Quoi de neuf ?

Notre rapport à Dieu (2) : les croyants, ces blasphémateurs!

Sasori

Membre
Membre
Salam alékoum,

Extraits : "Mais que signifie cette grandeur si nous ne pouvons ni la comparer (étant donné que Dieu serait le seul Dieu existant) ni la mesurer ? » Certains diront qu’il s’agit de l’idée d’immensité, d’éternité, et de noblesse au travers des attributs divins (Miséricorde, Justice, etc). Mais encore une fois qu’est-ce que cela peut signifier à nos yeux d’êtres humains ?

En fait, nous pensons « éternité, immensité, justice, etc. » comme concepts mais nous ne pouvons les décrire car nous ne les connaissons pas en dehors des idées générales et abstraites que nous nous en faisons. C’est-à-dire que nous n’avons pas d’équivalences concrètes qui nous permettraient de comprendre réellement le sens de ces idées. Et sans cela, la signification concrète des attributs de Dieu peut évoluer à mesure que notre niveau conceptuel se nourrit de nouveaux éléments."

"Dés lors, nous pouvons estimer que l’évolution de notre perception du divin est plus vaste et transcendante grâce aux outils d’exploration scientifique et au développement de nos concepts hérités de l’antiquité à nos jours. Que cette perception puisse impacter les représentations des croyants est une question pertinente. Ces derniers pourraient reconsidérer les limites dans lesquelles les bédouins ont enfermé Dieu comme des sortes de blasphèmes (pour ceux qui croient au blasphème).Mais attention, il s’agirait de blasphèmes involontaires et inconscient.

Et voilà que maintenant, vous commencez par prendre conscience, si ce n’était pas encore le cas, que l’idée de Dieu ne peut être définie par des attributs qui lui ont été accolés à une époque (quelle qu’elle soit, du Moyen Age ou contemporaine) car tant que nos sens demeurent limités à nos canaux sensoriels (visuel, auditif, kinesthésique), nos appareils technologiques et nos concepts qui ne cessent d’évoluer, nous ne pourrions Le percevoir sans le réduire. »

C’est aussi la raison pour laquelle, plus vous remontez dans le Passé et plus les attributs de Dieu ressemblent…à ceux d’un être humain.
Un tantinet ironique pour des religions qui veulent élever « la Parole de Dieu » lorsque par refus de s’élever elles-mêmes, elles continuent de la déprécier ."

https://trw2016.wordpress.com/2017/05/29/notre-rapport-a-dieu-2-les-croyants-ces-blasphemateurs/

Barak Allahou fikoum.
 
Haut