Les sanctions économiques contre l'Iran et l'absence d'un modèle économique.

Sasori

Administration
Administration
#1
Salam alékoum,

L'actualité montre que les puissances dominantes essaient d'étouffer l'Iran d'un point de vue économique. Il est intéressant d'observer que le monde musulman développe très peu une pensée économique. En occident, il y a eu différents économistes (Keynes, Adams, Marx, Friedman, Allais...) avec leur visions. En islam, on parle juste de ces questions à l'échelle individuelle. Il est quand même difficile de se sortir de ce système mondialisé, mais ça n'empêche pas de se pencher sur le sujet. L'équilibre dans la répartition des richesses entre l'état (celui qui fait les lois), les citoyens qui sont des consommateurs et des travailleurs (donc producteurs de richesse) et les entreprises n'a jamais été trouvé. L'histoire islamique a déjà montré l'importance de ce sujet.

L'Iran est-elle en partie responsable de ce qui lui arrive ?

Barak Allahou fikoum.
 

Rachik

Membre
Membre
#2
Alaykum Sâlam,

Le sujet que vous exposez, ainsi que sa problématique, est d'un intérêt de premier ordre !
Vous avez tout à fait raison de souligner que le monde musulman s'est peu penché sur la question économique, alors que notre religion porte en germe la meilleure réponse économique possible !

Muhammad Baqir al-Sadr, qu'Allah sanctifie son âme, est très certainement le penseur musulman qui s'est le plus distingué sur la question (et aussi sur la question du Marxisme).
Son ouvrage (La Banque sans intérêt en Islam) a été traduit en français avec une excellente introduction du traducteur, de même qu'un petit fascicule. Sinon il existe des traductions anglaises pour les autres oeuvres dont la plus notable est indubitablement : Our Economy.
On trouve également d'autres auteurs, qui apportent des éléments historiques intéressants, mais qui ont un esprit beaucoup moins profond.

Mon opinion personnelle est que l'Iran est en partie responsable de ce qui lui arrive, même si elle bénéficie largement de circonstances atténuantes !
Pourquoi ?

Mon avis est que la propagande, question vitale, est confiée à des bons-à-rien, des petits bourgeois occidentalisés à la vue étriquée.
C'est ainsi que le peuple iranien se laisse séduire par des fausses valeurs occidentales, basées sur le matérialisme et l'effet de mode.
Si le peuple avait été bien éduqué, il aurait été possible de lui faire comprendre la nécessité de créer un espace économique iranien
fermé !
Le monde d'aujourd'hui est fondamentalement basé sur l'Usure, historiquement appuyée par le Judaïsme talmudique et ses enfants idéologiques : Réforme protestante, pseudo "Droits de l'Homme" et Wahhabisme. Ce monde est à l'antipode de ce que prône l'Islam et le Coran, dans lequel Allah condamne l'Usure comme un pêché parmi les plus graves !

Il est absolument impossible de créer un espace économique islamiques dans un système économique et financier ouvert !
Qu'a fait l'Iran pour se soustraire économiquement, au moins à l'intérieur, de ce système mondialisé judéo-capitaliste ?
Rien, en tout cas rien de probant !
En ce qui concerne l'Usure on s'en tient à des pirouettes techniques, pour camoufler l'application de l'Usure...
Pour ce qui est de la mentalité des bourgeois, on ne les a pas formé à plus de frugalité, au contraire...
Pour ce qui est de la justice sociale, elle est mieux assurée qu'en Occident sur certains secteurs, mais il reste un fameux boulot à faire avant d'arriver à une société juste !
Les inégalités, moins spectaculaires qu'en Occident, n'en restent pas moins criantes !

Il existe une seule possibilité : le système autarcique économique fermé !
Mettre en application ce système signifie immanquablement la nécessité de niveler l'aisance économique par le milieu : appauvrir les riches et enrichir légèrement les pauvres les moins pauvres ! Quant aux pauvres les plus pauvres, il faut évidemment leur fournir un appui personnalisé et surtout puissant !

Pour réussir à parvenir à une sphère économique fermée il faut clairement opérer par étapes, sur environ trois générations...
Il faut éduquer la masse, aisée comme pauvre, à accepter ce modèle économique !
Il n'y a que par une propagande puissante, permanente, que l'on peut y parvenir ! Mais aussi sur une véritable justice sociale !
Mais cette propagande n'existe pas ! On la confie à des petits bourgeois aisés qui rêvent de vivre à Téhéran comme on vit à Miami !

C'est assez incroyable à écrire, mais le pays qui a le mieux mis en application les préceptes économiques de l'Islam, c'est le Troisième Reich hitlérien, qui n'était même pas musulman !
Mon affirmation pourra étonner les fainéants intellectuels qui ont lu le navet d'Anthony Sutton sur les Nazis et Wall-Street, s'en tenant là pour se faire leur opinion !
Mais pour celui qui a une véritable curiosité intellectuelle, et qui a été s'instruire dans des ouvrages de fond (non-juifs évidemment), il sait que le bilan est sans appel (c'est d'ailleurs là qu'il faut chercher la véritable cause de la seconde Guerre mondiale) !

A la décharge du Régime iranien, il faut reconnaître qu'il a hérité d'un pays dans un état catastrophique.
Je recommande l'ouvrage "L'Iran contre le Shah" de Ahmad Faroughy et Jean-Loup Reverier, lequel montre la politique économique dramatique du Shah, qui avait littéralement détruit l'Iran de l'intérieur, livrant sa destinée aux forces étrangères ! Il cite également des études pointues sur le sujet.

A cela s'ajoute le terrible conflit imposé par Saddam Hussein, malheureusement prolongé, il faut le dire, par le bourgeois Ali Rafsandjani...
On voulait reprendre le contrôle des Lieux saints en Iraq, on escomptait une révolte des Chiites dans ce pays...
Alors que les meilleurs chefs chiites avaient été éliminés et que l'Iran déployait, comme toujours, une propagande insuffisante face à un régime beaucoup plus solide qu'on le croyait !

Pour toute question, peu importe le domaine, ce qui compte c'est l'esprit et développer la faculté de compréhension.
Le vecteur pour parvenir à ce résultat, c'est la propagande !
C'est elle qui change les esprits, modifie les points de vue, rend tout possible, même la Révolution islamique !
Sans cet outil, confié aux éléments les plus révolutionnaires, les plus incorruptibles et plus imprégnés de la Révolution islamique, les esprits resteront séduits par la facilité, par la fainéantise intellectuelle, par les sirènes matérialistes du Monde éternellement "démocratique" (en vérité la ploutocratie la plus abjecte !)

L'Iran a accompli des exploits. Il a donné au monde l'espoir d'un futur meilleur avec, pourtant contre lui, les forces matérialistes les plus prodigieuses de l'Histoire humaine ! Envers et contre tout !
L'Iran mérite notre respect et notre admiration ! Et ce n'est pas lui faire l'injure de faire la remarque sur là où il y a des manquements, là où il faut mettre en oeuvre d'autres forces !
C'est ainsi agir en ami et en Frère ! Faire du dénie de réalité, c'est agir en groupie stupide et échevelée, pas en Musulman, et encore moins en Chiite, le militant musulman par excellence !
 

Sasori

Administration
Administration
#3
Alaykum Sâlam,

Le sujet que vous exposez, ainsi que sa problématique, est d'un intérêt de premier ordre !
Vous avez tout à fait raison de souligner que le monde musulman s'est peu penché sur la question économique, alors que notre religion porte en germe la meilleure réponse économique possible !

Muhammad Baqir al-Sadr, qu'Allah sanctifie son âme, est très certainement le penseur musulman qui s'est le plus distingué sur la question (et aussi sur la question du Marxisme).
Son ouvrage (La Banque sans intérêt en Islam) a été traduit en français avec une excellente introduction du traducteur, de même qu'un petit fascicule. Sinon il existe des traductions anglaises pour les autres oeuvres dont la plus notable est indubitablement : Our Economy.
On trouve également d'autres auteurs, qui apportent des éléments historiques intéressants, mais qui ont un esprit beaucoup moins profond.

Mon opinion personnelle est que l'Iran est en partie responsable de ce qui lui arrive, même si elle bénéficie largement de circonstances atténuantes !
Pourquoi ?

Mon avis est que la propagande, question vitale, est confiée à des bons-à-rien, des petits bourgeois occidentalisés à la vue étriquée.
C'est ainsi que le peuple iranien se laisse séduire par des fausses valeurs occidentales, basées sur le matérialisme et l'effet de mode.
Si le peuple avait été bien éduqué, il aurait été possible de lui faire comprendre la nécessité de créer un espace économique iranien
fermé !
Le monde d'aujourd'hui est fondamentalement basé sur l'Usure, historiquement appuyée par le Judaïsme talmudique et ses enfants idéologiques : Réforme protestante, pseudo "Droits de l'Homme" et Wahhabisme. Ce monde est à l'antipode de ce que prône l'Islam et le Coran, dans lequel Allah condamne l'Usure comme un pêché parmi les plus graves !

Il est absolument impossible de créer un espace économique islamiques dans un système économique et financier ouvert !
Qu'a fait l'Iran pour se soustraire économiquement, au moins à l'intérieur, de ce système mondialisé judéo-capitaliste ?
Rien, en tout cas rien de probant !
En ce qui concerne l'Usure on s'en tient à des pirouettes techniques, pour camoufler l'application de l'Usure...
Pour ce qui est de la mentalité des bourgeois, on ne les a pas formé à plus de frugalité, au contraire...
Pour ce qui est de la justice sociale, elle est mieux assurée qu'en Occident sur certains secteurs, mais il reste un fameux boulot à faire avant d'arriver à une société juste !
Les inégalités, moins spectaculaires qu'en Occident, n'en restent pas moins criantes !

Il existe une seule possibilité : le système autarcique économique fermé !
Mettre en application ce système signifie immanquablement la nécessité de niveler l'aisance économique par le milieu : appauvrir les riches et enrichir légèrement les pauvres les moins pauvres ! Quant aux pauvres les plus pauvres, il faut évidemment leur fournir un appui personnalisé et surtout puissant !

Pour réussir à parvenir à une sphère économique fermée il faut clairement opérer par étapes, sur environ trois générations...
Il faut éduquer la masse, aisée comme pauvre, à accepter ce modèle économique !
Il n'y a que par une propagande puissante, permanente, que l'on peut y parvenir ! Mais aussi sur une véritable justice sociale !
Mais cette propagande n'existe pas ! On la confie à des petits bourgeois aisés qui rêvent de vivre à Téhéran comme on vit à Miami !

C'est assez incroyable à écrire, mais le pays qui a le mieux mis en application les préceptes économiques de l'Islam, c'est le Troisième Reich hitlérien, qui n'était même pas musulman !
Mon affirmation pourra étonner les fainéants intellectuels qui ont lu le navet d'Anthony Sutton sur les Nazis et Wall-Street, s'en tenant là pour se faire leur opinion !
Mais pour celui qui a une véritable curiosité intellectuelle, et qui a été s'instruire dans des ouvrages de fond (non-juifs évidemment), il sait que le bilan est sans appel (c'est d'ailleurs là qu'il faut chercher la véritable cause de la seconde Guerre mondiale) !

A la décharge du Régime iranien, il faut reconnaître qu'il a hérité d'un pays dans un état catastrophique.
Je recommande l'ouvrage "L'Iran contre le Shah" de Ahmad Faroughy et Jean-Loup Reverier, lequel montre la politique économique dramatique du Shah, qui avait littéralement détruit l'Iran de l'intérieur, livrant sa destinée aux forces étrangères ! Il cite également des études pointues sur le sujet.

A cela s'ajoute le terrible conflit imposé par Saddam Hussein, malheureusement prolongé, il faut le dire, par le bourgeois Ali Rafsandjani...
On voulait reprendre le contrôle des Lieux saints en Iraq, on escomptait une révolte des Chiites dans ce pays...
Alors que les meilleurs chefs chiites avaient été éliminés et que l'Iran déployait, comme toujours, une propagande insuffisante face à un régime beaucoup plus solide qu'on le croyait !

Pour toute question, peu importe le domaine, ce qui compte c'est l'esprit et développer la faculté de compréhension.
Le vecteur pour parvenir à ce résultat, c'est la propagande !
C'est elle qui change les esprits, modifie les points de vue, rend tout possible, même la Révolution islamique !
Sans cet outil, confié aux éléments les plus révolutionnaires, les plus incorruptibles et plus imprégnés de la Révolution islamique, les esprits resteront séduits par la facilité, par la fainéantise intellectuelle, par les sirènes matérialistes du Monde éternellement "démocratique" (en vérité la ploutocratie la plus abjecte !)

L'Iran a accompli des exploits. Il a donné au monde l'espoir d'un futur meilleur avec, pourtant contre lui, les forces matérialistes les plus prodigieuses de l'Histoire humaine ! Envers et contre tout !
L'Iran mérite notre respect et notre admiration ! Et ce n'est pas lui faire l'injure de faire la remarque sur là où il y a des manquements, là où il faut mettre en oeuvre d'autres forces !
C'est ainsi agir en ami et en Frère ! Faire du dénie de réalité, c'est agir en groupie stupide et échevelée, pas en Musulman, et encore moins en Chiite, le militant musulman par excellence !
Salam alékoum,

Excellent commentaire. J'ajoute également qu'il n' y a pas eu d'union économique islamique, ni même des étapes pour sortir progressivement de ce système. Ce système qui exploite, mondialise la pauvreté et vit de la guerre. On entend souvent qu'il faut être pieux, ne pas voler et gagner sa vie honnêtement. Mais il est étonnant que ceux qui parlent de ça n'ont pas fait l'analyse du système pour dire que tout ce qui en provient est illicite, même notre propre salaire.

Pour en savoir plus sur le national socialisme allemand :

http://lesocialismeenchemisebrune.blogspot.com/2012/10/un-anticapitalisme-profond.html

https://www.egaliteetreconciliation.fr/Economie-national-socialiste-l-analyse-interdite-27567.html

Barak Allahou fik.
 

Rachik

Membre
Membre
#4
Alaykum Salâm,

Merci pour votre réponse et pour les liens, qui donnent un petit aperçu sur le sujet du National-Socialisme dans la tentative de mise en application d'un système économique proche des conceptions du modèle économique coranique.

Quant à l'idée d'une union économique islamique, on est là dans la pure utopie !
Les Musulmans ne parviennent même pas à s'entendre sur des problèmes basiques, alors l'économie et la finance !
Où plutôt, la majorité est d'accord pour mettre en application les préceptes judéo-capitalistes-libéraux, et non l'Islam !
Et puis, il y a bien trop de corrompus pour parvenir à quoi que ce soit de sérieux !

Je crois aussi qu'il faut remarquer que beaucoup de Musulmans pieux, justement parce qu'ils sont pieux, ont un intérêt très limité, par leur caractère, pour les questions économiques. J'avoue que moi-même, à l'origine, ça ne m'intéressait absolument pas (même si je ne suis pas pieux, en tout cas pas comme je le devrais) ! Ceci est très dommageable !
Et puis la piété ne fait pas tout : à un moment il faut aussi être capable de botter des culs et de balancer des tartes dans la tronche !
Oui je sais, ça ne fait pas très pieux, pas intellectuel, pas religieux, ce langage-là... Peut-être ne suis-je qu'un malotru sans éducation, un sale prolo à la spiritualité du ras du sol. Admettons...
Mais bon, à un moment, vous avez bien raison de l'écrire, le coup de la tête dans le trou, des bouchons dans les oreilles et des mains sur les yeux, ça suffit !

Si nous n'avions pas Muhammad Baqir al-Sadr, malgré des lacunes inhérentes au peu de temps dont il a disposé, nous ne disposerions d'aucune analyse puissante de l'économie contemporaine en Islam !
Il y a bien eu d'autres auteurs, parfois très intéressants, mais leur approche est trop souvent un capitalisme libéral et usuraire déguisé... Donc pas un vrai modèle économique musulman !
Il y a bien eu d'autres études, très intéressantes au niveau historique et religieux, mais rien de probant sur l'économie d'aujourd'hui...

La force de l'économie judéo-capitaliste tient dans l'application massive et colossale de l'Usure à l'échelle financière, et à l'application de l'esclavage dans les moyens de production. Quiconque s'est intéressé au prolétariat en Asie, en Afrique et ailleurs - même ici, surtout dans le travail au noir - conviendra qu'il n'y a pas d'autre mot pour qualifier cette exploitation abjecte de l'Humain par des animaux sauvages, des prédateurs sans conscience qui se présentent tous en "défenseurs des Droits de l'Homme" !

Accepter une économie islamique, c'est accepter de refuser de vivre sur cet esclavage et sur la fausse monnaie, gage de spoliation et de vol déguisé : c'est donc accepter une baisse de revenus, surtout pour les plus riches et les classes aisées ! Comment faire accepter ça ? Avec un système démocratique ? Je ne le pense pas...
Il faut du temps, de l'éducation et de la poigne, beaucoup de poigne, quitte à prendre le risque de se faire écharper et de finir au bout d'une corde !

C'est la différence entre être musulman et jouer au Musulman...
Certains vont faire une crise de nerf si on leur apprend qu'il y avait quelques molécules de porc qui trainaient dans leur Big Mac, ou dans je ne sais quelle tambouille.
Par contre, dans le même temps, faire des crédits, des emprunts à intérêt à gogo, pas de problème ! Engraisser des marques esclavagistes et sionistes ? Oui, mais c'est pas grave, il faut bien être à la mode, on peut pas s'habiller comme des ploucs tout de même, et puis bouffer de la merde de chez Lidl !
Je sais qu'il est impossible pour un individu de s'extraire à 100% du Système. Malgré soi, en raison de l'opacité ambiante, mais aussi en raison de la structure globalisante, il est bien évident que chacun concoure, malgré lui, ou pas, à engraisser la machine.
Pourtant un surplus de conscience morale et d'attention seraient les bienvenus !

Allah a déclaré le porc haram car sa viande est néfaste pour notre santé.
Mais Il a aussi déclaré l'Usure haram.
La différence, c'est qu'Allah a déclaré, par le Coran, la guerre à ceux qui se nourrissent de l'Usure !
Il ne l'a pas fait pour les Musulmans qui se nourrissent de porc, parce que celui qui se nourrit de porc ne nuit qu'à lui-même (et aux cochons, certes) mais pas à l'Humanité dans son intégralité ! Au contraire des gens qui entrent consciemment et volontairement dans le circuit de l'Usure !

Tout cela pour dire que l'on a trop souvent le travers de se contenter de formes religieuses, de faire de la grimace et du cinéma, plutôt que de s'attacher à faire de son mieux pour vivre fidèlement notre religion. C'est triste...
 

sam

Membre
Membre
#5
L'Iran est-elle en partie responsable de ce qui lui arrive ?
Salâm salâm

Il ne faut pas oublier qu'en novembre 2017, quand le président russe Vladimir Poutine s'est rendu à Téhéran pour rencontre le Leader de la Révolution islamique et le président Rohani, une phrase de l'Ayatollah Ali Khamenei était répétée constamment par les médias iraniens : « Une coopération irano-russe pourra isoler les États-Unis ». Et Poutine aurait affirmé pendant cette rencontre que la Russie ne trahirait jamais l'Iran.

Il y a un article intéressant, bien que sommaire, sur les récentes sanctions anti-iraniennes

Article: PressTV

Et si l'Iran bloquait le détroit d’Hormuz ? Pétrole : détroit d'Ormuz, un passage stratégique


 

Rachik

Membre
Membre
#6
« Une coopération irano-russe pourra isoler les États-Unis ». Et Poutine aurait affirmé pendant cette rencontre que la Russie ne trahirait jamais l'Iran.

Salâm,

Quand on sait qui sont les véritables maîtres de la Russie, des oligarques judo-russes, et que Poutine n'est que leur faire-valoir, il y a des doutes à avoir quant à l'idée que la Russie ne trahira jamais l'Iran...
Personnellement je suis convaincu que le gouvernement russe trahira l'Iran au moment le moins opportun, quand l'Iran sera vraiment dans la pire situation !
De nombreux points montrent que la Russie ne se pose en partenaire, depuis toujours, que pour empêcher le monde arabe et l'Islam de se créer des voies propres et de parvenir à une parfaite indépendance !
Sa politique de ventes d'armes et son intervention dans les conflits le montrent pleinement...
On vend toujours des armes d'un standard inférieur au modèle de base, on livre des informations de contre-mesures à Israël, et on se refuse à livrer tout matériel susceptible de faire pencher la balance du côté des Musulmans...
Le conflit en Syrie illustre très largement ce fait, au delà des discours de propagande et des civilités diplomatiques...

Quant au système économique russe, il ne se distingue absolument en rien, du point de vue moral, de celui des USA...
Se distancier des USA n'est pas en soi le gage d'une mise en application d'un système économique de type islamique...
D'autant plus que tout montre que les USA sont clairement voués à disparaître en tant que superpuissance, non pas à l'encontre des intérêts judéo-capitalistes, mais bien avec leurs appuis et de à leur propre initiative ! Exactement de la même façon que les Juifs se sont débarrassé de l'URSS, leur propre création !
La véritable Direction de ce monde ne s'encombre pas de sentimentalisme foireux : elle crée, prend, utilise, et jette à la poubelle ces instruments, lorsque ceux-ci perdent de leur intérêt, de leurs performances et de leurs possibilités. Il en sera de même pour les USA, qui seront remplacés par la Russie, puis peut-être plus tard, en simultané, avec un hypothétique "Grand Israël"...

Je ne dis pas qu'il ne faut pas s'allier avec la Russie, laquelle présente en son sein des force morales positives, mais il y a intérêt de ne pas baisser la garde ! Sinon ça peut faire très mal !
 

sam

Membre
Membre
#7
Personnellement je suis convaincu que le gouvernement russe trahira l'Iran au moment le moins opportun, quand l'Iran sera vraiment dans la pire situation !

Peut-être que oui, ou peut-être que non. L'avenir confirmera, peut-être, votre analyse.
 
Dernière édition:

sam

Membre
Membre
#8
L'Iran est-elle en partie responsable de ce qui lui arrive ?

Salâm salâm


Le chef de la diplomatie iranienne a dénoncé les intox diffusées par les médias occidentaux au sujet de l’Iran, entre
autres par l’agence d’information Reuters, qui, à elle seule, crée « environ 50 faux articles sur l’économie iranienne ».

Au moins 50 intox par jour sont créées par Reuters au sujet de l’économie iranienne

Article: PressTV
 

Sasori

Administration
Administration
#9
Alaykum Salâm,

Merci pour votre réponse et pour les liens, qui donnent un petit aperçu sur le sujet du National-Socialisme dans la tentative de mise en application d'un système économique proche des conceptions du modèle économique coranique.

Quant à l'idée d'une union économique islamique, on est là dans la pure utopie !
Les Musulmans ne parviennent même pas à s'entendre sur des problèmes basiques, alors l'économie et la finance !
Où plutôt, la majorité est d'accord pour mettre en application les préceptes judéo-capitalistes-libéraux, et non l'Islam !
Et puis, il y a bien trop de corrompus pour parvenir à quoi que ce soit de sérieux !

Je crois aussi qu'il faut remarquer que beaucoup de Musulmans pieux, justement parce qu'ils sont pieux, ont un intérêt très limité, par leur caractère, pour les questions économiques. J'avoue que moi-même, à l'origine, ça ne m'intéressait absolument pas (même si je ne suis pas pieux, en tout cas pas comme je le devrais) ! Ceci est très dommageable !
Et puis la piété ne fait pas tout : à un moment il faut aussi être capable de botter des culs et de balancer des tartes dans la tronche !
Oui je sais, ça ne fait pas très pieux, pas intellectuel, pas religieux, ce langage-là... Peut-être ne suis-je qu'un malotru sans éducation, un sale prolo à la spiritualité du ras du sol. Admettons...
Mais bon, à un moment, vous avez bien raison de l'écrire, le coup de la tête dans le trou, des bouchons dans les oreilles et des mains sur les yeux, ça suffit !

Si nous n'avions pas Muhammad Baqir al-Sadr, malgré des lacunes inhérentes au peu de temps dont il a disposé, nous ne disposerions d'aucune analyse puissante de l'économie contemporaine en Islam !
Il y a bien eu d'autres auteurs, parfois très intéressants, mais leur approche est trop souvent un capitalisme libéral et usuraire déguisé... Donc pas un vrai modèle économique musulman !
Il y a bien eu d'autres études, très intéressantes au niveau historique et religieux, mais rien de probant sur l'économie d'aujourd'hui...

La force de l'économie judéo-capitaliste tient dans l'application massive et colossale de l'Usure à l'échelle financière, et à l'application de l'esclavage dans les moyens de production. Quiconque s'est intéressé au prolétariat en Asie, en Afrique et ailleurs - même ici, surtout dans le travail au noir - conviendra qu'il n'y a pas d'autre mot pour qualifier cette exploitation abjecte de l'Humain par des animaux sauvages, des prédateurs sans conscience qui se présentent tous en "défenseurs des Droits de l'Homme" !

Accepter une économie islamique, c'est accepter de refuser de vivre sur cet esclavage et sur la fausse monnaie, gage de spoliation et de vol déguisé : c'est donc accepter une baisse de revenus, surtout pour les plus riches et les classes aisées ! Comment faire accepter ça ? Avec un système démocratique ? Je ne le pense pas...
Il faut du temps, de l'éducation et de la poigne, beaucoup de poigne, quitte à prendre le risque de se faire écharper et de finir au bout d'une corde !

C'est la différence entre être musulman et jouer au Musulman...
Certains vont faire une crise de nerf si on leur apprend qu'il y avait quelques molécules de porc qui trainaient dans leur Big Mac, ou dans je ne sais quelle tambouille.
Par contre, dans le même temps, faire des crédits, des emprunts à intérêt à gogo, pas de problème ! Engraisser des marques esclavagistes et sionistes ? Oui, mais c'est pas grave, il faut bien être à la mode, on peut pas s'habiller comme des ploucs tout de même, et puis bouffer de la merde de chez Lidl !
Je sais qu'il est impossible pour un individu de s'extraire à 100% du Système. Malgré soi, en raison de l'opacité ambiante, mais aussi en raison de la structure globalisante, il est bien évident que chacun concoure, malgré lui, ou pas, à engraisser la machine.
Pourtant un surplus de conscience morale et d'attention seraient les bienvenus !

Allah a déclaré le porc haram car sa viande est néfaste pour notre santé.
Mais Il a aussi déclaré l'Usure haram.
La différence, c'est qu'Allah a déclaré, par le Coran, la guerre à ceux qui se nourrissent de l'Usure !
Il ne l'a pas fait pour les Musulmans qui se nourrissent de porc, parce que celui qui se nourrit de porc ne nuit qu'à lui-même (et aux cochons, certes) mais pas à l'Humanité dans son intégralité ! Au contraire des gens qui entrent consciemment et volontairement dans le circuit de l'Usure !

Tout cela pour dire que l'on a trop souvent le travers de se contenter de formes religieuses, de faire de la grimace et du cinéma, plutôt que de s'attacher à faire de son mieux pour vivre fidèlement notre religion. C'est triste...
Salam alékoum,

Je trouve vos propos très intéressants quand vous nous ramener à la réalité en disant que sur les bases, nous n'arrivons même pas à nous entendre. De même quand vous relevez qu'Allah (Exalté soit-Il) a déclaré la guerre à ceux qui pratiquent l'usure et non à ceux qui mangent du porc.

En ce qui concerne la Russie, il est clair qu'elle défend ses intérêts. Mais la situation est plus complexe. De nombreuses analyses montrent une volonté russo-chinoise de s'extirper du système dominé par les américains. Peut-être qu'ils veulent simplement jouer le temps et parier sur un effondrement des USA comme il y a eu pour l'union soviétique.

Je vous mets quelques liens à titre d'exepmle :

http://lesakerfrancophone.fr/leurop...-sur-fond-deffondrement-du-systeme-atlantiste

http://lesakerfrancophone.fr/la-russie-et-la-chine-sont-determinees-a-enterrer-le-dollar

http://lesakerfrancophone.fr/lere-poutine-xi-va-t-elle-supplanter-le-desordre-liberal-occidental

Il y a également ce lien sur le système d'argent-dette :

https://www.al-imane.com/forums/index.php?threads/argent-dette-nouvelle-version.14866/

C'est une modeste tentative de ma part.

J'ai toujours pensé que le prophète Chuaïb (as) a été envoyé pour des gens qui n'étaient pas honnête dans les transactions. On parle aussi dans le Coran de poids et de mesure. Peut-être que ça s'applique à toutes les transactions ainsi que les échanges.

Barak Allahou fikoum.
 

Rachik

Membre
Membre
#10
Salam alékoum,

Je trouve vos propos très intéressants quand vous nous ramener à la réalité en disant que sur les bases, nous n'arrivons même pas à nous entendre. De même quand vous relevez qu'Allah (Exalté soit-Il) a déclaré la guerre à ceux qui pratiquent l'usure et non à ceux qui mangent du porc.

En ce qui concerne la Russie, il est clair qu'elle défend ses intérêts. Mais la situation est plus complexe. De nombreuses analyses montrent une volonté russo-chinoise de s'extirper du système dominé par les américains. Peut-être qu'ils veulent simplement jouer le temps et parier sur un effondrement des USA comme il y a eu pour l'union soviétique.

Je vous mets quelques liens à titre d'exepmle :

http://lesakerfrancophone.fr/leurop...-sur-fond-deffondrement-du-systeme-atlantiste

http://lesakerfrancophone.fr/la-russie-et-la-chine-sont-determinees-a-enterrer-le-dollar

http://lesakerfrancophone.fr/lere-poutine-xi-va-t-elle-supplanter-le-desordre-liberal-occidental

Il y a également ce lien sur le système d'argent-dette :

https://www.al-imane.com/forums/index.php?threads/argent-dette-nouvelle-version.14866/

C'est une modeste tentative de ma part.

J'ai toujours pensé que le prophète Chuaïb (as) a été envoyé pour des gens qui n'étaient pas honnête dans les transactions. On parle aussi dans le Coran de poids et de mesure. Peut-être que ça s'applique à toutes les transactions ainsi que les échanges.

Barak Allahou fikoum.
Alaykum Salâm,

Je vous remercie pour les liens joints. J'ai trouvé votre analyse extrêmement pertinente et je m'étonne que votre intervention n'ait suscité aucun intérêt parmi les autres membres (c'est pas très diplomatique de ma part, certes, mais malheureusement vrai)... Je vais prendre le temps de la lire plus en détail sous peu. Une première lecture rapide m'enchante tout à fait !

Pour ce qui concerne les articles du Saker, même s'ils exposent des données intéressantes, je ne suis pas d'accord avec la conclusion qui est donnée.
Ce sont des forces internes aux USA et en Israël qui cherchent la chute du dollar et des USA. De nombreux indices laissent penser à un sabordement programmé ! Il n'est pas anodin que les Juifs aient confié la présidence américaine à Trump, et surtout des postes-clef à des Goyim (postes traditionnellement confiés à des Juifs depuis des décennies) ! Quand les rats quittent le navire, il vaut mieux s'attendre à du grabuge !

Le Nouvel Ordre Mondial a un programme bien établi. Celui-ci exige des phases de crises et de réformes profondes qui doivent, in fine, imposer une norme nouvelle basée sur la destruction des états et des monnaies actuelles. Dans ce contexte, la chute et la mise au rancard du dollar deviennent une nécessité, puisque cette monnaie reste l'épine dorsale du système financier et éconnomique.
La Chine et la Russie font partie du Système, et ces pays concourent volontairement et en connaissance de cause à mettre en place un Nouvel Ordre Mondial économique, financier et idéologique.
Le "désordre occidental" cité dans l'article n'a rien d'accidentel... Il est juste le prétexte à un changement de phase...

C'est la même chose pour le terrorisme takfiriste en Europe, pourtant soutenu et financé par des gouvernements occidentaux : créer l'insécurité pour justifier la prise de contrôle par plus de sécurité ! Le système mafieux par excellence, mis en place ici à échelle planétaire !

C'est pareil en économie : il ne s'agit pas de faire de l'argent. Le Système crée l'argent, il n'a pas besoin de plus d'argent ! Vous l'avez très bien expliqué dans votre intervention en document joint !
Le Système a besoin de prendre le contrôle total : il ne s'agit pas de gagner l'argent des autres mais de posséder littéralement les gens en les assouvissant par la spoliation et le vol déguisé ! Le Système crée donc l'insécurité en économie, comme il le fait avec le terrorisme ! C'est ainsi qu'il soumet les gens en les dépossédant !

Chaque pays a ses impératifs propres, avec des groupes d'intérêt variés. Il existe une multitude de paramètres inconnus.
Je vous avoue que du fond de mon HLM personne n'a jugé opportun de me tenir informé du secret des (faux) dieux...

Néanmoins ce qui fait la force d'une analyse (parfois aussi ses faiblesses, bien sûr) c'est de se concentrer sur une dynamique de fond, sans se laisser distraire par des détails qui ne sont que des symptômes de luttes intestines n'ayant pas valeur d'élément probant.
Comme vous l'écrivez, le problème est très complexe. Toutefois cela ne doit pas être un frein à une analyse simple qui se base sur des critères décisifs et structurels, et non pas sur des conjonctures ! A force de dire que tout est trop compliqué, on a fini par déresponsabiliser les gens, leur faire croire qu'ils n'ont ni la capacité, ni l'intelligence pour intervenir dans les problèmes de fond de la société. J'estime que cela est faux pour celui qui se donne la peine.

Bien sûr que les Sourates du Saint Coran s'appliquent intégralement à ce que doit être une économie islamique !
L'Islam pénètre tout, l'Islam est en tout ! Il n'y a pas de dichotomie, comme dans le Christianisme noyauté par le Talmudisme ! L'Islam ne s'arrête pas au seuil de la porte ! Pas même à celle de la Bourse !
Le cas du Prophète Chu'aïb, que vous évoquez est tout à fait pertinent, comme les Sourates que vous citez dans votre précédent post de 2016 !
 

Sasori

Administration
Administration
#11
Salam alékoum,

Je vous remercie pour votre intervention
Alaykum Salâm,

Je vous remercie pour les liens joints. J'ai trouvé votre analyse extrêmement pertinente et je m'étonne que votre intervention n'ait suscité aucun intérêt parmi les autres membres (c'est pas très diplomatique de ma part, certes, mais malheureusement vrai)... Je vais prendre le temps de la lire plus en détail sous peu. Une première lecture rapide m'enchante tout à fait !

Pour ce qui concerne les articles du Saker, même s'ils exposent des données intéressantes, je ne suis pas d'accord avec la conclusion qui est donnée.
Ce sont des forces internes aux USA et en Israël qui cherchent la chute du dollar et des USA. De nombreux indices laissent penser à un sabordement programmé ! Il n'est pas anodin que les Juifs aient confié la présidence américaine à Trump, et surtout des postes-clef à des Goyim (postes traditionnellement confiés à des Juifs depuis des décennies) ! Quand les rats quittent le navire, il vaut mieux s'attendre à du grabuge !

Le Nouvel Ordre Mondial a un programme bien établi. Celui-ci exige des phases de crises et de réformes profondes qui doivent, in fine, imposer une norme nouvelle basée sur la destruction des états et des monnaies actuelles. Dans ce contexte, la chute et la mise au rancard du dollar deviennent une nécessité, puisque cette monnaie reste l'épine dorsale du système financier et éconnomique.
La Chine et la Russie font partie du Système, et ces pays concourent volontairement et en connaissance de cause à mettre en place un Nouvel Ordre Mondial économique, financier et idéologique.
Le "désordre occidental" cité dans l'article n'a rien d'accidentel... Il est juste le prétexte à un changement de phase...

C'est la même chose pour le terrorisme takfiriste en Europe, pourtant soutenu et financé par des gouvernements occidentaux : créer l'insécurité pour justifier la prise de contrôle par plus de sécurité ! Le système mafieux par excellence, mis en place ici à échelle planétaire !

C'est pareil en économie : il ne s'agit pas de faire de l'argent. Le Système crée l'argent, il n'a pas besoin de plus d'argent ! Vous l'avez très bien expliqué dans votre intervention en document joint !
Le Système a besoin de prendre le contrôle total : il ne s'agit pas de gagner l'argent des autres mais de posséder littéralement les gens en les assouvissant par la spoliation et le vol déguisé ! Le Système crée donc l'insécurité en économie, comme il le fait avec le terrorisme ! C'est ainsi qu'il soumet les gens en les dépossédant !

Chaque pays a ses impératifs propres, avec des groupes d'intérêt variés. Il existe une multitude de paramètres inconnus.
Je vous avoue que du fond de mon HLM personne n'a jugé opportun de me tenir informé du secret des (faux) dieux...

Néanmoins ce qui fait la force d'une analyse (parfois aussi ses faiblesses, bien sûr) c'est de se concentrer sur une dynamique de fond, sans se laisser distraire par des détails qui ne sont que des symptômes de luttes intestines n'ayant pas valeur d'élément probant.
Comme vous l'écrivez, le problème est très complexe. Toutefois cela ne doit pas être un frein à une analyse simple qui se base sur des critères décisifs et structurels, et non pas sur des conjonctures ! A force de dire que tout est trop compliqué, on a fini par déresponsabiliser les gens, leur faire croire qu'ils n'ont ni la capacité, ni l'intelligence pour intervenir dans les problèmes de fond de la société. J'estime que cela est faux pour celui qui se donne la peine.

Bien sûr que les Sourates du Saint Coran s'appliquent intégralement à ce que doit être une économie islamique !
L'Islam pénètre tout, l'Islam est en tout ! Il n'y a pas de dichotomie, comme dans le Christianisme noyauté par le Talmudisme ! L'Islam ne s'arrête pas au seuil de la porte ! Pas même à celle de la Bourse !
Le cas du Prophète Chu'aïb, que vous évoquez est tout à fait pertinent, comme les Sourates que vous citez dans votre précédent post de 2016 !
Salam alékoum,

Je vous remercie pour votre intervention. Si les membres du forum et plus globalement les musulmans s'intéressent très peu aux questions économiques, c'est parce qu'ils n'ont pas été sensibilisés. Néanmoins, comme l'explique le Sayed Kamal Al Haydari, il faut amener de nouvelles choses dans les études et les déductions islamiques. Il y a selon moi peu de nouveautés.

Vous avez raison sur l'encouragement de la déresponsabilisation.

Il est également étonnant qu'en 14 siècles d'islam, il y a peu de savants et d'intellectuels qui parlent d'économie.

En ce qui concerne le takfirisme en Europe, voici mon avis :

Je me permets de donner une vision personnelle complémentaire.Pour moi,l'islamophobie résulte d'une stratégie à long terme qui commence au début de la période migratoire décidée par le gouvernement de l'époque.

Ce choix s'inscrit dans le but de transformer une crise socio-économique en une crise ethnico-religieuse.L'objectif est de détourner la population des vrais problèmes car le modèle économique capitaliste n'est pas viable à long terme.

Les bases de cette stratégie se résume comme suit :

Légalisation de l'immigration en France soutenue par les sionistes tels que Finkelkraut pour concurencer les travailleurs maintenir les salaires à la baisse.Mais pour pousser à l'immigration,il faut faire une offre attractive à ces personnes.Parfois,on crée le chaos comme en Syrie ou on propose des prestations et des conditions de vie dans le pays d'accueil

Absence de politique d'intégration.Personnellement,je connais des cadres supérieurs qui ont des femmes qui viennent des continents sud-américain et asiatique qui ont du mal à s'intégrer.

Virage volontaire des partis politique dans le but de montrer qu'un effort va être fait pour essayer d'intégrer cette population.Les thèmes dont on va parler seront les repas Hallal,le voile,la construction des mosquées.Ceci n'est pas fait dans un but humaniste,mais il est fait pour radicaliser les partis de la droite,donner de la puissance aux discours de personnes comme Eric Zemmour,créer deux camps avec pour représentant le pseudo-opposant et défenseur des musulmans Claude Askolovitch pour radicaliser les populations.En faisant cela,on alimente une peur de la transformation de la société française.Ceci est plus communément appelé "l'islamisation de la France" .Alain Finkelkraut montre aujourd'hui la "dangerosité" de la population musulmane en faisant croire que tout musulman est un terroriste potentiel.

Le rejet de la population musulmane et son isolation va profiter aux alliés des sionistes,les Saouds.Ils vont véhiculer un discours fanatique pour manipuler les plus fragiles psychologiquement.Ceux qui ne seront pas atteints par ces discours seront stigmatisés comme étant des délinquants opérant dans divers trafics.Bref on pousse une communauté à se replier sur elle-même.Cette fracture étant engendrée,les jeunes issus des quartiers ont du mal à entrer dans la vie professionnelle et continuent le cycle sans fin de la potentielle radicalisation ou de la délinquance.

La géopolitique (surtout depuis le 11 septembre) accentue aussi cette fracture.

Pour terminer,les attentats sont le résultat et l'avant dernier acte avant l'explosion de la société.

Barak Allahou fik.
 

Rachik

Membre
Membre
#12
Salâm, cher Frère Sasori,

Je n'ai guère de choses à ajouter, sinon que nous avons une vision des choses extrêmement proche, et que j'abonde dans le sens de votre analyse à 100% ! Votre exposé est à la fois exact, précis, bien synthétique... Honnêtement il n'y quasiment rien à ajouter ! Tout est dit !

Je pense que qu'il n'y a pas eu de véritable soucis de pensé économique en Islam pendant plusieurs siècles parce que les règles économiques étaient globalement régies par la religion et qu'il n'y avait guère de raisons de remettre en cause les règles coutumières...
En Europe, ce qui a réellement entraîné la mise en place d'une très dynamique pensée économique est clairement imputable à l'émergence de la Réforme, qui a chamboulé la vision chrétienne et catholique traditionnelle basée sur les corporations. C'est cette intrusion de l'esprit juif qui mis en branle de nouvelles forces dont l'objectif était clair : la destruction de la religion chrétienne catholique et l'assouvissement des rois et des princes, et de toute la noblesse. La Révolution française a parachevé cette oeuvre et la Restauration n'a rien pu y changer puisque la corruption avait déjà un tel niveau que l'affaire était réglée !
Je donne là un schéma simplifié à l'extrême, bien sûr. Les données historiques démontrent clairement des tentatives précoces de l'esprit talmudique pour assouvir et noyauter les systèmes économiques catholique et islamique dès le début du Haut-Moyen-Âge, et même avant, mais avec des succès peu durables : parfois ça avait même donné lieu à des pogrom populaires qui ont remis en place les crapules talmudistes pour un bon moment ! C'est ainsi qu'ils parcourraient le monde, d'une crapulerie à une autre, d'une trempe à une autre...
C'est réellement la Renaissance qui apporte un socle stable au développement ultérieur du Capitalisme libéral, parachevé, pour ce qui concerne la France, par la chute de Robespierre.

Pour ce qui concerne l'Islam, avec l'usurpation du Califat, et dès Uthman, l'affaire était réglée, malgré la résistance des populations et de certains chef... Au final on perçoit bien que ce sont les mêmes forces qui ont été à l'oeuvre, en terre chrétienne, comme en terre musulmane...

L'immigration de masse, que certains Musulmans appuient bêtement, n'a certes pas été mise en place pour rendre service aux immigrés, pas plus qu'aux autochtones ! Au dessus, à l'oeuvre, depuis toujours, une élite talmudistes férocement attachée à la destruction des races et des cultures et à la mise en place d'un magma racial informe, matérialiste à l'extrême, sans repères, sans homogénéité, sans culture...
Mais avant d'en arriver à ce stade là on prévoit une bonne boucherie, un truc du genre à reléguer les Révolutions françaises et bolchéviques, au rang de petite plaisanteries anodines !

L'histoire de l'intégration, c'est de la foutaise ! C'est impossible, ça ne peut pas marcher et d'ailleurs ça n'a jamais été conçu pour marcher !
Une immigration de masse qui est composée de ressortissants qui arrivent par familles entières, voir même parfois de clans, ne peut pas être assimilée, surtout quand on fait une propagande pour quasiment inciter à la guerre civile !
L'objectif est la neutralisation mutuelle, pendant que les commanditaires se tiennent au dessus de la mêlée...

Le rôle du Takfirisme et des Wahhabites sera évidement de premier plan ! Et contribuera toujours plus à nous obliger à choisir entre la dénaturation dans le matérialisme occidental, ou celle de la démence des tarés wahhabites...
Tous les clans en présence seront dirigés de près ou de loin par des Talmudistes : tout sera fait pour qu'on entre de force dans l'un de ces clans !
Quant à ceux qui auront des velléités d'indépendance et qui ne rentrent pas dans les cases, malheur à eux !

Barak Allahu fik !
 

Sasori

Administration
Administration
#13
Salâm, cher Frère Sasori,

Je n'ai guère de choses à ajouter, sinon que nous avons une vision des choses extrêmement proche, et que j'abonde dans le sens de votre analyse à 100% ! Votre exposé est à la fois exact, précis, bien synthétique... Honnêtement il n'y quasiment rien à ajouter ! Tout est dit !

Je pense que qu'il n'y a pas eu de véritable soucis de pensé économique en Islam pendant plusieurs siècles parce que les règles économiques étaient globalement régies par la religion et qu'il n'y avait guère de raisons de remettre en cause les règles coutumières...
En Europe, ce qui a réellement entraîné la mise en place d'une très dynamique pensée économique est clairement imputable à l'émergence de la Réforme, qui a chamboulé la vision chrétienne et catholique traditionnelle basée sur les corporations. C'est cette intrusion de l'esprit juif qui mis en branle de nouvelles forces dont l'objectif était clair : la destruction de la religion chrétienne catholique et l'assouvissement des rois et des princes, et de toute la noblesse. La Révolution française a parachevé cette oeuvre et la Restauration n'a rien pu y changer puisque la corruption avait déjà un tel niveau que l'affaire était réglée !
Je donne là un schéma simplifié à l'extrême, bien sûr. Les données historiques démontrent clairement des tentatives précoces de l'esprit talmudique pour assouvir et noyauter les systèmes économiques catholique et islamique dès le début du Haut-Moyen-Âge, et même avant, mais avec des succès peu durables : parfois ça avait même donné lieu à des pogrom populaires qui ont remis en place les crapules talmudistes pour un bon moment ! C'est ainsi qu'ils parcourraient le monde, d'une crapulerie à une autre, d'une trempe à une autre...
C'est réellement la Renaissance qui apporte un socle stable au développement ultérieur du Capitalisme libéral, parachevé, pour ce qui concerne la France, par la chute de Robespierre.

Pour ce qui concerne l'Islam, avec l'usurpation du Califat, et dès Uthman, l'affaire était réglée, malgré la résistance des populations et de certains chef... Au final on perçoit bien que ce sont les mêmes forces qui ont été à l'oeuvre, en terre chrétienne, comme en terre musulmane...

L'immigration de masse, que certains Musulmans appuient bêtement, n'a certes pas été mise en place pour rendre service aux immigrés, pas plus qu'aux autochtones ! Au dessus, à l'oeuvre, depuis toujours, une élite talmudistes férocement attachée à la destruction des races et des cultures et à la mise en place d'un magma racial informe, matérialiste à l'extrême, sans repères, sans homogénéité, sans culture...
Mais avant d'en arriver à ce stade là on prévoit une bonne boucherie, un truc du genre à reléguer les Révolutions françaises et bolchéviques, au rang de petite plaisanteries anodines !

L'histoire de l'intégration, c'est de la foutaise ! C'est impossible, ça ne peut pas marcher et d'ailleurs ça n'a jamais été conçu pour marcher !
Une immigration de masse qui est composée de ressortissants qui arrivent par familles entières, voir même parfois de clans, ne peut pas être assimilée, surtout quand on fait une propagande pour quasiment inciter à la guerre civile !
L'objectif est la neutralisation mutuelle, pendant que les commanditaires se tiennent au dessus de la mêlée...

Le rôle du Takfirisme et des Wahhabites sera évidement de premier plan ! Et contribuera toujours plus à nous obliger à choisir entre la dénaturation dans le matérialisme occidental, ou celle de la démence des tarés wahhabites...
Tous les clans en présence seront dirigés de près ou de loin par des Talmudistes : tout sera fait pour qu'on entre de force dans l'un de ces clans !
Quant à ceux qui auront des velléités d'indépendance et qui ne rentrent pas dans les cases, malheur à eux !

Barak Allahu fik !
Salam alékoum,

Merci pour cette synthèse historique.

Barak Allahou fik
 
Haut