La malhonnêteté de Hassan Iquioussen.

Sasori

Membre actif
#1
Salam alékoum,

J'ai au travail un frère sunnite qui a un sens critique intéressant. Il me parle souvent de Hassan Iquioussen. J'ai regardé par curiosité son point de vue sur le chiisme. Je suis particulièrement mécontent de cette malhonnêteté. J'avais vu la vidéo où il parle de la prière et de l'argent.

Ses propos sont une honte.


Barak Allahou fikoum.
 

Tawheed

Membre
Membre
#2
Alikoum salem,

Je ne retiendrais que ses propos qui successivement dévoile une vérité :

« le camp de Ali est le camp de la justice et de la vérité c'est dans ce sens nous sommes Chiites, que nous sommes avec Ali (p) » (sous entendu nous aussi)

« Muawiya et tous ceux qui étaient avec lui sont à coté de la plaque »

« Ceux qui était au milieu regretteront de ne pas avoir accompagné Ali (p) dans son combat pour la justice et le rétablissement de l'ordre »


(Ces propos sont tellement d'actualités. que Dieu nous aide à toujours aller dans le sens de la justice et du rétablissement de l'ordre)

Enfin « Allah a donné au Prophète (saw) (sous entendu transmis le message), le Prophète a « donné » à Ali (p) et Ali (p) a donné à …. non explicitement dit mais pointé par un mouvement du doigt qui descend progressivement vers le bas (= il parle à l'évidence de la descendance de l'Imam Ali (p), des Imams infaillibles (p)). Enfin il conclut en parallèle : « … et nous nous sommes à coté de l'Islam ! » c'est lui qui le dit !

Le reste, sans intérêt.

Sans inquiétude les cœurs sincères finiront par connaître la vérité ! Déjà elle se dévoile.

Que Dieu guide votre collégue.
 

Adil

Administration
Administration
#3
Salamou 'alaykoum

Hassan Iquioussen n'est ni un savant, ni même un intellectuel. Il n'a AUCUNE formation religieuse et de ce fait, son avis compte peu voir pas du tout. Il ne tiendrait pas 15 minutes face à un étudiant religieux chiite.

Mais ce qui est inquiétant c'est de voir tout ces jeunes et moins jeunes considérer ce monsieur comment étant une autorité religieuse. Surtout que monsieur Iquioussen n'a absolument pas le charisme et l'éducation nécessaire pour quelqu'un qui veut guider les musulmans.

Parmi ses phrase cultes, il y a : "Je préfères quelqu'un qui donne de l'argent à la mosquée et qui ne vient pas que quelqu'un que j'ai dans les pattes 5 fois par jour et qui pollue ma moquette et qui ne donne rien".

Libre à nos frères sunnites de considérer les dires de ce monsieur, mais si je devais leur donner un conseil pour leur avenir en ce monde et dans l'autre, je leur dirais d'aller plutôt puiser leur science au travers de vrais Savants de l'Islam ayant étudié l'islam dans des Universités islamiques reconnues tels que celle d'Al Azhar qui est la plus grande et la plus ancienne de l'islam.

Voici ce que les Savant de cette université dise au sujet de chiisme :

"L'école de pensée Ja'fari, également connue et appelée "Chi'a Ithna 'Achari" (Chiite Duodécimaine) est une école de pensée qui est religieusement correcte dans son Culte et peut être suivie de la même manière que les autres écoles de pensée Sunnite.

Les musulmans doivent savoir une chose, ils doivent s'abstenir de porter préjudice injustement à n'importe quelle école de pensée, puisque La religion d'Allah et Sa loi divine (Shari'ah) n'a jamais été limitée à une école bien particulière.

Les Moujtahidoune (Chiites Duodécimain) sont accepté par la toute Puissance d'Allah, et il est permis au musulman non-Moujtahid de les suivre et de s'accorder à leurs enseignements, que ce soit dans le culte (Ibadat) ou dans les transactions (Mou'amilat)."
Cheikh al-Akbar Mahmoud Chaltout

Scan de la Fatwa en Arabe
http://www.alazhar.org/
Coordonnées téléphoniques : Fatwa Committee of Alazhar Tel:02-5105819 - Fax:02-593893
Pour revenir à la vidéo, il est étonnant d'entendre autant de bêtise en aussi peu de mots sur la situation en Syrie, en Iraq et au Yémen. Visiblement, ce monsieur adopte "aujourd'hui" clairement les positions politiques wahhabites de l'arabie saoudite qui ne cesse de se rapprocher d' "israël" et des USA alors que le Coran dit : « Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes » Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51.

J'invite sincèrement ce monsieur qui prétend détenir un doctorat en Histoire, de parcourir "Nos Références" avec calme et objectivité afin de découvrir certaines réalités comme ce qui s'est passé à Ghadir Khoum, ce qu'il s'est passé à la mort du Prophète (saw) lors de son enterrement, ce qu'il s'est passé à Saqifah et pourquoi pas découvrir les persécutions qui ont été commise contre les compagnons et les musulmans et surtout pour quelle raison. Il comprendra peut-être la raison d'être du chiisme et son origine. Il découvrirait par exemple que le chiisme n'est pas du tout né à l'époque de Mou'awiyah, mais immédiatement après la mort du Prophète (saw) quand certain on comploté discrètement afin de transmettre la succession du Prophète à Abou Bakr alors qu'elle revenait à 'Ali Ibnou Abi Taleb (as).

Le Professeur (sunnite) Muhammad Hamidullah auteur du livre "Le Prophète de l'Islam, Sa vie, son oeuvre", un livre basé sur de nombreuses Références historiques très ancienne est qui est considéré comme une référence chez beaucoup d'étudiants musulmans sunnites, résume dans son livre :

1938. Il y eut des difficultés avec 'Ali et les Banu Hachim, famille du Prophète. Après avoir obtenu le serment de la généralité des Médinois, le calife Abou Bakr fit venir Ali. Celui ci déclara son mécontentement de n'avoir pas été consulté, et de se trouver devant le fait accompli. Il dit notament: "Vous Muhadjirun, vous l'avez emporté sur les Ansar pour cet amr (gouvernement) en leur disant que le Prophète était des vôtres, et qu'Abou Bakr lui était proche; mais je vous répète les mêmes arguments quant à nous, membres de la famille du Prophète, plus près de lui que quiconque".

1939. Alors Abu Ubaidah (des Muhadjirun), et Bachir ibn Sa'd (des Ansar), assurèrent Ali qu'ils ne savaient pas qu'il prétendait pour lui-même à la dignité de successeur du Prophète. Ils cherchèrent à le persuader d'accepter ce que tout le monde avait déjà accepté. Abou Bakr de son coté dit: "O Ali, si j'avais su seulement que tu me contesterais cet amr (fonction de gouverneur)! Je ne l'ai ni cherché ni voulu. Maintenant tout le monde à prêté serment. Si tu le fais également, c'est ce que j'attends de toi. Si par contre, tu ne veux pas prêter serment tout de suite, et veux réfléchir, je ne te contrains pas: je te donne raison; rentre chez toi en en bonne voie".' Ali rentra chez lui. (Le Prophète de l'Islam de Muhammad Hamidullah, Tôme II, page 1000 §1938 et §1939.)


Et la suite des événements, les références Historiques (sunnite) en parlent aussi :

"Et c'est ainsi se sont abstenu de prêter allégeance à Abou Bakr : Abou Soufyan du clan de Banou Omayya, Abou Bakr a envoyé alors Omar Ibn Khattab chez Ali et ceux qui étaient avec lui pour les faire sortir de la maison de Fatima "ra" et celle-ci a dit : Où vas tu ô Ibn Khattab? Est tu venu pour brûler notre maison? Il a dit : Oui, ou alors vous faîtes comme la Oumma a fait." Al_Moukhatçar fi Akhbari al_Bachar, de Abi Al_Fida, page 107

"Ceux qui sont abstenu de prêter allégeance à Abou bakr sont : Ali , Al Abbas, Azubayr et Sa'ad Ibn 'Ubada, en ce qui concerne Ali, Al Abbas et Azubayr, ils sont restés dans la maison de Fatima jusqu'à ce que Abou Bakr leur envoi Omar Ibn Al Khattab pour les faire sortir de la maison de Fatima, et il (Abou Bakr) lui (Omar) dit : S'ils refusent combat les. Il vint alors avec un brandon (Bouquet de paille enflammé) pour brûler sur eux la maison. Fatima lui a fait face et a dit : Ô Ibn Khattab, es tu venu pour bruler notre maison? Il répondit : Oui, ou alors fîtes comme la Oummma a fait (Rentrer dans quoi la Oumma est rentré, c'est-à-dire prêter allégeance à Abou Bakr)." Al 'iqd Al-Farid, de Ibnou Abdi Rabbih Al-Andaloussi, page 573


La question que ce pose les chiites, c'est pourquoi chez nos frères sunnites tous ces récits (issus de leur plus grandes références) sont dissimulés au grand public ?

Aucun chiite n'a jamais associé les sunnites à des fils spirituels de Mou'awiyah car les sunnites ne sont pas wahhabites et les wahhabites ne sont pas sunnites (voir les fatwas du Congrès Grozny ayant réuni les plus grands Savant Sunnites en 2016 définissant "le wahhabisme comme étant une dissidence ne faisant pas partie du sunnisme").

Les chiites n'accusent pas plus les sunnites d'être à l'origine de la mort de l'Imam Houssayn (as). Ceux qui sont à l'origine de sa mort, sont Yazzid et ceux qui ont exécuté ses ordres, que la Malédiction d'ALLAH soit sur eux. La question que monsieur Iquiyoussen devait ce poser, c'est plutôt pourquoi lui et beaucoup de sunnites continuent de considérer Yazzid qui était un ivrogne dépravé, comme le "commandeur des croyants" légitime de cette époque malgré ses crimes odieux ? Mystère !

Qu'ALLAH nous préserve de l'ignorance !
 

Albatoul

Administration
Administration
#4
Salam alékoum,

J'ai au travail un frère sunnite qui a un sens critique intéressant. Il me parle souvent de Hassan Iquioussen. J'ai regardé par curiosité son point de vue sur le chiisme. Je suis particulièrement mécontent de cette malhonnêteté. J'avais vu la vidéo où il parle de la prière et de l'argent.

Ses propos sont une honte.


Barak Allahou fikoum.
Salamoun'alaykom
Il fait pitié et ne donne pas l'envie de répondre en même temps.
Barakallahufik frère Adil pour votre patience.
 

Sasori

Membre actif
#5
Salam alékoum,

Très bonnes interventions. Il m'a contrarié avec l'assimilation du chiisme à daesh. Même chose pour insinuer que les chiites sont haineux et que ce sont les méchants de l'histoire. Etrangement et comme l'a souligné le frère Adil, il ne parle pas des nombreux hadiths et exégèses relatifs aux Ahl Al Bayt (as).

Barak Allahou fikoum.
 

Ahmad Mg

Membre actif
#6
As Salamou 'Alaykoum
Et aussi il n'a pas d'éducation. Il ne peut pas parler d'une affaire aussi sérieuse, qui affecte des millions de musulmans mangeant et buvant du café, et, aussi, avec la bouche pleine et en faisant du bruit. Question: pouvez-vous être plus impoli?. Réponse: J'en doute!.
 

Albatoul

Administration
Administration
#7
As Salamou 'Alaykoum
Et aussi il n'a pas d'éducation. Il ne peut pas parler d'une affaire aussi sérieuse, qui affecte des millions de musulmans mangeant et buvant du café, et, aussi, avec la bouche pleine et en faisant du bruit. Question: pouvez-vous être plus impoli?. Réponse: J'en doute!.
Lol
Et bien vous l'avez dit. C'est cela qui ne me donne pas l'envie de réponde.
 

Rachik

Membre
Membre
#8
Salâm,

Je suis assez surpris que l'on prête quelque attention à ce type.
J'avais vu plusieurs vidéos de lui et, d'emblée, il m'est apparu que son niveau intellectuel était à peu près au niveau des "intellectuels" de mon quartier : absolument navrant...
On n'est certes pas au niveau de l'inénarrable Chalghoumi, mais au final ça ne vaut pas beaucoup mieux...
On ne parle même pas de son honnêteté intellectuelle ou de sa bonne foi, absolument inexistantes...
Même parmi les Sunnites de France, j'ai pu voir des intervenants de bien meilleure qualité, sans comparaison possible.
Je pense que ce mec a du succès parce que le jeune navet sunnite de base peut se sentir du même niveau, ne pas se sentir trop dépassé...

Je ne cherche pas à insulter les Sunnites. Même si je ne partage pas du tout leur points de vue sur les points litigieux, je reconnais qu'ils ont aussi des intervenants de bonne qualité, et d'un autre niveau que ce navet qui tente désespérément d'exister au sein de sa communauté en distillant sa propagande mensongère minable...

Le public de cet Iquioussen est, à mon avis, incurable, et rassemble les moins dégourdis parmi les Sunnites.
En d'autres termes personne ne leur fera entendre raison; aussi vaut-il mieux, je crois, s'abstenir d'évoquer ce gus dépourvu de la moindre sincérité...

On peut citer un adversaire honnête, qui se trompe de bonne foi, qui a de la sincérité en lui et qui est perfectible.
Mais là, franchement, qu'y a-t-il à sauver ? ! ! !
 
Haut