement ou indirectement par des grands groupes pharmaceutiques. On les honore régulièrement, pour des avancées médicales pathétiquement nulles...

De l'autre côté nous avons des chercheurs reconnus et qui foutent leur carrière en danger pour nous avertir des dangers de nombreux médicaments et vaccins.
Tout est fait pour les conduire à la ruine et les jeter dans le caniveau !

Il ne s'agit pas simplement de critères "objectifs" ou "scientifiques" mais d'avoir un peu de bon sens et d'instinct !
Apparemment vous avez confiance dans l'autorité. Vous estimez que notre élite médicale est digne de confiance.
Moi j'estime exactement le contraire : cette société, dont les masses se délectent de bonheur, est basée sur le faux, le mensonge, la tromperie et l'avidité sans bornes ! Elle me fait vomir et éveille en moi méfiance et même la répugnance la plus profondément écœurée !
Les gens qu'elle honore trop promptement et à répétition me sont suspects. Les rampants ont un effet vomitif fulgurant pour mon foie si fragile !

On nous explique que le fluor est indispensable pour une bonne hygiène dentaire et la lutte contre les caries : c'est "scientifiquement" avéré !
Pourtant je n'en utilise plus depuis 2006. Mon dentiste ne l'a pas remarqué ! Elle me félicite même régulièrement sur la qualité de mon brossage et la santé de mes dents... Pourtant c'est une professionnelle... Serait-elle aveugle ?...
Sans ce précieux et irremplaçable fluor, depuis 13 ans, ma tronche devrait littéralement être en putréfaction ! Eh ben non, ce n'est pas le cas...

Vous ne vouliez pas engager de discussion sur ce sujet si vaste. Pas de soucis, moi non plus.
J'ai tout à fait conscience de ma responsabilité dans les propos que je tiens. Vous aussi, vous en avez une conscience aiguë, de ma responsabilité.
En revanche la vôtre ne semble pas vraiment avoir effleuré votre esprit...

Vous avez exposé votre opinion et j'ai exposé la mienne. Le lecteur fera ses recherches par lui-même et suivra la voie qu'il pense la mieux fondée, comme il se doit pour chaque chose chez l'Homme raisonnable !

La santé est un sujet important. Comme pour chaque chose importante il convient de peser le pour et le contre ; autrement dit il est impératif de lire les deux thèses qui se contredisent pour tenter de discerner le vrai du faux, où au moins ce qui s'en rapproche...

Les livres pro-vaccination se trouvent facilement en bibliothèque municipale ou universitaire : les compulser est chose aisée !
Les livres anti-vaccination sont moins aisés à trouver et nécessiteront généralement un achat personnel.
C'est la meilleure façon pour chacun de se faire une opinion un tant soit peu fondée !
 

Adil

Membre
Membre
Salamou 'alaykoum,
Bonjour,

Effectivement le débat est vraiment très intéressant voire passionnant et je suis heureux de lire les arguments de personnes opposées, mais intelligentes et sincères.

Pour ma part, j'aimerais savoir si finalement certaines vaccinations facturées très chers aux caisses d'assurances sociales de nos pays, ne sont pas tout simplement du commerce lucratif, peu importe que cela bon pour la santé ou pas.

Il est clair que le capitalisme aveugle et sans conscience se soucie peu de l'être humain, que ce soit dans l'industrie de la nourriture (pesticides, conservateurs, colorants, etc.) qu’ailleurs, y compris dans l'industrie médicale.

Exemple, beaucoup d'universités dans le monde avancent que le remède contre le cancer a déjà été découvert, mais sa commercialisation constamment retardée afin de permettre la vente d'autres médications très lucratives comme la "chimiothérapie".

Je pense aussi qu'un médecin qualifié, tout aussi sincère qu'il soit, n'a pas toutes les informations lui permettant de bien juger de l'utilité, voir de la dangerosité de certains vaccins. Seules les études cliniques peuvent permettre d'évaluer correctement les risques, à condition qu'elles ne soient pas truquées ou dissimulées du grand public pour les intérêts financiers de quelques investisseurs peu scrupuleux.

Que Dieu nous préserve de la maladie.
 

Rachik

Membre
Membre
Salâmun Alaykum,

Cher Frère Adil, je souscris parfaitement à votre constat parfaitement accablant : seul le profit compte !
Personnellement, je pense qu'il faut être particulièrement naïf, jeune et très mal informé pour croire le contraire !
Surtout que d'innombrables professionnels de la santé dénoncent régulièrement cet état de fait, et non pas seulement des lanceurs d'alerte Youtube !
Les livres de ces médecins et chercheurs se trouvent par une simple recherche dans les librairies en ligne.
Quant à la puissance des groupes pharmaceutiques, il a clairement été démontré que leur rôle de lobbying dépassent de loin l'idée que l'on peut se faire de grands groupes privés : ces entreprises sont des Etats dans l'Etat, c'est clair !
Sinon, je sais parfaitement, par des gens que je connais dans la profession, comment ils conditionnent la bienveillance des pharmaciens à coups de cadeaux...
Faire confiance les yeux fermés à une telle mafia n'est certes pas faire preuve de clairvoyance et de discernement !
 
  • J'aime
Reactions: Ait

Ait

Membre
Membre
Oui tout a fait, personnellement j'ai était vraiment convaincu par leurs inutilité grâce a une connaissance de qualité et qui n'a fait vacciner aucun de ces enfants et Al Hamdoullillah ils sont jamais tombé malade en bonne santé grand et fort Machallah.
 

Sasori

Membre
Membre
Salam alékoum,

Débat intéressant. Il faut également ajouter que les industries pharmaceutiques qui recherchent le profit ont tout intérêt à dénoncer certains remèdes naturels pour éviter que les gens se détournent d'elles. La raison est que les industries pharmaceutiques n'arrivent pas à synthétiser certains remèdes naturels en médicaments.

Barak Allahou fikoum.
 
Haut