Quoi de neuf ?
Forum al-imane.com

Inscrivez-vous gratuitement sur le forum et devenez membre. Une fois inscrit et connecté, vous pourrez facilement participer en ajoutant vos propres sujets, commentaire ou questions. Vous pourrez également interagir avec d'autres membres.

Espace: Programme spatial

  • Auteur de la discussion sam
  • Date de début

sam

Membre
Membre

Salâm salâm


Russie et États-Unis se battent même dans l’espace - Les étasuniens endommagent délibérément Soyouz

En enquêtant sur les causes de la dépressurisation récente de la sonde Soyouz MS-09, les membres de la commission spéciale de Roscosmos, l’Agence spatiale fédérale russe, sont arrivés à la conclusion que les astronautes étasuniens auraient pu percer intentionnellement un trou dans le revêtement pour faire revenir sur Terre leur collègue malade avant la date prévue. Roscosmos a demandé à la NASA de fournir les rapports de santé des astronautes étasuniens et les données de leurs caméras vidéo. Les chances d’obtenir ce genre d’informations sont extrêmement faibles, car elles sont considérées comme un secret médical. Si cette version de l’incident est confirmée, les relations russo-étasuniennes risquent de sombrer dans de nouveaux abysses. Dans le contexte de l’aggravation des relations entre les deux pays, l’espace était jusqu’à présent resté pratiquement le seul domaine où il était possible de maintenir une coopération fructueuse entre la Russie et les États-Unis. Les fonctionnaires de Roscosmos ont refusé de commenter la version susmentionnée. Vladimir Ustimenko, porte-parole officiel de l’entreprise d’État, a déclaré que Roscosmos n’avancerait aucune hypothèse avant que la commission spéciale ne dévoile les résultats de ses travaux.

L’incident à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS), s’est produit le 30 août, quand la pression dans le vaisseau Soyouz amarré a commencé à chuter. L’équipage a trouvé un petit trou dans la coque de l’engin spatial et a résolu le problème à l’aide de résine époxy. Le 31 août, les astronautes ont renforcé le patch avec une couche d’enduit supplémentaire. Quelques jours plus tard, les représentants de Roscosmos ont déclaré que la dépressurisation du vaisseau spatial était due à un défaut de fabrication. Russian Space Corporation Energia a lancé une enquête interne sur l’incident, avec la participation d’une commission spéciale de Roscosmos. Le 4 septembre, le chef de Roscosmos, Dmitri Rogozine, n’a pas exclu la possibilité d’un sabotage de l’ISS. Le cosmonaute Maxim Suraev, qui a passé 167 jours à bord de l’ISS en 2014, a soutenu cette hypothèse. Selon lui, « Quelqu’un là-bas était peut-être très fatigué de rentrer, et ils ont voulu revenir plus tôt. Ils ont percé un trou, et s’il n’avait pas été découvert, l’équipage serait revenu sur Terre avant la date prévue ». La veille, Dmitri Rogozine a déclaré aux journalistes du Forum économique de l’Est, à Vladivostok, que les résultats de l’enquête menée par la commission spéciale de Roscosmos n’avaient pas fourni une image objective de ce qui s’était passé. « La situation s’est révélée beaucoup plus compliquée que prévu, » a reconnu le dirigeant de l’entreprise d’État. On pense pour le moment que le trou dans le revêtement du vaisseau Soyouz est apparu après l’amarrage du véhicule à l’ISS. Des traces montrant que quelqu’un a fait plusieurs tentatives de perçage, ont été trouvées autour du trou. Le foret peut laisser ce genre de traces sur la coque de l’engin spatial quand il est utilisé dans le vide. Le Soyouz s’amarre à l’ISS près du module ‘Dawn’, à côté du sas donnant sur la partie étasunienne de la station. On ne peut accéder au vaisseau spatial qu’avec la permission du commandant, mais on peut aussi y entrer secrètement. La mission de contrôle aurait ordonné au commandant de l’équipage russe de ne pas laisser les spécialistes étasuniens aller dans la partie russe de l’ISS sans son autorisation. Il y a actuellement six personnes à bord de l’ISS : Andrew Feustel, Richard Arnold et Serena Aunon-Chancelier (tous citoyens étasuniens), Alexander Gerst (Allemand), Oleg Artemiev et Sergei Prokopiev (Russes).

Source: reseauinternational.net

Côté obscur: trois catastrophes majeures du programme spatial soviétique: fr.rbth.com

Film Russe (Salyut-7) : hds.to

Synopsis : URSS, juin 1985. Basé sur des faits réels. Après avoir perdu le contact avec la station spatiale Salyut 7,
les cosmonautes Vladimir Dzhanibekov et Viktor Savinykh accostent avec l'engin vide et gelé pour le ramener à la vie.

Dernières nouvelles des étoiles (DNDE) est un format hebdomadaire qui fait le tour de l'actualité spatiale.




 
Dernière édition:

sam

Membre
Membre

Salâm salâm


Les astronomes auraient découvert Vulcain, la planète d'origine de Spock

Les astronomes ont découvert une "super-Terre" orbitant autour d'une étoile bien particulière appelée HD 26965 et située non loin de la Terre. Certains disent qu'il s'agit de la planète Vulcain, dont est originaire le célèbre personnage Spock de la série Star Trek. La série Star Trek illustre pour de nombreux fans un univers riche en personnages, en technologies pionnières et en planètes inconnues. Autant d'éléments qui peuvent sembler n'appartenir qu'à la fiction. Et pourtant. Des astronomes du Dharma Planet Survey pourrait bien avoir pointé leur télescope en direction d'une planète qui s'apparenterait au monde d'origine du célèbre personnage Spock : la planète Vulcain.

Petite parenthèse: curieusement le nom "Trek" de la série 'Star Trek', se rapproche étrangement de "Tarek" qui signifie "Astre Nocturne". Car, si on ajoute une lettre, la lettre "A" par exemple, ça donnerait "Tarek" qui signifie "Astre Nocturne". Et dans la Sourate "Tarek" il est mentionné: "Et comment pourrais-tu savoir ce qu'est Tarek (l'astre nocturne) ? C'est une étoile qui brille d'un vif éclat.

Or, Star en français signifie "Étoile". Star Trek pourrait donc sous-entendre : l'astre nocturne est une étoile.

En route vers 40 Eridani A

Le projet Dharma (DPS) assure le suivi de 150 étoiles naines situées à une distance de 50 parsecs (163 années-lumière) ou moins de la Terre, pour une période s'étendant de 2016 à 2020. Le but : détecter et caractériser des exoplanètes de faible masse autour de ces étoiles grâce à la spectrographie. C'est ainsi que les astronomes ont découvert une étonnante "super-Terre" dans la constellation de l'Éridan. Ce nouvel objet orbite autour de l'astre HD 26965. Mieux connue sous le nom de 40 Eridani A, cette étoile avait notamment été connectée avec la planète Vulcain dans le volume Star Trek 2 (1968), de l'auteur de science-fiction James Blish, ainsi que dans les Star Trek Maps (1980) de Jeffrey Maynard. Une association qui avait d'ailleurs été confirmée par le créateur de la série, dans une lettre publiée en 1991 dans le périodique Sky and Telescope.

Une quasi-jumelle de la Terre

La nouvelle planète se situe à "seulement" 16 années-lumière de notre planète bleue, faisant d'elle la "super-Terre" (orbitant une étoile similaire au Soleil) la plus proche de nous. "Cette planète fait environ deux fois la taille de la Terre et orbite autour de son étoile sur une période de 42 jours terrestres [un détail que de nombreux fans de science-fiction ne manqueront pas de relever] au sein de la zone habitable de l'étoile", se réjouit Jian Ge, l'un des deux auteurs principaux de l'article paru dans les Monthly Notices of the Royal Astronomical Society. "L'étoile orangée HD 26965 est à peine plus froide et moins massive que notre Soleil, est à peu près aussi ancienne, et a un cycle magnétique de 10,1 ans quasi identique à celui du Soleil, qui comptabilise 11,6 années", explique Matthew Muterspaugh, membre de l'équipe. "Par conséquent, HD 26965 pourrait être une candidate idéale pour accueillir une civilisation avancée."

Là où aucun homme n'est jamais allé

L'étoile de la planète nouvellement découverte est visible depuis le sol terrestre à l’œil nu : une aubaine pour les adeptes d'astronomie et de science-fiction sans distinction. "Maintenant, n'importe qui peut observer 40 Eridani [le système d'étoiles triple avec comme étoile primaire 40 Eridani A] et être fier de pointer la maison de Spock dans le ciel", souligne le membre d'équipe Bo Ma. "Vulcain est la planète de l'officier scientifique Monsieur Spock dans la série originale Star Trek. Spock officiait à bord du vaisseau Enterprise, dont la mission était d'explorer de nouveaux mondes étranges, une mission que partage le Dharma Planet Survey", s'enthousiasme l'astronome Gregory Henry, co-auteur.

Source: maxisciences.com

 
Dernière édition:

sam

Membre
Membre

Salâm salâm


L’Iran prêt à lancer trois satellites dans l’espace

Le directeur de l’Agence spatiale iranienne (ASI) a déclaré lundi que les satellites Payam-e Amirkabir, Dousti et Nahid-1, fabriqués au niveau national, avaient été complètement construits et étaient prêts à être lancés. Morteza Berari, lors d’une conférence de presse à l’occasion de la Semaine mondiale de l’espace (4-10 octobre), a exprimé l’espoir que les satellites seraient placés sur orbite avant la fin de l’année iranienne actuelle (20 mars). Le vice-ministre iranien des communications a déclaré que l’Iran est le premier pays du Moyen-Orient et le neuvième au monde à avoir atteint la chaîne d’approvisionnement complète de l’espace. « Payam-e Amirkabir sera placé sur l’orbite à 500 kilomètres au-dessus de la surface de la terre et ses données seront utilisées pour développer des programmes », a-t-il ajouté. Nahid 1 est le premier satellite iranien conçu spécialement à des fins de communication, conçu et construit par le Centre de recherche spatiale iranien. Le satellite Payam-e Amirkabir est conçu et développé par l’Université de technologie Amirkabir de Téhéran et il est prévu de réaliser des missions d’imagerie en orbite terrestre basse (LEO). L’Iran a déjà envoyé des satellites Simorgh et des explorateurs Pajouhesh sur orbite ces dernières années. Barari a ajouté que le satellite Zafar sera construit d’ici la fin de l’année iranienne et sera placé dans la file d’attente. L’ASI a prévu de construire des satellites d’imagerie d’une précision d’un mètre d’ici à la fin du programme national de 20 ans de l’Iran en 2025. Par ailleurs, il a souligné le développement des startups spatiales, l’augmentation du budget spatial de l’Iran, la création du Conseil suprême de l’espace et des technologies spatiales Internet TV comme les principaux programmes de l’ISA à l’avenir. Elle a également pour objectif de transférer les activités opérationnelles de construction de satellites au secteur privé et de s’attacher principalement à leur fournir des infrastructures spatiales. Chaque année, la Semaine mondiale de l’espace (4-10 octobre) marque deux des événements les plus marquants de l’histoire de l’espace. Le premier satellite à orbite terrestre Sputnik-1 a été lancé le 4 octobre 1957 et, dix ans plus tard, le 10 octobre 1967, le Traité sur l’espace extra-atmosphérique définit les frontières spatiales des pays et sert de base au droit spatial international.

Source: parstoday.com



 

sam

Membre
Membre

Salâm salâm


Technologies spatiales: l’Algérie déterminée à avoir sa place dans la cour des grands

Après le succès du lancement de son satellite Alcomsat-1 en décembre dernier, l’Algérie vient de faire un pas de plus dans la consolidation de sa stratégie de développement des sciences et des technologies spatiales en signant un autre accord de coopération dans ce domaine avec l’Inde, le 19 septembre, selon un communiqué de l’ASAL. Évoquant l'étendue de la coopération dans le domaine spatial entre les deux pays, l'agence algérienne a rappelé dans son communiqué que cette dernière a « également permis le lancement avec succès des satellites algériens Alsat-2A, le 10 juillet 2010, et Alsat-1B, Alsat-2B et Alsat-1N, le 26 septembre 2016, et la participation d'ingénieurs algériens aux opérations de préparation du satellite au lancement ainsi qu'à la campagne de lancement ».

Concernant la coopération dans le domaine de la formation, l'ASAL a relevé dans le même communiqué « qu'en septembre 2006, les deux parties avaient signé un Mémorandum d'entente de coopération relatif à la formation, qui avait permis à 20 ingénieurs algériens de bénéficier de formations de master en applications spatiales et de perfectionnement dans le domaine des télécommunications spatiales et de la géo-information ». Cet accord a été signé par le directeur général de l'ASAL, Azzedine Oussedik, et le président de l'Agence spatiale indienne (ISRO), Kailasavadivoo Sivan, en présence du président du Conseil d'administration de l'ASAL et de cadres de l'agence spatiale indienne, a indiqué la même source. Pour rappel, le dernier satellite algérien lancé le 10 décembre 2017 par l'Agence spatiale algérienne (ASAL), en partenariat avec la Chine, est Alcomsat-1. Ce dernier est dédié notamment aux télécommunications, à la télédiffusion et au fonctionnement d'internet. L'exploitation et le contrôle du satellite, porté par le lanceur chinois Long March 3B depuis la station Xichang Satellite Launch Center, sont effectués par des ingénieurs de l'ASAL depuis les centres d'exploitation des systèmes de télécommunications de Boughezoul, dans la wilaya de Médéa, et de Bouchaoui à Alger.

Source: fr.sputniknews.com


 

sam

Membre
Membre
Sourate "Tarek": "Et comment pourrais-tu savoir ce qu'est Tarek (l'astre nocturne) ? C'est une étoile qui brille d'un vif éclat.

Salâm salâm


Au début de l'année 2017 une étrange lumière observée dans le ciel un peu partout en Belgique: qu'est-ce que c'était ?

À minuit lundi soir, plus d'une centaine de personnes avaient déjà contacté notre rédaction via le bouton orange Alertez-nous après avoir observé un étrange point lumineux dans le ciel. "Drôle d'objet dans le ciel vu de Hastière. Est-ce que c'est une météorite ?", s'interrogeait Eric. "Il était 19h30 quand nous avons remarqué une lumière blanche brillante dans le ciel à Ottignies. Parfois cette lumière bouge, tout comme elle peut faire du surplace", décrivait ensuite Emilie. "Des lumières étranges vues au-dessus de Beyne-Heusay près de Liège. Il y avait deux lumières mais la première a disparu. Savez-vous ce qu'il se passe ?", questionnait de son côté Anne-Valérie.

Vidéo: rtl.be

En 2009, un signe dans le ciel, une "étoile brillante" apparaît dans le monde entier.

"Bright star" "l'étoile brillante"

Article: neotrouve.com

"Une espèce d’étoile qui brillait énormément"

"J’étais couchée et au moment de m’endormir, avec cet orage de fou et la chaleur qu’il faisait, je me suis relevée pour ouvrir les volets. Je me suis aperçue qu’il y avait cette espèce d’étoile qui brillait énormément. C’était assez étonnant… ", a confié la femme qui, a aussitôt saisi son téléphone portable pour filmer la scène. "Au début je me suis dit que c’était sûrement ou un avion, un satellite ou je ne sais pas… Mais ça ne bougeait pas et ça s’éteignait par moment… », ajoute-t-elle, encore étonnée : "Je ne suis pas une folle qui croit aux extraterrestres, mais cette lumière étrange m’a intriguée". "Après j’ai fini par me coucher, mais ça a bien duré 2 heures.

Vidéo: ladepeche.fr

Le 12 décembre 2008, la fondation Share International a diffusé un communiqué de presse annonçant que, dans un avenir très proche, une grande étoile, particulièrement brillante, apparaîtrait dans le ciel, chacun pouvant la voir, partout dans le monde, de jour comme de nuit. Depuis, cette étoile a été observée en de nombreux endroits : les témoignages se multiplient sur YouTube et sur des blogs.

Le signe de l'« étoile »


 

sam

Membre
Membre

Salâm salâm


La planète X dans les prédictions de Veronica Lueken

Le contenu de ces prédictions:
- La mise à mort du système financier commencera aux USA
- Une famine générale
- L'apparition de la comète de l'avertissement (la planète X)
- L'apparition de la boule de redemption ( la planète Nine)
- L'anéantissement par des vagues de froid, de chaleur et des tsunamis
- Les 3 jours de ténèbres


La "Boule de Rédemption" approche, avec un grand froid

Aussi insiste-elle beaucoup sur cette boule de Rédemption qui rôderait actuellement dans l’univers : Si elle était placée à côté du soleil, on aurait l’impression d’en voir deux dans le ciel. Mais cette boule de destruction sera la cause de nombreux morts. Il va y avoir un grand Châtiment envoyé sur l'humanité. Vous reconnaîtrez cela quand vous trouverez dans l'atmosphère une grande et immense boule de lumière. Vos scientifiques seront confus.

Article: leschroniquesderorschacha.blogspot.com

Selon Ben Garneau, dans la vidéo ci-dessous, le retour de la Planète x va exterminer une bonne partie de l'humanité mais ceux qui seront sauvés auront l'opportunité de repartir sur des bases nouvelles et très propres. Quand l'apocalypse sera terminé, et quand le grand nettoyage aura été fait par la Planète x, Jésus et ses amis reviendront pour établir un gouvernement mondial.

Le grand minimum solaire - La Planète X - et l'Apocalypse


 

sam

Membre
Membre

Salâm salâm


La NASA étudie les portails magnétiques

Vous connaissez très certainement Stargate ou Portal. Tous deux font la part belle aux portails, comme « moyen de transport ». Si l’on n’est pas prêt d’utiliser un tel système, la NASA étudie en tout cas des portails bien particuliers de notre système solaire. Dans son laboratoire de l’Université de l’Iowa, Jack Scudder étudie des portails magnétiques furtifs reliant la Terre au Soleil. Grâce au financement de la NASA, l’homme sait désormais comment les repérer. Ces points-X, comme il les appelle, naissent de l’interaction entre le champ magnétique terrestre et les vents solaires. Ces connections génèrent des transferts de flux, visibles lors d’une aurore polaire par exemple. Pour aller plus loin dans cette étude, la NASA met sur pied une mission, la « Magnetospheric Multiscale Mission » (MMS), lancée en 2014. L’idée est d’envoyer quatre vaisseaux pour observer les portails. Chaque vaisseau sera capable de les localiser et d’appeler les autres appareils pour collecter davantage d’informations. Un projet très ambitieux s’il en est…

Source: 20minutes.fr

Les portails magnétiques ou "Stargates" Soleil-Terre (Au-dessus de Jérusalem le 1er octobre 2016)



Un chercheur de l'Université de l'Iowa financé par la NASA a découvert comment les trouver.

"Nous les appelons des points X ou des régions de diffusion électronique", explique le physicien des plasmas Jack Scudder de l'Université de l'Iowa. "Ce sont des endroits où le champ magnétique de la Terre se connecte au champ magnétique du Soleil, créant ainsi un chemin ininterrompu allant de notre propre planète à l'atmosphère du soleil à 93 millions de miles". Les observations effectuées par la sonde THEMIS de la NASA et les sondes Cluster d'Europe suggèrent que ces portails magnétiques s'ouvrent et se ferment des dizaines de fois par jour. Ils sont généralement situés à des dizaines de milliers de kilomètres de la Terre, là où le champ géomagnétique rencontre le vent solaire. La plupart des portails sont petits et de courte durée, d'autres baillent, vastes et continus. Des tonnes de particules énergétiques peuvent s'écouler par les ouvertures, chauffant la haute atmosphère de la Terre, provoquant des tempêtes géomagnétiques et enflammant des aurores polaires éclatantes. La NASA envisage une mission appelée "MMS", qui signifie Magnetospheric Multiscale Mission, qui devrait être lancée en 2014, pour étudier ce phénomène. Dotés de détecteurs de particules énergétiques et de capteurs magnétiques, les quatre engins spatiaux du MMS se répandront dans la magnétosphère terrestre et entoureront les portails pour observer leur fonctionnement. Juste un problème : les trouver. Les portails magnétiques sont invisibles, instables et évasifs. Ils ouvrent et ferment sans prévenir "et il n'y a pas de panneaux de signalisation pour nous guider", note Scudder. En fait, il y a des panneaux indicateurs et Scudder les a trouvés.



Les portails se forment via le processus de reconnexion magnétique. Des lignes de force magnétique provenant du soleil et de la Terre se croisent et se rejoignent pour créer les ouvertures. Les "X-points" sont l'endroit où le croisement a lieu. La jonction soudaine de champs magnétiques peut propulser des jets de particules chargées à partir du point X, créant ainsi une "région de diffusion électronique". Pour apprendre à localiser ces événements, Scudder a examiné les données d'une sonde spatiale en orbite autour de la Terre il y a plus de 10 ans. "À la fin des années 1990, le vaisseau spatial polaire de la NASA a passé des années dans la magnétosphère terrestre", explique Scudder, "et il a rencontré de nombreux points X au cours de sa mission". Les données du vaisseau spatial polaire de la NASA, circa 1998, ont fourni des indices cruciaux pour la recherche de points X magnétiques.

Comme Polar transportait des capteurs similaires à ceux du MMS, Scudder décida de voir à quoi ressemblait un point X à Polar. "En utilisant les données polaires, nous avons trouvé cinq combinaisons simples de mesures de champs magnétiques et de particules énergétiques qui nous indiquent que nous avons rencontré un point X ou une région de diffusion d'électrons. Un seul engin spatial, correctement instrumenté, peut effectuer ces mesures". Cela signifie qu'un seul membre de la constellation MMS utilisant les diagnostics peut trouver un portail et alerter les autres membres de la constellation. Les planificateurs de mission ont longtemps pensé que MMS pourrait devoir passer un an à apprendre à trouver des portails avant de pouvoir les étudier. Le travail de Scudder raccourcit le processus, permettant ainsi au MMS de se rendre au travail sans délai. C'est un raccourci digne des meilleurs portails de fiction, mais cette fois les portails sont réels. Et avec les nouveaux "panneaux indicateurs", nous savons comment les trouver.

Source: nasa.gov

Apparitions d'OVNIs et fermetures d'observatoires solaires


 

sam

Membre
Membre

Salâm salâm


La NASA propulse près de 2 millions de litres d'eau dans les airs en 1 minute !

Toujours à la pointe de l’innovation, la NASA vous propose de découvrir, à travers une vidéo spectaculaire, le dernier essai de son « Ignition Overpressure Protection and Sound Suppression water flood system ». Ce système projette, en un peu plus d’une minute, 450 000 gallons (1 703 435 litres) d’eau à plus de 30 mètres de hauteur, avec l’objectif de réduire la quantité de chaleur et d’énergie générée par le lancement d’une fusée. L’essai présenté dans la vidéo a été réalisé le 15 octobre 2018 sur l’aire de lancement 39B du Centre Spatial Kennedy, en Floride, en préparation du lancement d’Exploration Mission-1 en juin 2020. Cette mission mettra le vaisseau Orion en orbite autour de la Lune pendant 25 jours. Premier vol sans équipage du Space Launch System, une fusée sur laquelle la NASA travaille depuis plus de 10 ans, il disposera du propulseur le plus puissant jamais construit. D’où l’intérêt d’envoyer efficacement l’équivalent d’une piscine olympique dans les airs !


 

sam

Membre
Membre

Salâm salâm


Volée de critiques contre deux astronomes évoquant une sonde extra-terrestre

Oumuamua, un bolide en forme de cigare repéré en 2017 pendant sa traversée du système solaire, pourrait peut-être, éventuellement, sous conditions... avoir été envoyé par des extraterrestres, ont suggéré deux chercheurs d'Harvard dans un article scientifique vivement critiqué. Oumuamua a été repéré par le télescope Pan-STARRS1 à Hawaï, d'où son nom, qui signifie "messager" en hawaïen. Il mesure environ 400 mètres de longueur et 40 de largeur, et a été traqué par plusieurs télescopes, en sa qualité de premier objet détecté venant d'un autre système stellaire.

Après avoir été qualifié d'astéroïde, une équipe de l'Agence spatiale européenne a estimé en juin qu'il s'agissait plus probablement d'une comète (avec des glaces qui se transforment en gaz près du Soleil). Un "scénario exotique", selon les propres mots des auteurs du nouvel article, serait que "Oumuamua pourrait être une sonde totalement opérationnelle envoyée volontairement près de la Terre par une civilisation extraterrestre", écrivent-ils dans un article qui sera publié le 12 novembre dans la revue Astrophysical Journal Letters. L'idée a rapidement enflammé Twitter et la communauté scientifique. La raison justifiant cette hypothèse est que Oumuamua se déplace à une vitesse plus rapide qu'attendu. L'accélération excessive pourrait s'expliquer par la pression des radiations solaires, ou "voile solaire". Mais selon les deux chercheurs, d'Harvard, cela n'est possible que pour des corps célestes "qui ont une grande surface et sont très fins, ce qui n'existe pas dans la nature".

D'où le recours à une autre explication: c'est une sonde propulsée. - On ne saura jamais - Mais des scientifiques avaient rejeté cette théorie peu après la découverte. Aucun signal artificiel n'a été trouvé venant du corps. "Comme beaucoup de chercheurs, j'aimerais beaucoup qu'il existe une preuve irréfutable de vie extraterrestre, mais ce n'est pas le cas", a dit à l'AFP mardi Alan Fitzsimmons, astronome à la Queens University, à Belfast. "Il a déjà été démontré que les caractéristiques observées de l'objet sont cohérentes avec celles d'un corps similaire à une comète et éjectée d'un autre système stellaire", dit-il. Il ajoute: "certains arguments de leur étude se fondent sur des chiffres qui contiennent beaucoup d'incertitude". Katie Mack, astrophysicienne à l'Université North Carolina State, n'est pas non plus d'accord. "Il faut bien comprendre que pour les scientifiques, l'idée la plus folle est toujours publiable, du moment qu'il existe une chance infime qu'elle ne soit pas fausse", a-t-elle écrit sur Twitter. "Même les auteurs n'y croient probablement pas eux-mêmes". L'AFP a posé la question à l'un des deux auteurs. "Je ne dirais pas que je +crois+ qu'il ait été envoyé par des extraterrestres", répond Shmuel Bialy, postdoctorant en astrophysique à Harvard. "Car je suis un scientifique, pas un croyant. Je me fonde sur des preuves afin de trouver des explications physiques possibles à des phénomènes observés". L'autre auteur, Avi Loeb, chef du département d'astronomie d'Harvard, a expliqué à NBC que l'humanité pourrait ne jamais savoir, car Oumuamua s'éloigne de la Terre et ne reviendra pas. "Il est impossible de deviner le but d'Oumuamua sans plus de données".​

Source: bluewin.ch

 

sam

Membre
Membre

Salâm salâm


Le chiffre 313: Qaher-313 et l'objet céleste UB313



Juste à titre d'information, depuis ces dernières années le chiffre 313 revient souvent dans les articles scientifiques et militaires. Pour ne citer que deux exemples, dont la première sur la couverture du magazine mensuel français 'Sciences et Avenir' sur l'image ci-dessus, UB313 est identifié provisoirement à la Planète X. Le 29 juillet 2005 le California Institute of Technology (Caltech) de Pasadena annonce la découverte d'une dixième planète. Cet objet, connue sous la référence 2003 UB313 (désignation temporaire), a été identifié comme l'objet le plus éloigné en orbite autour du Soleil. Il a été découvert par l'astronome Michael E. Brown.

A l'heure actuelle 2003 UB313 se nomme (136199) Éris et est décrit comme une planète naine.

Dans la seconde image, on peut voir l'avion de chasse furtif Qaher-313 qui a été présenté à la presse par le président Mahmoud Ahmadinejad le 2 février 2013, pendant les cérémonies commémoratives de la révolution iranienne de 1979. Cet avion serait « l'un des plus avancés du monde » d'après le président iranien. Le F-313 Qaher aurait été conçu et serait produit entièrement en Iran.



UB313 - Que signifie UB ?

UB est un signe archaïque sumérien désignant (régions, "parties de l'univers") ou ÁR ("dévastation"). Les définitions sumériennes de cet antique symbole renferment les concepts occultes avérés en relation avec, sous sa forme positive (UB) = l'universalité. Et sous sa forme négative (ÁR) = la destruction.

P 145, Anton Parks, ÁDAM GENISIŠ, éditions Nouvelle Terre.

Que symbolise le chiffre 313 pour les musulmans iraniens ?

Dans le shî'isme duodécimain, selon la plupart des récits, le nombre des fidèles compagnons de l'Imam Mahdi est de 313. Toujours selon les récits, les 313 compagnons se réuniront miraculeusement autour de l'Imam, un jour ou une nuit, au Sanctuaire de la Mecque depuis des endroits proches et lointains. Parmi eux se trouveront le Prophète Jésus fils de Marie l'Immaculée, béni soient-ils, qui viendra avec les nuages selon le verset 7 de l'Apocalypse:

« Voici il vient avec les nuées et tout œil le verra, et ceux mêmes qui l’ont percé ; et toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine à cause de lui ».

En parlant d'apocalypse, on sait que les nuages lenticulaires, à l’apparence apocalyptique, nous relie très vite à l’apparition du gigantesque vaisseau vu dans le film "Independence Day" (Le nuage lenticulaire d’Independence Day). Bien que scientifiquement ces nuages se forment dans une atmosphère humide sous l’effet d’un vent de montagne.

Ainsi, parmi les 313 se trouveront des compagnons du Grand Prophète Muhammad et des Douze Imams, béni soient-ils mille fois, tels que Salman le Perse (Mohammadî) et Malik Ashtar. Les femmes font également partie des compagnes de l'Imam. Une courte vidéo du Centre Zahra France sur les 313 compagnons du Mahdi: YouTube.Qom

Enfin, je vous partage une vidéo de Rorschach qui a pronostiqué l'apparition de la Planète X pour cette année. En principe, pour lui chaque jour qui passe, la Terre se rapproche de ce planétoïde et bientôt il ne sera plus possible de camoufler son existence. Il nous propose un podcast réalisé voici tout juste 1 an avec les membres de sa page Patreon. La plupart des informations demeurent valides, exception faite (peut être) de la date de début de la WW3.




 
Dernière édition:

sam

Membre
Membre

Salâm salâm


Comète, astéroïde ou sonde extraterrestre ?

Jean Casault, auteur et ufologue, est reçu par Denis Lévesque à LCN et TVA pour élaborer sur la dernière étude du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics suggérant que l'accélération excessive de l'objet interstellaire « Oumuamua » pourrait être d'origine artificielle.


 

sam

Membre
Membre

Salâm salâm


Pour le ministre irakien des Transports Kadhum Finjan Al-Hamami, les Sumériens allaient déjà dans l'espace il y a 7.000 ans

Le ministre des transports irakien annonce que les Sumériens ont lancé des vaisseaux spatiaux il y a 7000 ans. L’univers est rempli de mystères qui remettent en question notre savoir actuel. Dans la série « Au-delà de la science », Epoch Times rassemble des récits à propos de ces phénomènes étranges pour stimuler notre imagination et nous amener à découvrir des horizons insoupçonnés. Sont-ils vrais ? À vous de décider.

En 2016, le ministre des transports d’Irak a fait un discours controversé à l’inauguration d’un nouvel aéroport dans la ville de Dhi Qar. Il a en effet affirmé que les anciens Sumériens ont construit les premiers aéroports il y a 7000 ans et lancé des vaisseaux spatiaux depuis ceux-ci afin d’explorer d’autres planètes. Pour soutenir ses affirmations, il s’est référé aux travaux de l’expert des Sumériens Samuel Kramer, qui a souligné les compréhensions avancées du cosmos de ce peuple. Les Sumériens sont le premier peuple connu à s’être établi en Mésopotamie il y a plus de 7000 ans. Située dans la partie la plus au Nord de la Mésopotamie entre le Tigre et l’Euphrate (aujourd’hui en Irak), Sumer a souvent été qualifiée de berceau de la civilisation. Au IVe siècle av. J.-C. cette civilisation avait établi un système avancé d’écriture, des arts et des architectures spectaculaires, l’astronomie et les mathématiques. Les Sumériens ont archivé leurs observations astronomiques dès 3500 – 3200 av. J.-C. . Les phénomènes astronomiques étaient importants pour les Sumériens, qui considéraient les planètes comme des seigneurs et leur accordaient une place importante dans leur mythologie et leur religion. La planète Jupiter était par exemple associé à leur seigneur principal Marduk, divinité tutélaire de la ville de Babylone.

La chaîne d’information arabe Albawaba a rapporté que le ministre Kadhem Finjan al-Hamami avait fait ses commentaires durant une visite sur le site de construction d’un nouvel aéroport dans le Sud de l’Irak, près de Basra, où il a affirmé que les Sumériens avaient construit un aéroport au même endroit vers 5000 av. J.-C. « C’est une longue histoire, peut-être ne la connaissez-vous pas. Peut-être même que des gens de Dhi Qar ne savent pas – les premiers aéroports ayant été construits sur la planète Terre ont été construits au 5ème millénaire av. J.-C. à Dhi Qar », a déclaré al-Hamami, selon une traduction de Al Jazeera. « Ce sont les Sumériens qui ont lancé des vaisseaux spatiaux [depuis Dhi Qar] et se sont dirigés vers d’autres mondes », a-t-il ajouté, en affirmant que les Sumériens ont été les premiers à découvrir Pluton.

Tandis que personne dans le public n'a questionné le ministre, les auditeurs ont rapidement discrédité ses thèses sur les réseaux sociaux.

Le Middle East Monitor a relayé des commentaires d’utilisateurs d'internet ayant critiqué l’incompétence du gouvernement. « Les hallucinations du ministre des transports irakien sur les vaisseaux spatiaux à Nasiriyah prouvent que le gouvernement de [Haidar] Al-Abadi est plein d’idiots, d'addicts au hashish et inutiles à l'humanité », indique Dawood Al-Basri. Pour soutenir ses affirmations, Finjan se réfère aux travaux de Kramer qui fut l'un des assyriologues les plus reconnus mondialement ainsi qu'un expert de l’histoire et du langage sumérien. Dans son livre « L'histoire commence à Sumer », Kramer considère que les premiers accomplissements dans tous les domaines majeurs du comportement humain, comprenant le gouvernement et la politique, l'éducation, la littérature, la philosophie et l'éthique, la loi et la justice, l'agriculture, et la médecine ont eu lieu à Sumer.

Toutefois, les critiques du discours du ministre des transports indiquent que Kramer n’a jamais mentionné d’anciens aéroports ou vaisseaux spatiaux. Le ministre a néanmoins un certain nombre de partisans chez les théoriciens des anciens astronautes, qui pensent que des entités extraterrestres intelligentes ont visité la Terre et sont entrées en contact avec les humains durant l’antiquité, beaucoup considérant que l’ancienne Sumer était le premier lieu d’un tel contact. Parmi d’autres preuves, ces théoriciens présentent d’anciens sceaux cylindriques mésopotamiens représentant des disques volants et des êtres volants.


Article: epochtimes.fr


 

sam

Membre
Membre

Salâm salâm


L'histoire de Oumuamua, le premier visiteur d'un autre système stellaire | Karen J. Meech

En octobre 2017, l'astrobiologiste Karen J. Meech a reçu le genre d'appel attendu par tout astronome : la NASA avait aperçu le tout premier visiteur venu d'un autre système stellaire. La comète interstellaire — un objet de 400 mètres de long qui a été baptisé Ouamuamua, « éclaireur » ou « messager » en hawaïen — a soulevé des questions étonnantes : serait-ce un morceau de roche d'un nouveau système stellaire, un reste broyé provenant de l'explosion d'une supernova, la preuve d'une technologie extraterrestre ou quelque chose de complètement différent ? Dans cette conférence captivante, Meech raconte comment son équipe a couru contre la montre afin de trouver des réponses à ce cadeau surprise venu de loin.

(Si la traduction en français n'est pas automatique, veuillez cliquer 1 fois sur le petit carré blanc)



On a d’abord parlé d’astéroïde, puis reclassé comme comète et pourtant ʻOumuamua ne se comporte nullement comme une comète. Alors qu’elle est sa nature ? Ceux qui ont vu Star Trek IV « le retour sur Terre » l’objet qui ressemble étrangement a Oumuamua voulait communiquer avec les baleines, n’ayant pas de réponse, la Terre serait détruite. Enfin … Quoi qu’il en soit, les chercheurs n’ont pas affirmer que c’est un vaisseaux extraterrestre, juste que c’est quelque chose d’insolite. Oumuamua, dont le nom hawaïen signifie « messager venu de loin et arrivé le premier » , n’a pas fini de faire parler de lui. D’abord pris pour une comète venue d’une autre étoile, puis pour un astéroïde, l’hypothèse de la comète est de nouveau privilégiée. Cependant, l’objet interstellaire n’a pas le comportement d’une comète venant de dégazer. Dans ce cas, si ce n’est ni un astéroïde, ni une comète, qu’est-ce que c’est ?

Oumuamua est-il le messager d’une autre étoile ?

Que se passerait-il si une civilisation extraterrestre débarquait sur Terre ?

Article: slate.fr

Ce qui étonne, c'est la forme de cigare que lui a été donné par les scientifiques, ce qui n'est
pas sans nous rappeler le film 'Premier Contact' où sur l'affiche on voit un vaisseau en forme de cigare.

La bande annonce: YouTube


 
Dernière édition:

sam

Membre
Membre

Salâm salâm


NASA : Les preuves d’une neuvième planète sont en train de se concrétiser et cela affecte d’autres parties du système solaire

En 2017, la NASA avait publié un communiqué de presse affirmant qu’il est probable que notre système solaire possède une neuvième planète ; même si elle s’avère difficile à trouver. La planète pourrait avoir une masse dix fois supérieure à celle de la Terre et être située vingt fois plus loin du Soleil que Neptune. On parle de « Planet Nine » (la planète Neuf), et bien qu’il soit très difficile de se procurer des preuves concrètes de son existence, certains scientifiques sont absolument convaincus qu’elle est là-bas.

Le communiqué de la NASA: jpl.nasa.gov
D'autres vidéos: aphadolie.com

Mike Brown et Konstantin Batygin : les deux astronomes américains qui estiment, calculs
à l’appui, qu’une neuvième planète lointaine existe dans le système solaire:
cite-espace.com

Malgré un déni constant de la Nasa sur l'existence de la Planète X par le passé, la Nasa ne dément plus l'existence d'une neuvième planète décrivant même son orbite et dont les médias français en ont fait écho. L’orbite de la neuvième planète (notée Planet Nine) apparaît en jaune orangé sur ce schéma. Voir l'article et la vidéo.

Article: newscientist.com



Dans la Bible de Jérusalem: Matthieu, chapitre 24: 29-35 - Sur la venue du Fils de l'Homme

Aussitôt après la tribulation de ces jours-là, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. Et alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l'homme ; et alors toutes les races de la terre se frapperont la poitrine ; et l'on verra le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et grande gloire. Et il enverra ses anges avec une trompette sonore, pour rassembler ses élus des quatre vents, des extrémités des cieux à leurs extrémités. Du figuier apprenez cette parabole. Dès que sa ramure devient flexible et que ses feuilles poussent, vous comprenez que l'été est proche.

Source: moniteurs.billings.free.fr

Ici, dans le judaïsme on peut lire le chapitre de Matthieu dans une nouvelle traduction:

Matthieu 24:30-34 (Shem Tov)

À cette époque, après (la tribulation) de ces jours, le soleil sera obscurci, et la lune ne donnera pas sa lumière, les étoiles tomberont du ciel et l'armée du ciel sera ébranlée. Et le signe du Fils de l'homme apparaîtra dans le ciel, et toutes les familles de la terre se lèveront, et elles verront le Fils de l'homme sur les nuées du ciel avec une grande armée et une apparence terrible. Il enverra ses Anges dans le shofar et dans le grand cri pour rassembler ses élus des quatre vents du ciel, d'un bout du ciel à l'autre. De l'arbre des figues, apprenez la comparaison: Lorsque vous voyez que ses branches et ses feuilles germent, sachez qu'Il Est proche, aux portes.

Il enverra ses Anges dans le Shofar et dans le grand cri pour rassembler ses élus. Ce passage nous
rappel, le cri venant du ciel, la nuit du Vendredi 23 Ramadan dans la tradition shî'ite duodécimain et dont voici un extrait:

De l'Imâm Baqer : « Un crieur criera du ciel le nom du Qa’im (l’Imâm Mahdi) et ceux à l’Est et à l’Ouest l’entendront. Il ne restera personne qui ne dorme, qui ne se réveillera, ni quelqu’un debout, qui ne s’assièra, ni quelqu’un d’assis, qui se mettra debout, de panique de cet appel. Puisse Allah bénir celui qui prend leçon de l’appel et réponde, puisque le premier appel est l’appel de Gabriel ».

Il ajoute: « Le Cri sera dans le mois de Ramadan, la nuit du Jumu’a (avant vendredi), pendant la nuit du 23ème jour. Si vous entendez l’appel pendant le mois de Ramadan, n’en doutez pas, c’est la voix de Gabriel et le signe de cela est qu’il appellera par le nom du Qa’im et le nom de ses pères… ».

Suite: forum-religion.org

D'autre part, la Nasa ou l'Agence spatiale Européenne ou l'Agence spatiale Russe sont-elles si performante que cela pour tout repérer dans l'espace ? Souvenons-nous de ce météorite qui est tombé en Russie en 2013, soit ces agences spatiales n'ont rien vu venir soit elles n'ont voulu rien dire:



Enfin, dans le "Mag de la Science" proposé sur Science & Vie TV, Mathilde Fontez de la rédaction de Science & Vie raconte à Jérôme Bonaldi (Science & Vie TV) l'épopée de la "Planète X", dont les astronomes avaient eu l'intuition dès 2014. Notre système solaire compte 8 planètes : 4 telluriques (Mercure, Vénus, Mars et la Terre) et 4 gazeuses (Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune). Toutes gravitent à moins de 5 milliards de kilomètres du Soleil. Mais beaucoup plus loin, à 200 ou 300 milliards de kilomètres, pourrait se cacher une neuvième planète.

Cependant, dans l'émission elle révèle à Jérôme Bonaldi non pas une planète mais bien 2. Et les amérindiens avaient également annoncé deux étoiles.

Les Hopis décrivent l'arrivée d'une énorme lune de la planète X, l'étoile bleue. Cette étoile fera peur à tout le monde car elle sera comme une seconde lune dans le ciel. Mais les choses n'en resteront pas là, car d'autres lunes plus petites apparaîtront et alors on comprendra qu'elles ne sont que des précurseurs et non le danger principal. C'est en cela que l'étoile bleue révélera sa vraie nature, c'est à dire sa qualité de lune. Suivra alors la planète X, l'Etoile rouge, celle qui aidera la Terre à se purifier. En ce sens, c'est bien la planète X, une planète rouge, qui enclenche les sursauts du noyau terrestre, le fameux ébrouement.

 
Dernière édition:

sam

Membre
Membre
Les Hopis décrivent l'arrivée d'une énorme Lune de la planète X, l'Étoile bleue.

Cette Étoile fera peur à tout le monde car elle sera comme une seconde Lune dans le ciel.

C'est en cela que l'Étoile bleue révélera sa vraie nature, c'est à dire sa qualité de Lune.
Salâm salâm


Tout d'abord, je vous invite à garder à l'esprit ce qui a été souligné plus haut pour mieux comprendre ce qui va suivre.

Peut-on trouver dans le Saint-Qorân une autre sourate qui est en rapport avec la Sourate Tarek
(L'Astre nocturne décrite par Allah comme l'Étoile d'un vif éclat) ? Et si oui, peut-on penser à la sourate La Lune ?

Pourquoi ? D'abord, parce que la Planète X est décrite dans les prophéties Hopis comme la Comète de l'avertissement et sa Lune (la Planète Nine) comme une boule de châtiment. Or, dans la Sourate 'La Lune' à l'exception des deux derniers versets, promettant aux pieux le Paradis et la présence auprès de Dieu, tous les autres versets de cette sourate sont destinés plutôt à l’avertissement ainsi qu'au châtiment:

Comme J'ai châtié, comme J'ai averti (Versets 16, 21, 30)

Goûtez donc Mon châtiment et Mes avertissements (Verset 39)

Châtiment et avertissements ensembles, dans un but commun. Ils vont de pair avec la
Planète X et sa Lune qui provoque des séismes, des pluies torrentielles, des destructions etc.

Peut-on alors penser que l'appellation 'La Lune' dans le Saint-Qorân symbolise l'Étoile bleu,
c'est-à-dire la Lune (le châtiment) de la Planète X (Comète de l'avertissement) dont parlait les Hopis ?



D'autre part, 'Tareq' possède plusieurs significations en langue arabe, il peut se traduire dans le dictionnaire à la fois par "marteler" (marteau en arabe = mitraqa) et par "frapper" (comme frapper à la porte). Et ce qui est curieux c'est que dans l'article ci-dessous, le 1er astronaute chinois raconte avoir entendu des sons inexplicables à la Télévision centrale de Chine :

« Le son n'est ni venu de l'extérieur ni de l'intérieur du vaisseau spatial, mais il sonnait comme si quelqu'un
"frappait" la coque du vaisseau spatial, presque le même son que lorsque l'on frappe un seau en fer avec un "marteau" en bois ».

Les articles sur le témoignage de l'astronaute chinois:

wikistrike.com
fr.sputniknews.com
ouest-france.fr

Dans la vidéo ci-dessous des habitants sont réveillés par des bruits plutôt flippants provenant du ciel en Pennsylvanie ! Nous étions assis dans la maison quand nous avons pu l'entendre pendant une bonne demi-heure. Finalement, nous avons décidé de sortir et de l'enregistrer. La vidéo ne rend pas justice à ce à quoi elle ressemblait. C'était un bruit profond comme s'il y avait des bombardements à distance. Nous avons éliminé les feux d'artifice en téléphonant aux villes avoisinantes.


 

sam

Membre
Membre
Dans la Bible de Jérusalem: Matthieu, chapitre 24:31 - Sur la venue du Fils de l'Homme

Et il enverra ses anges avec une trompette sonore, pour rassembler ses élus des quatre vents, des extrémités des cieux à leurs extrémités.

Salâm salâm


Un bruit effrayant, venu du ciel: Semblant provenir de nulle part,
ces "sons de trompettes" ont été entendus aux quatre coins du globe



Bruit étrange entendu venu du ciel: France, Brésil, Maroc, Colombie, USA

 
Dernière édition:

sam

Membre
Membre

Salâm salâm


Pôle magnétique: le dérèglement du Nord inquiète

Le pôle nord magnétique "fonce vers la Sibérie" (Russie).

Avez-vous bien appris vos leçons de géographie et de physique ? La Main du Kremlin l'a apparemment fait et en a tiré ses propres conclusions et capacités, parmi lesquelles attirer comme un aimant le pôle Nord magnétique vers la Russie. La Russie semble se retrouver encore une fois impliquée dans une affaire d'importance internationale et même terrienne, à en croire les médias américains, français et d'autres. Le pôle Nord magnétique semble effectuer « un voyage mystérieux à travers l'Arctique », selon The New York Times. Les scientifiques ont annoncé que le pôle s'était rapproché de quelque 2.250 km de la Sibérie, s'éloignant du Canada, depuis 1831. « Nous avons remarqué que l'erreur dans l'Arctique évoluait plus vite que prévu », a affirmé Arnaud Chulliat, géophysicien à l'université du Colorado. On dirait que ce rapprochement n'a pas pu se passer sans implication d'autrui…

Ce mouvement « vers la Sibérie » est surtout observable depuis l'an 2000 « sans que personne en sache la cause ». Peu probable que ce changement se soit déroulé sans la volonté de la Main du Kremlin qui se montre de plus en plus habile dans différents domaines ! Utilisé surtout dans le secteur de la navigation militaire aérienne et maritime, mais aussi quotidiennement dans les smartphones, le Modèle magnétique mondial (WMM) est mis à jour tous les cinq ans. Le dernier modèle de 2015 s'est révélé pourtant en décalage avec les observations enregistrées vers la fin 2018. Et voilà que ce déplacement « risque de résulter en chaos pour les avions, navires et smartphones », met en garde le portail australien News. Chaos à l'échelle globale — quelle perspective séduisante pour la Main du Kremlin. Les scientifiques expliquent le déplacement du pôle par le mouvement du fer liquide dans le noyau terrestre. Ce fer s'élève, se refroidit et coule, ce qui provoque un déplacement du pôle magnétique de la Terre.

Article: fr.sputniknews.com
Article: lesavoirperdudesanciens.com

Video: dailymotion




Mais que se passe-t-il sur Uranus ?

Cela peut surprendre, mais comme sur Terre, les autres planètes ont des saisons. Et sur Uranus, le long été est
probablement responsable de cette drôle d'image capturée par le télescope Hubble et publiée le 7 février par la NASA.



Selon l'agence spatiale américaine, cette «large calotte blanche orageuse» que l'on peut facilement observer et qui recouvre une partie de l'habituel bleu cyan de la planète est due au mouvement des saisons et à la rotation unique de la planète. Comme l'explique Gizmodo: « La cause probable de cette caractéristique est liée à l’inclinaison unique de la planète, qui permet à la lumière du soleil de briller directement sur les régions polaires nord pendant une période prolongée pendant l’été [qui dure 21 ans sur Uranus]. C’est actuellement le milieu de l'été au pôle nord d’Uranus, ce qui nous amène à observer cette immense calotte blanche ».

Contacté par le site américain, un astronome de l'université de Leicester explique qu'une bande blanche existait déjà en 2007, mais était beaucoup plus petite: « Dix ans plus tard, cette bande s'est transformée en une calotte blanche et épaisse de gaz pressurisés qui cachent la région polaire de notre vue.» Le site américain explique cependant que l'on ne sait pas ce qui pousse ces gaz à changer, même si l'astronome envisage certaines pistes comme une hausse des températures. Un autre scientifique de l'université d'Oxford, estime lui que ce phénomène n'est pas une tempête comme l'écrit la NASA, mais qu'il est causé par «une baisse de l'abondance de méthane au-dessus du nuage principal, accompagné par une possible légère augmentation de l'opacité de la brume ».

Article: slate.fr



Un satellite russe détecte d’étranges « explosions de lumière » dans l’atmosphère

Les chercheurs russes ont enregistré d’« énormes explosions de lumière » qui se produisent dans la partie supérieure de l’atmosphère. Ces événements n’accompagnent pas un orage, précisent-ils. Les spécialistes soulignent que la nature du phénomène reste couverte d’un voile de mystère. Un télescope spatial ultraviolet installé sur le satellite russe Lomonossov a enregistré de puissantes « explosions » de lumière dans l'atmosphère de la Terre, phénomène jusqu'ici inconnu des scientifiques. C'est Mikhaïl Panassiouk, directeur de l'Institut de physique nucléaire au sein de l'Université d'État Lomonossov de Moscou qui a détaillé pour Sputnik cette découverte. « Le télescope nous a permis d'obtenir des résultats plus importants que l'on ne l'avait espéré. Il apparaît que nous nous sommes retrouvés face à de nouveaux phénomènes physiques. Nous ignorons à ce jour leur nature physique », a-t-il indiqué.

« Lorsque le Lomonossov est passé à plusieurs dizaines de kilomètres d'altitude, nous avons à plusieurs reprises enregistré une "explosion" de lumière d'une énorme puissance. Et au-dessus, tout est dégagé: pas d'orage ni de nuages. Par quoi cette "explosion" est-elle provoquée? La question reste ouverte », a poursuivi le chercheur. Mikhaïl Panassiouk a expliqué que l'atmosphère terrestre est traversée de tous bords par un rayonnement ultraviolet, dont certains types sont connus des scientifiques. Il s'agit notamment de phénomènes lumineux transitoires (TLE), soit, des décharges électriques dans la mésosphère et la thermosphère, et d'ELVES, d'énormes éclairs mais peu lumineux qui se produisent dans la partie supérieure d'un nuage orageux. Or, enregistrer un rayonnement spatial à l'aide d'un télescope installé sur le Lomonossov s'est avéré plus difficile que prévu, l'atmosphère terrestre étant polluée d'éclairs de diverses natures, a confié le chercheur.

« Parmi ces éclairs on rencontre des phénomènes de la nature, mais aussi certains d'origine anthropogène. Par exemple, en survolant un aéroport nous observons des feux de piste. Notre télescope enregistre également la lumière des villes, mais aussi les effets de puissantes stations radio sur la partie supérieure de l'atmosphère», raconte le physicien. Avant d'ajouter: « Tout cela nous empêche, certes, de chercher les traces des particules spatiales. Or, nous avons appris à distinguer les phénomènes qu'il nous faut ». L'appareil spatial Lomonossov a été placé en orbite en 2016 et étudie des phénomènes de lumière, soit des éclairs lumineux de courte durée qui se produisent dans la partie supérieure de l'atmosphère terrestre ainsi que des caractéristiques radiologiques de la magnétosphère.

Article: fr.sputniknews.com
Image: hi-tech.mail.ru


 
Dernière édition:

sam

Membre
Membre

Salâm salâm


Notre Lune est-elle artificielle ?

Le Grand Prophète de l'Islâm, le très-vénéré Mohammad, qu’Allah prie sur lui et le salue, ainsi que sa noble Famille, avait lui aussi produit des miracles qu’il avait manifestés à travers la lune fendue en deux. Puisque les puissants de la Mecque demandèrent au Prophète un miracle qui ne laisserait aucun doute sur l'authenticité de sa prophétie, un miracle dans le ciel, là où la magie n'avait aucun pouvoir :"Si tu es vraiment un Prophète et non un sorcier, coupe la lune en deux !" le Prophète répondit :"Si je demande cela à Dieu et qu'Il accepte, deviendrez-vous musulmans ? Les Mecquois répondirent qu'ils accepteraient alors de se convertir à l'Islâm. C'était un soir de pleine lune, le Prophète partit avec les gens de la Mecque aux alentours de la ville, une fois arrivés dans la nature, le Prophète implora Dieu de faire ce miracle. C'est alors que la lune se fendit en deux moitiés. Abou Jahal qui était un homme de mauvaise foi et l'ennemi du Prophète, s'exclama que c'était peut être un autre tour de magie et qu'il fallait attendre que les bédouins reviennent du désert pour leur demander s'ils avaient vu la même chose. Quelques bédouins qui revenaient du désert, déclarèrent qu'ils avaient vu la même chose, mais certains refusèrent encore de croire au Prophète.

Suite: iqna.ir

D'autre part, l'histoire de la Lune fendue nous rappelle, bien que différente, celle du « miracle du Soleil » ou la « danse du Soleil » observé le 13 octobre 1917 dans la ville de Fatima au Portugal par une foule importante de personnes diverses (des gens humbles, des notaires, des avocats et un professeur d'université) sur le lieu des apparitions. Plusieurs journalistes étaient également présents. Les estimations varient selon les sources entre 30 000 et 100 000 personnes rassemblées.

La journée du 13 octobre et le miracle du soleil: paranormal-encyclopedie.com

L'énigme de la « danse du soleil » à Fatima peut-elle s'expliquer par la science ? : lefigaro.fr

Nous pouvons constater que quand Moïse frappa de son bâton la pierre, cette dernière se fendit aussitôt.

Documentaire inédit sur la vérité du Mont Sinaï (Centre-Zahra France): YouTube



Le 20 novembre 2009, victime d’une erreur médicale, Rajâa Benamour fait une expérience de mort imminente qui débouche sur un vécu mystique intense:"J’ai vraiment été transpercée au centre de mon crâne par une épée faite de Sa Lumière (...). Elle est arrivée des confins des cieux pour pulvériser mes repères et mes certitudes vainement acquises pendant des années. J’ai alors fait l’expérience de la « gustation », car ce n’est pas tant mon palais qui a été modifié, mais le nectar. J’ai goûté et j’ai cessé d’être une étrangère à moi-même.

Comme les douze tribus d'Israël ont goûté la source d'eau, qui a jaillit de la Pierre transpercée par le bâton de Moïse au sommet de la colline, Rajâa Benamour a, à son tour, goûté le nectar d'une connaissance nouvelle qui a jaillit au centre de son crâne par une Épée de Lumière, situé au sommet de son corps physique.

Suite: lemondedesreligions.fr

Dans la sourate l'Exode, 21:

"Si Nous avions fait descendre ce Qorân sur une montagne, tu l’aurais vu s’humilier et
se fendre par crainte d’Allah. Et ces paraboles Nous les citons aux gens afin qu’ils réfléchissent.

Par ailleurs, comme le révèle le Saint-Qorân, Dieu fendit la mer en deux et sauva le Prophète Moïse et les croyants qui l'accompagnaient, détruisant Pharaon et son peuple. Cette aide venant de Dieu est décrite ainsi : "Alors Nous révélâmes à Moïse : "Frappe la mer de ton bâton." Elle se fendit alors, et chaque versant fut comme une énorme montagne.

A l'époque du prophète Moïse, la pierre fendue en deux a fait jaillir une source d'eau pure et fraîche. Alors y aurait-il quelque chose dans la Lune qui jaillirait si elle était frappé par une force spirituelle ? Bien que le documentaire ci-dessous est quand même de loin tiré par les cheveux, il y aurait peut-être quelques éléments de réponses:

 
Dernière édition:

sam

Membre
Membre

Salâm salâm


Le satellite russe Lomonossov a enregistré de puissantes « explosions » de lumière dans l'atmosphère

Une autre prise de vue des explosions de lumière terrestres par l'équipe scientifique russe, ce lundi 11 février 2019.
Date à laquelle d'ailleurs, la République islamique d'Iran célèbre son 40ème anniversaire de la Victoire de la Révolution Islamique.



Neauphle-le-Château est passé entre les mains de divers seigneurs (dont Nicolas Potier de Novion en 1682-1693) jusqu'à la → Révolution. Or, au mois d'octobre 1978 l'Imâm Khomeini a fait la → révolution depuis un village français nommé Neauphle-le-Château. Ce qui est étonnant, c'est que 40 ans plus tard, presque jour pour jour, le 21 octobre 2018 est apparu le mouvement des gilets jaunes qui prépare sa → révolution. Quarante ans n'est pas sans rappeler le séjour du peuple d'Israël dans le désert jusqu'à la Terre promise.

Toutefois, il est à préciser que le nom de Khomeini est en réalité Rûhoullah qui signifie littéralement en français 'Esprit de Dieu'. Il a résidé en 1978 à Neauphle-le-Château (France). Or, l'origine de Neauphle signifie en Celte "temple neuf", « nouveau temple, sanctuaire ». La Bible nous dit que l’Esprit de Dieu vit dans le corps du croyant à partir du moment où il ouvre son cœur à Christ: "Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous ?" (Corinthiens 3:16-17). A partir du moment où un être humain reçoit l’Esprit de Dieu, il est appelé à se sanctifier, c'est-à-dire à éliminer de sa vie tout ce qui déplaît à Dieu: "C'est bien, bon serviteur ; parce que tu as été fidèle, → reçois le gouvernement de dix villes" (Luc 19:17). Khomeini (c'est-à-dire celui qui vient de Khomein) qui est le nom d'une ville en Iran → a gouverné un pays. L’Esprit de Dieu qui est en nous, a plusieurs rôles, notamment, celui de guide, d’instructeur mais aussi de conduire le peuple vers Dieu: "Car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont enfant de Dieu" (Romains 8:14). Khomeini avait la fonction de Guide suprême, d'Instructeur et a passé toute sa vie à conduire son peuple vers le chemin qui mène au Royaume de Dieu (Malakût). Être conduits par l’Esprit de Dieu, signifie aller dans le sens de Dieu, et lui-même dirige la voie qu’il trace et nous fait marcher dans cette voie.

Et si les peuples d'Europe ont erré pendant 40 ans avant de se réveiller ?

 

sam

Membre
Membre

Salâm salâm


Quand la Nasa et l'Esa cherchent par tous les moyens de détourner un astéroïde

Est-il possible que dans un proche avenir, un corps massif se présente sur une trajectoire de collision direct avec la terre ?

Comment protéger la Terre d’un astéroïde menaçant ? Détourner sa course avec un choc. La défense planétaire en action, pour éviter un cataclysme cosmique. Mais l’affaire est délicate et mieux vaut alors se préparer sérieusement. C’est ce que l’Agence spatiale européenne et la Nasa pourraient faire avec une mission en coopération actuellement en projet.

La première mission terrienne vers un astéroïde binaire est une mission de défense planétaire

Article et animation vidéo à lire: esa.int

Les Russes veulent sauver le monde d’un astéroïde

A lire: ouest-france.fr

La menace astéroïde expliqué à partir de la quatrième minutes et 24 secondes dans la vidéo ci-dessous intitulé "La Russie développe une nouvelle fusée Lunaire". Et à la quatrième minute et quarante secondes, il dit: "Un jour ou l'autre un géocroiseur massif se présentera sur une trajectoire de collision direct avec la terre. Peut-être dans 20 ans ou dans 20.000.000 d'années".



Comment la Nasa et l'ESA veulent empêcher un astéroïde de détruire la Terre

Les deux agences spatiales occidentales, l'Américaine Nasa et l'Européenne ESA réunies au sein de l'AIDA, vont tenter de détourner un astéroïde de sa trajectoire grâce à deux petits vaisseaux spatiaux. Objectif: empêcher, à l'avenir, une grave collision. Deep Impact, ou Armageddon, mais dans la réalité. Des scientifiques se penchent sérieusement sur la possibilité d'envoyer deux petits vaisseaux spatiaux à la rencontre d'un astéroïde pour tenter d'en dévier la trajectoire. Une mission d'entraînement pour se tenir prêt le jour où une véritable menace se présenterait, rapporte The Independent. La mission reste tout de même cruciale pour les scientifiques, qui voient dans cet exercice une excellente préparation pour le jour où un astéroïde menacerait vraiment d'éradiquer la vie sur Terre. "Pour protéger la Terre des impacts (d'astéroïde, NDLR), nous avons besoin d'en savoir beaucoup plus sur les astéroïdes: de quoi sont-ils faits, quelle est leur structure, leur origine et comment réagissent-ils aux collisions", explique le docteur Patrick Michel, qui dirige la moitié de la mission pour le compte de l'ESA. La mission de l'AIDA sera la première à envoyer un objet contre un astéroïde pour en observer le résultat.



Ayant atteint la place de numéro un dans la liste des best-sellers, Mondes en collision fut banni d'un certain nombre d'institutions académiques, et il créa un tohu-bohu scientifique sans précédent, devenu connu sous le nom d’« Affaire Velikovsky ». En 1956, Velikovsky écrivit une suite, Les grands bouleversements terrestres, qui présentait des preuves géologiques probantes de cataclysmes terrestres. Ces théories très controversées restèrent néanmoins anathème pendant quarante ans dans le monde académique. Puis, en juin 1994, se produisit un événement qui changea radicalement la pensée scientifique et rendit les théories de Velikovsky crédibles. Autrefois rejetés, les mythes et légendes durent être réexaminés. Que fut cet événement catastrophique ?

Une comète friponne, Shoemaker-Levy 9, s’approchait de Jupiter. Sur Terre, les observateurs s’aperçurent rapidement qu'elle était sur une trajectoire de collision. Mais ce qui arriva ensuite fut totalement inattendu. Sans prévenir, elle se brisa en vingt-trois gros morceaux. Un par un, ces débris plongèrent sur Jupiter, la plus grosse planète du Système solaire. Cela arracha d'énormes cratères dans cette énorme planète ; la taille de chaque cratère faisant quatre fois la Terre. Les cratères persistèrent pendant des mois sur la surface instable de Jupiter. Cela libéra simultanément un nuage de gaz, venant de l'enveloppe de la surface de la planète. Ce nuage toxique persista également pendant des mois.

Pour la première fois, l'homme moderne venait d’assister à une collision entre une comète et une planète ! Le Système solaire que l’on pensait jusque là stable, était désormais un lieu où pouvait surgir l'inattendu. Cela pourrait-il se produire sur Terre ? Est-ce que l'humanité assista effectivement à un événement de ce genre ? Cela pourrait-il arriver sur Terre dans le futur ? Personne ne pourra nier aujourd'hui l'une de ces possibilités. Baal, alias Jupiter, et les autres planètes eurent peut-être des effets dramatiques sur Terre. La preuve n’est pas définitive, mais ce n’est plus une théorie hérétique irréfléchie, étayée par des idées bizarres. Velikovsky pouvait être pris au sérieux.

Velikovsky, ce génie méconnu: alterinfo.net

Mondes en collision du Pr. Velikovsky commenté par P. Jovanovic



Est-il exact que la terre a été bouleversée par des cataclysmes sans précédent ? Pourquoi les livres bouddhiques parlent-ils d'une année à 360 jours ? Pourquoi les scientifiques enregistrent-ils des inversions de polarité dans les rochers ? Pourquoi les océans se sont-ils massivement déplacés et les jungles transformées en déserts ? Comment explique-t-on la présence de mammouths en Sibérie - instantanément gelés alors qu'ils étaient en train de mâcher tranquillement - sachant que leur examen prouve qu'ils vivaient dans un climat tempéré ? Et pourquoi ont-ils tous été décimés d'un seul coup ? D'où viennent les palmiers retrouvés au pôle Nord ? Depuis quand le 13 porte-t-il malheur ? Comment expliquer que le papyrus égyptien Ipuwer ainsi que les textes aztèques, chinois et mayas confirment le texte de la Bible des dix plaies d'Egypte ? Et pourquoi ce livre est-il le plus combattu et censuré de tous les temps ? Dans ce livre, le plus controversé de l'histoire de l'édition moderne, le Dr Velikovsky, répond de manière si révolutionnaire qu'on en ressort avec un choc intellectuel. Cette édition 2003 contient la biographie de Velikovsky reconnu maintenant comme l'un des plus grands génies du XXe siècle, l'histoire du livre, des documents, la liste de ses découvertes incroyables - confirmées depuis par les sondes spatiales - et bien sûr "Mondes en collision."

Même un film de science-fiction inédit qui bat tous les records en Chine met en scène un itinéraire de collision de la Terre avec Jupiter

Sorti le 5 février dernier sur les écrans du pays, le film « The Wandering Earth » (“Les Errances de la Terre”) s'empare du marché américain et est en passe de devenir le plus gros succès de l'Histoire du cinéma chinois. Basé sur une nouvelle de l'écrivain chinois Liu Cixin, il met en scène un groupe d'astronautes qui tente de sauver la Terre face à l'expansion rapide du Soleil, qui menace d'éradiquer toute vie sur la planète. Quel mal pourrait ensuite arriver, la Terre à un itinéraire de collision avec Jupiter. Le succès du film illustre le poids grandissant du cinéma chinois dans l'industrie mondiale. Selon les experts, le marché chinois du cinéma devrait devenir le plus important au monde dans les années à venir. Et alors que jusqu'à présent les succès du cinéma chinois étaient critiqués à l'étranger pour leur touche nationaliste, « The Wandering Earth » ne porte pas ce type de message, ouvrant une brèche que de nombreux réalisateurs devraient emprunter. Le film doit désormais passer le test de la diffusion à l'étranger, afin de confirmer, ou non, que le cinéma chinois est capable de rivaliser avec Hollywood sur le plan international.

Cependant, le film fait l'objet d'une controverse hors de Chine, étant devenu un média de propagande politique pour le gouvernement chinois (l'inscription « Seul le Parti communiste peut sauver la Terre ! » est par exemple inscrit sur certains billets d’entrée). Les critiques notent également l’absence notoire de personnages américains : « Le gouvernement de la Terre Unie a des Russes, des Français, des Anglais et d’autres nations qui y sont représentés, mais pas des Américains », « il semble bizarre et délibéré d’exclure les Américains d’une coalition mondiale »



La scène du film chinois de science-fiction "The Wandering Earth" où l'ont voit la Terre avoir un itinéraire de collision avec Jupiter ressemble à une autre scène du film intitulé "Avatar" qui présente la Planète Pandora comme une des quatorze lunes de Polyphème, une planète géante gazeuse en orbite autour de l'étoile Alpha Centauri A.



Comme vous le constatez la Planète Pandora, sur l'image ci-dessus, est semblable à la Terre à première vue, mais elle en est bien différente sur bien des aspects, tel que son atmosphère, sa faune, sa flore, sa population. Recouverte de forêts luxuriantes et de grands animaux sauvages, sans la moindre trace de pollution. Pandora est la seule source d'Unobtanium connue pour les humains. Les arbres sont très semblables à ceux que l’on trouve sur Terre, mais leurs proportions sont bien plus grandes. On retrouve aussi des roches flottantes, des arbres gigantesques, des plantes qui se rétractent sur elles-mêmes au moindre contact. Toutes les plantes sont reliées par un immense réseau électrochimique aux racines. Tout y est plus grand et paraît donc, aux yeux de l'Homme, gigantesque. Les habitants de cette planète souvent sous-estimés par les humains sont des guerriers accomplis. On les appelle les Na'vis. Même si leur vision nocturne est faible, la phosphorescence les aides et leur couleur bleue les camoufle lors des rares nuits. Ils sont interconnectés avec les plantes et forment tous ensemble un large réseau de vie, comme le réseau neuronal d'un cerveau. Une sorte de conscience unique au-dessus des consciences individuelles. Cet aspect est méconnu de l'Homme, voire surnaturel pour lui.



Une autre étrangeté Les montagnes Hallelujah, ou la chaîne des montagnes Hallelujah, (Ayram alusìng en Na'vi, signifiant « montagnes flottantes ») sont des montagnes flottantes sur Pandora, qui peuvent rester dans les airs grâce à la présence massive d'Unobtanium. Les montagnes sont similaires dans leur apparence aux montagnes chinoise Shan Huang. James Cameron a reconnu qu’il s’en était inspiré.

Ces montagnes du film Avatar nous rappellent les versets du Saint-Qorân:

« Le ciel, ce Jour-là, sera semblable à du métal fondu et les montagnes semblables à des flocons de laine - Coran LXX, 8-15 »

« Celle qui fracasse ! Qu'est-ce dont que celle qui fracasse ? comment pourrais-tu savoir ce qu'est celle qui fracasse ? Ce sera le Jour où les hommes seront semblables à des papillons dispersés et les montagnes à des flocons de laine cardée - Coran I, 1-5 »

« Lorsque la terre sera violemment secouée, lorsque les montagnes seront mises en marche (...) - Coran LVI, 1-6 »



Un autre passage intéressant du film Avatar est la personne de Neytiri, une Na'vi et, princesse du clan des Omaticayas. Elle est la fille d'Eytukan et de Mo'at. Sur le chemin de l'Arbre Maison, Sully est attaqué par Tsu'tey et un groupe de chasseurs Na'vi, mais Neytiri qui le précédait les stoppa. Ils escortèrent alors Sully jusqu'à chez son père Eytukan.

En voyant son père, Neytiri lui dit:

« Je te vois ».

Et dans un autre passage du film, le scientifique Norm Spellman qui a étudié le langage Na'vi explique à Jake Sully:

« C'est pas seulement, je te vois avec les yeux, je vois en toi ».

C'est assez surprenant parce que dans la Sourate 7 verset 198, il est dit:

Tu les vois ; Ils tournent leurs regards vers toi, Mais ils ne te voient pas.

Selon les gnostiques, cela signifie : les hommes ne distinguent pas la présence immanente de l’esprit et ne voient pas le rayonnement de la lumière divine derrière la personne du Prophète Mohamed ou de ses représentants qualifiés, qui sont les membres de sa Famille (Béni soient-ils) ainsi que les croyants. On peut rapprocher le terme « NA'VI » du film Avatar à « NABI » de la tradition prophétique si on remplace une lettre, et le même rapprochement avec le mot « Omaticaya » qui serait entendu comme « Oummati ».

Par ailleurs, Jupiter est assimilé à Zeus chez les Grecs et à Dyaus Pitar — parfois Shiva — chez les Hindous. Les Romains finirent par associer le dieu Jupiter à son équivalent grec Zeus, même si les deux dieux se distinguent d'abord très nettement. Pareil pour les Sumériens. Or, dans le film « The Wandering Earth » une scène montre que la Terre à un itinéraire de collision avec Jupiter. C'est-à-dire, que la Terre est attiré par la force de gravitation de Jupiter. En d'autre terme, la Terre semble faire retour vers Zeus (Jupiter). En conclusion, si la Planète Jupiter est le Dieu (Zeus) des occidentaux, il est fort probable alors, que le film chinois bien que du domaine de la science-fiction, serait dans un futur proche ou lointain, une réalité cosmique et eschatologique (Sourate 5 ; Verset 48):

« Votre retour, à tous, se fera vers Dieu »
 
Dernière édition:
Haut