Quoi de neuf ?

Questions sur le chiisme

momo

Membre
Membre
Selam kardeşim,

Je viens de Çorum (quasiment la capitale des Alevi :D) et suis issue d'une famille Alevi Bektaşi.

On est Seyyid dans ma famille nous avons des Dede et donc sommes issue de la lignée du Prophète Saaws inchALLAH. Et tu peux pas imaginer la peine que ça me fait quand je vois à quel point on s'éloigne de la Voie tracée par Ehlibeyt, j'aimerai vraiment rectifier cela quand viendra mon tour de devenir Dede inchALLAH (je suis le plus grand parmi mes frères). Donc je prends cela très à cœur et espère pouvoir guider ne serait-ce qu'une seule personne parmi notre communauté (le Dede d'une des plus grandes villes d'Allemagne est mon oncle paternel, cette tâche me reviendra donc inchALLAH le plus tard possible car je souhaite longue vie à mon oncle :D qu'Allah SwT le protège). Mais j'ai tellement peur de la réaction de la communauté, je pense qu'ils rejetteront mon discours mais moi je ferai ce que je peux, avec toute la force et la patience que Allah SwT m'accordera.
Salamou aleykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou kardes,

Es-tu sur que vous êtes seyyid parce que dans ma famille aussi on aime bien le repété même si ils en ont aucune preuve ? Idem que toi je suis issu d'une famille de Cheikh (équivalent de vos Dede). Mes grands pères était des très grands cheikh, très respectés. Toutefois je comprend pas trop ton enthousiasme a devenir Dede à ton tour. Cela signifierai que tu dois suivre leur religion, non ? Par exemple, moi j'ai emmagasiner énormément de connaissance religieuse (alaouite, chiite et sunnite) et si je le voulait je pourrai prétendre dans quelques années au statut de cheikh mais cela reviendrai a renié ma véritable religion qu'est le chiisme...

Et oui il y a des mosquées chiites à Ankara (au moins 3 à ma connaissance). Dont la mosquée Muhammediye à Sancaktepe le long de Yozgat bulvarı, l'accueil y est incroyable de sincérité (même si ai début tu sens qu'ils te prennent un peu pour un agent t'arrive de nulle part avec ton accent de almancı personne te connais mdrrr) mais malgré tout hamdoullah excellent accueil surtout quand wal hamdoulillah j'ai gagné leur confiance, c'était absolument magnifique, tu te sens comme à la maison. Des cours du soir, des soirées à la mosquée dans la salle en bas, des sorties avec les familles, des voyages en groupe à Kerbela etc.

Évidemment fréquenté en grande partie par des Karslı, Iğdırlı et des Azeri, il y avait également un ağabey çorumlu enfin franchement wal hamdoulillah c'est magnifique, je te conseille d'y aller si tu as l'occasion inchALLAH.

Wa salam
Malheureusement, j'habite à Antakya (capitale des nussayri) donc assez loin d'Ankara ou Istanbul (il y a une assez connue la bas). Toutefois, si un jour je suis de passage j'essayerai d'y rentrer inchAllah. Et oui je comprend ce que tu dis c'est la même chose ici en France les frères chiites sont très souvent suspicieux au 1e abord. C'est pour ca que j'ai dit d'en un message précèdent que le sunnisme c'est la facilité n'importe qui passe la porte de la mosquée tout le monde s'en fou mais dans les centres chiites il y a beaucoup de méfiance (j'imagine qu'avec tous les attentats ca se comprend).
 

Selimسليم

Membre
Membre
Salamou aleykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou,

Selim mon frère tu fais partie de ces personnes que j'aurais aimé rencontrer en vrai, wallahi c'est tellement intéressant de parler avec quelqu'un d'aussi cultivé et sain d'esprit :)

Pour revenir à ce que disais le frère Selim, je ne suis pas tout à fait d'accord concernant le fait que l'Alevisme ne soit pas une branche soufie. Certes aujourd'hui ce medheb ne ressemble malheureusement plus à grand chose ("merci" Atatürk et le kemalisme...), mais il est profondément ésotérique à la base. Tout y est (40 kapı 4 makam, insani kamil, ermişler, etc.).


Wa salam fi aman ALLAH les frères
Wa 3alaykoumous salam akhi fillah,

Cela fait plaisir pour moi aussi. Cette conversation et cette prise de connaissance fraternelle sont très enrichissantes. Je te remercie pour ces compliments. Je te les retourne également. :)

Justement concernant les Alevis Bektachis, que l'on retrouve généralement à Kırkşehir en Turquie, on peut préciser un lien profond avec le tasawwouf (soufisme). Maintenant ce qui s'apparente à un mouvement ésotérique, je rejoins fermement l'avis que l'interprétation et la connaissance ainsi que son enseignement sont d'ordre beaucoup plus supérieurs à nos limites et nos capacités. C'est-à-dire que par exemple dans le Chiisme l'imam Ali (3alayhis salam) est la porte du savoir et de l'enseignement de la Sounnah de Rassouloullah (salla Allahou 3alayhi wa salam). Ce lien familiale est déjà un héritage ésotérique sur des connaissances coraniques que nous ne pouvons percevoir ou comprendre avec notre entendement.

Et donc ce bektachisme n'est pour moi pas le fruit d'un véritable soufisme ou ésotérisme coranique. Car ce mouvement n'est nullement la porte du savoir et de la science religieuse. A ma connaissance, cela n'a aucun lien avec les Ahloul Bayt (3alayhimous salam).
 

Selimسليم

Membre
Membre
Salamou aleykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou,

Ah tamam anladim. Türkçe'yi bu kadar çabuk öğrendin için tebrikler. Bende Antakya'dan geliyorum.

Bravo pour tes recherches et finalement ton éveil ! Je me retrouve totalement dans tes propos à la seul différence que ma famille est de confession alaouite.

Les différences sont énormes entre les alevis, ils ont des dogmes totalement différents. Après c'est très compliqué de savoir si un nussayri est pratiquant ou non si on est pas un. En effet, ils doivent dissimulé leur religion au non-initié (cf le sujet que j'avais commenté il y a plus de 5ans sur ce forum et celui d'al fath).
Après je pourrais t'en parler plus en détail si ca t’intéresse mais bon je pense que t'as plus a faire vu que tu viens juste de découvrir le chiisme.
Wa 3alaykoumous salam wa Rahmatoulillahi wa Barakatouhou kardeşim,

Teşekkür ederim Evet çabuk öğrendim. Antakya'ya hiç gitmedim. Acaba Hatay'dan yakın mı ya değil mi ?

Nous avons des points communs en réalité. C'est très chouette de rencontrer des frères turcs chiites. Cela me change de mon entourage. A vrai dire, ce n'est pas facile de faire face à une toute autre idéologie où la majorité de mon entourage est sunnite. Cela vous arrive de prier souvent avec des frères sunnites ? Si oui, comment vous sentez vous avec eux? Je trouve que ce n'est pas facile car parfois selon la vision différente de chacun, j'avoue que le monde n'est pas réceptif au chiisme ni encore aux chiites. Quand on leur parle de chiisme, les turcs sunnites font souvent référence aux alevis. Est-ce que cela vous arrive d'avoir des débats ?

En tout cas je ne savais pas qu'il existait des mosquées chiites en Turquie. Des Cem evi pour les alevis oui je savais mais pour les masjid je ne savais pas. Ce sont des Seyyid qui dirigent la prière ? Ont-ils étudiés dans une hawza?

Comment cela se passe dans une mosquée chiite? Est-ce similaire à une mosquée sunnite ? Ou bien y a-t-il vraiment des différences ?
 

momo

Membre
Membre
Wa 3alaykoumous salam wa Rahmatoulillahi wa Barakatouhou kardeşim,

Teşekkür ederim Evet çabuk öğrendim. Antakya'ya hiç gitmedim. Acaba Hatay'dan yakın mı ya değil mi ?
Hatay c'est la region, Antakya c'est la capitale de cette region (donc une ville).

Nous avons des points communs en réalité. C'est très chouette de rencontrer des frères turcs chiites. Cela me change de mon entourage. A vrai dire, ce n'est pas facile de faire face à une toute autre idéologie où la majorité de mon entourage est sunnite. Cela vous arrive de prier souvent avec des frères sunnites ? Si oui, comment vous sentez vous avec eux? Je trouve que ce n'est pas facile car parfois selon la vision différente de chacun, j'avoue que le monde n'est pas réceptif au chiisme ni encore aux chiites. Quand on leur parle de chiisme, les turcs sunnites font souvent référence aux alevis. Est-ce que cela vous arrive d'avoir des débats ?
Je prie presque tous les vendredi avec les sunnites car ils possèdent la majorité des mosquées. Après c'est vrai que je peux pas prier comme je veux (impossible de faire le qunut mais je prie quand même les bras le long du corps).
Le problème vient du fait que les seuls info qu'ils ont sur les chiites viennent d'anti-chiite donc forcément quand ils voient/parlent avec un chiite ils sont direct sur la défensive et très méfiant.
En ce qui concerne les turcs, cela est simplement dû au fait qu'il y a une communauté alevi très importante en Turquie et une communauté chiite très faible. En plus, en Turquie on appelle les nussayri, bektachi etc "alevi" donc forcément le nombre augmente.
Enfin, peu savent que je suis chiite : 2 voire 3 dans ma famille et parmi mes amis aussi. Tout simplement je me protège car les alevis sont totalement opposé au reconversion vu comme de la trahison et pour les sunnites comme je l'ai dit plus haut beaucoup sont intolérants au chiite (j'ai vu des amis s'éloigner de moi quand ils ont appris que j'étais chiite/alevi).
 

Zülfikar93

Membre
Membre
Salamou aleykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou kardes,

Es-tu sur que vous êtes seyyid parce que dans ma famille aussi on aime bien le repété même si ils en ont aucune preuve ? Idem que toi je suis issu d'une famille de Cheikh (équivalent de vos Dede). Mes grands pères était des très grands cheikh, très respectés. Toutefois je comprend pas trop ton enthousiasme a devenir Dede à ton tour. Cela signifierai que tu dois suivre leur religion, non ? Par exemple, moi j'ai emmagasiner énormément de connaissance religieuse (alaouite, chiite et sunnite) et si je le voulait je pourrai prétendre dans quelques années au statut de cheikh mais cela reviendrai a renié ma véritable religion qu'est le chiisme...



Malheureusement, j'habite à Antakya (capitale des nussayri) donc assez loin d'Ankara ou Istanbul (il y a une assez connue la bas). Toutefois, si un jour je suis de passage j'essayerai d'y rentrer inchAllah. Et oui je comprend ce que tu dis c'est la même chose ici en France les frères chiites sont très souvent suspicieux au 1e abord. C'est pour ca que j'ai dit d'en un message précèdent que le sunnisme c'est la facilité n'importe qui passe la porte de la mosquée tout le monde s'en fou mais dans les centres chiites il y a beaucoup de méfiance (j'imagine qu'avec tous les attentats ca se comprend).
Salamou aleykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou,

Je me doutais que tu venais de Antakya, effectivement tu viens de la capitale des nussayri Mais du coup tu es retourné vivre en Turquie c'est cela ?

Concernant le titre de Seyyid je te rejoins sur le fait qu'on ne peut pas en être sûr, évidemment, c'est pourquoi j'ai mis "inchALLAH".
En revanche, je reste persuadé que les Seyyid Alevi ont même presque plus de probabilité d'être réellement Seyyid que nos frères en Iran par exemple, tout simplement parce que chez les Alevi tu ne peux tout simplement pas être Dede / Cheikh si tu n'es pas Seyyid. Et comme les alevi on a toujours vécu reclus dans les villages entre nous, où tout le monde se connaît, il me semble relativement difficile de se proclamer Seyyid comme cela. D'autant plus que ca se transmet par le côté paternel. Mais encore une fois, Allahou a'hlem, mais on est considérés comme Seyyid par les membres de notre communauté.

Quand je te parle du jour où le titre de Dede me reviendra, il est évidemment hors dd question que je mette les pieds dans un cem evi ou quoique ce soit, mais je me dis qu'à ce moment, peut-être, ma voix portera plus, et j'aurais plus de crédibilité aux yeux des gens de ma communauté, ils seront "obligés" de me laisser parler lors des différents débats etc.
 

Zülfikar93

Membre
Membre
Justement concernant les Alevis Bektachis, que l'on retrouve généralement à Kırkşehir en Turquie, on peut préciser un lien profond avec le tasawwouf (soufisme). Maintenant ce qui s'apparente à un mouvement ésotérique, je rejoins fermement l'avis que l'interprétation et la connaissance ainsi que son enseignement sont d'ordre beaucoup plus supérieurs à nos limites et nos capacités. C'est-à-dire que par exemple dans le Chiisme l'imam Ali (3alayhis salam) est la porte du savoir et de l'enseignement de la Sounnah de Rassouloullah (salla Allahou 3alayhi wa salam). Ce lien familiale est déjà un héritage ésotérique sur des connaissances coraniques que nous ne pouvons percevoir ou comprendre avec notre entendement.

Et donc ce bektachisme n'est pour moi pas le fruit d'un véritable soufisme ou ésotérisme coranique. Car ce mouvement n'est nullement la porte du savoir et de la science religieuse. A ma connaissance, cela n'a aucun lien avec les Ahloul Bayt (3alayhimous salam).

Salamou aleykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou cher frère,

Quand je parle du fait que l'alevisme soit d'une tendance soufie, je veux simplement dire qu'ils reprennent (sur la forme en tout cas), tout ce qui a trait au soufisme.
Ne serait-ce même le fait que seuls les Ermiş (insan-i kamil, quand tu deviens "parfait") accèdent au Secret suprême, transmis de générations en générations depuis le Prophète Saaws via Imam Ali As.

Mais évidemment on est loin du véritable tasawwuf, je parle surtout de "forme".
 

Zülfikar93

Membre
Membre
En tout cas je ne savais pas qu'il existait des mosquées chiites en Turquie. Des Cem evi pour les alevis oui je savais mais pour les masjid je ne savais pas. Ce sont des Seyyid qui dirigent la prière ? Ont-ils étudiés dans une hawza?

Comment cela se passe dans une mosquée chiite? Est-ce similaire à une mosquée sunnite ? Ou bien y a-t-il vraiment des différences ?
Tout à fait. J'ai l'habitude de fréquenter 2 mosquées en Turquie, l'une à Ankara dont le hoca est Seyyid ayant fait sa formation en Iran et qui suit Ayatollah Sistani, l'autre à çorum dont le hoca est lui aussi Alevi Bektaşi à la base et est parti étudier 7 ans à Qom, lui suit Ayatollah Khamenei.

Il y a assez peu de différences au final avec les mosquées sunnites si ce n'est une, absolument fondamentale... L'ambiance !!! Tout simplement ! Tu t'y sens tellement bien les gens sont tellement bienveillants, ils respirent tellement la gentillesse SoubhanAllah c'est la première chose qui m'avait marqué.

Des choses très très simples mais par exemple après salat maghreb et icha le soir on reste assis une dizaine de minutes et on discute avec le hoca, de tout et de rien pas forcément de religion. On se prend dans les bras après chaque prière, un par un, même le vendredi quand c'est blindé de monde. On ne se presse pas à la seconde près pour prier, par exemple il arrive qu'on ai attendu un amca quelques minutes car il avait du retard et le hoca s'inquiétait pour lui, il disait c'est pas normal qu'il soit pas encore venu, inchALLAH tout va bien pour lui il doit être en retard. On l'a attendu puis finalement il est venu et on a fais salat. Allahou akbar !!!!

Wa salam.
 

momo

Membre
Membre
Salamou aleykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou,

Je me doutais que tu venais de Antakya, effectivement tu viens de la capitale des nussayri Mais du coup tu es retourné vivre en Turquie c'est cela ?
Aleykoum salam wa rahmatoullahi wa barakatouhou,

non je vis en France et j'y retourne pour les vacances. La moitié de ma famille est ici pendant que l'autre est la bas.

Concernant le titre de Seyyid je te rejoins sur le fait qu'on ne peut pas en être sûr, évidemment, c'est pourquoi j'ai mis "inchALLAH".
En revanche, je reste persuadé que les Seyyid Alevi ont même presque plus de probabilité d'être réellement Seyyid que nos frères en Iran par exemple, tout simplement parce que chez les Alevi tu ne peux tout simplement pas être Dede / Cheikh si tu n'es pas Seyyid. Et comme les alevi on a toujours vécu reclus dans les villages entre nous, où tout le monde se connaît, il me semble relativement difficile de se proclamer Seyyid comme cela. D'autant plus que ca se transmet par le côté paternel. Mais encore une fois, Allahou a'hlem, mais on est considérés comme Seyyid par les membres de notre communauté.
En toute honneté je doute car évidemment chez nous aussi il y a le même discours pour le fait d'être Seyyid. Mais bon disons que ce n'est qu'un détail car notre ligné peut être la plus noble qu'il soit seul nos actes à nous compte au final.
Comme tu l'as si bien dis Allahu a'hlem.

Quand je te parle du jour où le titre de Dede me reviendra, il est évidemment hors dd question que je mette les pieds dans un cem evi ou quoique ce soit, mais je me dis qu'à ce moment, peut-être, ma voix portera plus, et j'aurais plus de crédibilité aux yeux des gens de ma communauté, ils seront "obligés" de me laisser parler lors des différents débats etc.
Intéressant car chez nous le Cheikh doit être validé par les autres Cheikh donc si il a un discours différent forcément il sera écarter de ce statut.
I'ai vraiment l'impression en te lisant qu'on est confronté aux mêmes épreuves et j'espère que t'arrivera à faire entendre tes idées.
Je ne sais pas si ça peut te motiver dans ton combat mais à force de débattre dans ma famille, leur comportement à totalement changé (maintenant ils jeunent, mangent uniquement halal etc, il y en a même 1 voire 2 qui sont devenu chiites).
Continue Kardesim tu les auras à l'usure !
 

Selimسليم

Membre
Membre
Hatay c'est la region, Antakya c'est la capitale de cette region (donc une ville).

Je prie presque tous les vendredi avec les sunnites car ils possèdent la majorité des mosquées. Après c'est vrai que je peux pas prier comme je veux (impossible de faire le qunut mais je prie quand même les bras le long du corps).
Le problème vient du fait que les seuls info qu'ils ont sur les chiites viennent d'anti-chiite donc forcément quand ils voient/parlent avec un chiite ils sont direct sur la défensive et très méfiant.
En ce qui concerne les turcs, cela est simplement dû au fait qu'il y a une communauté alevi très importante en Turquie et une communauté chiite très faible. En plus, en Turquie on appelle les nussayri, bektachi etc "alevi" donc forcément le nombre augmente.
Enfin, peu savent que je suis chiite : 2 voire 3 dans ma famille et parmi mes amis aussi. Tout simplement je me protège car les alevis sont totalement opposé au reconversion vu comme de la trahison et pour les sunnites comme je l'ai dit plus haut beaucoup sont intolérants au chiite (j'ai vu des amis s'éloigner de moi quand ils ont appris que j'étais chiite/alevi).
J'avais quand même vu juste par au rapprochement de la région. ^^

Je te comprends. Les sunnites pour la majorité nous critiquent beaucoup. Ils sont intolérants car ils ne connaissent pas ou bien ils n'adhèrent pas à l'idéologie chiite. En réalité c'est aussi une question de foi de croire ou non à la succession de Rassouloullah (salla Allahou 3alayhi wa salam) en rapport avec sa famille.
 
Dernière édition:

Selimسليم

Membre
Membre
Salamou aleykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou cher frère,

Quand je parle du fait que l'alevisme soit d'une tendance soufie, je veux simplement dire qu'ils reprennent (sur la forme en tout cas), tout ce qui a trait au soufisme.
Ne serait-ce même le fait que seuls les Ermiş (insan-i kamil, quand tu deviens "parfait") accèdent au Secret suprême, transmis de générations en générations depuis le Prophète Saaws via Imam Ali As.

Mais évidemment on est loin du véritable tasawwuf, je parle surtout de "forme".
Wa 3alaykoumous salam wa Rahmatoulillahi wa Barakatouhou kardeşim,

Le fait de parler de secret suprême les met dans un rang supérieur, chose à laquelle cela ressemble plutôt à de la franc-maçonnerie qu'à du soufisme. Comme tu dis on est loin du véritable tasawwouf.

Dans le fond de leur mouvement, cela peut parfois cacher des cérémonies occultes, voire sataniques ou chamaniques ou encore animistes. Pourquoi je dis cela? Car quand les peuples turcs se sont reconvertis à l'islam, les peuples turco-mongoles étaient de rites chamaniques, de religion tengriste. Encore à l'heure actuelle certains le sont.

Et parfois dans les mouvements soufis sunnites, voire également Alévis sont un rapprochement avec ces anciennes croyances tengristes chamaniques. On fait très vite le lien.

En d'autres Termes, on sait très bien que ce n'est pas l'islam ça et ni du véritable soufisme.
 

Selimسليم

Membre
Membre
Tout à fait. J'ai l'habitude de fréquenter 2 mosquées en Turquie, l'une à Ankara dont le hoca est Seyyid ayant fait sa formation en Iran et qui suit Ayatollah Sistani, l'autre à çorum dont le hoca est lui aussi Alevi Bektaşi à la base et est parti étudier 7 ans à Qom, lui suit Ayatollah Khamenei.

Il y a assez peu de différences au final avec les mosquées sunnites si ce n'est une, absolument fondamentale... L'ambiance !!! Tout simplement ! Tu t'y sens tellement bien les gens sont tellement bienveillants, ils respirent tellement la gentillesse SoubhanAllah c'est la première chose qui m'avait marqué.

Des choses très très simples mais par exemple après salat maghreb et icha le soir on reste assis une dizaine de minutes et on discute avec le hoca, de tout et de rien pas forcément de religion. On se prend dans les bras après chaque prière, un par un, même le vendredi quand c'est blindé de monde. On ne se presse pas à la seconde près pour prier, par exemple il arrive qu'on ai attendu un amca quelques minutes car il avait du retard et le hoca s'inquiétait pour lui, il disait c'est pas normal qu'il soit pas encore venu, inchALLAH tout va bien pour lui il doit être en retard. On l'a attendu puis finalement il est venu et on a fais salat. Allahou akbar !!!!

Wa salam.
Incha'Allah j'irais faire un tour un jour là bas. En réalité ce n'est pas plus différent des mosquées turcs et arabes c'est un mélange entre les deux si je comprends bien.

Si la fraternité règne c'est assez merveilleux de la ressentir. C'est ça l'ambiance islamique.
 

Selimسليم

Membre
Membre
Salamou 3alaykoum wa Rahmatoulillahi wa Barakatouhou,

Mon entourage est sunnite. Ma famille est sunnite, mes amis sont sunnites, etc... comment puis je faire pour expliquer à mon entourage mon choix de rejoindre la tradition chiite? De leur expliquer pourquoi je choisis de croire à l'imamat, ou encore d'exprimer un amour les ahloul bayt ainsi que d'adhérer à l'explication de l'infaillibilité des prophètes de l'islam ainsi que les 12 imams.

Avez vous des conseils ou des bons arguments à me citer?
 

momo

Membre
Membre
Salamou 3alaykoum wa Rahmatoulillahi wa Barakatouhou,

Mon entourage est sunnite. Ma famille est sunnite, mes amis sont sunnites, etc... comment puis je faire pour expliquer à mon entourage mon choix de rejoindre la tradition chiite? De leur expliquer pourquoi je choisis de croire à l'imamat, ou encore d'exprimer un amour les ahloul bayt ainsi que d'adhérer à l'explication de l'infaillibilité des prophètes de l'islam ainsi que les 12 imams.

Avez vous des conseils ou des bons arguments à me citer?
Wa alaykoum salam wa Rahmatoulillahi wa Barakatouhou,

Perso je suis encore dans la taqyia étant donné que sortir de l'alaouisme équivaut à se faire renier. Mais je pense dans ton cas qu'il suffit de leur citer les mêmes arguments qui t'ont conduit toi à te convertir. C'est à toi de bien le présenter, montrer que ton choix découle de longues recherches etc.
Toutefois, je te préviens il se peut que ta conversion ne plaise pas à tout le monde, à toi de rester calme et ouvert au dialogue.

Bonne chance et raconte nous après leurs réactions ! :)
 

Adil

Administration
Administration
Salamou 'alaykoum

Salamou 3alaykoum wa Rahmatoulillahi wa Barakatouhou,

Mon entourage est sunnite. Ma famille est sunnite, mes amis sont sunnites, etc... comment puis je faire pour expliquer à mon entourage mon choix de rejoindre la tradition chiite? De leur expliquer pourquoi je choisis de croire à l'imamat, ou encore d'exprimer un amour les ahloul bayt ainsi que d'adhérer à l'explication de l'infaillibilité des prophètes de l'islam ainsi que les 12 imams.

Avez vous des conseils ou des bons arguments à me citer?
Comme le dit le frère "momo", le dialogue n'est pas chose facile avec nos frères sunnites tellement ils sont dans les préjugés.

Je vous conseille lors de l'ouverture d'un débat avec nos frères sunnites de proposer de partir du principe que votre intention n'est pas d'imposer votre avis mais seulement de découvrir la vérité en ce qui concerne les informations en votre possession et en ajoutant qu'il est bien possible que ce soit vous qui qui vous trompiez.

Je pense que discuter sur le Hadith Thaqalayn serait déjà un bon début.

"O vous, les gens, en vérité j'ai laissé parmi vous ce grâce à quoi vous ne vous égarerez pas après moi si vous vous en saisissez: les deux trésors (ath-thiqlayn), l'un étant plus grand que l'autre; le Livre de Dieu, une corde tendue entre le ciel et la terre, et ma famille, les gens de ma demeure. En vérité, ces deux-là ne se sépareront pas jusqu'à ce qu'ils viennent me rejoindre au bassin [paradisiaque]." (Hadith Sahih et Moutawatir)

Ce Hadith est parfaitement reconnu authentique et sûr par de nombreux rapporter de Hadith dont Mouslim, Ahmad ibn Hanbal, Hakim, Ibnou Kathir, etc.

Demandez à nos frères sunnites comment ils interprètent ce Hadith et pourquoi celui-ci est-il passé sous silence par leurs imams ?

Vous trouverez beaucoup d'autre sujet de discussion dans ce livre et ce livre.

Qu'ALLAH vous bénisse et qu'IL vous assiste dans vos démarches.
 
Haut