Quoi de neuf ?
Forum al-imane.com

Enregistrez un compte gratuit aujourd'hui pour devenir membre! Une fois connecté, vous pourrez participer sur ce site en ajoutant vos propres sujets et messages, ainsi que vous connecter avec d'autres membres via votre propre boîte de réception privée!

Le Livre de l'avantage [i.e. supériorité] de la Connaissance

ihsan

Membre
Membre
Salam 3alaykoom!

4-Ali Ibn-é Mohammad et d'autres ont rapporté cet hadîs, transmis par Sahl bn-é Ziâd et Mohammad Ibn-é Yah'yâ, et eux, d'Ahmad Ibn-é Mohammad Ibn-é Issâ, et tous deux, d'Ibn-é Mah'boub, et lui, de Héchâm Ibn-é Sâlém, et lui, d'Abi Hamzah, et lui d'Abi Is'hâgh Al-Sabi'î, et lui d'un individu [inconnu] qui lui avait narré cela: "J'ai entendu le seigneur des croyants [Ali as] annoncer: "ô gens! Sachez que l'apogée [et la perfection atteinte] dans la Religion est la recherche de la Connaissance et la pratique de cette Connaissance. Sachez bien que la recherche de la Connaissance est plus obligatoire pour vous que la recherche de la richesse et des biens! Car, la fortune [i.e. les biens] de tout individu a [déjà] été distribuée et garantie [par Allah Omnipotent]; et ceci a été accompli par Celui qui est Juste et Équitable [Allah a distribué ces biens et cette provision] parmi vous; or, la Connaissance se trouve seulement auprès de ceux qui sont dignes de La posséder; ainsi, vous êtes en devoir de La rechercher et de L'acquérir de ceux qui en sont les Gardiens [c'est à dire, chez les Prophètes, les Imâms et les savants érudits dans la Religion]. Ainsi donc, recherchez-La, parmi ce genre de personnes!" L"'""'~._" Al-Kâfi "Ossoul"-Tome I pas demander des questions [i.e. informations] religieuses dont ils ont besoin de connaître [la réponse]?" Il répondit: "Certainement pas!" 4-Ali Ibn-é Mohammad et d'autres ont rapporté cet hadîs, transmis par Sahl bn-é Ziâd et Mohammad Ibn-é Yah'yâ, et eux, d'Ahmad Ibn-é Mohammad Ibn-é Issâ, et tous deux, d'Ibn-é Mah'boub, et lui, de Héchâm Ibn-é Sâlém, et lui, d'Abi Hamzah, et lui d'Abi Is'hâgh Al-Sabi'î, et lui d'un individu [inconnu] qui lui avait narré cela: "J'ai entendu le seigneur des croyants [Ali as] annoncer: "ô gens! Sachez que l'apogée [et la perfection atteinte] dans la Religion est la recherche de la Connaissance et la pratique de cette Connaissance. Sachez bien que la recherche de la Connaissance est plus obligatoire pour vous que la recherche de la richesse et des biens! Car, la fortune [i.e. les biens] de tout individu a [déjà] été distribuée et garantie [par Allah Omnipotent]; et ceci a été accompli par Celui qui est Juste et Équitable [Allah a distribué ces biens et cette provision] parmi vous; or, la Connaissance se trouve seulement auprès de ceux qui sont dignes de La posséder; ainsi, vous êtes en devoir de La rechercher et de L'acquérir de ceux qui en sont les Gardiens [c'est à dire, chez les Prophètes, les Imâms et les savants érudits dans la Religion]. Ainsi donc, recherchez-La, parmi ce genre de personnes!"
 

ihsan

Membre
Membre
Salam 3alaykoom!

6-À travers la même chaîne de narrateurs, de Mohammad Ibn-é Khâléd, et lui de Mohammad Ibn-é Sén'ân [rafa'ahou] qui avait déclaré: "Jésus [as], fils de Marie [sa] avait dit [à ses disciples]: "Ô mes Apôtres! J'ai une demande à vous faire; voudriez-vous me l'exaucer. .. ?" Ils lui dirent: "ô Rouhollâh [i.e. Esprit d'Allah], votre requête est [d'ors et déjà] obéie!" Jésus [as] [as] se leva et commença à laver les pieds de ses Apôtres. 2 Ils objectèrent: "ô Rouhollâh! C'est nous qui méritons d'avoir l'honneur de laver tes pieds!" Il répondit: "Le plus digne des hommes pour rendre service aux autres [i.e. à l'humanité] est en effet le savant; j'ai agi avec humilité envers vous, pour qu'après ma mort, vous soyez humbles, vous aussi à votre tour, envers les autres [l'humanité]!" il ajouta alors: "La Sagesse et la Connaissance sont établies à travers l'humilité, et non point avec l'orgueil et l'arrogance; de même, les plantes poussent dans une terre molle et douce, et non point sur [la dure surface] d'une montagne rocheuse ... "
 

ihsan

Membre
Membre
Salam 3alaykoom!

7-Mohammad Ibn-é Yah'yâ a rapporté cet hadîs d'Ahmad Ibn-é Mohammad Ibn-é Issâ, et lui, de Mohammad Ibn-é Sénân, et lui d'Abi Jâroud qui avait dit: "J'ai entendu Abâ Djafar [l'Imâm Bâghér as] qui avait dit:" Qu'Allah pardonne [i.e. accorde Sa Miséricorde]le serviteur qui ravive la Connaissance!" Je demandai: "Que veut dire "raviver" la Connaissance?" 1. C'est à dire que leurs conversations se terminent avec des discussions religieuses, la Religion d'Islam et les Commandements du noble Prophète [savavs].

8-Mohammad Ibn-é Yah'yâ a rapporté cet hadîs d'Ahmad Ibn-é Mohammad, et lui d'Abdéllâh Ibn-é Mohammad Al-Had jjâl, et lui d'un groupe de ses compagnons [rafa'ahou], et lui du Messager d'Allah [savavs] qui avait déclaré: "Fréquentez-vous et discutez les uns avec les autres et conversez, car parler des "Traditions" [i.e. Ahâdîs] polit [et raffraîchit]les cœurs! Car les cœurs sont comme les épées qui se rouillent; et l'action de parler de nos "Traditions" polit le cœur."

9-Un groupe de nos compagnons ont rapporté cet hadîs d'Ahmad Ibn-é Mohammad Ibn-é Khâléd, et lui de son père, et lui de Fazâlah Ibn-é Ayyoub, et lui d'Omar Ibn-é Abân, et lui de Mansour Al-Séy'ghal qui avait dit: "J'ai entendu Abâ Djafar [l'Imâm Bâghér as] déclarer: "Parler et discuter de la Connaissance et de la Science [religieuses] est en elle-même, des enseignements et des leçons [apprises], et elles sont les plus belles Prières!"

4-Ali Ibn-é Ibrâhîm a rapporté cet hadîs de Mohammad Ibn-é Issâ Ibn-é Obayd, et lui de Younos Ibn-é Abdor'Rahmân, et lui de l'individu dont le nom a été mentionné, et lui d'Abi Abdéllâh [l'Imâm Sâdiq as] qui avait déclaré: "Jésus [as], fils de Marie [sa] se tint devant les Enfants d'Israél pour leur faire un Sermon et dit: "ô Enfants d'Israél! Ne prononcez point des propos sages pour les sots et les ignorants, car en ce cas, vous aurez opprimé [fait du tort à] la Sagesse ... ! De même, ne La retenez guère de ceux qui méritent de La recevoir, car en ce cas, vous les aurez opprimés, eux aussi..."
 

ihsan

Membre
Membre
Salam alaykoom!

" 2-Mohammad Ibn-é Yah'yâ a rapporté cet hadîs d'Ahmad Ibn-é Mohammad Ibn-é Issâ, et lui de Mohammad Ibn-é Sénân, et lui d'Ibn-é Moskân, et lui de Hassan As-Séy'ghal qui avait dit: "[Une fois,] J'entendis Abâ Abdéllâh [l'Imâm Sâdiq as] dire: "Allah Omnipotent n'accepte aucune action vertueuse, à moins qu'elle ne soit accompagnée de la Connaissance [et du discernement]; [de même,] il n'y aucune Connaissance, sans [la présence] des actions vertueuses! Par conséquent, quiconque acquiert la Connaissance est guidé et mené à travers cette Connaissance vers les bonnes œuvres; et quiconque n'accomplit pas de bonnes œuvres ne possède évidemment pas cette Connaissance [ni ce discernement]. [Sachez donc que] la Foi et les conséquences qu'Elle entraîne [i.e. les actions vertueuses] sont liés ensemble."

Ali Ibn-é Ibrâhîm a rapporté cet hadis de son père, et lui d'Abolghâssém Ibn-é Mohammad, et lui de Ménghâri, et lui d'Ali Ibn-é Hâchém Ibn-é Boray'd, et lui de son père qui avait dit: "[En une occasion,] un homme rendit visite à Ali Ibn'l Hosséyn [l'Imâm Sadjjâd as] et lui demanda une question; l'Imâm lui donna des réponses; [sous peu,] l'homme revint encore une fois-auprès de l'Imâm et lui demanda d'autres questions; l'Imâm remarqua: "li a été écrit dans l'Évangile [de Jésus
 

ihsan

Membre
Membre
Salam 3alaykoom!

6-Un groupe de nos compagnons ont rapporté cet hadîs d'Ahmad Ibn-é Mohammad Ibn-é Khâléd, et lui, de son père [rafa'ahou] qui avait déclaré: "[En une occasion,] le seigneur des croyants [Hazrat Ali as] qui était monté en chaire avait déclaré: "Ô gens ... ! Quand vous avez acquis la Connaissance, agissez selon votre Connaissance, afin d'être guidés. Le savant érudit qui agit contre sa Connaissance ressemble à cet ignorant confus qui ne se réveille point de son ignorance; en fait, je peux voir que les "Preuves" Divines 1 [i.e. Hodjjat] sont encore plus graves pour un savant qui a délaissé et négligé la pratique et l'observance de sa Connaissance; et donc, le regret éternel d'un tel individu est plus grand [et plus terrible] que le cas de l'ignorant confus qui persiste dans son ignorance; et tous deux seront confus et égarés et portés à la Perdition! [Par conséquent,] n'hésitez sur aucune chose, car vous deviendrez alors sceptiques; et ne devenez point sceptiques, car en ce cas, vous serez portés à la mécréance et à l'athéisme; et ne vous donnez guère la permission de devenir apathiques et négligents [envers votre Religion,] en voulant vous libérer des responsabilités religieuses; et ne soyez donc pas apathiques et indolents envers la vérité, car en ce cas vous serez perdus! Et parmi les signes de la Vérité est que vous compreniez bien [toute chose, au sujet de la Religion]; et les signes d'une bonne compréhension est que vous ne soyez point trompés et ne deveniez guèr,e arrogants! Celui d'entre vous qui est le plus bienveillant envers lui-même est le plus soumis et le plus obéissant envers son Seigneur; et celui d'entre vous qui est
le plus traître envers lui-même, est le plus désobéissant envers son Créateur; quiconque obéit [donc] à son Seigneur, est assuré, et il atteint à la Félicité, tandis que celui qui désobéit à son Seigneur sera affligé par le regret et le repentir ... "


1. C'est à dire ses responsabilités religieuses et spirituelles.
 

ihsan

Membre
Membre
Salam 3alaykoom!

." 2-Hosséyn Ibn-é Mohammad Ibn-é Âmer a rapporté cet hadîs de Mo'allâ Ibn-é Mohammad, et lui de Hassan Ibn-é Ali Al-Vach'châ, et lui d'Ahmad Ibn-é Â'éz, et lui d'Abi Khadijah, et lui d'Abi Abdéllâh [l'Imâm Sâdiq as] qui avait dit: "Quiconque s'acquiert la Connaissance des Ahâdîs, à seule fin de s'approprier des biens terrestres n'aura aucune part dans les Récompenses Divines dans le monde d'après; et quiconque cherche à s'approprier des Récompenses Divines dans l'Au-delà, Allah Lui accordera les biens de ce monde-ci et ceux du monde d'après "

5-Ali a rapporté cet hadîs de son père, et lui d'An-Naw'féli, et lui d'As-Sakkounni, et lui d'Abi Abdéllâh [l'Imâm Sâdiq as] qui avait dit: "Le Messager d'Allah [savavs] avait annoncé:· "Les savants érudits [en Religion] sont les honnêtes confidents et les dépositaires des Prophètes, et ce, tant que leurs esprits ne sont pas tournés vers les biens terrestres." On demanda: "ô Envoyé d'Allah! Que signifie cela?" Le [vénérable] Prophète [savavs] répondit: "Cela signifie: obéir au souverain dirigeant [lorsqu'un savant érudit devient un courtisan]; et lorsqu'ils deviennent ainsi, abstenez-vous alors de les fréquenter, afin de préserver [intacte] votre Religion."


Ali Ibn-é Ibrâhîm Ibn-é Hâchém a rapporté cet hadîs de son père, et lui de Ghâssém Ibn-é Mohammad, et lui de Mén'ghari, et lui de Hafs Ibn-é Ghiâs [i.e. le haut Magistrat: Mansour Davânighi], et lui d'Abi Abdéllâh [l'Imâm v.,.~..c..." Sâdiq as] qui lui avait dit: "ô Hafs! Soixante-dix péchés d'un ignorant sont pardonnés, avant qu'un seul péché d'un savant érudit ne soit pardonné!" *

3-Ali Ibn-é Ibrâhîm a rapporté cet hadîs de son père, et lui de Mohammad Ibn-é Ismâ'îl, et lui de Fazl Ibn-é Châzân, et tous deux, d'Ibn-é Abi Omay'r, et lui de Djamil Ibn-é Darrâdj qui avait dit: "[Une fois,] j'entendis Abâ Abdéllâh [l'Imâm Sâdiq as] dire:"Lorsque le dernier Souffle de la vie atteint ce point ... [il désigna alors sa sainte gorge], le temps de se repentir sera terminé inexorablement pour les savants érudits ... " L'Imâm avait ensuite récité ce noble verset: "Allah accepte seulement le repentir de ceux qui font mal par ignorance et qui aussitôt se repentent." [An-Nissâ-17]
 

ihsan

Membre
Membre
Salam 3alaykoom!
2-Un groupe de nos compagnons ont rapporté cet hadîs d'Ahmad Ibn-é Mohammad, et lui de Nouh Ibn-é Néy'châbouri, et lui d'Obéydollâh Ibn-é Abdéllâh Al-Déh'ghân, et lui de Dorost Ibn-é Abi Mansour, et lui d'Orvah Ibn-é Akhi Choay'b Al-Aghar'ghowfi, et lui de Choay'b, et lui d'Abi Bassir qui avait dit: "(En une occasion,] J'entendis Abâ Abdéllâh [l'Imâm Sâdiq as] qui avait déclaré: "Le seigneur des croyants [Ali as] avait annoncé: "ô toi qui es en quête de la Connaissance ... ! La Connaissance a d'innombrables vertus: [si Elle devait apparaître sous une forme humaine, en ce cas:] sa tête serait l'humilité, ses yeux seraient l'absence de toute jalousie, ses oreilles seraient la compréhension, sa langue serait la vérité [véracité], sa mémoire serait la recherche et la préservation, son cœur serait une intention pure et bonne, son raisonnement serait la connaissance des choses et des faits dans les affaires humaines, ses mains seraient la bonté et la compassion, ses pieds seraient la fréquentation des savants, sa volonté [son ambition] serait la paix, sa sagesse serait la chasteté [la préservation contre tout péché], son siège [sa base] serait le Salut, son dirigeant serait la santé et la vigueur, sa monture serait la fidélité, son arme serait la douceur dans la parole, son épée serait la soumisson et l'acceptation, son arche serait la modératon et l'indulgence, son armée serait la discussion avec les érudits, sa richesse serait la politesse et la courtoisie [dans le comportement], ses économies [son trésor] seraient l'abstinence de commettre tout péché, sa provision serait la bienveillance [faire du bien], sa boisson serait l'action de s'adapter avec les autres, son guide serait la Direction Divine et son ami serait l'affection et l'amitié envers les bons et les vertueux ... "
 

ihsan

Membre
Membre
Salam alaykoom!

5-Ali Ibn-é Ibrâhîm [rafa'ahou] a rapporté cet hadîs d'Abi Abdéllâh [l'Imâm Sâdiq as] qui avait dit: "Il y a trois groupes d'hommes qui recherchent la Connaissance; connais-les selon leurs apparences, leurs caractères individuels et leurs attributs; un groupe cherche à acquérir la Connaissance, à seule fin de se moquer des autres, de les avilir et pour des raison stupides; un autre groupe la recherche pour se montrer supérieurs aux autres et se comporter avec arrogance; et un troisième groupe pour "comprendre", "réfléchir" et accumuler [encore plus]leur savoir. [Le premier groupe est:]l'ignorant qui se moque des autres et qui est sot et querelleur; et il ennuie et dérange les autres; dans la société des hommes, il ne cesse de parler de la Tolérance [et de l'Endurance]; en apparence, il est vêtu de l'habit de l'humilité envers Allah, quand en vérité, il est vide de toute vertu et de piété. Allah Omnipotent lui cassera son nez et rompra l'os de sa poitrine ... [Le second groupe est:] celui qui voudrait se rendre supérieur et qui est rusé et fourbe; il est aussi flatteur et trompeur. Il cherche la supériorité parmi ses collègues et se montre obséquieux et servile devant les riches qui sont bien plus vils que lui [dans leur Connaissance]; il mange à leurs tables somptueuses et goûte leurs mets [délicieux,] et [avec chaque bouchée,] il foule aux pieds sa Religion ... Allah Omnipotent obscurcira son nom et sa mémoire, et détruira toutes ses œuvres parmi les œuvres des érudits, et rien ne subsistera de lui ... [Et le troisième groupe est:] ce sage savant qui médite et qui contemple. Celui qui est toujours triste et sobre, tandis que le sommeille fuit [toujours en éveil]; il s'est vêtu de l'habit de la dévotion pour adorer le Seigneur et se tient debout dans l'obscurité de la nuit pour s'acquitter de ses Prières; [et bien qu'il pratique tous les actes de dévotion,] cependant il est en état de crainte et d'espoir [devant Allah]. Il invoque et implore Allah en toute crainte, et est tout occupé à se corriger, absorbé dans ses propres affaires; il connaît les gens de son époque et reste prudent, même face à ses amis et à ses frères en religion, les plus dignes de confiance. [À cause de ses vertus,] qu'Allah Omnipotent raffermisse et fortifie donc les "piliers" de son être [de sa vie] et lui accorde la paix et la sécurité, le Jour de la Résurrection!"
 

ihsan

Membre
Membre
Salam 3alaykoom!

7-Ali Ibn-é Ibrâhîm a rapporté cet hadîs de son père, et lui d'Ali Ibn-é Ma'bad, et lui de celui dont le nom fut mentionné, et lui de Moâ'viyah Ibn-é Vah'b, et lui d'Abi Abdéllâh [l'Imâm Sâdiq as] qui avait dit: "Le seigneur des croyants [Ali as] avait dit: "ô toi qui es à la recherche de la Connaissance! Il y a trois signes pour un savant érudit: la Connaissance, l'Endurance et le Silence. De même, il y a trois signes pour celui qui "semble être" un savant érudir [mais qui ne l'est pas:] il est toujours rebelle et querelleur devant son supérieur, il domine [les autres] et se montre injuste et tyrannique envers ses subalternes; et il coopère avec les oppresseurs et les tyrans ... "


Djafar Al-Djafari, et lui de celui dont le nom fut mentionné, et ce dernier d'Abi Abdéllâh [l'Imâm Sâdiq as] qui avait dit: "Le seigneur des croyants [Ali as] avait déclaré: "Les Droits et les Privilèges du savant érudit sont que tu ne lui demandes pas trop de questions, et que tu ne te raccroches pas à ses habits, [afin de recevoir des réponses à tes demandes]! Et que lorsque tu te trouves en sa présence et qu'il y a des gens avec lui, de saluer tous avec grand respect, mais de le saluer tout spécialement et d'une manière encore plus distinctive; et de t'asseoir devant lui et de ne jamais te placer [t'asseoir] derrière lui; et en sa présence, de ne pas faire des signes de main ou d'yeux, et de ne pas gesticuler et de ne pas dire souvent: "Un tel avait déclaré cela de cette manière, et un tel, cette autre chose, et un tel avait réfuté vos propos, etc ... "; et la durée de cette rencontre et ses longs discours ne doivent guère t'ennuyer et te rendre impatient; car, ce savant érudit est comme ce palmier sous les branches duquel les gens s'asseoient, en attendant que quelque chose [un fruit) leur tombe dessous. Le savant érudit a une Récompense Divine encore plus grande que le combattant dans la Voie d'Allah qui observe le jeûne [durant le jour] et qui s'acquitte de ses Prières [durant la nuit]."

6-Un groupe de nos compagnons ont rapporté cet hadîs d'Ahmad Ibn-é Mohammad, et lui de Mohammad Ibn-é Ali, et lui de celui dont le nom a été mentionné, et lui de Djâbér, et lui d'Abi Djafar [l'Imâm Bâghér as] qui avait déclaré: "Ali Ibn'l Hosséyn [l'Imâm Sadjjâd as] avait dit: "Ma propre mort et le fait que les membres de ma Famille furent tous massacrés font en sorte que lorsque je récite ce [noble] verset, il me procure un grand réconfort et une grande consolation: "Ne voient-ils pas que Nous frappons la terre [des mécréants] et que Nous la réduisons [graduellement] de tous côtés?" [Ar-Ra'd-41], car le sens de la "réduction" graduelle est la mort des savants et des érudits." 2
 
Haut