Le transhumanisme est-il l’avenir de l’humanité ?

mohamed issa

Membre
Membre
#2
Salam,

Si le transhumanisme amène en conclusion l’humanité à la réflexion suivante : "quelle est la définition de l’Humain ? Changer de corps, changer de tête, dans tout ça où est l’identité de l’Homme ?" il est alors une grâce divine.

Mohamed Issa
 

Rachik

Membre
Membre
#3
Salâm,

Saint-Coran Sourate IV : [118] DIEU l’a maudit [Satan] et [celui-ci] a dit : « Puissé-je prendre, de Tes serviteurs, une part allouée,[119] je les égarerai, je les leurrerai par des espérances évasives, je leur ordonnerai de [faire des mythes,] fendre les oreilles du bétail [afin de les attribuer aux grandes idoles], je leur ordonnerai d’altérer les créatures de DIEU ». Quiconque prend Satan [ou un diable, un suppôt] pour maître au lieu de DIEU, se perd [dans] une perte flagrante.
[120] [Satan] leur fait des promesses, il les leurre par des espérances évasives. Satan ne leur fait que des promesses trompeuses [et illusoires].
[121] Voilà ceux dont le refuge sera l’Enfer; ils n’y trouveront pas d’échappatoire.

Tout procédé qui consiste à changer la nature de la Création et des créatures, tels que OGM, théorie du genre, transhumanisme, etc... sont, à n'en pas douter, des procédés inspirés par l'Essence satanique. Tout cela concoure toujours plus à pousser le sens de l'Histoire vers une impasse, et surtout vers un dénouement qui s'avère funeste ! La tradition chrétienne qui a nommé Satan le Réprouvé, "Lucifer" - le "Porteur de lumière" - pose dans une certaine mesure un parallèle avec le mythe prométhéen, évoqué dans l'article, qui n'est qu'un leurre à l'adresse d'une Humanité déconnectée du Divin, et qui court littéralement à sa perte... La vanité qui s'est emparé des Hommes depuis que la science leur a donnés des pouvoirs conséquents sur leur environnement, leur fait croire qu'ils ont atteint un niveau qui les place au dessus d'un Dieu qu'il ne reconnaissent plus. C'est là une folie qui se paiera cher, malheureusement pour l'Humain.... Il suffit d'un mouvement absolument imperceptible dans l'Univers, inch'Allah, pour que notre planète nous envoie ad patres comme un chien secoue la vermine qui court sur son dos, si Dieu le veut ! Et le prétendu homme "demi-dieu" n'y pourra absolument rien ! Quant au Jour du Jugement c'est là une autre histoire, une histoire qui risque d'être abominablement douloureuse pour les "génies" qui ont coupés la branche sur laquelle nous étions tous assis, eux y compris !
 

Sasori

Administration
Administration
#5
Salâm,

Saint-Coran Sourate IV : [118] DIEU l’a maudit [Satan] et [celui-ci] a dit : « Puissé-je prendre, de Tes serviteurs, une part allouée,[119] je les égarerai, je les leurrerai par des espérances évasives, je leur ordonnerai de [faire des mythes,] fendre les oreilles du bétail [afin de les attribuer aux grandes idoles], je leur ordonnerai d’altérer les créatures de DIEU ». Quiconque prend Satan [ou un diable, un suppôt] pour maître au lieu de DIEU, se perd [dans] une perte flagrante.
[120] [Satan] leur fait des promesses, il les leurre par des espérances évasives. Satan ne leur fait que des promesses trompeuses [et illusoires].
[121] Voilà ceux dont le refuge sera l’Enfer; ils n’y trouveront pas d’échappatoire.

Tout procédé qui consiste à changer la nature de la Création et des créatures, tels que OGM, théorie du genre, transhumanisme, etc... sont, à n'en pas douter, des procédés inspirés par l'Essence satanique. Tout cela concoure toujours plus à pousser le sens de l'Histoire vers une impasse, et surtout vers un dénouement qui s'avère funeste ! La tradition chrétienne qui a nommé Satan le Réprouvé, "Lucifer" - le "Porteur de lumière" - pose dans une certaine mesure un parallèle avec le mythe prométhéen, évoqué dans l'article, qui n'est qu'un leurre à l'adresse d'une Humanité déconnectée du Divin, et qui court littéralement à sa perte... La vanité qui s'est emparé des Hommes depuis que la science leur a donnés des pouvoirs conséquents sur leur environnement, leur fait croire qu'ils ont atteint un niveau qui les place au dessus d'un Dieu qu'il ne reconnaissent plus. C'est là une folie qui se paiera cher, malheureusement pour l'Humain.... Il suffit d'un mouvement absolument imperceptible dans l'Univers, inch'Allah, pour que notre planète nous envoie ad patres comme un chien secoue la vermine qui court sur son dos, si Dieu le veut ! Et le prétendu homme "demi-dieu" n'y pourra absolument rien ! Quant au Jour du Jugement c'est là une autre histoire, une histoire qui risque d'être abominablement douloureuse pour les "génies" qui ont coupés la branche sur laquelle nous étions tous assis, eux y compris !
Salam alékoum,

Pour vous compléter, je dirais qu'on verra des problèmes qui étaient imprévus si on suit ce chemin. Des soucis tels que les ressources, la surpopulation, la création de nouveaux moeurs et de leurs exigences maintenir leurs existences ect....

Il s'agit d'une conférence portant sur la philosophie de la science et du progrès.

En effet,dans cette vidéo,le professeur Claude Polin met en évidence deux approches de la science.

La science actuelle qui définit qu'il n'existe aucune nature des choses et que l'homme peut agir à sa guise pour transformer son monde,qu'il considère d'ailleurs comme une pâte à modeler.Il décrit cette science comme la science des désirs,des passions et de la démesure.

La seconde vision est celle des époques passées.Elle considère le monde comme une création où l'homme doit trouver sa place.La nature des choses est étudiée par la philosophie qui définit les limites de l'utilisation de cette science.

Nous pouvons alors remplacer la philosophie par la religion et déterminer que c'est l'éthique et la foi islamique qui gouvernent l'utilisation de la science.


Barak Allahou fik
 

Rachik

Membre
Membre
#6
Pourtant en Iran la transsexualité est autorisé par la loi depuis la fatwa de l'imam Khomeini en faveur des opérations de changements de sexe, ce qui est contraire à l'islam.

Rappelons que cette fatwa est rejeté par les savants chiites, le coran et les hadiths.

https://www.middleeasteye.net/fr/re...lib-rale-dans-un-pays-conservateur-1841005111
Salâm,

Je pense que la démarche de l'imam Khomeiny a été mal comprise, et surtout outrepassée.

D'après ce que j'ai lu il s'agit bien, à l'origine du moins, non pas de transsexualité mais bien de réattribution sexuelle.
La transsexualité peut consister à transformer un mâle en femelle, ou l'inverse.
En revanche la réattribution sexuelle consiste à redonner à un individu son sexe original.
On sait qu'en raison de la pollution, de l'intoxication par certains éléments chimiques, l'exposition à des produits chimiques ou hormones diverses (médicaments par exemple) de la femme enceinte, il peut arriver que l'enfant développe des anomalies sexuelles et que son anatomie se développe en dysharmonie :
Il est communément admis qu'une femelle reçoit 2 chromosomes sexuels XX, issus de chacun de ses deux parents (hérités des deux grand-mères); tandis que le mâle reçoit de chacun de ses parents 1 chromosome X (hérité de la grand-mère maternelle) et un chromosome Y (hérité du grand-père paternel).
D'un point de vue purement physiologique il semble bien que ce postulat soit exact puisqu'il représente la règle dans l'écrasante majorité des cas (Humains, majorité des animaux, insectes, plantes...); pourtant certains individus, en raison de problèmes divers, dont ceux évoqués précédemment, peuvent développer des organes génitaux qui ne correspondent pas au génotype chromosomique sexuel normal. Il existe aussi des cas ou les capacités reproductrices de ce genre d'individu ne sont pas assurées.
Au vu de la pollution des grandes villes iraniennes, surtout à Téhéran, il est envisageable que ce type de problème soit plus important qu'ailleurs.
Le fait de le bloquer dans sa politique nucléaire civile, impose à l'Iran une pollution insoutenable.

On peut donc envisager qu'en dépit de ces anomalies sexuelles, l'âme, la sensibilité et la personnalité de ces individus ne correspondent pas à leur sexe civil, basé sur la présence d'organes sexuels, mâle ou femelle. Il existe d'ailleurs des cas ou l'individu possède une morphologie d'aspect totalement féminin avec un organe génital mâle non fonctionnel et sous-développé. L'inverse est également vrai.

Le trouble psychologique attaché à un tel dysfonctionnement doit évidemment être terrible pour la personne concernée. L'imam Khomeiny a certainement été touché par la détresse engendrée, et a promulgué la fatwa qui permet la réattribution de sexe - donc bien le sexe naturel inné, indépendant de l'organe génital présent, mais conforme au sexe "génétique".
Vu ainsi il s'agit donc bien de remettre les choses dans l'ordre des lois imposées par la nature de la Création divine, et non pas de changer la nature de l'être crée par Allah. La femme doit redevenir une femme, et l'homme un homme.

Après, dans la pratique, il semble évident, si l'on en juge par certains documentaires, que l'intention de base ait été outrepassée pour permettre à des homosexuels de faire changer leur sexe pour pouvoir assouvir, officiellement et sans entraves, leurs penchants sexuels déviés. Cela n'est évidemment ni positif, ni valable et aucunement conforme à l'idée de base. Il faudrait très certainement revoir les critères qui ont l'air bien trop souples...

Pour ma part, sauf preuve du contraire, je considère que l'imam Khomeiny a fait preuve de clairvoyance dans un problème extrêmement délicat et on ne peut pas lui imputer les dysfonctionnement pratiques qui outrepassent l'esprit de base qui a animé sa fatwa.
Toutefois j'estime que la politique actuelle est certainement trop souple, et l'application par certains professionnels de la santé impliqués tout à fait impropre, peut-être même d'une compétence et d'une honnêteté douteuse.

Je donne ici un avis qui n'est évidemment pas celui d'un spécialiste, et je n'ai pas non plus étudié le sujet en profondeur. Si j'ai fait une erreur d'interprétation je m'en excuse.
Je suis évidemment ouvert à un contre-argumentaire qui pourrait invalider ce bref exposé.
 
Dernière édition:

sam

Membre
Membre
#7
La transsexualité est autorisé par la loi depuis la fatwa de l'imam Khomeini en faveur des opérations de changements de sexe, ce qui est contraire à l'islam.
Salâm salâm


Il a été rapporté dans le « journal officiel » par la convention concernant le
« changement d'organe » dans la partie « soutient familial », matière 4, le dix huitième points ce qui suit :

Ce point revient de plein droit au tribunal du cercle familial. Par exemple, durant la présidence de Mr Mahmoud Ahmadinejad, celui-ci savait que cette question revient et se traite par le tribunal du cercle familial et cela suivant l'autorisation de l'Imâm Khomeiny dans son « Tahrir el-Wasila ». Ce cas s'expose d'abord au tribunal qui le traite, l'examine, etc... ensuite elle émet son accord ou pas. Ce qui veut dire que jusqu'à aujourd'hui, il n'y a pas eu plus d'une personne qui a changé son organe sexuel depuis le jour de sa fatwa, c'est vous dire.

D'autre part, sur le changement de sexe (organe) (taghayyer djinsiya) ou dit « transexuelle », l'hermaphrodite possède les organes reproducteurs des deux sexes, c'est-à-dire une personne dotée des caractères des deux sexes. La jurisprudence ne concerne que l'organe de l'hermaphrodite et non les caractères, etc.

Question:

Certains individus ont une apparence masculine alors qu'au niveau psychologique, ils possèdent des caractéristiques féminines en plus d'avoir en eux les penchants de ceux-ci. Si ils ne changent pas d'organe (de sexe), ils tomberont dans la perversité. Est-il possible de résoudre ce cas en passant par une opération chirurgicale ?

Réponse:

Cette opération chirurgicale dite, ne pose pas de problème afin de dévoiler et de montrer la réalité sexuelle de l'individu à condition que cette opération n'abouti pas à un acte illicite et n'implique pas de perversité.

Question:

Quel est le jugement de l'hermaphrodite dans l'accomplissement
d'une opération chirurgicale afin de pouvoir se mettre d'un côté ?

Réponse:

Cet acte n'a pas de problème en soi, mais il est obligatoire de s'écarter des interdits.

Source: rrk.ir
 
Dernière édition:

sam

Membre
Membre
#8
Salâm salâm


Le verset, 49/51 de la Sourate 'El Isrâ' est à méditer

Et ils disent : "Quand nous serons ossements et poussière, serons-nous ressuscités en une nouvelle création ?" Dis : "Soyez pierre ou fer ou toute autre créature que vous puissiez concevoir." Ils diront alors : "Qui donc nous fera revenir ? " - Dis : "Celui Qui vous a créés la première fois." Ils secoueront vers toi leurs têtes et diront : "Quand cela ? " Dis : "Il se peut que ce soit proche."

Bien à vous.

 

Rachik

Membre
Membre
#9


Salâm salâm


Il a été rapporté dans le « journal officiel » par la convention concernant le
« changement d'organe » dans la partie « soutient familial », matière 4, le dix huitième points ce qui suit :

Ce point revient de plein droit au tribunal du cercle familial. Par exemple, durant la présidence de Mr Mahmoud Ahmadinejad, celui-ci savait que cette question revient et se traite par le tribunal du cercle familial et cela suivant l'autorisation de l'Imâm Khomeiny dans son « Tahrir el-Wasila ». Ce cas s'expose d'abord au tribunal qui le traite, l'examine, etc... ensuite elle émet son accord ou pas. Ce qui veut dire que jusqu'à aujourd'hui, il n'y a pas eu plus d'une personne qui a changé son organe sexuel depuis le jour de sa fatwa, c'est vous dire.

D'autre part, sur le changement de sexe (organe) (taghayyer djinsiya) ou dit « transexuelle », l'hermaphrodite possède les organes reproducteurs des deux sexes, c'est-à-dire une personne dotée des caractères des deux sexes. La jurisprudence ne concerne que l'organe de l'hermaphrodite et non les caractères, etc.

Question:

Certains individus ont une apparence masculine alors qu'au niveau psychologique, ils possèdent des caractéristiques féminines en plus d'avoir en eux les penchants de ceux-ci. Si ils ne changent pas d'organe (de sexe), ils tomberont dans la perversité. Est-il possible de résoudre ce cas en passant par une opération chirurgicale ?

Réponse:

Cette opération chirurgicale dite, ne pose pas de problème afin de dévoiler et de montrer la réalité sexuelle de l'individu à condition que cette opération n'abouti pas à un acte illicite et n'implique pas de perversité.

Question:

Quel est le jugement de l'hermaphrodite dans l'accomplissement
d'une opération chirurgicale afin de pouvoir se mettre d'un côté ?

Réponse:

Cet acte n'a pas de problème en soi, mais il est obligatoire de s'écarter des interdits.

Source: rrk.ir
Salamun Alaykum,

Vous citez : "il n'y a pas eu plus d'une personne qui a changé son organe sexuel depuis le jour de sa fatwa, c'est vous dire".
J'avoue ne pas avoir saisi le sens de cette assertion dans le contexte.
Beaucoup d'articles et de vidéos évoquent des opérations chirurgicales liées à la réattribution sexuelle et il semble bien qu'elles ne se limitent pas au cas des seules hermaphrodites (qui possèdent 2 organes sexuels). Sauf si les articles véhiculent de fausses affirmations, il devient difficile de comprendre la phrase que vous citez. Auriez-vous des précisions à apporter pour m'éclairer ? Merci par avance.

Avec ma cordiale amitié.
 

sam

Membre
Membre
#10
Vous citez : "il n'y a pas eu plus d'une personne qui a changé son organe sexuel depuis le jour de sa fatwa, c'est vous dire". Auriez-vous des précisions à apporter pour m'éclairer ? Merci par avance.

Salâm salâm

Très cher membre RaChik

La question de savoir : combien de personnes depuis la Révolution Islamique d'Iran jusqu'à l'heure actuelle ont réalisé l'opération de changement d'organe (sexe) a été adressé à un membre de l'Université Islamique Al-Mustafa, située à Qom qui l'a ensuite lui-même transmis au responsable de ces questions, et la réponse est "une seule personne". Le membre a ensuite demandé une nouvelle confirmation et la réponse a été la même "une seule personne". J'ai moi-même été étonné de la réponse.

Au plaisir de vous lire, fraternellement.

 
Dernière édition:

Rachik

Membre
Membre
#11


Salâm salâm


Très cher membre RaChik

La question de savoir : combien de personnes depuis la Révolution Islamique d'Iran jusqu'à l'heure actuelle à réaliser l'opération de changement d'organe (sexe) a été adressé à un membre de l'Université Islamique Al-Mustafa, située à Qom qui l'a ensuite lui-même transmis au responsable de ces questions, et la réponse est "une seule personne". Le membre a ensuite demandé une nouvelle confirmation et la réponse a été la même "une seule personne". J'ai moi-même été étonné de la réponse.

Au plaisir de vous lire, fraternellement.

Salâm,

Merci beaucoup pour votre réponse. J'avoue que je ne sais pas trop quoi en penser car c'est effectivement très surprenant !
Quand j'aurais un peu plus de temps j'essaierais de me renseigner plus en détail...

Encore merci.

Fraternellement,
 

sam

Membre
Membre
#12
Si le transhumanisme amène en conclusion l’humanité à la réflexion suivante : "quelle est la définition de l’Humain ? Changer de corps, changer de tête, dans tout ça où est l’identité de l’Homme ?" il est alors une grâce divine.
Salâm salâm


Très cher membre MoHamed,

Ce que vous nous partagez est fort intéressant. Aussi, j'aurai formulé la
question de la façon suivante: "Dans tout ça où est l'individualité de l'homme ?"

Avec une cordiale amitié.


 

mohamed issa

Membre
Membre
#13

Ce que vous nous partagez est fort intéressant. Aussi, j'aurai formulé la
question de la façon suivante: "Dans tout ça où est l'individualité de l'homme ?"


Salam

Si le poste a pu suscité de l’intérêt chez un être humain, je ne peux qu'en être ravis.
Quant-à votre nuance, elle l'est tout autant. Pourriez-vous préciser, s'il vous plait, ce que vous entendez par "tout ça" ? Le transhumanisme supposé réalisé, la réalité du transhumanisme en tant que mouvance ou encore autre chose ?

Un grand merci

mohamed issa
 
Dernière édition:

sam

Membre
Membre
#14
Pourriez-vous préciser, s'il vous plait, ce que vous entendez par "tout ça" ?

Si le transhumanisme amène en conclusion l’humanité à la réflexion suivante : "quelle est la définition de
l’Humain ? Changer de corps, changer de tête, dans tout ça où est l’identité de l’Homme ?" il est alors une grâce divine.

Salâm salâm


"Tout ça", est me semble-t-il, le "Projet de mutation ou d'accomplissement". C'est un passage de l'article que vous avez cité plus haut et que j'ai pris soin de souligner ci-dessus. Ce projet a pour but de supprimer la mort pour atteindre l'immortalité, là ou pour la science la religion n'a pas réussi. Cette idéologie (le transhumanisme) considère l’homme comme faible et dont la puissance doit être augmentée. Ils veulent donc mettre en œuvre tous les moyens afin que l'homme parvient à l’éternité et accomplit ainsi la "religion de la mutation" hors de la condition animale.

Cependant, l'individualité de l'homme est cette nature supérieure, ce Moi éternelle et transcendant (Notre double céleste). Parce qu'il existe en chacun de nous l’aspiration d'accéder à un état supérieur. Le désir de l'homme charnel de transmuter vers l'homme de lumière. Celui-là même qui rend possible la rencontre de Dieu dans la vie de l'homme spirituel. Cet homme de lumière réalisé ne connaît ni maladie, ni handicap, ni vieillissement, ni mort, etc... qui nous apparaissent au quotidien comme insupportables.

Au plaisir de vous lire, cordialement.​
 

mohamed issa

Membre
Membre
#15

"Tout ça", est me semble-t-il, le "Projet de mutation ou d'accomplissement".
Ce projet a pour but de supprimer la mort ...
Cette idéologie (le transhumanisme)...
Ils veulent donc mettre en œuvre tous les moyens...
Salam à vos neurones,

Merci pour la précision.

Des quelques éléments d'informations qui me sont parvenus jusqu'à présent, j'en ai tiré la synthèse que les transhumanistes ont dans un premier temps récupéré des avancées et prouesses technologiques qui ont été réalisés dans d'autres états d’esprits. Et seulement dans un second temps, ils ont mis les moyens pour œuvrer dans ce sens. Et sans doute par après, ils supprimerons tout les non-partisans.

Car cette interrogation qui a chatouiller depuis la nuit des temps bon nombre d'individus dès leur jeune âge voir enfance, à savoir ; " Mais quelle pourrait bien être cet élément indivisible constituant la base de la matière ?!" renferme à mon humble avis suffisamment de ferveur pour amener l'homme à un degré d'évolution technologique très poussé. Ajoutons à cela la concurrence entre pôle d'influence lorsque l'harmonie ne règne pas sur l'ensemble de l'humanité... Ces motivations suffisent à en arriver à expérimenter les idées les plus invraisemblables. De cela, l'idée du nbic (nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives) , c'est à dire la recherche scientifique interdisciplinaire faisant interagir les domaines technologique les plus pointues - et parmi elles la science cognitive - me semble être un stade d'aboutissement on ne peut plus logique indépendamment de l'idéologie transhumaniste.

Aussi récente que soit la question du transhumanisme, la question de fond qu'elle renferme n'est-elle pas cette question millénaire du tranchant d'une lame ?

Mohamed Issa
 

sam

Membre
Membre
#16
Aussi récente que soit la question du transhumanisme, la question de fond qu'elle renferme n'est-elle pas cette question millénaire du tranchant d'une lame ?
Salâm salâm


Très cher membre MoHamed,

Bien évidemment, dans l'ensemble je partage cette information. Toutefois, le terme "Transhumanisme" signifie 'Trans' comme 'Transmuter' et 'Humanisme' comme 'homme-machine'. L'idée du transhumanisme est de transmuter l'homme corporel vers l'homme-machine. Or, cette idéologie est toujours une poussée vers la chose matérielle. C'est-à-dire, le manque de l’homme sur lequel repose le transhumanisme est un manque matériel, et le salut du transhumanisme est un salut face aux carences du matériel. Leur vision se limite seulement à bourrer l’homme de prothèses électroniques, il pense ainsi que l’homme pourra vivre mieux. Et cette idée du besoin du progrès technologique repose sur l’idée même d’un manque à combler. Le transhumanisme croie que l’homme est un ventre qu’on rempli en nourrissant. En conclusion, c'est juste une idéologie qui voit le monde comme un bâtiment où on loge le bétail.

Voir le film Elysium: hds.to

Normalement, la transmutation doit s'entendre de l'homme corporel vers l'homme de lumière. Ce qui implique que l'homme doit travailler sur sa matière corporelle (corps de chair matériel) pour la rendre subtile et la transmuter en lumière (corps de chair de lumière), symbole de la perfection. La réalisation de cette homme de chair de lumière, dit couramment 'Homme de Lumière', représente l’idéal vers lequel nous devons tendre par la transmutation de la matière brute de nos instincts. Ce n'est plus la technologie qui rend meilleur l'homme mais Allah, Le-Dieu Plein de Puissance et de Lumière, qui par Sa lumière transmute l'homme intérieur en homme de lumière.

Au plaisir de vous lire frère MoHamed.

 

mohamed issa

Membre
Membre
#17

Bien évidemment, dans l'ensemble je partage cette information. Toutefois, le terme "Transhumanisme" signifie 'Trans' comme 'Transmuter' et 'Humanisme' comme 'homme-machine'. L'idée du transhumanisme est de transmuter l'homme corporel vers l'homme-machine. Or, cette idéologie est toujours une poussée vers la chose matérielle. C'est-à-dire, le manque de l’homme sur lequel repose le transhumanisme est un manque matériel, et le salut du transhumanisme est un salut face aux carences du matériel. Leur vision se limite seulement à bourrer l’homme de prothèses électroniques, il pense ainsi que l’homme pourra vivre mieux. Et cette idée du besoin du progrès technologique repose sur l’idée même d’un manque à combler. Le transhumanisme croie que l’homme est un ventre qu’on rempli en nourrissant. En conclusion, c'est juste une idéologie qui voit le monde comme un bâtiment où on loge le bétail.

Normalement, la transmutation doit s'entendre de l'homme corporel vers l'homme de lumière. Ce qui implique que l'homme doit travailler sur sa matière corporelle (corps de chair matériel) pour la rendre subtile et la transmuter en lumière (corps de chair de lumière), symbole de la perfection. La réalisation de cette homme de chair de lumière, dit couramment 'Homme de Lumière', représente l’idéal vers lequel nous devons tendre par la transmutation de la matière brute de nos instincts. Ce n'est plus la technologie qui rend meilleur l'homme mais Allah, Le-Dieu Plein de Puissance et de Lumière, qui par Sa lumière transmute l'homme intérieur en homme de lumière.

Au plaisir de vous lire frère MoHamed.
Salam,

C'est un plaisir également de lire vos paragraphes frère Sam.

"Trans" fait également penser à "transistor", ce qui revient à peu de chose près au même ; transistor-homme, un homme transistor, à quoi pourrait-il bien ressembler ? Le cadre qui délimite les possibilités expérimental du talonnement apprenti-sorcier en général est fixé, je pense, par le verset coranique suivant :

Pr AlImTransh1.JPG
Mais bien sure, il est concevable qu'en cours de route soient produites des choses extraordinaires ; soit à faire jubiler un sportif ou une top modèle, soit à hisser les cheveux de monsieur tout le monde. Dans ce dernier cas, le gros et grand point d'interrogation électrique suscité dans l'esprit de ces derniers ne pourrait-il pas être le point de départ d'une guidance ? La source de cette guidance aura alors été d'une efficacité remarquable.
Sous cet angle de vue, ce fameux transhumanisme ne s'inscrirait-il pas dans le même sens que celui du verset suivant, à la différence que les êtres visés sont les incrédules ?

Pr AlImTransh2.JPG

Source
Mohamed Issa
 

sam

Membre
Membre
#18
Sous cet angle de vue, ce fameux transhumanisme ne s'inscrirait-il pas dans le même sens que celui du verset suivant, à la différence que les êtres visés sont les incrédules ?
Salâm salâm


Très cher membre MoHamed,

Le verset cité ci-dessus met l'accent sur la 'Création' et l'idéologie du transhumanisme met l'accent sur l'immortalité, l'esprit de cette idéologie est de défier la mort par la transmutation de l'homme. Bien que la création fait partie de leur programme scientifique. Donc oui, le verset que vous avez cité est un défi adressé aux incrédules qui pensent bien évidemment créer en invoquant d'autre que Dieu et la vidéo ci-dessous le souligne parfaitement.

63° ALCYON PLÉIADES - Transhumanisme

Lire la bande vidéo à partir de la 39ème minutes et 25 secondes jusqu'à la 54ème minutes et 45
secondes et au passage le discours de l'israélien Yuval Noah Harari, pour ne citer que lui, est très révélateur :


 
Dernière édition:

mohamed issa

Membre
Membre
#19
Le verset cité ci-dessus met l'accent sur la 'Création' et l'idéologie du transhumanisme met l'accent sur l'immortalité, l'esprit de cette idéologie est de défier la mort par la transmutation de l'homme.

discours de l'israélien Yuval Noah Harari, pour ne citer que lui, est très révélateur :
Salam,
Je crois que le plus accessible à l'entendement du commun des mortel, dans tout ça, est la question de l’inégalité entre les démunis et les favorisés. Celle-ci pourrait se voir radicalisée en gagnant les domaines de la médecine et du bien être corporel comme l’explique le conférencier que vous avez cité. Une fois cette inégalité confirmés, cela ne pourrait que faciliter d'avantage au favorisé sa domination sur les démuni ; ce qui est très bien illustré dans le film Elysium.

La question de l'immortalité quant-à elle fait appel, je crois, aux notions les plus savantes et est de la compétence des philosophes (pas au sens occidental du terme) voir des gnostiques.

Ce qui m’intéresse alors beaucoup c'est de savoir qu'est ce qui laisserait croire à un incroyant matérialiste et rationaliste, au point d'en avoir la certitude et mettre tout en œuvre pour, que l'immortalité est atteignable ? Quelle serait le processus logique et expérimental duquel pourrait résulter selon lui l'immortalité ? Car c'est surement ce qui doit être entrain de faire l'objet de son occupation à l'heure actuel au(x) patron(s) du transhumanisme.

Mohamed Issa
 

sam

Membre
Membre
#20
Ce qui m’intéresse alors beaucoup c'est de savoir qu'est ce qui laisserait croire à un incroyant matérialiste et rationaliste, au point d'en avoir la certitude et mettre tout en œuvre pour, que l'immortalité est atteignable ?
Salâm salâm

Très cher membre MoHamed,

Ce que j'essaie d'expliquer sur cette question, c'est que l'immortalité est l'accomplissement du 'Projet de mutation' du transhumanisme. Ce que la vidéo ci-dessus souligne, c'est que le transhumanisme, dans sa phase terminale, pense éliminer la mort (la souffrance). A mon sens, il ne concerne en rien la question de 'croyance' de l'incroyant ou du croyant mais de 'tentation'. Cette idéologie, sous toutes ses formes, agite des thématiques en cherchant à tenter l’homme de devenir 'un dieu'. Comme par exemple en créant la confusion: "Dieu créa l'homme à son image (Genèse, 1:27). Ce projet se repose sur une affirmation : nous n’avons plus besoin de 'Dieu', parce que 'dieu', c’est moi.

Enfin, la source de l'inégalité entre les démunis et les favorisés et ce depuis le début de l'humanité est 'ce désir de puissance de dominer'. Et ce qui donne cette occasion de dominer l'autre est ce désir tourné exclusivement vers soi (sa puissance). Et l'homme incroyant (contre Dieu) est souvent celui qui est animé par ce désir.

Au plaisir de vous lire MoHamed. Avec une cordiale amitié.
 
Dernière édition:
Haut