Quoi de neuf ?

Fajr dans les calendriers musulmans

Rachik

Administration
Administration
Assalâmu ’alaykum wa rahmat-Ullâhi wa barakâtuh,

Je souhaiterais avoir l'avis de frères et soeurs sur un sujet précis : L'heure erronée Fajr que l'on trouve dans les calendriers musulmans, qu'ils soient chiites ou sunnites.
A l'usage ces calendriers sont tout, sauf parfaits, pour Fajr comme pour Isha ! Ceci est tout à fait évident pour Fajr, puisque l'heure dans notre calendrier (j'utilise celui de l'Association Al-Ghadir ou parfois celui de Qom, légèrement différent), cette heure de Fajr est beaucoup trop tôt, de façon indiscutable !

A titre d'exemple, aujourd'hui pour la ville de Belfort, l'heure était fixée à 3h08, en utilisant l'angle solaire à 18° sous l'horizon, soit l'aube astronomique, théoriquement quasiment invisible à l'oeil nu. De fait, à cette heure, on n'y voit absolument rien !
En utilisant l'angle à 12°(aube civile) Fajr aurait été à 4h10. J'ai une bonne vue mais franchement je n'ai pas vu le moindre éclaircissement du ciel ! Ce n'est qu'à 4h33 que quelques oiseaux ont commencé à gazouiller et à 4h45 que tous les oiseaux du coin se sont mis à chanter ! Vers 4h55 le ciel s'est visiblement éclairci même s'il faisait encore sombre.

Quand j'avais fait des petits séjours en Iran, au Liban et à Oman, l'Adhan était de même fixé alors qu'on n'aurait pas pu faire la différence entre un zèbre et un éléphant, tant il faisait noir ! J'avoue que les fois où j'ai pratiqué la Salat de Fajr en pleine nuit, je me sentais franchement mal à l'aise, car j'avais réellement le sentiment de pratiquer de façon parfaitement erronée !
Si l'on s'en tient au Coran et aux quelques hadiths disponibles en français (je ne suis malheureusement pas arabisant) ces horaires ne peuvent être retenus comme valables.

Ma question est donc : existe-t-il des hadiths chiites, avec des chaînes de transmission authentiques, qui puissent justifier la validité de telles méthodes de calcul qui semblent a priori aberrantes ?
Si tel n'est pas le cas j'aimerais savoir si quelqu'un peut être en mesure de justifier la validité de ces calendriers avec des arguments strictement basés sur nos textes de base (chiites).

Il ne faut pas oublier l'importance aussi que cette question revête en ce ce moi béni de Ramadan en ce qui concerne l'heure de jeûne !
Pour ma part ça ne me cause aucun problème de jeûner plus tôt. Je n'ai pas de contraintes professionnelles impératives. Mais pour ceux qui sont tenus par un emploi contraignant, c'est réellement leur compliquer inutilement leur vie cultuelle ! Ce genre d'attitude peut même parfois décourager, de façon infondée, ceux qui seraient susceptibles d'embrasser notre religion, mais qui trouvent devant eux des contraintes qui leur paraissent, à juste titre, quasi insurmontables ! Et on ne parle même pas des Sunnites qui se se sont égarés dans les Salats de Tarawih !

Allah, exalté soit-Il ! , exprime à de très nombreuses reprises dans le Saint-Coran que notre religion doit être aisée pour nous et que ceux qui en rendent le chemin tortueux et compliqué sans fondement, ni raison valable, ceux-là auront des comptes à rendre au jour du Jugement ! Ceci est donc un sujet très grave et j'avoue que ça me perturbe de voir qu'il semble être peu soulevé, voir même parfois traité avec légèreté !

Il ne s'agit pas de faciliter les conditions du culte de façon malhonnête et par fainéantise, mais de suivre strictement la Religion telle que nous l'a enseigné le Prophète, PBSL, ainsi que ses dignes Imams-Successeurs, Qu'Allah les agrée tous !
Si un non-Musulman attiré par notre religion nous demande des précisions comme celles-ci et qu'on lui présente des contraintes qui ne sont pas agrées par Allah, L'Unique digne de louanges, et qu'ainsi on le décourage sans raison valable, on prend là une part de responsabilité écrasante en l'éloignant malgré nous du droit Chemin de l'Islam !

Pardon d'avoir été un peu long. J'espère pouvoir trouver ici des Frères ou des soeurs plus savants que moi-même sur ce sujet et qui pourront m'éclairer sur un point qui, me semble-t-il, est d'une importance indiscutable !
Merci à tous pour votre attention.

Ramadan Mubarak à tous !
 

Albatoul

Administration
Administration
Salamoun'alaykom et bienvenu à vous parmi nous sur ce forum

Je suis d'accord avec vous que les horaires de prières et principalement celle d’al fajr font actuellement débat, surtout pendant le mois béni de Ramadan. Parce que sûrement les gens font le jeûne. Mais c'est un point qui constitue un véritable problème pour tout les jours et tous les autres mois puisque nous devons effectuer la prière à un moment précis. Mais malheureusement nous ne vivons pas dans des zones où la visibilité des éclaircissements du ciel est facile, on aurait pu compter que sur nos propres yeux.
Pour répondre à votre question, à l'époque de notre prophète saw et de nos imams, il n'y avait pas de calendrier et il n' y avait pas de moyens pour établir des calculs astronomiques. Cela ne veut pas dire qu'aujourd'hui, il nous est interdit d'en faire usage. Au contraire, le fait de se trouver dans des pays ou des villes où il serait impossible d'avoir une bonne visibilité, nous oblige à suivre ces méthode techniques.
Je pense que le grand décallage dans les horaires est dû au choix des différents angles solaires.
 

Rachik

Administration
Administration
Assalâmu ’alaykum wa rahmat-Ullâhi wa barakâtuh,

Merci à vous, Albatoul, pour votre hospitalité, et aussi pour votre réponse.
Je voudrais juste faire quelques remarques sur vos propos :

- Le problème est certes plus aigu en Europe, en raison des conditions atmosphériques et d'un ciel beaucoup moins limpide qu'en Arabie.
Toutefois, en voyage dans les pays de la région (Iran, Oman...), même si le différentiel est moins spectaculaire qu'en France, l'Adhan y est fait beaucoup trop tôt, d'au moins 45 mn à une heure...

- Bien que très décrié l'angle solaire à 12 degrés reste tout de même plus juste et réaliste que ceux à 16° ou 18° pourtant adoptés chez nous, Chiites, mais aussi chez beaucoup de Sunnites.

- Je ne comprends pas comment il se fait que nos autorités religieuses aient adoptés, arbitrairement semble-t-il, cet angle qui indubitablement ne correspond pas à une approche réaliste... Sur quelle base a-t-on choisi cet angle ? (18° correspond à l'aube astronomique invisible à l'oeil nu, alors que 12° correspond à l'aube nautique).
L'aube civile, à 6°, est le moment où l'on distingue réellement les objets sans lumière artificielle, mais là, bien sûr, il fait trop clair et il est un peu tard.

A titre personnel, je fais la lecture du Saint Coran et je commence la Salat seulement quand je parviens à distinguer l'horizon qui sépare le ciel de la terre, où qu'une éclaircie même minime me permet concrètement de constater l'aube. Ce moment est généralement 20 à 30 mn après l'aube nautique. Selon les saisons, il y a des différences. La présence de montagnes ou d'autres obstacles jouent aussi leur rôle.

Ces calendriers de prières sont une aide et un repère, mais franchement je suis très déçu qu'ils soient conçu en dépit du bon sens, et par dessus tout en dépit de ce qu'enseigne le Saint Coran et ce que je connais de la Sunna du Prophète, PBSL. Que penserait-il en voyant les Fidèles accomplir la Salat de Fajr dans l'obscurité la plus totale ? ! ! ! Pour ma part, crois qu'il serait assez dépité de constater à quel point sa Umma a fini par se complaire dans les habitudes et les automatismes, sans jamais ne rien remettre en question !
Quand j'évoque la nécessité de remises en questions, je parle bien d'appliquer l'enseignement coranique au mieux de ce qu'il nous est permis d'en comprendre, et non pas de soulever de vaines ambigüités sur des sujets à polémique. Pour le cas de l'heure de Fajr le Coran est clair, et son propos n'est sujet à aucune interprétation, me semble-t-il : il ne peut être question de prier Fajr dans une obscurité complète !

Comme vous l'écrivez vous-même, le problème est plus aigu, au moment du jeune de Ramadan, mais il se pose pour chaque jour de l'année pour chaque Croyant !
Et aussi, comme je l'ai précisé moi-même, ce sujet a une incidence sur l'aspect répulsif que ça peut avoir sur les non-Musulmans désireux de s'investir de l'Islam et qui se sentent, à tort ou à raison, incapables de satisfaire aux exigences du Culte dû.

Merci pour votre attention et votre amabilité.

Bien cordialement,
 

gareq

Membre
Membre
Wa Aleikum al Salam,

Je te rejoins complètement. Il y a un problème avec al-fajr dans nos calendriers en Europe, c'est très (trop) tôt. C'est peut être par précaution ?

Il serait bien de voir dans le futur émerger des instituts d'études chiites en Europe qui pourraient se pencher sur la question.
 

Rachik

Administration
Administration
Assalâmu ’alaykum,

Merci pour ton message, Adil.
Je ne pense pas que cela soit dû à une question de précaution mais plutôt, comme tu l'évoques, à un problème d'autorités religieuses et d'instituts dont la quantité, et surtout la qualité, font grandement défaut.
Une précaution qui porte sur plus de 1 heure, c'est quelque chose de clairement pas réaliste...
Et il y aussi, je pense, un problème d'ordre psychologique, chacun voulant faire montre qu'il fait plus que les autres, mieux que les autres, est plus rigoureux, voir rigoriste que les autres. Je peux me tromper, bien sûr, mais c'est l'impression qui ressort de nombreuses constatations.

Cela se remarque sur la pratique de la Salat : certains marjas l'alourdissent tellement que de nombreux Croyants ou candidats à la conversion, se découragent de pouvoir la pratiquer. Alors que si l'on s'en tient à ce qui est réellement obligatoire, il devient clairement possible de pratiquer sans se faire de tracas inutiles. Par la suite la Salat devient un tel contentement qu'il devient possible d'en faire plus et avec plaisir. Ce n'est pas une corvée mais bel et bien une pure réjouissance. Mais on ne peut évidement arriver à ce stade d'emblée... Alors pourquoi décourager et faire dévier les gens désireux de se rapprocher d'Allah ? ça n'est pourtant ni dans l'esprit du Saint-Coran, ni dans celui du Prophète, PBSL.

Moi, je crains pour ceux qui compliquent la Religion et en éloignent les gens. C'est une responsabilité énorme. Et je crains de même de faire partie de ceux-là en donnant des informations erronées aux autres. C'est pour cette raison que je cherche à m'instruire plus sur ces problèmes pratiques.
 

Rachik

Administration
Administration
Pardon, je me suis trompé de nom, excuse-moi, Gareq, c'est bien à toi que j'ai adressé le précédent message.
 

Avicenne88

Membre
Membre
Assalâmu ’alaykum wa rahmat-Ullâhi wa barakâtuh,

Je souhaiterais avoir l'avis de frères et soeurs sur un sujet précis : L'heure erronée Fajr que l'on trouve dans les calendriers musulmans, qu'ils soient chiites ou sunnites.
A l'usage ces calendriers sont tout, sauf parfaits, pour Fajr comme pour Isha ! Ceci est tout à fait évident pour Fajr, puisque l'heure dans notre calendrier (j'utilise celui de l'Association Al-Ghadir ou parfois celui de Qom, légèrement différent), cette heure de Fajr est beaucoup trop tôt, de façon indiscutable !

A titre d'exemple, aujourd'hui pour la ville de Belfort, l'heure était fixée à 3h08, en utilisant l'angle solaire à 18° sous l'horizon, soit l'aube astronomique, théoriquement quasiment invisible à l'oeil nu. De fait, à cette heure, on n'y voit absolument rien !
En utilisant l'angle à 12°(aube civile) Fajr aurait été à 4h10. J'ai une bonne vue mais franchement je n'ai pas vu le moindre éclaircissement du ciel ! Ce n'est qu'à 4h33 que quelques oiseaux ont commencé à gazouiller et à 4h45 que tous les oiseaux du coin se sont mis à chanter ! Vers 4h55 le ciel s'est visiblement éclairci même s'il faisait encore sombre.

Quand j'avais fait des petits séjours en Iran, au Liban et à Oman, l'Adhan était de même fixé alors qu'on n'aurait pas pu faire la différence entre un zèbre et un éléphant, tant il faisait noir ! J'avoue que les fois où j'ai pratiqué la Salat de Fajr en pleine nuit, je me sentais franchement mal à l'aise, car j'avais réellement le sentiment de pratiquer de façon parfaitement erronée !
Si l'on s'en tient au Coran et aux quelques hadiths disponibles en français (je ne suis malheureusement pas arabisant) ces horaires ne peuvent être retenus comme valables.

Ma question est donc : existe-t-il des hadiths chiites, avec des chaînes de transmission authentiques, qui puissent justifier la validité de telles méthodes de calcul qui semblent a priori aberrantes ?
Si tel n'est pas le cas j'aimerais savoir si quelqu'un peut être en mesure de justifier la validité de ces calendriers avec des arguments strictement basés sur nos textes de base (chiites).

Il ne faut pas oublier l'importance aussi que cette question revête en ce ce moi béni de Ramadan en ce qui concerne l'heure de jeûne !
Pour ma part ça ne me cause aucun problème de jeûner plus tôt. Je n'ai pas de contraintes professionnelles impératives. Mais pour ceux qui sont tenus par un emploi contraignant, c'est réellement leur compliquer inutilement leur vie cultuelle ! Ce genre d'attitude peut même parfois décourager, de façon infondée, ceux qui seraient susceptibles d'embrasser notre religion, mais qui trouvent devant eux des contraintes qui leur paraissent, à juste titre, quasi insurmontables ! Et on ne parle même pas des Sunnites qui se se sont égarés dans les Salats de Tarawih !

Allah, exalté soit-Il ! , exprime à de très nombreuses reprises dans le Saint-Coran que notre religion doit être aisée pour nous et que ceux qui en rendent le chemin tortueux et compliqué sans fondement, ni raison valable, ceux-là auront des comptes à rendre au jour du Jugement ! Ceci est donc un sujet très grave et j'avoue que ça me perturbe de voir qu'il semble être peu soulevé, voir même parfois traité avec légèreté !

Il ne s'agit pas de faciliter les conditions du culte de façon malhonnête et par fainéantise, mais de suivre strictement la Religion telle que nous l'a enseigné le Prophète, PBSL, ainsi que ses dignes Imams-Successeurs, Qu'Allah les agrée tous !
Si un non-Musulman attiré par notre religion nous demande des précisions comme celles-ci et qu'on lui présente des contraintes qui ne sont pas agrées par Allah, L'Unique digne de louanges, et qu'ainsi on le décourage sans raison valable, on prend là une part de responsabilité écrasante en l'éloignant malgré nous du droit Chemin de l'Islam !

Pardon d'avoir été un peu long. J'espère pouvoir trouver ici des Frères ou des soeurs plus savants que moi-même sur ce sujet et qui pourront m'éclairer sur un point qui, me semble-t-il, est d'une importance indiscutable !
Merci à tous pour votre attention.

Ramadan Mubarak à tous !
Wa Aleykom Salam,

Peut être que c'est à cause de la lumière des villes que nous ne distinguons pas le début d'éclaircissement léger à l'horizon. Un peu comme avec les étoiles, il faut être dans un endroit loin de la pollution lumineuse pour bien les voir.
 

Rachik

Administration
Administration
Assalâmu ’alaykum,

Il ne fait aucun doute que des facteurs tels que la pollution atmosphérique, les lumières artificielles, la topographie (présence de montagnes par exemple) jouent un rôle important. Mais pas totalement déterminant puisque dans des pays assez dépourvus de tels facteurs (par exemple sur la côte nord-est de Oman, donc relativement face à l'est et à la mer, il fait encore totalement nuit à l'adhan et des gens y prient pour Fajr en pleine nuit dans les mosquées ce que trouve un peu choquant... Pour faire court dans ma ville c'est environ 1h20 trop tôt (si on se base sur l'angle à 16°) alors qu'à Oman c'est environ 30mn (au mieux) à 35 mn trop tôt... Ce qui me choque ce n'est pas tant que que l'adhan soit fait en avance mais que certaines personnes prient pour Fajr alors qu'il fait encore nuit noire ! Dans les petites villes avec peu d'éclairage artificiel on est littéralement dans un trou noir quand la lune est en phase de faible visibilité ! Au final il n'y vraiment que dans le désert ou à ses abords, ou alors sur les montagnes que l'on a droit à une clarté et à une limpidité du ciel littéralement magique, et qui permet une observation optimale. Dans le trou pollué où j'habite, on est loin de cela, c'est sûr ! De toute façon il est clair que des autorités religieuses locales et compétentes, bien au fait des conditions de vie en Europe, et surtout en France, apporteraient certainement un plus dans les règles de la pratique religieuse et du Culte.
 

Rachik

Administration
Administration
Nous n'avons pas de layat al-qadr en Europe...à Londre c'est à peine deux heurs.
C'est clair que Layat al-Qadr dure très peu de temps, disons environ 2:15 heures si on s'en tient aux calendriers horaires en vigueur en France ! Et là encore c'est un problème supplémentaire ! Le temps passe tellement vite, entre invocations, lecture du Saint-Coran et Salat, qu'au final on ne voit pas le temps passer et on ressent un certain malaise (le mot est trop fort, je l'admet, mais il y a un peu de ça) ! Moi ça me donne l'impression de passer à côté de quelque chose !
 
Haut