Quoi de neuf ?
Forum al-imane.com

Enregistrez un compte gratuit aujourd'hui pour devenir membre! Une fois connecté, vous pourrez participer sur ce site en ajoutant vos propres sujets et messages, ainsi que vous connecter avec d'autres membres via votre propre boîte de réception privée!

Le sel des khutba sur Ahl al Bayt as

ihsan

Membre
Membre
Salam 3alaykoom!



Ayatullah Shaykh Ja'far Shustari (RA)

L'éminent philosophe et juriste, Marhum Ayatullah Shaykh Ja'far Shustari est l'auteur de l'important livre de Maqtal: «Khasais al-Husainiyyah», qui signifie «Les attributs du mouvement de Husain». Il raconte l'incident suivant concernant sa rencontre avec notre 3e imam, l'imam Husain (AS):
«Lorsque j'ai terminé mes études à l'Hawza de Najaf et que je suis rentré chez moi à Shustar, j'ai constaté qu'il était nécessaire de sensibiliser les gens aux enseignements du Coran et de l'islam en général. Dans un premier temps, j'ai décidé de commencer à donner des conférences publiques tous les vendredis. Lorsque le mois de Ramadhan est arrivé, j'ai continué ma conférence. J'emmènais Tafsir-e Safi (de Mulla Muhsin Fayz Kashani) avec moi et j'enseignais avec. Je terminais toujours mon discours avec quelques mots de masaib de l'Imam Husain (AS) du livre "Rawdhatu'l Shuhada" ("Le Jardin des Martyrs") parce que, comme le dit le dicton populaire, chaque nourriture nécessite du sel, et le sel de toute conférence religieuse est le souvenir de la tragédie de Kerbala.
Cependant, peu importe combien j'ai essayé, je ne pouvais pas réciter le masaib de l'Imam Husain (AS), c'est-à-dire la tragédie de Kerbala sur le mimbar / la chaire sans lire le livre. En conséquence, cela n'a pas eu beaucoup d'effet sur les gens. En tout cas, j'ai persisté de cette manière pendant toute une année. L'année suivante, lorsque le mois de Muharram est arrivé, je me suis dit: «Combien de temps devrai-je continuer à réciter le masaib d'un livre? Quand vais-je réussir à réciter de mémoire? » Je savais que je devais trouver un moyen de sortir de cette situation indésirable, mais peu importe mes efforts, je n'arrivais pas à trouver une solution. J'ai commencé à m'inquiéter constamment à ce sujet et un jour, épuisé après avoir pensé à la même question, je me suis endormi.
Ce jour-là, j'ai rêvé que j'étais dans les plaines de Kerbala, et cela aussi, au moment où la caravane de l'Imam Husain (AS) était là. Je suis entré dans le camp et j'ai salué cette personnalité sainte et rayonnante. L'Imam (AS) m'a assis à côté de lui et a ensuite dit à Hazarat Habib bin Mazahir: «Habib! Shaykh Ja'far est notre invité, et un invité doit toujours être le bienvenu. Il est vrai qu'il n'y a pas d'eau dans le camp, mais il y a de la farine et de l'huile - alors allez préparer de la nourriture pour notre invité. »
Selon les paroles de l'Imam (AS), Habib bin Mazahir s'est levé immédiatement et après un certain temps, est revenu et a placé de la nourriture devant moi. Je n'oublierai jamais qu'il y avait aussi une cuillère dans le plat de nourriture. Je n'avais mangé que quelques cuillerées de cette nourriture céleste à mon réveil. J'ai trouvé qu'en raison de la bénédiction de ce ziyarat de l'Imam Husain (AS) et de sa gentillesse envers moi , j'avais été inspiré par une connaissance particulière de la famille du Prophète (SWW), y compris de nombreux faits et détails subtils de leur vie, qui n'était connu de personne avant cela. "
Son précieux ouvrage, «Khasais al-Husainiyyah», contient de nombreux détails et références de ce genre qui sont probablement issus des connaissances qu'il a reçues à la suite de sa rencontre avec l'imam Husain (AS), et qui n'étaient auparavant connus de personne d'autre.
 
Haut