Quoi de neuf ?

La position de l’Imam de Ahl Al Bayt, Mohammed Al Baqir (as), sur Abu Bakr et ‘Omar

Rachik

Administration
Administration
Salamou 'alaykoum



Ce qui confirme d'autre part votre manque d'expérience et de discernement cher frère. Comme je vous l'ai déjà dit à plusieurs reprises, tous les arguments de cette secte ont déjà été traité sur ce forum en long et en large. Revenir continuellement sur les mêmes sujets ne sert à rien, sauf à pérenniser l’existence de cette mouvance nébuleuse ne servant en aucun cas l'esprit même de ce forum ou encore les intérêts de musulmans chiites.

Ici la question n'est plus l'attitude d'abu zakariya ni s'il peut encore intervenir. S'il le fait respectueusement et qu'il cherche à confronter ses croyances dans le but de rechercher la vérité, il est le bienvenu d'ailleurs je vous rappelle qu'il n'a même pas encore exclu. Si par contre son intention est de faire comme tous les autres venus avant lui, il rencontrera un mur infranchissable.

De toute façon le problème présent n'est même plus abu zakaraya, mais seulement vous qui voulez nous imposer en allant même jusqu'à nous insulter, de laisser les membres de cette secte venir semer la discorde et répandre leurs propagandes ridicules, et cela en totale contradiction avec les injonctions de nos Savants que vous prétendez suivre et qui nous ORDONNE de ne plus publicité cette secte et leurs membres.

Ici il ne s'agit pas d'un débat chiites contre sunnites mais bien de la dissidence d'une secte qui se prétend du chiisme et qui est financée par le gouvernement Anglais pour diviser notre communauté et inciter à la violence. Depuis déjà un bon moment il a été décidé en haut lieu, et si vous suivez l'ayatoullah Khamenei vous devriez le savoir, qu'il n'est plus permis de leur faire la moindre publicité que vous le vouliez ou non.



Par contre vous n'êtes pas capable de supporter le fait que les administrateurs de ce site ne soient pas de votre avis et criez partout que vous voulez partir en allant même jusqu'à nous envoyer un message pour que l'on vous désinscrive. Vous voulez partir, partez, il n'y a pas de désinscription.

Vous n'êtes absolument pas prêt à braver quoi que ce soit cher frère, sauf si les choses vont uniquement dans votre direction. Soyez franc et réaliste cher frère.



Arrêtez de répéter cela, personne ne vous a jamais accusé de rien. D'après mon expérience de plus de 14 ans sur al-imane en encore beaucoup d'autres années ailleurs, si quelqu'un de mal intentionné souhaite s'infiltrer quelque part pour tenter de faire la promotion de sa secte, il le fait en se déguisant. La soeur Albatoul pourra très certainement le confirmer, ce ne sont pas les exemples qui ont manqué sur ce forum.



Si notre communauté est aujourd'hui dans un si mauvais état, c'est essentiellement à cause des gens comme vous préférant malheureusement prendre fait et cause pour des gens malhonnêtes, hypocrites et sans éducation plutôt que d'appliquer l'injonction Coranique d'ordonner le bien et d'interdire le mal, tout en obéissant à ceux qui nous commandent. Les gens comme vous estiment tout savoir et avoir tout compris alors que dans les faits, leur attitude conduise à la fitna.



Maudire le symbole d'une personne est intrinsèquement une insulte vis-à-vis de cette personne. Si je maudissais votre père pour une erreur que j'estimerais commise, ne le prendriez-vous pas comme un insulte faite à votre famille ? Ne soyez pas binaire cher frère, certes maudire n'est pas une insulte et pour s'en convaincre il suffit de lire non pas n'importe quel dictionnaire, mais simplement le Coran. ALLAH (saw) insulterait-IL ?

Quoi qu'il en soit, puisque vous suivez l'imam Khamenei, vous connaissez certainement la Fatwa qui dit qu'il est interdit de maudire Aicha et même de porter atteinte aux symboles de nos frères sunnites. Ce n'est pas une recommandation, mais UN ORDRE. Alors que vous voyez ou pas le mal dans le fait de maudire, cela n'a AUCUNE importance. Votre devoir est de vous soumettre à VOTRE autorité religieuse comme il vous l'est ordonné par ALLAH (jjl) et son Prophète (saw). Vous n'êtes vous-même pas Savants et ne pouvez en aucun cas dicter par vous-même l'attitude que nous devrions avoir vis-à-vis de cette secte.



En même temps nous ne sommes pas dans un tribunal où vous êtes le juge et où nous devons nous justifier vis-à-vis de vous. Il n'y a rien à vous prouver ou à vous expliquer. al-imane.com est un espace de détente, de discussion et de débat dans les limites du respect. Si ce forum existe toujours après plus de 14 ans, c'est principalement grâce à la sagesse de toutes les personnes qui l'ont conçu, administré et modéré depuis toutes ces années. Si cela était facile, il y aurait des dizaines de forums chiites francophones.

Vous avez, notre plus grande difficulté n'a jamais été l'attitude de nos amis wahhabites, chrétiens, juifs, sionistes, athées ou même les partisans de sectes déviantes se proclamant du chiisme. Non, notre plus grande difficulté a toujours été le manque de clairvoyance des gens comme vous qui s'imaginez tout connaître et tout savoir au point de se laisser aller à nous insulter publiquement. Depuis le début de sa création, la soeur Abatoul vous dira que c'est l'unique chose qui aurait pu nous faire abandonner cette activité, mais grâce à ALLAH (jjl), nous avons supporté.



Alors vous êtes probablement le seul à n'avoir pas vu d'insultes, posez-vous les bonnes questions en toute sincérité. Votre phrase traduit le peu de considération que vous avez pour notre soeur Albatoul, mais cela n'a finalement rien d'étonnant quand on voit comment vous m'accusez d'être un takfiriste pour avoir condamné les agissements de votre "protégé" qui n'ont aucun rapport avec le chiisme ou même l'islam.



La réponse est très simple, à cause des gens comme vous qui profiterait du bannissement pour crier au scandale et nous accuser de dictature. Ensuite nous l'avons fait pour que cela serve de preuve à ceux qui suivent la discussion afin qu'ils voient de leurs yeux que leur raisonnement et leur attitude sont ridicules.



Mon impression était bonne, vous n'avez aucune faculté d'analyse et cela est bien dommage. Puisqu'il le faut, je vais perdre du temps à vous expliquer alors que tout est pourtant bien visible. Abu Zakariya a posté son message, après quoi notre soeur Albatoul et le frère Avicenne88 ont répondu à ses arguments ridicules tout en l'encourageant à adopter un meilleur comportement.

Exemple : "Le forum al-imane.com est un espace d'échange frutueux pour beaucoup de lecteurs de toutes les tendances. Notre devise est le respect de tout les courants de pensées et de leurs symboles." La soeur Albatoul

Il s'agissait clairement d'une invitation au débat constructif et respectueux.

Réponse d'abu Zakariya :

"Ah bon vous respectez les ennemis de ahl el bayt ? Quel genre de chiite êtes vous ? "
"Vous devriez chère « sœur » changer votre pseudo d’al Batoul pour El battil ce serai plus réaliste.
Abou bakr , omar, uthmane, aicha, hafssa,
"
"Le cerveau féminin est vraiment problematique"
"A la bataille du chameau vous auriez été certainement avec votre maman Aïcha contre l’imam ali c’est une certitude !"
Etc.

Malheureusement, plutôt que de s'excuser et de revenir dans la bienséance, votre "protégé" a continué de plus belle jusqu'à ce que j'intervienne personnellement. Extrait :"Visiblement, cher abou zackarya, vous n'avez pas compris, vous ne comprenez pas et ne vous ne voulez pas comprendre que l'islam, indépendamment du courant suivi, prohibe toute forme d'insulte et de mauvais comportement. "

Et pour répondre au frère Ahmad MG, j'ai ajouté un peu plus tard : "Nous acceptons le débat avec grand plaisir, mais à la prochaine insulte de ce "abou zackarya", je mettrais un terme définitif à sa liberté d'expression sur notre forum."

Et c'est à partir de là, que vous êtes intervenu, non pas pour encourager abu zakariya à changer son comportement, ni même pour défendre l'honneur d'une soeur respectable qui attendait votre soutien, non, vous déclariez neutre.

Par contre, vous n'êtes intervenu pour que nous continuions de lui accorder encore plus d'audience ainsi que la possibilité de transmettre les propagandes de sa secte égarée.

Vous avez une drôle de conception de la logique cher frère, mais le plus grave est que vous n'avez absolument aucun sens de la justice.



S'il a fait ? Vous parlez au conditionnel cher frère ? Dire que "Le cerveau féminin est vraiment problématique" ne serait peut-être pas en soit des propos condamnables ?



Non cher frère, vous vous êtes juste borné à intercéder pour qu'un insulteur et un "maudisseur" d'épouse du Prophète puisse continuer à s'exprimer librement sur notre forum en balayant de la main le manque de respect vis-à-vis d'une administratrice respectueuse.



Et pourtant, c'est ce que vous faites clairement en plein jour, tout le monde l'aura remarqué.

Vous n'avez pas protégé notre soeur Abatoul qui s'est faites insulté de la pire manière.

Vous n'avez pas non plus protégé l'intérêt commun de l'islam et des musulmans chiites clairement défini par l'Ayatoullah Khamenei dans sa fatwa.

Non, vous n'avez fait que "protéger" les intérêts d'abu zakariya et de sa liberté d'expression. Je n'ai rien inventé, je n'ai fait que déduire selon vos propres paroles qui ont été jusqu'à m'accuser d'être un "takfiriste" parce que je ne considérais pas le fait d'insulter les épouses du Prophète, mais aussi notre soeur Albatoul, sans oublier les symboles de nos frères sunnites, quand bien même ils seraient nos ennemis, fasse partie de l'islam ou du chiisme. Que je sache, ni le Prophète, ni aucun imams n'ont jamais insulté qui que ce soit, leur attitude était exemplaire.



C'est très certainement la raison pour laquelle vous m'avez accusé à plusieurs reprises d'être un "takfiriste", ce qui représente l'insulte la plus grave pour tous les musulmans chiites qui s'opposent au "takfirisme" et le combat partout dans le monde. Vous m'avez associé aux pires de la création et je considère cela tout à fait comme une attaque personnelle.



Et pourtant, vous ne l'avez condamné nulle part, souvenez-vous avez décidé de rester neutre tout en parlant au conditionnel.

Je vous cite :

- Mon intervention s'est bornée à tenter de contribuer à inciter à un peu de civilité, de la façon la plus neutre possible, sans prendre parti.
- S'il l'a fait, il va de soi que je condamne de tels propos !




Probablement n'avez-vous pas remarqué qu'à aucun moment il ne s'est plié à la moindre règle. J'imagine que pour vous, le fait d'insulter une soeur aussi gravement n'est pas le plus important, tout comme pour vous de m'insulter moi de "takfiriste".

J'imagine aussi que vous n'avez pas été capable de fournir l'effort de lire les paragraphes de notre charte recopiés par notre soeur Albatoul.

"Les forums ont été conçus afin de faciliter le partage des connaissances et du dialogue. Cependant, certaines règles de conduite régissent les forums et devront être scrupuleusement respectées, faute de quoi les modérateurs et les administrateurs se réservent le droit de censurer, modifier, voire supprimer les messages et les posts."

"al-imane.com est un site religieux chiite francophone duodécimain qui suit les plus grandes références religieuses connues du même ordre. Bien que le débat soit encouragé dans les limites de l'acceptable, nous nous opposons fermement à toute idée sectaire ou réformatrice n'ayant pas l'aval de nos propres autorités religieuses reconnues."

La liberté de parole est chez nous conditionnées à quelques règles et j'imagine que dans votre propre maison, cela ne doit pas être différent.



J'imagine que selon vous, la meilleure attitude aurait été de le laisser s'exprimer librement tout en le laissant insulter de manière répétitive les administrateurs, les modérateurs et tous les interlocuteurs qui le contrarieraient ?

Vous savez cher frère, prétendre apprécié quelqu'un et ne pas réagir ou minimiser quand il se fait insulter me rappelle une époque très sombre de l'Histoire des Ahloul Bayt.



Je ne pense pas que nous connaissions abu zakaria mieux que vous c'est certain sauf peut-être si vous n'avez lu ses intervention comme vous le prétendez. Mais pensez-vous que nous soyons dans un centre psychiatrique où notre but est de "récupérer" les gens déficients mentalement ?

Comme je vous l'ai dit, al-imane.com est un forum de détente, de discussion et de débat dans les limites du respect. Si votre "protégé" ou qui que ce soit d'autres se permet d'insulter un autre membre, un administrateur ou un modérateur, il est du devoir de TOUS musulmans y compris VOUS de le blâmer énergiquement et certainement de jouer la carte de la neutralité sélective.



L'honneur aurait été uniquement pour vous en ce qui me concerne je n'y avais absolument aucun bénéfice ni intérêt.

Mais comme vous avez refusé cette chance qui s'offrait à vous tout comme votre "protégé" abu zakariya à refusé la sienne, nous réglerons cette question plus tard, soyez en sûr.



Si pour vous, insulter les épouses du Prophète, insulter une soeur, insulter un frère fait partie du chiisme, alors votre chiisme n'est certainement pas le mien, ni celui de la grande majorité des musulmans chiites qui s'instruisent au travers des enseignements de nos chez Ahloul Bayt, que la paix soit sur eux.

Contrairement à vos allégations mensongère, je n’excommunie personne et je ne le ferais jamais, car seul ALLAH (jjl) a ce pouvoir.

Par contre, contrairement à vous, j'applique dans ma vie le principe du verset du Coran qui dit : « Vous êtes la meilleure communauté, vous ordonnez le bien et interdisez le mal et vous croyez en Allâh », [sôurat ‘Ali `Imrân / 110].

Et puisque vous continuez dans vos insultes et accusations de "takfirisme", assumez-en les conséquences.



Que ce soient leurs chefs ou leurs adeptes, ce sont soit des ignorants, soit des menteurs et des hypocrites. Concernant abu zakaria, il a arrêté d'être un simple ignorant après avoir insulté notre soeur Albatoul suite à son rappel à l'ordre par ce message : "Le forum al-imane.com est un espace d'échange frutueux pour beaucoup de lecteurs de toutes les tendances. Notre devise est le respect de tout les courants de pensées et de leurs symboles.".



Ne jouez pas la carte du mal entendu cher frère. Vos mots, votre attitude et vos insultes à mon égard ont clairement exprimé vos pensées. Il vous appartient aujourd'hui de les assumer en ce monde et dans l'autre. Tout aurait pu se régler facilement, mais vous n'y avez pas vu le moindre honneur là-dedans.

Comme je l'ai dit plus haut, le plus grand malheur de cette communauté sont les gens comme vous qui croyez tout savoir mais qui n'avez aucune connaissance ni aucune expérience. Il n'y a pas un seul point où vous ayez raison, ni de près ni de loin, à moins que notre Ayatoullah Khamenei qui ordonne de ne pas insulter les symboles de nos frères sunnites et encore moins les épouses du Prophète et pour finir qui ordonne de ne pas faire la moindre promotion à cette secte, soit également pour vous dans l'erreur, la takfirisation et l'excommunication.

Vous devriez peut-être penser à contacter Ayatoullah Khamenei et pourquoi pas Seyyed Nasrallah pour leur faire part de leurs erreurs !



Que ne dois-je pas lire ? Maintenant vous m'accusez d'être injuste en vous associant à cette secte alors que je n'ai rien fait d'autre que de m'opposer à votre avis qui voudrait que nous laissions abu zakariya insulté nos soeurs et nos frères à sa guise tout en déversant ses propagandes néfastes sur notre forum.

Vos propos sont totalement erronés et ce que vous venez exiger est prohibé par nos Savants dont celui que vous prétendez suivre.

Et puisque nous parlons en toute franchise, sachez que je n'ai aucune exécration pour qui que ce soit, si ce n'est pour les pseudos moralisateurs tels que vous, tout justes capables de venir critiquer et semer la fitna sans aucune connaissance. Dans tout le monde musulman depuis l'époque du Messager d'ALLAH, ce sont les gens comme vous sans aucune discipline qui on le plus fait de mal à l'islam et à la communauté jusqu'à aujourd'hui encore dans les mosquées, les associations et même les sites internet.

N'inversez pas les rôles cher frère. Ici, c'est vous qui m'avez prêté de mauvaises intentions à de nombreuses reprises en allant même jusqu'à m'insulter.

Je ne réponds pas partiellement à tous vos commentaires, au contraire j'analyse minutieusement chacune de vos phrases et j'y réponds en prenant le temps qu'il faut.



En réalité cher frère, que vous restiez ou non m'indiffère totalement. Pour moi ce qui compte, c'est de respecter la ligne de conduite que nous nous sommes fixé avec tous les membres investis de ce forum depuis 14 ans et qui est basée sur les règles islamiques et les injonctions de nos Savants certainement bien plus intelligent et compétent que vous. Vous parliez plus haut de franchise ? Vous n'en supportez aucune allant à l'encontre de vos idées.

Nous avons l'habitude que les gens comme vous partent dès qu'ils se sentent contrariés. Probablement qu'ils s'imaginaient qu'ils étaient ici pour nous rendre service ou nous faire "honneur" alors qu'en réalité, ils sont ici pour eux-mêmes dans l'objectif de s'instruire et de partager leur science et pour cela, ils en seront récompensé par ALLAH. Leurs messages, leurs paroles, leurs partages ne nous servent pas nous, ils servent à enrichir les connaissances des dizaines et même des centaines de milliers de musulmans chiites, sunnites et même des non-musulmans qui nous parcourent chaque années.

Beaucoup on découvert le chiisme sur al-imane, beaucoup on découvert l'islam et la vérité. Certes nous espérons une part de récompense divine, mais le grand mérite de ces conversions revient principalement aux intervenants.

Vous voulez partir ? Qu'ALLAH vous garde, mais vous me restez clairement redevable pour vos insultes et cela ne changera pas puisque vous avez refusé de me présenter vos excuses malgré la main tendue.

Salâm,

Je continue à penser que vous vous êtes réellement fait une idée tout à fait erronée de mes propos, que je ne reconnais pas dans le portrait que vous voulez à tout prix dresser de mon discours...

Mais à quoi bon insister... Il n'y aura aucune entente entre nous, puisque d'emblée, depuis le début, nous ne nous sommes jamais compris...
Il n'y a plus aucun intérêt pour moi à participer à un tel dialogue de sourds...
Je regrette vivement la tournure prise par cette discussion, qui attise inutilement des haines qui ne devraient pas avoir lieu d'être...

Votre "analyse", moi j'appellerais plutôt cela une extrapolation outrancière, qui dresse de moi le portrait d'une quasi "ordure", hypocrite, ignare, orgueilleuse, et tout un tas d'autres amabilités, n'est certes pas de nature à me donner de vous l'image d'homme serein que vous revendiquez !

Vous n'avez pas besoin de moi, et moi je n'ai pas besoin de vous. Je me doute bien que vous n'attendez pas sur mes posts et interventions. Là encore je pense que vous déversez sur moi votre expérience passée avec d'autres membres, en me prêtant des idées pour le moins puériles...

Moi, je vous invite à réfléchir sur le ton de vos propos acerbes et sur la prétention que vous avez de connaître si bien les gens qui s'adressent à vous sur ce forum. Si vous aviez l'expérience dont vous vous targuez, et que vous me déniez, vous sauriez qu'on ne peut pas si facilement juger les gens...
Vous ne connaissez de moi que mes messages, et moi je ne connais de vous que les vôtres. Nous savons tous deux que nous ne sommes absolument pas sur la même longueur d'onde. En dehors de ça on n'en sait pas beaucoup plus : il serait donc plus sage que vous vous absteniez de jouer celui qui sait lire mes pensées et pénétrer dans ma cervelle... Internet est une chose, la vraie vie en est une autre.

Je n'ai absolument pas l'habitude de participer aux forums et je n'ai pas un attrait excessif pour internet. A part un peu sur Youtube et sur le présent forum je n'ai quasiment jamais participé à des conversations. Je n'accorde pas une si grande importance que vous sur des questions personnelles par internet. La Soeur Albatoul ne se faisait pas battre en pleine rue que je sache : sur internet elle est largement de taille à se défendre et n'avait certainement pas besoin que j'aille à sa rescousse ! De plus, ayant été régulièrement traité d'hypocrite religieux (un terme tout de même grave) par des Wahhabites, j'avoue avoir été choqué par l'emploi de ce mot au sein de ce forum pour qualifier un autre membre.

Pour ce qui est de votre site, de sa qualité, de son utilité, du mérite de ses administrateurs, j'ai n'ai jamais fait que des éloges !
Pourquoi me lancer à la face ces éléments comme si j'avais dénié la qualité de votre travail et de votre investissement personnel et religieux ?
Je me suis contenté de donner une opinion personnelle sur la censure : un autre membre, dans un autre post, était venu pleurer qu'il avait été victime de censure de votre part. Quand la Soeur Albatoul a évoqué ce sujet dans un post j'ai pensé que cette censure avait de toutes autres proportions. En bref je me suis contenté de donner un avis furtif qui a pris une sur-dimension en raison des posts suivants auxquels j'ai dû répondre. Je n'ai jamais prétendu vous donner une quelconque leçon !
Le fait que je préfère m'éclipser tient uniquement au fait que j'ai contribué inutilement au trouble, pas pour dénigrer votre site...
Le problème, avec vous, est que n'importe quel propos qui sort de ma bouche sera immanquablement tourné négativement...

Il est tout à fait possible que j'ai été trop susceptible sur cette affaire que j'ai trop interprété comme une attaque personnelle. Mais vous-même n'êtes certainement pas exempt de susceptibilité !
Il est certain que le sentiment d'être assimilé à un chiite "londonien" n'a pas contribué à ce que je vous réplique avec la sérénité que j'aurais dû conserver.
En vous qualifiant de takfiri, j'ai effectivement employé un terme excessif et inaproprié. Je vous ai blessé sans le vouloir et, avec le recul, je le regrette vivement. C'est donc fraternellement, sans arrières-pensées, que je vous présente mes excuses les plus sincères. Allah m'en est témoin !
Je le fais pour réparer mon injustice et par amour d'Allah, pas par faiblesse ni par une crainte autre que celle du Seigneur.

Vous avez douté maintes fois de ma sincérité et une bien mauvaise inimitié s'est crée entre nous. Je le regrette.
Je vous ai accusé à tort publiquement sur ce forum et je me suis excusé publiquement sur le même forum, dans la même discussion.
J'estime que notre contentieux personnel est clôt.

Si vous estimez le contraire, si vous ne croyez pas en ma sincérité et en mes excuses, je n'y pourrais rien...
Vous connaissez mon email : ça ne me pose aucun problème de vous donner mon adresse et mon numéro de téléphone, ou de venir un jour dans votre région si vous l'estimiez nécessaire. Je trouverais regrettable d'avoir à en arriver là, et ce n'est en aucun cas mon souhait de devoir répondre à un quelconque duel d'honneur avec un Frère chiite. Mais il est certain qu'à ce jeu-là je ne me défile jamais.

J'espère que mon message sera reçu comme il doit l'être : comme un message d'amitié et d'excuse.
J'ai écrit tout ce que j'avais à dire et, désormais, il est clair que je n'interviendrais plus publiquement.
En ce qui me concerne le sujet est clos.
Attaqué ou pas, je ne répondrais plus.

En dépit du très houleux, et désagréable différent qui nous a opposé je vous adresse mes salutations les meilleures.

Rachik
 

Albatoul

Administration
Administration
Salamoun'alaykom


Tout ce qui est arrivé peut l'être entre des frères et soeurs de la même famille. Et ce n'est pas pour cela qu'on coupe les ponts ou qu'on claque les portes pour disparaitre. Au contraire, ce genre de confrontation peut consolider les liens et augmenter le sentiment d'attachement entre les frères et les soeurs.

Je salue en vous cher frère Rachiq votre courage de bien vouloir adoucir l'atmosphère et cela ne fait que vous honorer au yeux de tout les lecteurs.
Connaissant le frère Adil qui ne manque pas de gentillesse et de sincérité, je peux dire que ce qui s'est passé ne pourra qu'être un vecteur qui enrichira votre amitié.

Au plaisir de lire vos interventions sur les sujets du forum


Votre soeur Albatoul
 

Rachik

Administration
Administration
Salâm,

Je m'étais promis de ne plus intervenir dans la présente discussion. Il m'apparaissait stérile, et même contre-productif, d'alimenter inutilement une querelle qui me semblait basée sur un malentendu.
Ce malentendu ne s'appuyait pas tant sur une mauvaise compréhension des arguments, que sur une mauvaise compréhension des motivations de chacun. Les expériences personnelles de chacun des contradicteurs ont, n'en doutons pas, joués un grand rôle dans leur positionnement respectif et dans l'état d'esprit qui les a animé...
Avec le recul, mon précédent message m'est apparu comme une bien piètre conclusion, donnant l'image d'excuses obtenues "à l'arrachée", mais n'ayant pas abouti pour autant à une authentique et sincère compréhension mutuelle. C'est pour dissiper cette fâcheuse impression que je me suis décidé à intervenir de nouveau.

Il ne s'agit pas pour moi de délivrer une quelconque autocritique, telle que celles auxquelles se livraient les Communistes dissidents du 20e siècle devant les responsables de leur parti. Mon état d'esprit est tout autre ! Je veux montrer en exemple le fait que lorsque deux coeurs sincères s'affrontent, alors immanquablement, même s'il faut du temps et de la patience, l'amitié et la fraternité triompheront !
C'est cette leçon que j'ai retenue de cette expérience et que je veux partager aujourd'hui : elle sera de nature, je n'en doute pas, à favoriser une meilleure compréhension mutuelle au sein de notre religion, quelque soient nos clivages respectifs, nos idées et nos opinions !

Le Frère Adil a sa propre approche des choses. Il a forgé son approche et sa réflexion sur une solide expérience de nombreuses années de militantisme religieux inlassable, notamment par une intense et infatigable activité internet.
J'ai aussi mon approche, et j'ai tiré de mon expérience personnelle, sans doute différente, des conclusions qui pourront parfois varier ou même s'opposer à celles du Frère Adil.
J'avais le désir sincère d'aider, en douceur, un frère Shirazite à s'extraire de sa pensée négative, haineuse et agressive. Mais mon idée, conditionnée par ma méconnaissance des forums sociaux, m'est apparue, grâce aux arguments du Frère Adil, comme erronée et même dangereuse... Malheureusement, même le chemin qui mène en Enfer peut être pavé des meilleures intentions !

Le Frère Adil et moi-même avons eu quelques échanges privés. Il a accepté mes excuses le plus fraternellement du monde, démontrant patience et amitié, tout en me précisant encore sa pensé et ses conceptions.
Je dois dire qu'aujourd'hui, ayant pris du recul, non seulement je comprend beaucoup mieux la position qui est la sienne mais, désormais, je la partage très largement ! Quand bien même peut-il subsister entre nous des différences d'idée, d'opinions et de conceptions, il ne fait aucun doute que ce qui nous unit est incomparablement plus fort que ce qui nous sépare ! Nous n'avons pas été sur la même longueur d'onde mais, temps, patience et sincérité ont largement comblés le fossé qui semblait nous séparer.

Conditionné par de tristes et mauvaises expériences relationnelles au cours de débats verbaux avec des Frères musulmans égarés et extrêmement agressifs, je reconnais avoir développé une sensibilité un peu "paranoïaque"...
Je n'ai pas de soucis particulier lors de débats avec des opposants de sectes égarées, dans lesquelles je me suis fait qualifier de tous les noms d'oiseaux, mais j'avoue que me sentir attaqué (je l'avais ressenti ainsi) par des Chiites, avait éveillé en moi incompréhension et colère.
Alors que la Soeur Albatoul et les Frères Adil et Avicenne88 m'avaient répondus sans la moindre animosité, je me suis senti agressé et visé personnellement, et certains mots malheureux sont apparus dans mon discours... Le Frère Adil a eu parfois des mots durs à mon encontre, par la suite, mais je reconnais que mon hermétisme et ma méchante accusation, finalement infondée, y ont très largement contribué. Il serait donc malvenu de ma part, aujourd'hui, de venir en faire un quelconque motif de grief !

Le Frère Adil m'a fait comprendre plusieurs choses qui m'avaient échappées jusqu'à présent, faute d'expérience dans le domaines des échanges internet, mais aussi faute d'avoir distingué l'esprit qui doit présider à ses échanges. Avoir lu le règlement ne suffit pas. Il faut s'imprégner de conceptions de base, tout à fait fondamentales, pour pouvoir échanger de façon constructive au plan individuel, mais aussi profitable au plan collectif et communautaire.

J'ai eu trop tendance, dans beaucoup de mes messages, à me considérer en cercle ultra-restreint, usant d'un discours plus proche d'une discussion qui se fait dans le blanc des yeux, que d'une discussion écrite, qui doit procéder de formes et d'une rigueur différentes.
Ce forum, je l'ai trop souvent oublié, est un forum public très fréquenté qui oblige à certains devoirs. L'un de ces devoirs, qui n'est certes pas l'un des moindres, est de représenter l'image d'une obéissance inconditionnelle aux enseignements du marja' de référence. Ayant librement et en toute conscience choisi l'imam Khamenei (qu'Allah lui accorde Bénédictions et longue vie) comme marja', je ne dois pas oublier le devoir que j'ai de suivre ses directives et d'appuyer publiquement ses positions. Cet état d'esprit renforce naturellement la force communautaire incarnée par l'image et l'Idée du Guide, mais aussi assure à la Umma l'unité et la capacité de faire face à tous ses ennemis, conscients ou pas...

De même qu'une armée indisciplinée ne saurait longtemps faire face à un ennemi discipliné et résolu, de même un groupe inspiré par des sentiments à la pensée excessivement individualiste, ne pourra faire face aux innombrables dangers de morcellement, voir même d'émiettement de la pensée, de la force et de la volonté de la Communauté incarnée par le Guide : le chef moral, religieux et politique par excellence !
La discipline individuelle et collective due au marja', en particulier au Guide Suprême, conditionne la cohésion de la Nation islamique, donc aussi son efficacité et sa viabilité dans un environnement éminemment hostile !

Ma méconnaissance des Shirazites, parmi les simples gens de notre communauté chiite, m'avait fait envisager une possibilité de dialogue et, si possible, de leur faire retrouver raison, bon sens et bon comportement.
Extrapolant d'un relatif succès personnel obtenu auprès de Wahhabites (et aussi d'autres gens) dans des discussions verbales, j'ai espéré pouvoir aider ce frère shirazite...
Ayant l'habitude de me faire déverser sur la figure une tempête d'insultes, auxquels je ne réagis tout d'abord pas afin de "désamorcer" et calmer l'auditoire, qui finit parfois par se stabiliser après avoir évacué sa haine... (Bon, c'est vrai, 2 fois sur 3, ça ne se passe pas aussi bien, je l'avoue)... En tout cas je n'avais absolument pas réalisé le problème que ça pouvait représenter sur un forum : alors que pourtant les paroles s'envolent, tandis que les écrits restent !
Le fait que la Soeur Albatoul ait été insultée dans le courant de la conversation, je l'avoue sincèrement, ne m'a alors pas interpellé. J'ai l'habitude de ce type de comportement déplacé et j'estimais, à tort, que c'était inhérent aux discussions qu'il était possible d'entretenir avec un Shirazite, et qu'il fallait en passer par là pour essayer de changer son état d'esprit... Sur le coup il m'a semblé beaucoup plus urgent et nécessaire de tenter de "désamorcer" en douceur un frère égaré, pour ne pas dire "en péril", plutôt que d'apporter mon soutien à la Soeur Albatoul.
Aujourd'hui, ayant compris le caractère vain et erroné de ma démarche, il est certain que ma réaction serait toute autre !

Je commence seulement à entrevoir quelles sont les façons de faire des Shirazites, et la méthodologie qui est la leur : Et il m'est apparu clairement, grâce au Frère Adil, que l'idée de les aider à se réformer en recourant à un échange dans le cadre d'un forum n'a pas la moindre chance d'aboutir. Seule mon inexpérience des échanges internets a pu me faire envisager une telle issue, parfaitement irréaliste, malheureusement...

Je ne veux pas mobiliser d'avantage sur cette discussion qui aurait pu être aussi stérile que nuisible : pour tout dire, un motif de satisfaction et de jouissance pour les ennemis de l'Islam en général, et plus particulièrement encore pour les ennemis de la Wilaya e Faqih, principe que je défends fermement comme la seule et unique chance de survie de l'Islam authentiquement révolutionnaire hérité de notre bien-aimé Prophète (AWS) et de nos chers Ahl-ul-Baït (ASAMWAM).
Seulement, en dépit de tout, cette expérience initialement malheureuse et lamentable, aura démontré qu'il n'est pas si facile de jeter durablement l'un contre l'autre les frères animés d'une même Foi, d'un même coeur et d'une même sincérité ! A la fin, l'authentique Fraternité islamique triomphe ! Elle le doit, par la Grâce de Dieu !
Et il en sera de même demain pour toutes les fitna qui jettent l'un contre l'autre les frères d'une seule et même religion, qui prient et adorent un Seul et Unique Dieu ! Inch'Allah !

J'adresse mes plus fraternels et reconnaissants sentiments à mon Frère Adil, et à ma Soeur Albatoul, qui ont fait preuve de beaucoup de patience et de gentillesse. Qu'Allah leur accorde Ses Bénédictions et les récompense pour leur investissement et leurs sacrifices. Fraternel Salut également à tous mes frères et soeurs, Chiites et Musulmans de toute obédience !
 
Dernière édition:

Adil

Administration
Administration
Salamou 'alaykoum cher frère Rachik,

Je ne manquerais de vous répondre très prochainement avec l'aide de Dieu (jjl).

Qu'ALLAH (jjl) vous bénisse et vous protège.
 

Adil

Administration
Administration
Salamou 'alaykoum cher frère,

Je m'étais promis de ne plus intervenir dans la présente discussion. Il m'apparaissait stérile, et même contre-productif, d'alimenter inutilement une querelle qui me semblait basée sur un malentendu.
Ce malentendu ne s'appuyait pas tant sur une mauvaise compréhension des arguments, que sur une mauvaise compréhension des motivations de chacun. Les expériences personnelles de chacun des contradicteurs ont, n'en doutons pas, joués un grand rôle dans leur positionnement respectif et dans l'état d'esprit qui les a animé...
Avec le recul, mon précédent message m'est apparu comme une bien piètre conclusion, donnant l'image d'excuses obtenues "à l'arrachée", mais n'ayant pas abouti pour autant à une authentique et sincère compréhension mutuelle. C'est pour dissiper cette fâcheuse impression que je me suis décidé à intervenir de nouveau.
Cher frère, les malentendus entre musulmans font partie de la vie de tous les jours mais ce qui compte réellement, ce n'est pas tant qui a raison ou qui a tort dans les discussions publiques, mais bien les conséquences qu'entraînent les polémiques au sein de la communauté déjà bien fragile en ces temps sombres. C'est la raison pour laquelle nous avions introduit dans le règlement l'interdiction de discuter publiquement des décisions prises par les modérateurs.

Je sais que vous interveniez dans un but noble et au nom de la justice, je n'en ai jamais douté. Le seul reproche était de l'avoir fait publiquement sous-entendant que nous étions injustes alors que nous nous efforçons d'agir dans de l'intérêt général de la oumma et surtout conformément à nos autorités religieuses.

S'en est suivi alors une altercation publique et regrettable totalement inutile et dont je suis également le fautif car moi-même victime d'une trop longue expérience et qui fait qu'à la moindre alerte, j'enfile mon armure en prenant mes armes pour partir en guerre.

Vous n'étiez pas mon ennemi, vous êtes mon frère. Et pourtant quand je vous ai trouvé sur mon chemin, j'ai usé d'arguments assez durs plutôt que de diplomatie fraternelle et pour cela je vous présente mes sincères excuses.

Il ne s'agit pas pour moi de délivrer une quelconque autocritique, telle que celles auxquelles se livraient les Communistes dissidents du 20e siècle devant les responsables de leur parti. Mon état d'esprit est tout autre ! Je veux montrer en exemple le fait que lorsque deux coeurs sincères s'affrontent, alors immanquablement, même s'il faut du temps et de la patience, l'amitié et la fraternité triompheront !
C'est cette leçon que j'ai retenue de cette expérience et que je veux partager aujourd'hui : elle sera de nature, je n'en doute pas, à favoriser une meilleure compréhension mutuelle au sein de notre religion, quelque soient nos clivages respectifs, nos idées et nos opinions !
Je suis parfaitement de votre avis. Les divergences d'opinions sont courantes dans notre communauté. Pas seulement entre individus mais aussi entre savants et par la suite entre partisans ignorants de ces mêmes savants ce qui crée tout ce pour quoi notre communauté reste si faible.

Si je devais prendre les leçons de cette histoire, je dirais qu'il nous faut apprendre à réagir correctement face aux "divergences", de la manière la plus fraternelle qui soit en commençant par définir à la base que nous ne sommes peut-être pas dans le juste et que l'adversaire n'est peut-être pas dans le faux.

Ensuite il nous faut appliquer les règles islamiques comme l'interdiction de vilipender en public, sauf en cas d’extrême nécessiter et uniquement pour l'intérêt général. Beaucoup de sectes tentent de nous infiltrer afin de propager leurs propagandes dangereuses et prohibées. Il est de notre devoir de les en empêcher conformément aux injonctions coraniques et prophétiques mais aussi conformément aux injonctions de nos autorités religieuses. Ces sectes ne survivent que grâce aux polémiques qu'elles organisent au sein de la communauté, y compris parmi les musulmans les plus sincères et les plus intelligents.

Le Frère Adil a sa propre approche des choses. Il a forgé son approche et sa réflexion sur une solide expérience de nombreuses années de militantisme religieux inlassable, notamment par une intense et infatigable activité internet.
J'ai aussi mon approche, et j'ai tiré de mon expérience personnelle, sans doute différente, des conclusions qui pourront parfois varier ou même s'opposer à celles du Frère Adil.
J'avais le désir sincère d'aider, en douceur, un frère Shirazite à s'extraire de sa pensée négative, haineuse et agressive. Mais mon idée, conditionnée par ma méconnaissance des forums sociaux, m'est apparue, grâce aux arguments du Frère Adil, comme erronée et même dangereuse... Malheureusement, même le chemin qui mène en Enfer peut être pavé des meilleures intentions !
Cher frère, ce genre de personne sont incapables de la moindre réflexion. Ils ne viennent pas s'instruire avec une bonne intention ou rechercher la vérité, mais uniquement pour insulter les symboles de nos frères sunnites afin de creuser davantage le fossé qui nous sépare et pire encourager à la violence. Combien de musulmans chiites ont-ils été victimes de l'ignorance de certains sunnites mal informés ? Combien de sunnites refusent-ils de se rapprocher du chiisme pensant que nous ne faisons qu'insulter les compagnons et les épouses du Prophète (saw) ?

Le Frère Adil et moi-même avons eu quelques échanges privés. Il a accepté mes excuses le plus fraternellement du monde, démontrant patience et amitié, tout en me précisant encore sa pensé et ses conceptions.
Je dois dire qu'aujourd'hui, ayant pris du recul, non seulement je comprend beaucoup mieux la position qui est la sienne mais, désormais, je la partage très largement ! Quand bien même peut-il subsister entre nous des différences d'idée, d'opinions et de conceptions, il ne fait aucun doute que ce qui nous unit est incomparablement plus fort que ce qui nous sépare ! Nous n'avons pas été sur la même longueur d'onde mais, temps, patience et sincérité ont largement comblés le fossé qui semblait nous séparer.
Votre attitude vous honore cher frère et je peux vous dire que je suis heureux de vous compter parmi nos membres mais aussi parmi mes amis. Qu'ALLAH vous bénisse et vous accorde le meilleur en ce monde et dans l'autre.

Conditionné par de tristes et mauvaises expériences relationnelles au cours de débats verbaux avec des Frères musulmans égarés et extrêmement agressifs, je reconnais avoir développé une sensibilité un peu "paranoïaque"...
Je n'ai pas de soucis particulier lors de débats avec des opposants de sectes égarées, dans lesquelles je me suis fait qualifier de tous les noms d'oiseaux, mais j'avoue que me sentir attaqué (je l'avais ressenti ainsi) par des Chiites, avait éveillé en moi incompréhension et colère.
Alors que la Soeur Albatoul et les Frères Adil et Avicenne88 m'avaient répondus sans la moindre animosité, je me suis senti agressé et visé personnellement, et certains mots malheureux sont apparus dans mon discours... Le Frère Adil a eu parfois des mots durs à mon encontre, par la suite, mais je reconnais que mon hermétisme et ma méchante accusation, finalement infondée, y ont très largement contribué. Il serait donc malvenu de ma part, aujourd'hui, de venir en faire un quelconque motif de grief !
Et aujourd'hui grâce à ALLAH (jjl), vous bénéficiez d'une expérience supplémentaire qui n'a absolument pas de prix.

Le Frère Adil m'a fait comprendre plusieurs choses qui m'avaient échappées jusqu'à présent, faute d'expérience dans le domaines des échanges internet, mais aussi faute d'avoir distingué l'esprit qui doit présider à ses échanges. Avoir lu le règlement ne suffit pas. Il faut s'imprégner de conceptions de base, tout à fait fondamentales, pour pouvoir échanger de façon constructive au plan individuel, mais aussi profitable au plan collectif et communautaire.

J'ai eu trop tendance, dans beaucoup de mes messages, à me considérer en cercle ultra-restreint, usant d'un discours plus proche d'une discussion qui se fait dans le blanc des yeux, que d'une discussion écrite, qui doit procéder de formes et d'une rigueur différentes.
Ce forum, je l'ai trop souvent oublié, est un forum public très fréquenté qui oblige à certains devoirs. L'un de ces devoirs, qui n'est certes pas l'un des moindres, est de représenter l'image d'une obéissance inconditionnelle aux enseignements du marja' de référence. Ayant librement et en toute conscience choisi l'imam Khamenei (qu'Allah lui accorde Bénédictions et longue vie) comme marja', je ne dois pas oublier le devoir que j'ai de suivre ses directives et d'appuyer publiquement ses positions. Cet état d'esprit renforce naturellement la force communautaire incarnée par l'image et l'Idée du Guide, mais aussi assure à la Umma l'unité et la capacité de faire face à tous ses ennemis, conscients ou pas...

De même qu'une armée indisciplinée ne saurait longtemps faire face à un ennemi discipliné et résolu, de même un groupe inspiré par des sentiments à la pensée excessivement individualiste, ne pourra faire face aux innombrables dangers de morcellement, voir même d'émiettement de la pensée, de la force et de la volonté de la Communauté incarnée par le Guide : le chef moral, religieux et politique par excellence !
La discipline individuelle et collective due au marja', en particulier au Guide Suprême, conditionne la cohésion de la Nation islamique, donc aussi son efficacité et sa viabilité dans un environnement éminemment hostile !
Si j'avais pu utiliser les mêmes mots que vous dans notre discussion, j'aurais très certainement pu vous convaincre au premier message, qu'ALLAH vous bénisse.

Ma méconnaissance des Shirazites, parmi les simples gens de notre communauté chiite, m'avait fait envisager une possibilité de dialogue et, si possible, de leur faire retrouver raison, bon sens et bon comportement.
Extrapolant d'un relatif succès personnel obtenu auprès de Wahhabites (et aussi d'autres gens) dans des discussions verbales, j'ai espéré pouvoir aider ce frère shirazite...
Je suis sûr que vous y arriverez avec l'aide d'ALLAH (jjl), mais cela ne pourra se faire qu'en privé entre vous et lui. Abu Zakariah a été formé, conditionné et même radicalisé par des hypocrites. En venant publiquement sur le forum, il ne voit pas ses frères mais des ennemis et réagis en tant que combattant et non en tant qu'étudiant. S'il est sincère, ALLAH (jjl) le guidera et vous en aurez le mérite. Dans le cas contraire, vous serrez malgré tout récompensé par LUI.

Le fait que la Soeur Albatoul ait été insultée dans le courant de la conversation, je l'avoue sincèrement, ne m'a alors pas interpellé. J'ai l'habitude de ce type de comportement déplacé et j'estimais, à tort, que c'était inhérent aux discussions qu'il était possible d'entretenir avec un Shirazite, et qu'il fallait en passer par là pour essayer de changer son état d'esprit... Sur le coup il m'a semblé beaucoup plus urgent et nécessaire de tenter de "désamorcer" en douceur un frère égaré, pour ne pas dire "en péril", plutôt que d'apporter mon soutien à la Soeur Albatoul.
Aujourd'hui, ayant compris le caractère vain et erroné de ma démarche, il est certain que ma réaction serait toute autre !
Notre soeur Albatoul fait partie des éléments phare de ce forum sans qui cette activité aurait probablement disparu. Elle a donné de son temps, de son argent, elle s'est faite insultée, diffamée, jugée mais elle n'a jamais failli. Elle fait partie des gens à qui ALLAH a donné la sagesse et la science, mais aussi l'endurance.

Si elle avait souhaité se défendre comme il se doit, Abu Zakaria aurait été pulvérisé, il n'aurait trouvé nulle part la moindre cachette. Mais elle a choisi la patience, y compris en lui permettant de rester sur notre forum.

Mais les insultes étaient tels qu'il était de notre devoir d'intervenir car Abu Zakaria ne s'attaquait pas principalement à ses arguments, mais à sa nature de femme.

Abu Zakaria devrait relire quelques livres afin de découvrir l'importance cruciale qu'à la femme dans notre religion. Assia, Khadija, Fatimah Az-Zahra, Zeyneb pour ne citer qu'elles, déterminent clairement à quel point une femme peut être supérieur à l'homme en degrés de foi et de sagesse.

J'adresse mes plus fraternels et reconnaissants sentiments à mon Frère Adil, et à ma Soeur Albatoul, qui ont fait preuve de beaucoup de patience et de gentillesse. Qu'Allah leur accorde Ses Bénédictions et les récompense pour leur investissement et leurs sacrifices. Fraternel Salut également à tous mes frères et soeurs, Chiites et Musulmans de toute obédience !
Il vous a fallu beaucoup de courage pour écrire ce message qui m'a beaucoup touché et je vous en remercie. Vous l'avez fait avec beaucoup d'adresse, de diplomatie et de fraternité. Si cette polémique avait servi à l'écriture de ce seul message, alors je remercie tout ceux qui en sont à l'origine en commençant par le frère Abu Zakaria.

Ce que vous avez appris et ce que j'ai appris nous servira de manière bénéfique pour le reste de notre vie et j'espère que cela pourra servir à toute notre communauté.

Qu'ALLAH vous bénisse et vous protège.

Votre frère Adil
 

Rachik

Administration
Administration
Salamou 'alaykoum cher frère,



Cher frère, les malentendus entre musulmans font partie de la vie de tous les jours mais ce qui compte réellement, ce n'est pas tant qui a raison ou qui a tort dans les discussions publiques, mais bien les conséquences qu'entraînent les polémiques au sein de la communauté déjà bien fragile en ces temps sombres. C'est la raison pour laquelle nous avions introduit dans le règlement l'interdiction de discuter publiquement des décisions prises par les modérateurs.

Je sais que vous interveniez dans un but noble et au nom de la justice, je n'en ai jamais douté. Le seul reproche était de l'avoir fait publiquement sous-entendant que nous étions injustes alors que nous nous efforçons d'agir dans de l'intérêt général de la oumma et surtout conformément à nos autorités religieuses.

S'en est suivi alors une altercation publique et regrettable totalement inutile et dont je suis également le fautif car moi-même victime d'une trop longue expérience et qui fait qu'à la moindre alerte, j'enfile mon armure en prenant mes armes pour partir en guerre.

Vous n'étiez pas mon ennemi, vous êtes mon frère. Et pourtant quand je vous ai trouvé sur mon chemin, j'ai usé d'arguments assez durs plutôt que de diplomatie fraternelle et pour cela je vous présente mes sincères excuses.



Je suis parfaitement de votre avis. Les divergences d'opinions sont courantes dans notre communauté. Pas seulement entre individus mais aussi entre savants et par la suite entre partisans ignorants de ces mêmes savants ce qui crée tout ce pour quoi notre communauté reste si faible.

Si je devais prendre les leçons de cette histoire, je dirais qu'il nous faut apprendre à réagir correctement face aux "divergences", de la manière la plus fraternelle qui soit en commençant par définir à la base que nous ne sommes peut-être pas dans le juste et que l'adversaire n'est peut-être pas dans le faux.

Ensuite il nous faut appliquer les règles islamiques comme l'interdiction de vilipender en public, sauf en cas d’extrême nécessiter et uniquement pour l'intérêt général. Beaucoup de sectes tentent de nous infiltrer afin de propager leurs propagandes dangereuses et prohibées. Il est de notre devoir de les en empêcher conformément aux injonctions coraniques et prophétiques mais aussi conformément aux injonctions de nos autorités religieuses. Ces sectes ne survivent que grâce aux polémiques qu'elles organisent au sein de la communauté, y compris parmi les musulmans les plus sincères et les plus intelligents.



Cher frère, ce genre de personne sont incapables de la moindre réflexion. Ils ne viennent pas s'instruire avec une bonne intention ou rechercher la vérité, mais uniquement pour insulter les symboles de nos frères sunnites afin de creuser davantage le fossé qui nous sépare et pire encourager à la violence. Combien de musulmans chiites ont-ils été victimes de l'ignorance de certains sunnites mal informés ? Combien de sunnites refusent-ils de se rapprocher du chiisme pensant que nous ne faisons qu'insulter les compagnons et les épouses du Prophète (saw) ?



Votre attitude vous honore cher frère et je peux vous dire que je suis heureux de vous compter parmi nos membres mais aussi parmi mes amis. Qu'ALLAH vous bénisse et vous accorde le meilleur en ce monde et dans l'autre.



Et aujourd'hui grâce à ALLAH (jjl), vous bénéficiez d'une expérience supplémentaire qui n'a absolument pas de prix.



Si j'avais pu utiliser les mêmes mots que vous dans notre discussion, j'aurais très certainement pu vous convaincre au premier message, qu'ALLAH vous bénisse.



Je suis sûr que vous y arriverez avec l'aide d'ALLAH (jjl), mais cela ne pourra se faire qu'en privé entre vous et lui. Abu Zakariah a été formé, conditionné et même radicalisé par des hypocrites. En venant publiquement sur le forum, il ne voit pas ses frères mais des ennemis et réagis en tant que combattant et non en tant qu'étudiant. S'il est sincère, ALLAH (jjl) le guidera et vous en aurez le mérite. Dans le cas contraire, vous serrez malgré tout récompensé par LUI.



Notre soeur Albatoul fait partie des éléments phare de ce forum sans qui cette activité aurait probablement disparu. Elle a donné de son temps, de son argent, elle s'est faite insultée, diffamée, jugée mais elle n'a jamais failli. Elle fait partie des gens à qui ALLAH a donné la sagesse et la science, mais aussi l'endurance.

Si elle avait souhaité se défendre comme il se doit, Abu Zakaria aurait été pulvérisé, il n'aurait trouvé nulle part la moindre cachette. Mais elle a choisi la patience, y compris en lui permettant de rester sur notre forum.

Mais les insultes étaient tels qu'il était de notre devoir d'intervenir car Abu Zakaria ne s'attaquait pas principalement à ses arguments, mais à sa nature de femme.

Abu Zakaria devrait relire quelques livres afin de découvrir l'importance cruciale qu'à la femme dans notre religion. Assia, Khadija, Fatimah Az-Zahra, Zeyneb pour ne citer qu'elles, déterminent clairement à quel point une femme peut être supérieur à l'homme en degrés de foi et de sagesse.



Il vous a fallu beaucoup de courage pour écrire ce message qui m'a beaucoup touché et je vous en remercie. Vous l'avez fait avec beaucoup d'adresse, de diplomatie et de fraternité. Si cette polémique avait servi à l'écriture de ce seul message, alors je remercie tout ceux qui en sont à l'origine en commençant par le frère Abu Zakaria.

Ce que vous avez appris et ce que j'ai appris nous servira de manière bénéfique pour le reste de notre vie et j'espère que cela pourra servir à toute notre communauté.

Qu'ALLAH vous bénisse et vous protège.

Votre frère Adil

Salâm Alaykum,

Cher Frère Adil, je vous remercie beaucoup pour votre message, qui m'a profondément touché, et dont j'agrée tout à fait la teneur : il ne poursuit, comme tous vos efforts, que le seul bien de l'Islam et de notre communauté chiite. Vos arguments exposés ici m'ont tout à fait conquis, et je considère désormais votre démarche comme tout à fait juste et exacte !
Aussi, même si j'ai trouvé par le passé vos propos parfois durs et injustes, je n'ignore pas que c'est moi-même qui vous ai poussé à cette extrémité ! Il est donc aujourd'hui parfaitement exclu que j'accepte des excuses que vous ne me devez absolument pas, de quelque façon que ce soit !

Pour le frère Abu Zakarya, il ne fait malheureusement plus guère de doutes que son seul et unique but était d'attiser la discorde et la rancoeur... Le fait qu'il n'ait pas décidé de "réapparaître" quand il en était encore temps, montre assez que sa démarche n'était ni spontanée, ni désintéressée mais répondait à un besoin quasi pathologique de porter la querelle là où il se trouve !
Il est clair que je ne prendrais plus la peine à communiquer avec ce genre d'individu par internet, même en privé : cela n'a strictement pas le moindre intérêt ! Peut-être Allah le guidera-t-Il vers de meilleurs sentiments, Inch'Allah ! Mais moi je sais désormais que je ne pourrais rien pour lui, même si je vous ai visiblement communiqué mon optimisme passé sur ce sujet... Si le Frère Abu Zakarya a décidé de considérer les autres Chiites comme des ennemis, c'est son choix. Il en assumera les conséquences ici-bas et au Jour du Jugement !

S'il est certain que deux Musulmans, même opposés dans leurs opinions, peuvent se retrouver sur le chemin de la sincérité, de l'honneur et de l'Amour d'Allah, il n'en est pas moins vrai que des frères égarés, qui ont fait leurs les méthodes hypocrites de leur élite religieuse corrompue (comme celle des Shirazites) ne recherchent que la confrontation dans la haine et le mépris. De ceux-là, il y a peu à espérer ! S'il peut parfois être possible de changer ce genre de gens au cours de rencontres verbales assez fréquentes, il est clairement impossible de leur faire entendre raison par un échange sur internet ! Je m'étais tout à fait leurré sur ce sujet, et je vous remercie vivement de m'avoir remis les idées à leur juste place !

Notre mésaventure m'aura aussi montré que, même lorsque l'on se croit soi-même à l'écart des excès, il suffit de peu pour y tomber, malgré soi ! Mais, grâce à Allah, Satan le réprouvé lâche prise devant la sincérité et les sentiments fraternels des Croyants, animés de l'authentique Foi en Allah, et en Son Amour infini.
Je suis heureux d'avoir trouvé en vous une solide et fraternelle amitié quand, de façon stupide et erronée, j'avais cru distinguer agression et rancoeur ! Mais souvent, ce sont ce genre de querelles qui produisent les liens les plus indéfectibles !
Je rend grâce à Allah pour cette amitié, dont vous me faites l'honneur, et celles que je me suis faites au sein de notre forum; et je prie pour qu'Allah vous accorde Bénédiction, Protection et récompenses, à vous et aux vôtres.

Votre frère Rachik
 

Sisi

Membre
Membre
A-salam a'laykoum

Je suis sunnite - ou du moins j'ai étudié l'islam chez les sunnites tout comme ma famille - et mon coeur saigne d'apprendre ce qui s'est vraiment passé à la mort du prophète SWS. ON NOUS EN À JAMAIS PARLÉ !!! Depuis que je sais la vérité grâce aux chiites, donc depuis qq jours, je suis bouleversée et complètement perdue... J'ai tellement MAL pour la famille du Prophète SWS !!!! C'est HORRIBLE ! Alors que dire ? Quoi faire ? Je n'ai plus envie de me dire sunnite, j'ai envie d'en apprendre davantage sur les enseignements de 'Ali, Al hassan et al Hussein. Je voudrais suivre leur voie. Mais je n'adhère pas aux commentaires violant envers les compagnons du Prophète SWS malgré ce qui a pu se passer. Dieu est Meilleur Juge, Il sait ce que Nous ignorons donc mieux vaut s'abstenir de juger leurs actes et laisser cela à Dieu SWT. Je pense que c'est ce qu'Il attend de nous. Et pourquoi tant de violence de la part des chiites envers les sunnites ? Nous sommes tous frères en religion et c'est Dieu SWT qui jugera entre nous tous. Ceux qui font preuve de tant de violence je les invite à revoir leur religion qui est une misericode pour l'humanité et non un sujet de discorde.
Pour terminer, je demanderai à mes frères et soeurs chiites de me conseiller sur les ouvrages à lire en priorité sur les enseignements de 'Ali et ses 2 fils RA
BarakAllahoufikoum.
 

Sisi

Membre
Membre
J'avoue que la soeur Al Batoul et le frère Adil me surprennent agréablement par le patience et leur douceur... Je suis désolée de faire un peu d'amalgame je l'avoue mais les chiites ont l'air assez violent dans l'ensemble... Je suis ravie de constater mon erreur... en effet, la sunna du prophète SWS est ce qui est le plus important avc le Coran. Qui dit prophète, dit douceur, patience, amour, etc... c'est expressément ce qu'on nous enseigne chez les sunnites : imiter le prophète SWS le meilleur des hommes que le terre ai jamais portée.
BarakAllahou fikoum
 

Rachik

Administration
Administration
J'avoue que la soeur Al Batoul et le frère Adil me surprennent agréablement par le patience et leur douceur... Je suis désolée de faire un peu d'amalgame je l'avoue mais les chiites ont l'air assez violent dans l'ensemble... Je suis ravie de constater mon erreur... en effet, la sunna du prophète SWS est ce qui est le plus important avc le Coran. Qui dit prophète, dit douceur, patience, amour, etc... c'est expressément ce qu'on nous enseigne chez les sunnites : imiter le prophète SWS le meilleur des hommes que le terre ai jamais portée.
BarakAllahou fikoum
Cher Frère,

Je tiens à réagir à vos propos.
Je suis heureux que votre cheminement intellectuel et spirituel vous ait mené sur le chemin d'une réflexion renouvelée sur le rôle des Ahl ul-Baït, PBSE, et à nourrir une curiosité positive envers le Chiisme et ses idées.
Il y a sur le présent site, dans la section "Livres", des ouvrages en pdf susceptibles de vous assister positivement dans l'étude du Chiisme. Vous pouvez aussi en trouver d'autres sur le site Shiacity. Il existe l'excellente revue en ligne "Lumières spirituelles" et d'autres sites :
http://shiacity.fr
http://lumieres-spirituelles.net
http://www.bostani.com
https://www.al-islam.org/fr
http://quran.al-shia.org/fr/lib/index.html

"La Voie de l'éloquence", de l'Imam Ali, PBSL, existe aussi en pdf, en français, dans deux versions abrégées d'origine libanaise et iranienne.
Je pense qu'avec les liens que je vous ai donnés vous devriez trouver votre bonheur.
Au niveau historique il existe, de A & H Benaberrahmane, une monumentale "Histoire du Califat". C'est parfois un peu lourd mais ça a le mérite de présenter beaucoup d'événements peu connus de l'Histoire du Chiisme et de l'Islam des premiers siècles.
Par la suite, la lecture d'auteurs magistraux tels que l'Imam Khomeiny, Ali Khamenei, Morteza Motahari, Muhammad Baqir al-Sadr, etc, apportent une matière fabuleuse à la compréhension de l'Islam et du Chiisme.
Il existe des librairies chiites qui vendent des éditions papier (je crois qu'on ne peut pas faire de promotion pour des sites commerciaux sur le forum, donc je ne les citerais pas - mais une petite recherche vous les apportera, sinon je vous les communiquerai en privé)
Il existe aussi d'excellentes vidéos du Chiite Sayyed Kamal-al-Haydari et du Sunnite Adnan Ibrahim. Les administrateurs de ce sites en ont traduit beaucoup. Voyez par vous même comment même un Sunnite invétéré comme l'honnête Adnan Ibrahim finit par nous donner raison...

Je suis moi-même issu d'une famille d'origine sunnite, bien que n'ayant jamais été sunnite moi-même. J'ai peu connu de Chiites en France, mais beaucoup de Sunnites en revanche. C'est donc une mentalité que je connais très bien. A l'exception des Wahhabites, je ne nourris pas d'animosité envers eux.

Par contre je dois dire que là où vous m'étonnez c'est quand vous prêtez une tendance à la violence aux Chiites, en comparaison avec les Sunnites...
Votre perception est erronée à l'échelle générale, comme elle l'est à l'échelle spécifiquement française.
S'il faut "mesurer" la violence déployée au sein de l'Islam, il ne fait aucun doute que sur ce registre les gens catalogués comme "Sunnites" sont largement à la pointe, depuis toujours ! Si vous vous intéressez aux événements qui se déroulent dans le monde, vous verrez que ce sont bien les Chiites qui sont victimes du terrorisme revendiqué par des gens qui appartiennent au Sunnisme. Vous verrez aussi que beaucoup de Sunnites sont victimes du même terrorisme prétendument sunnite...
Je ne veux pas tenir une compatibilité macabre; mais si vous vous donnez la peine d'étudier la question vous verrez bien que le nombre de Chiites victimes de la violence sunnite est sans rapport avec celui des Sunnites victimes de la violence chiite... ça doit ressembler à quelque chose comme comparer une fourmi à un éléphant...
Regardez rien que sur Wikipedia le nombre de Martyrs que nous avons parmi nos Savants, dont certains furent tués par des Sunnites : regardez rien que la famille al-Sadr... Combien de fidèles chiites furent assassinés dans leurs mosquées à travers le monde musulman...
Donnez moi des exemples similaires dans l'autre sens...

Sans aller plus loin que la France, je peux affirmer avoir moi-même été victime de la violence de gens s'affirmant sunnites, à maintes reprise. J'étais systématiquement seul contre plusieurs...

Si je ne croyais pas en la sincérité de vos sentiments, j'aurais réellement été estomaqué par l'inversion accusatoire dont vous faites preuve en prêtant aux Chiites une tendance à la violence, surtout lorsque vous vous avisez de décrire les Sunnites, par opposition, comme des modèles de douceur, de patience et d'amour...
Mais comme je sais que vous parlez certainement par méconnaissance, je vous enjoins à mieux vous informer. Prenez le temps qu'il faudra et vous vous rendrez compte que vos préjugés sont faux.

Vous êtes froissé par le fait que certains Chiites aient une position très critique envers des grandes figures du Sunnisme. Je pense que là aussi vous devez vous informer sur les actions réelles des premiers califes, que je considère comme usurpateurs.
Vous avez été habitué à une vision enjolivée de ces personnages. Les textes sunnites sont généralement soigneusement compilés pour donner cette image idéalisée. Pourtant, dans vos propres recueils de hadiths sahih il existe des passages qui confirment les mauvaises actions de vos califes... Savez-vous que Fatimah la Resplendissante, sanctifiée par Allah, a subie les pires injustices et a fini par mourir de ses blessures dues à l'assaut des soldats de Umar qui voulait mettre le feu à sa maison ?

Vous condamnez la violence. Avez-vous lu la vie détaillée d'Umar ? Validez-vous la violence permanente dont il a fait systématiquement preuve ?
Les Sunnites considèrent Khalid ibn al-Walid comme un héros : il s'agit pourtant d'un violeur, d'un tueur et d'un assassin (de l'aveux même de vos propres sources, ce n'est pas moi qui l'affirme) qui a fait preuve d'une cruauté inouïe, même comparé à l'échelle des pires mécréants arabes de l'époque...

Prenez soin de regarder plus en profondeur vos propres sources et vous verrez que les reproches faits par les Chiites reposent sur des événements avérés.
Vous pouvez réfléchir et agir sur la foi d'un examen consciencieux des sources disponibles, chez les Sunnites et les Chiites, et aller jusqu'au bout du cheminement honnête qui s'imposera finalement. Ou vous pouvez continuer à élaborer votre conception des choses sur des sentiments basés sur votre éducation et vos traditions familiales.... Vous êtes devant le même dilemme qui a mis le Prophète Abraham, PBSL, en porte-à-faux vis à vis de son père et de ses proches...
Vous écrivez : "la sunna du prophète SWS est ce qui est le plus important avec le Coran".
Rien ne peut être mis sur un pied d'égalité avec le Coran, pas même les hadiths les plus authentiques et les plus estimables. Le Coran se charge Lui-même de l'exprimer à plusieurs reprises et je ne crois pas qu'il y ait lieu de gloser sur ce point précis...

Il existe des Chiites sectaires, c'est un fait. Mais sur l'ensemble des Chiites ils représentent fort peu, et, surtout, leur comportement n'est en aucun cas fidèle à l'état d'esprit imprimée par les Ahl-ul-Baït, PBSE, à la tradition chiite.
Pour ma part, je l'ai déjà écrit, je considère les Sunnites comme des frères, quand bien même nous avons des divergences. Je sais que, dans l'autre sens, de nombreux Sunnites résistent à la propagande mensongère qui veut faire des Chiites leurs ennemis.
Malheureusement, à titre personnel, je dois quand même le dire, quand j'ai publiquement revendiqué mon appartenance au Chiisme, tous ceux parmi les Sunnites qui furent de mes connaissances et même de mes amis, me tournèrent le dos... Ce qui prouve que les préjugés ont la vie dure !

J'ai exposé mon point de vue. Je n'ai pas la prétention d'imposer quoique ce soit, mais simplement d'inviter à plus et mieux se renseigner avant d'affirmer des contre-vérité qui, par définition ne trouveront jamais aucune preuve honnête et véridique pour les appuyer.

Que les Bénédictions d'Allah soient sur vous.
 
Dernière édition:

Sisi

Membre
Membre
As salamou aaleykoum wa rahmatoullahi

Merci de tous ces renseignements, je me renseigne et reviens vers vous InchaAllah.

BarakAllahoufik.
 

Rachik

Administration
Administration
As salamou aaleykoum wa rahmatoullahi

Merci de tous ces renseignements, je me renseigne et reviens vers vous InchaAllah.

BarakAllahoufik.
Salâm,

Je vous en prie. C'est moi qui suis heureux d'avoir pu vous apporter ces quelques renseignements succins.
Qu'Allah vous guide dans votre quête d'exactitude et de justice.

Barak Allahu fikum.
 

Albatoul

Administration
Administration
J'avoue que la soeur Al Batoul et le frère Adil me surprennent agréablement par le patience et leur douceur... Je suis désolée de faire un peu d'amalgame je l'avoue mais les chiites ont l'air assez violent dans l'ensemble... Je suis ravie de constater mon erreur... en effet, la sunna du prophète SWS est ce qui est le plus important avc le Coran. Qui dit prophète, dit douceur, patience, amour, etc... c'est expressément ce qu'on nous enseigne chez les sunnites : imiter le prophète SWS le meilleur des hommes que le terre ai jamais portée.
BarakAllahou fikoum
Salamoun'alaykom

Vous êtes le bienvenu parmi nous cher frère.
Comme l'a très bien dit le frère Rachik, Pour parler de violence, les sunnites et en particulier les wahhabites et les salafistes sont ceux qui dépassent toutes les créatures dans la matière.
Il suffit de voir la réalité dans le monde. Et même dans les forum et les réseaux sociaux . Il adoptent une idéologie religieuse extrémiste profondément sectaire et raciste. Ils s'imposent comme la seule référence islamique et morale. Leur devise est la division entre les musulmans, la haine, la violence, les conflits et l’élimination des minorités non islamiques et islamiques comme les chiites.

Le chiisme des imams de Ahlulbeit a toujours combattu ce genre de comportement, mais on assiste depuis quelques années à une déformation des principes et de l'idéologie de cette école et de sa communauté. On a sorti les chiites de l'Islam en les accusant d'être des associateurs qui adorent les sanctuaires, des gens qui ne croient pas à la prophétie de notre messager Mohammad swa, des gens qui croient à la falsification du saint coran, des gens pervers ...etc
Si les chiites dénoncent certains agissements des compagnons et ceux qui les ont suivi c'est parce que l'histoire a montré que les chiites ont été persécutés depuis le décès de notre prophète saw, et que lui même saw avait beaucoup enduré pour protéger l'Islam.
L'histoire n'a pas été aussi rose comme on nous a enseigné au cours des des prêches pendant des années.
A titre d'exemple, il se trouvait parmi les compagnons des éléments qui n’hésitaient pas à exercer des pressions sur le Prophète saw, lorsque ses ordres n’étaient pas conformes à leurs désirs, dans l’espoir de l’amener à changer ses ordres ; et quand ils désespéraient de parvenir à leurs fins, ils agissaient ostensiblement à l’encontre de ses ordres. Le saint coran les met en garde : "Que ceux qui s’opposent à Son ordre prennent garde que ne les atteigne une tentation (fitna) ou que ne les atteigne un tourment cruel."

Lorsque le Prophète saw , à la fin de sa vie bénie, préparait une armée pour faire la guerre aux Byzantins, il lui désigna comme commandant en chef, le jeune Usâma ibn Zayd ibn Hâritha al-Chaybânî .

Le choix de ce jeune homme déplut à beaucoup de compagnons, qui pensaient que le Prophète aurait pu choisir un homme parmi les plus anciens dans l’islam et les plus âgés. L’affaire prit des proportions telles que l’on vint à une dispute verbale en présence du Prophètesaw ; et certains parmi les plus résolus dans leur opposition demandèrent même que le jeune chef militaire soit écarté. Mais le Prophète saw ne céda en rien.

Malgré les ordres réitérés du Prophète enjoignant à l’armée de se mettre en mouvement, et à Abou Bakr et Omar de rejoindre les rangs des combattants, ces deux hommes désobéirent au commandement clair du Prophète, et refusèrent de se rendre au combat, sous prétexte qu’ils ne pouvait pas supporter de se séparer du Prophète saw. ( Il suffit de voir Sirat ibnou Hichem )

Deux jours avant son décès, le Prophète, profondément indigné des propos de certains compagnons, et bien que gravement souffrant, sortit de sa maison pour s’adresser aux gens. Il monta sur la chaire, et après avoir loué ALLAH sw, il dit :
"ô gens ! Que signifie ce propos qui m’est parvenu, de certains d’entre vous au sujet de ma désignation d’Usâma comme chef (amîr). Si vous critiquez ma désignation d’Usâma, vous aviez auparavant dénigré ma désignation de son père, bien avant lui. Dieu sait que son père était qualifié pour le commandement, et son fils possède aussi toutes les qualités requises pour cela."

Et après la disparition du Prophète saw, des agissements contraires à ses ordres se sont fait jour. En dépit de la proclamation par le Prophète saw de Ali as, comme son successeur, à Ghadir Khomm et en d’autres circonstances, que s’est-il passé pour qu’après sa disparition, les Compagnons se détournent de cette affaire, et renoncent à l’obéissance due à Al as, et choisissent quelqu’un d’autre à la tête des affaires de la communauté musulmane ?
Sous le règne d’Omar, beaucoup de transgressions de la Loi divine peuvent être relevées, comme en témoignent d’ailleurs les ouvrages sunnites de Muslim, de Boukhâri, et de Ibn Hanbal, etc...).
 

Adil

Administration
Administration
Salamou 'alaykoum

Je suis sunnite - ou du moins j'ai étudié l'islam chez les sunnites tout comme ma famille - et mon coeur saigne d'apprendre ce qui s'est vraiment passé à la mort du prophète SWS. ON NOUS EN À JAMAIS PARLÉ !!! Depuis que je sais la vérité grâce aux chiites, donc depuis qq jours, je suis bouleversée et complètement perdue... J'ai tellement MAL pour la famille du Prophète SWS !!!! C'est HORRIBLE ! Alors que dire ? Quoi faire ? Je n'ai plus envie de me dire sunnite, j'ai envie d'en apprendre davantage sur les enseignements de 'Ali, Al hassan et al Hussein. Je voudrais suivre leur voie.
Ce sentiment qui vous touche prouve votre sincérité et votre attachement à la vérité et à la justice. Ceci n'est pas donné à tout le monde, c'est un cadeau Divin dont vous devez prendre soin.

ALLAH dit dans le Coran : « Dis : "Je ne vous demande aucun salaire pour cela, si ce n'est votre amour envers les Proches." »
(Sourate al-Chûrâ, 42 : 23)

Les Proches désignent Alî, Fâtimah, al-Hassan et al-Hussayn selon les exégètes, les rapporteurs de Hadith et les Historiens (aussi bien sunnites que chiites).

Le Messager d'ALLAH a dit : "O vous, les gens, en vérité j'ai laissé parmi vous ce grâce à quoi vous ne vous égarerez pas après moi si vous vous en saisissez: les deux trésors (ath-thiqlayn), l'un étant plus grand que l'autre; le Livre de Dieu, une corde tendue entre le ciel et la terre, et ma famille, les gens de ma demeure. En vérité, ces deux-là ne se sépareront pas jusqu'à ce qu'ils viennent me rejoindre au bassin [paradisiaque]." Hadith notamment rapporté par Mouslim, Ahmad Ibn Hanbal, Hakim, Tirmidhi, etc.

Mais je n'adhère pas aux commentaires violant envers les compagnons du Prophète SWS malgré ce qui a pu se passer. Dieu est Meilleur Juge, Il sait ce que Nous ignorons donc mieux vaut s'abstenir de juger leurs actes et laisser cela à Dieu SWT. Je pense que c'est ce qu'Il attend de nous.
Il faut bien différencier deux choses importantes concernant les compagnons : Leurs actes et leur sincérité.

En islam, il est strictement interdit d'insulter qui que ce soit, y compris un ennemi, que l'on soit chiite ou sunnite. Par contre, ce qui nous différencie des sunnites est que nous refusons de nous taire quand ces mêmes compagnons ont commis des injustices ou même de dissimuler la vérité, conformément au verset du Coran : « Vous êtes la meilleure communauté qu'on ait fait surgir pour les hommes : vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. » (La Famille d'Imrân, v. 110. )

Beaucoup de nos frères et soeurs sunnites ne comprennent pas cette distinction car ils assimilent les compagnons à des êtres intouchables et sacrés simplement pour avoir côtoyer le Messager d'ALLAH, des fois même seulement quelques minutes de son vivant.

Lorsque nous disons par exemple, qu'Abou Bakr et Omar on sciemment désobéis au Messager d'ALLAH, y compris de son vivant, en leur présentant une multitude de textes authentiques qui le prouve, il nous rétorque que nous insultons les compagnons.

Il est pourtant un fait bien connu de tous les historiens que beaucoup de ces compagnons ont malheureusement dévier gravement après la mort du Messager d'ALLAH, certain par ignorance et mauvais jugement comme ce fut certainement le cas d'Abou Bakr et d'Omar, d'autre par intérêt politique comme ce fut le cas de Mu'awiyah et de ses partisans.

Mais dans tous les cas, il est de toute façon interdit de les insulter et ceux qui le font, ne le font pas en tant que partisan de l'école d'ahl-ul-bayt mais uniquement en leur nom propre et devront en répondre le Jour du Jugement.

Et pourquoi tant de violence de la part des chiites envers les sunnites ? Nous sommes tous frères en religion et c'est Dieu SWT qui jugera entre nous tous. Ceux qui font preuve de tant de violence je les invite à revoir leur religion qui est une misericode pour l'humanité et non un sujet de discorde.
Je vous invite à regarder autour de vous afin de découvrir d'où vient réellement la violence. La plupart d'entre nous était sunnites avant et tout comme vous nous nous sommes rapproché de frères et sœurs chiites avec l'espoir d’approfondir nos connaissances et de découvrir certaines vérités cachées depuis des siècles dans le sunnisme. Je peux vous garantir que d'après ce que j'ai vu, c'était nous les sunnites qui étions agressifs envers les chiites simplement parce qu'ils pensaient différemment de nous. Alors que les chiites que j'ai coutoyés dans mes recherches étaient éduqués, patients et intelligent.

Je ne dis pas qu'il n'y a pas une minorité de musulmans se proclamant du chiisme qui ne soit pas violent, bien sûr que cela existe et nous désavouons leurs actes y compris dans ce forum. Ce que je dis c'est que cette même violence est présente massivement dans le sunnisme et que les musulmans sunnites comme vous sont malheureusement très rares !

Pour terminer, je demanderai à mes frères et soeurs chiites de me conseiller sur les ouvrages à lire en priorité sur les enseignements de 'Ali et ses 2 fils RA
BarakAllahoufikoum.
Je vous conseilles ses deux livres pour commencer :

L'école D'ahl-ul-Bayt - Première des cinq écoles juridiques musulmanes
Comment j’ai été guidé… (Smaoui Mohamed Tijani)

Ils sont très agréables à lire et contiennent beaucoup de sujets forçant la réflexion pour ceux qui recherche le chemin menant vers la réussite.

Qu'ALLAH vous bénisse et vous accorde la réussite en ce monde et dans l'autre.
 
Haut