Quoi de neuf ?

Pourquoi le Taouage est Haram en Islam?

Rifland

Banni
Banni
Pourquoi le Tatouage est Haram en Islam?

Salam Aleykoum
BISMILLAH IRAHMAN IRAHIM
Allahuma salli ala Mouhammad wa ahli Mouhammad



Tatouage Berbère, tatouages et culture Berbère, Kabyle, Rif, Amazigh


Tatouage de femme berbère

Le tatouage est l’un des plus anciens rites de la culture berbère, dont les origines remontent à la période pré-islamique. Ces ethnies berbères, dont l’on retrouve des traces datant de l’antiquité pharaonique, tribus nomades et groupes berbérophones, ont historiquement une présence dans plus d’une dizaine de pays africains, du Maghreb méditerranéen à l’Afrique sub-saharienne en passant par l’Égypte et le Niger, de l’océan Atlantique au rivages du Nil.
Le tatouage berbère Ces croyances sont toujours l’objet de coutumes dans les campagnes, où l’Islam n’a que partiellement intégré ces anciennes pratiques et croyances. Le tatouage appelé « el-âyacha » (« celui qui fait vivre »), est parfois encore pratiqué en milieu rural, où les femmes, depuis toujours, protègent leurs enfant du mauvais sort et de la malchance en leur dessinant sur le front avec du noir de fumée par exemple. On retrouve cette coutume lorsque le jour de la naissance d’un enfant coïncide avec un événement néfaste. Le tatouage a ici une fonction de communication entre le corps humain et le monde des esprits. Aujourd’hui, au Maghreb, le tatouage au henné fait encore partie des traditions berbères, le côté ornemental ayant de longue date pris le dessus depuis longtemps sur le sens magique primitif.

De tout temps, le tatouage a été une coutume chez les femmes berbères, que ce soit à titre ornemental, pour se parer comme avec des bijoux et se rendre plus belles et désirables, avec une subtile touche d’érotisme tout en suggestion, ou pour exprimer un sentiment, symboliser un statut social (mort du mari et veuvage par exemple, la femme berbère pouvant porter un tatouage sur le menton reliant chaque oreille, symbolisant la barbe du mari mort). Remontant au Néolithique en Afrique du nord, le tatouage des tribus nomades berbères servait également à dissocier et à identifier les membres des différentes tribus Amazigh par des dessins, souvent sur le visage, aux caractéristiques très géométriques et aux vertus prétendument magiques : le tatouage était notamment censé conjurer le mauvais sort (éloigner le mauvais œil) et apportait bonne fortune et réussite. Aujourd’hui encore, les femmes sont les dépositaires des coutumes d’une civilisation très ancienne, qui va à l’encontre de l’islam actuel, tel qu’il est interprété dans de nombreux pays. Le tatouage s’est partiellement adaptée à cette interdiction coranique, notamment en ne représentant jamais l’image de l’homme.
Pour les musulmans, la plupart du temps, le tatouage est proscrit par l’Islam, symbole de péché et de mutilation, de modification de l’œuvre divine, malgré son statut de coutume immémoriale, les imams continuant de condamner tout lien à d’anciennes croyances en des éléments surnaturels. C’est pourquoi les femmes, principales utilisatrices des dessins esthétiques sur la peau, utilisent aujourd’hui plus couramment, pour des raisons religieuses, le tatouage au henné, provisoire et non mutilant. Il existe de nombreux rites associés au Henné, lors desquels il reste très présent, même aujourd’hui : le rite du mariage (rituel de la « nuit du henné », de la naissance, du baptême, de la circoncision.
Les Imazighen, (hommes libres ) ou Berbères, se tatouaient le front, le menton, les joues, le dos des mains et les tempes à l’aide pigments issus de substances d’origine végétale, du charbon, mélangés à de l’eau ou du sang, des motifs et symboles qui leur étaient propres et avaient un sens bien particulier. Le tatouage d’alors était plus social qu’ornemental, contrairement à aujourd’hui, où cette notion de tatouage symbolique a disparu dans les nouvelles générations de Berbères, même si il peut parfois conserver une notion d’attachement à une communauté, permettant aux berbères et notamment aux Kabyles de se démarquer culturellement des arabes.
La fonction du tatouage est donc historiquement multiple chez les Amazigh : il peut être protecteur et ornemental, mais également identitaire ou médical : dans le Sahel, en intervenant à mi-chemin entre l’extérieur et l’intérieur du corps, on lui prêtait des vertus guérissantes : mal à la tête, arthrite…
Chaque détail, chaque motif a sa propre symbolique dans le tatouage berbère
  • Le point symbolise le foyer, qui est au centre centre de la maison
  • Le croissant de lune la matière qui naît, grandit et meurt.
  • La spirale symbolise l’harmonie éternelle
  • Le cercle représente l’absolu.
  • Les palmiers tatoués sur le front des femmes berbères invoquent la déesse mère
  • Le premier trait vertical symbolise dieu et la vie, ainsi que le premier outil planté en terre par l’homme
  • Les deux traits symbolisent la dualité entre le bien et le mal qui sommeillent en chacun
  • Le carré est la représentation de la maison
  • Deux carrés superposés symbolisent le combat de dieu contre la malédiction et les ténèbres
  • La rosace, composée de triangles : celui qui a la pointe vers le haut symbolise le feu et la virilité, tandis que le triangle avec la pointe en bas représente l’eau et la féminité
  • Le plus (signe +) symbolise l’oeil de Dieu, l’étoile dont la lumière guide l’homme dans la nuit
  • La croix symbolise les deux jambes ou les deux bras de l’homme.
  • Autres symboles : la palme du palmier, les chevrons, les pectines de sapins, les lignes de vie
Les vieilles femmes berbères sont encore aujourd’hui capables de donner la région d’origine de leurs congénères en fonction du nombre de traits sur leurs tatouages. Sur le front ou la tempe, il peut être identitaire et lié à une tribu donnée, comme les tribus des Drids ou des Beni-Douala qui l’utilisaient comme signe de reconnaissance. Le tatouage rituel est encore courant partout, dans le désert et au Maghreb,chez les montagnards principalement. Les motifs peuvent avoir des sens variés en fonction des origines de la personne.

Quelques images de motifs de tatouage berbère, Amazigh, et Kabyle,Rifains :

Motif berbère oiseau
Motif Amazigh, l’homme libre
Motif berbère losange

(la femme) Motif berbère du bélier (puissance physique)

Tatouage femme Kabyle Tatouage femme Kabyle sur les mains et le visage
Tatouage femme Kabyle sur le visage

Motifs de tatouages berbères Motif berbère
Drapeau Amazigh un motif de tatouage qui signifie la race des hommes libre


Le tatouage chez la femme berbere

Le tatouage, symbole d'un érotisme suggéré dont les femmes berbères détiennent le secret depuis longtemps, est une esthétique où chaque trait, chaque cercle, chaque motif a son rôle. Sur le front, le tatouage rapproche les sourcils, les allonge et donne au regard une profondeur qui fait oublier les imperfections du visage. Quand il se prolonge du menton au cou, il dissimule les rides. Lorsqu'il se continue jusqu'à la naissance des seins ou au nombril, il suggère des voluptés cachées. Sur toute la face, il fait office d'un masque érotique.

































































Ait-touzine Berbère du Rif


Petite fille Berbère du Rif



Deux petites Berbères


Petite Kabyle








Portrait du roi Massinissa










Que dit l'islam sur le tatouage est-ce haram ou déconseiller ?

Beaucoup de Musulmans pratique le tatouage , est je connais certains frères chiite aussi qui se tatoue le sabre de l'imam Ali(as) sur le bras ou encore des frères sunnites qui se tatoue des caligraphies arabes sur le dos etc...

Tatouage arabe sur le dos qui représente Allah et son Messager
par contre je trouve se genre de tatouage pas très saint, puisque il porte des noms sacrées islamique






Donc si vous avez des réponses et des explications islamique ou des dires de savant sur le tatouage serait les bienvenu insha'Allah

Beaucoup de nos mère et grand mère et nos soeurs berbères porte encore des tatouages berbères , est sa serait bien d'avoir des réponses insha'Allah

Merci a vous

wassalamoun-aleykoum
 

Al-ALi-Hussein

<font color="#9932CC">Membre d'honneur</font>
Membre
Salam,


Le tatouage n'est pas haram en islam.

En tout cas, pas pour Sistani, Fadlallah (ra) et Khamenei
 

Rifland

Banni
Banni
Salam aleykoum,


Merci pour l'information est les liens Cher frère Al-Ali-Hussein ,

Je savait pas du tout sa soubha'Allah, mai a mon avis y'a certainement des conditions sur le faite de mettre des tatouages ?

j'avais entendu que en pouvait mettre des tatouage mai pas sur les partie ou l'on fait nos abulution , Allhouahlem
Faut que
je vérifie insh'Allah


 

Al-ALi-Hussein

<font color="#9932CC">Membre d'honneur</font>
Membre
Salam mon frère,

meme sur la partie ou les ablutions sont faites, il n'y a pas de problème. Le tattouage est a l'intérieur de la peau, il n'empeche pas l'eau de toucher la peau pendant l'ablution.

C'est dans le sunnisme que le tattouage est interdit (a verifier) .
 

Rifland

Banni
Banni
Pourquoi le Tatouage est Haram en Islam ?

Interdiction du tatouage en Islam

L’enseignement de l’Islam chiite provient des 14 Infaillibles (as), et ils nous disent clairement :
عِدَّةٌ مِنْ أَصْحَابِنَا عَنْ أَحْمَدَ بْنِ أَبِي عَبْدِ اللَّهِ عَنْ أَبِيهِ عَنْ مُحَمَّدِ بْنِ سِنَانٍ عَنْ عَبْدِ اللَّهِ بْنِ سِنَانٍ عَنْ أَبِي عَبْدِ اللَّهِ ( عليه السلام ) قَالَ قَالَ رَسُولُ اللَّهِ ( صلى الله عليه وآله ) الْوَاشِمَةُ وَ الْمُوتَشِمَةُ وَ النَّاجِشُ وَ الْمَنْجُوشُ مَلْعُونُونَ عَلَى لِسَانِ مُحَمَّدٍ .
L’Imam Abu Abdullah (as) a dit que le Messager d’Allah (saws) a dit : « La tatouée et le tatoueur seront maudits par la langue de Mohammad. » Al-Kulayni, Al-Kafi, vol. 5, pg. 559, hadith no. 13 (H10193, Ch. 190, h13
Puisque le hadith sur le tatouage est conforme au verset du Coran, le hadith doit donc être accepté :
Allah (SWT) nous rapporte les paroles d’Iblis dans le Saint-Coran :
“Certes, je ne manquerai pas de les égarer, je leur donnerai de faux espoirs, je leur commanderai, et ils fendront les oreilles aux bestiaux; je leur commanderai, et ils altèreront la création d’Allah. Et quiconque prend le Diable pour allié au lieu d’Allah, sera, certes, voué à une perte évidente.” (4:119)


Donc le Tatouage est bel et bien interdit d'après ces sources , si quelqu'un peut apporter une réponse sur se hadiths

Donc qu'il soit en dessous de la peau ou pas le tatouage est interdit selon se hadiths d'Ahlulbayt(as)???





 

dhûlfiqâr63

Membre
Membre
Salam 3aleykoum wa ramatullah,

J'aimerai bien que ceux qui sont en faveur du tatouage reponde à cette question insh'Allah

Interdiction du tatouage en Islam

L’enseignement de l’Islam chiite provient des 14 Infaillibles (as), et ils nous disent clairement :
عِدَّةٌ مِنْ أَصْحَابِنَا عَنْ أَحْمَدَ بْنِ أَبِي عَبْدِ اللَّهِ عَنْ أَبِيهِ عَنْ مُحَمَّدِ بْنِ سِنَانٍ عَنْ عَبْدِ اللَّهِ بْنِ سِنَانٍ عَنْ أَبِي عَبْدِ اللَّهِ ( عليه السلام ) قَالَ قَالَ رَسُولُ اللَّهِ ( صلى الله عليه وآله ) الْوَاشِمَةُ وَ الْمُوتَشِمَةُ وَ النَّاجِشُ وَ الْمَنْجُوشُ مَلْعُونُونَ عَلَى لِسَانِ مُحَمَّدٍ .
L’Imam Abu Abdullah (as) a dit que le Messager d’Allah (saws) a dit : « La tatouée et le tatoueur seront maudits par la langue de Mohammad. » Al-Kulayni, Al-Kafi, vol. 5, pg. 559, hadith no. 13 (H10193, Ch. 190, h13
Puisque le hadith sur le tatouage est conforme au verset du Coran, le hadith doit donc être accepté :
Allah (SWT) nous rapporte les paroles d’Iblis dans le Saint-Coran :
“Certes, je ne manquerai pas de les égarer, je leur donnerai de faux espoirs, je leur commanderai, et ils fendront les oreilles aux bestiaux; je leur commanderai, et ils altèreront la création d’Allah. Et quiconque prend le Diable pour allié au lieu d’Allah, sera, certes, voué à une perte évidente.” (4:119)


Donc le Tatouage est bel et bien interdit d'après ces sources , si quelqu'un peut apporter une réponse sur se hadiths

Donc qu'il soit en dessous de la peau ou pas le tatouage est interdit selon se hadiths d'Ahlulbayt(as)???





 

ali_hussain

Membre
Membre
Salam 3aleykoum wa ramatullah,

J'aimerai bien que ceux qui sont en faveur du tatouage reponde à cette question insh'Allah
wa alaykoum as salam wa rahmatullah wa barakatuh,


عِدَّةٌ مِنْ أَصْحَابِنَا عَنْ أَحْمَدَ بْنِ أَبِي عَبْدِ اللَّهِ عَنْ أَبِيهِ عَنْ مُحَمَّدِ بْنِ سِنَانٍ عَنْ عَبْدِ اللَّهِ بْنِ سِنَانٍ عَنْ أَبِي عَبْدِ اللَّهِ ( عليه السلام ) قَالَ قَالَ رَسُولُ اللَّهِ ( صلى الله عليه وآله ) الْوَاشِمَةُ وَ الْمُوتَشِمَةُ وَ النَّاجِشُ وَ الْمَنْجُوشُ مَلْعُونُونَ عَلَى لِسَانِ مُحَمَّدٍ

Le grand problème avec ce hadith c'est muhammad bine sinane, c'est un menteur, ghali, fabricateur de hadith. Je pense que c'est la raison qu'elle n'est pas authentique.

Allahou a'lam

(je ne suis pas en faveur des tatouages)
 
Dernière édition:

dhûlfiqâr63

Membre
Membre
Salam 3aleykoum wa ramatullah,

merci beaucoup d'avoir repondu mais j'aimerais avoir des precisions insh'Allah

Le grand problème avec ce hadith c'est muhammad bine sinane, c'est un menteur, ghali, fabricateur de hadith. Je pense que c'est la raison qu'elle n'est pas authentique.
Comment le savez-vous ? Si il est avéré que c'est un menteur comment se fait-il qu'il apparaisse dans un recueuil de hadiths en tant que rapporteur (si j'ai bien compris) ?

Barak Allahu Fik
 

impartial

Membre
Membre
Salamou 'aleykoum,

Meme si ce hadith ne serait pas authentique et donc faible du fait d'un de ses rapporteurs, il est néanmoins un indice supplémentaire qui confirme les hadiths sunnites ou le Prophete saws aurait maudit celui qui ce tatoue et le ou la tatoueuse :

« Maudites soient les tatoueuses et celles qui se font tatouer, celles qui épilent les visages des autres et celles qui s’épilent leur propre visage, celles qui liment leurs dents par coquetterie, changeant ainsi la création d’Allah »

Hadith rapporté par al Boukhâri, Mouslim, Abou Dâwoud, at Tirmidhi, ad Darimi et l'imam Ahmad


ou encore ce hadith :

Allah a maudit celle qui porte une perruque (N.d.T. utilise des cheveux qui ne sont pas les siens) et celle qui l’aide à le faire, il a également maudit la tatoueuse et celle qui se fait tatouer » (rapporté par Boukhari).


par extention cela s'applique egalement aux hommes.

Les Imams (as) ont peut etre rapporté cette interdiction (cf le hadith tout en haut) ou pas, neanmoins les sources sunnites confirment ce hadith (faible certes si ce rapporteur est reputé menteur) et confirme le Coran de toute facon et meme la morale islamique.

Le tatouage pour moi est haram a 100 pour 100 les preuves sont consequentes.

Allahou a3lem
 
Dernière édition:

ali_hussain

Membre
Membre
Salam 3aleykoum wa ramatullah,

merci beaucoup d'avoir repondu mais j'aimerais avoir des precisions insh'Allah



Comment le savez-vous ? Si il est avéré que c'est un menteur comment se fait-il qu'il apparaisse dans un recueuil de hadiths en tant que rapporteur (si j'ai bien compris) ?

Barak Allahu Fik
as-salam,

En fait, avec ce hadith, je le savais parce que j'avais entendu parler de Mohammad ibn Sinane, mais voila ce que shaykh Tousi dis dans son fihrist:

609 - محمد بن سنان

له كتب و قد طعن عليه و ضعف و كتبه مثل كتب الحسين بن سعيد على عددها و له كتاب النوادر و جميع ما رواه إلا ما كان فيها من تخليط أو غلو أخبرنا بكتبه و رواياته جماعة عن أبي جعفر ابن بابويه عن أبيه و محمد بن الحسن جميعا عن سعد و الحميري و محمد بن يحيى عن محمد بن الحسين و أحمد بن محمد عنه، و أخبرنا أيضا ابن بابويه عن محمد بن علي ماجيلويه عن محمد بن أبي القاسم عمه عن محمد بن علي الصيرفي عنه


http://www.al-asfoor.org/books/index.php?id=1007

Pardon, mon arabe n'est pas trop bon, alors je ne vais pas faire une traduction, mais ce qu'il rapporte est considérer confusion et exagération.

Pour votre autre question, je ne sais pas, Koulayni a rassembler beaucoup de narrations, il n'a pas dis que al-kafi est sahih. Je me pose la meme question sur beaucoup de hadith rapporter par shaykh Sadouq dans ces livres, nous savons qu'il était très anti-ghoulou, mais il a inclus beaucoup de hadith qui ne correspondent pas a ces croyances.

Allahou A'lam
 
Dernière édition:

yazahraa

Membre
Membre
assalamou 3aleykoum wa rahmatoulahi wa barakatoh

depuis mon enfance on m'a apris que le tatouage est illicite pour la femme sur les parties du corps qu'un homme étrangé peut voir (les mains, le visage et les pieds) car il devient ornementale. et tout ce qui est ornementale devant un homme étrangé est haram.
Allahou ya3lam.
je ferai des recherches aprofondit:)

Allahouma sali 3ala Mohamad wa ali Mohamad
 

Al-ALi-Hussein

<font color="#9932CC">Membre d'honneur</font>
Membre
assalamou 3aleykoum wa rahmatoulahi wa barakatoh

depuis mon enfance on m'a apris que le tatouage est illicite pour la femme sur les parties du corps qu'un homme étrangé peut voir (les mains, le visage et les pieds) car il devient ornementale. et tout ce qui est ornementale devant un homme étrangé est haram.
Allahou ya3lam.
je ferai des recherches aprofondit:)

Allahouma sali 3ala Mohamad wa ali Mohamad
Salam,

Si ce qu'on vous a appris était vrai, alors une grande majorité de femmes musulmanes aurait péchée, entre le henné, les tatouages du sourcil et d'autres.

Je le redis, les grands marja du chiisme, khamenei, sistani, fadlallah et d'autres ne l'interdisent pas. Le tattouage n'est pas haram.
 

Avicenne88

Membre
Membre
Peut-être que Khamenei, Sistani et les autres autorisent le tatouage naturel (henné?) qui disparait avec le temps, et non le tatouage à l'encre sous-cutané qui lui ne s'enlève pas. Faudrait ce renseigner sur les conditions du type de tatouage autorisé.
 

Al-ALi-Hussein

<font color="#9932CC">Membre d'honneur</font>
Membre
Peut-être que Khamenei, Sistani et les autres autorisent le tatouage naturel (henné?) qui disparait avec le temps, et non le tatouage à l'encre sous-cutané qui lui ne s'enlève pas. Faudrait ce renseigner sur les conditions du type de tatouage autorisé.
Salam,

J'ai personnellement ecrit a Sistani et Fadlallah il y a plusieurs années pour leur demander si je pouvais me faire tatouer le corps et même si je pouvais me tatouer "Mouhamad" ou le nom des "Imams" et même au niveau des bras ou des partis utilisés pour les ablutions.
Dans les réponses écrites qu'ils m'ont envoyé, il n"y avait aucun mal. Un d'entre eux, je pense Fadlallah, avait demandé que je fasse mes ablutions avant de toucher mon tatouage si c'etait "Allah" que j'avais tatoué.
 

Al-ALi-Hussein

<font color="#9932CC">Membre d'honneur</font>
Membre
Salam,

lequel de nos Imam (as) conduisait une voiture? ou parlait au telephone? buvait du coca cola? ou encore mangeait de la pomme de terrre puisqu'introduite en occident apres la decouverte des amériques?

A ce jeu, on peut aller assez loin.
 
Dernière édition:

tourab

Membre
Membre
Salam,

lequel de nos Imam (as) conduisait une voiture? ou parlait au telephone? buvait du coca cola? ou encore mangeait de la pomme de terrre puisqu'introduite en occident apres la decouverte des amériques?

A ce jeu, on peut aller assez loin.

salam alaykoum akhi,

la voiture est un moyen de locomotion ,le téléphone un moyen de communication, le coca et la pomme de terre une boisson et un aliment, ils ont une utilité (quoique le coca...)
en revanche quel est l'apport d'un tatouage dans la vie de l'être humain?

salam wa dou'a
 

ali_hussain

Membre
Membre
Salam,

lequel de nos Imam (as) conduisait une voiture? ou parlait au telephone? buvait du coca cola? ou encore mangeait de la pomme de terrre puisqu'introduite en occident apres la decouverte des amériques?

A ce jeu, on peut aller assez loin.
as-salam,

Non, ce n’est pas une bonne exemple, car les Imams (a) auraient pu avoir des tatouages, mais ils ne l’ont pas fait. Pour conduire une voiture, ils auraient pu aller a pied partout, mais ils utilisé des moyens plus rapide (cheval, chameau), pour parlé au téléphone, ils auraient pu ne jamais envoyé des lettres par courrier a vitesse, et attendre de voir la personne a qui ils voulaient parlé, mais ils ont envoyé des lettre. Pour la nourriture, nous savons quels nourriture sont sunna, quel sont makruh, haram.

On ne peut pas dire que les tatouages sont une innovation dans la religion, mais pour une personne qui essaye au maximum d'émuler le Prophète (s) – ce qui nous a été recommandé par les Imams (a) qui faisaient ça eu même – c’est clair qu’un tatouage n’a rien a avoir avec ca.

Mais si une personne veut juste en avoir une, parce qu’ils aiment bien, c’est leurs choix
 
Dernière édition:

Soundiata

Membre
Membre
Salam aleykum,

Pourquoi vouloir interdire quelque chose qui ne l'est pas par l'Islam d'après l'avis des grands marjas ?

Si le tatouage ne plait pas à certains des frères, personnes ne les forces à se tatouer mais ils n'ont pas à dire que c'est "haram" car ils ne sont pas des autorités religieuses pour le faire.

Allahou 'alem.
 
Haut