Quoi de neuf ?

Apprendre l'arabe littéraire : besoin de conseils

Sâakina

Membre
Membre
As-salamu 'aleykoum,

Je sollicite vos lumières car je suis en quête d'une solution EFFICACE pour apprendre l'arabe littéraire.

Après avoir suivi depuis mon jeune âge et de manière plus ou moins régulière des cours à la mosquée, à la maison ou au sein de différentes associations, force est de constater que je n'ai toujours pas atteint mon objectif final ! Je reste une éternelle fausse débutante qui sait lire, écrire mais ne maitrise toujours pas cette langue magnifique et ses subtilités...

Je recherche donc une méthode d'apprentissage efficace permettant de réellement progresser et surtout de consolider durablement mes acquis.

Que me conseillez-vous ?
D'apprendre de manière autodidacte avec une méthode de type ASSIMIL ou autre ?
De suivre des cours en petit comité ?
Connaissez-vous des méthodes qui ont fait leurs preuves ou des instituts qui proposent une pédagogie active et efficace (Paris ou IDF) ?


Merci d'avance pour vos précieux conseils.
 

Abdelbaqi

Banni
Banni
Salam, à mon avis, il faut faire des cours privés chez des maghrébins volentaires
Je veux dire t'es pas obligé de t'inscrire dans des instituts et d'avoir un diplome, mais par exemple fréquenter des femmes et s'ils vous sympatisez, elles peuvent vous apprendre d'une manière simple et efficace, sans protocole
Pour apprendre à lire et écrire, il y'a des petits manuels, ou cherchez aussi les livres scolaires des pays arabes
Bon courage de toute façon

Remarque, l'arabe, l'hebreux et l'araméen sont ce qu'on (j') appelle des langues hélicoidales, ils ont été des langues de révélations et des grands prophetes Moises, Jesus et Mohammed (as), ils dérivent probablement du Syriaque (langue mère et de adam), les mots ont des racines de 3 lettres en arabe et en fonction il y'a conjugaison des verbes ou des noms tirer de verbes
Les langues latines sont par contre rectilignes, il ont été des langues de philosophie et de sciences techniques...
 

Tawheed

Membre
Membre
'Alaykoum salem chère sœur,

Que me conseillez-vous ?

D'apprendre de manière autodidacte avec une méthode de type ASSIMIL ou autre ?

Apprendre seule implique plus d’efforts, aussi, vous gagnerez en efficacité et en temps en étant accompagnée par un(e) enseignant(e).

De suivre des cours en petit comité ?

Il me semble que ce serait l’idéal, encadré par un enseignant compétent et méthodique, un petit groupe facilite l’avancement.

Connaissez-vous des méthodes qui ont fait leurs preuves ou des instituts qui proposent une pédagogie active et efficace (Paris ou IDF) ?

Si vous maîtrisez suffisamment l’anglais, l’institut Al Mustafa à Qom, propose des cours de langue arabe par correspondance, l’apprentissage pour les francophones est en projet.
http://fr.miu.ac.ir/

http://www.ieshdeparis.fr/ (en seine saint denis)
Il faut trouver le temps, le rythme est assez intensif avec pas mal de travail à la maison). Il propose des cours enrichissants en semaine ou en intensif le week-end.

http://www.lamadrassah.com (à Paris)
Les livres de méthode d’apprentissage du Cheykh Ayoub, sont bénéfiques mais nécessitent un complément (à mon humble avis)

http://www.institut.fassaha.com/?gclid=CP_9lI-j9L8CFamWtAodCk8AjA (à Paris)
Il y a plusieurs niveaux d’apprentissage qui semblent intéressants sur leur site. Allah oualem.

Quelques petites astuces,

* L'utilisation de support d'approfondissement tels que :
les douas de Mafatah el jinan par exemple. Outres leurs nombreuses vertus, ils favorisent les facultés intellectuelles et spirituelles.
les dessins animés et livres pour enfants aident beaucoup à se familiariser avec la syntaxe et le vocabulaire

* un entrainement pratique régulier (lecture et écriture). Par exemple, s'exercer à traduire en arabe des phrases dites ou écrites en français. Comme le fait parfois notre frère Lucas, sur le forum.

Qu ALLAH vous facilite et vous guide vers la méthode qui vous sera la plus bénéfique et la plus adaptée.


.
 

Rjb

Membre
Membre
Salam 'Aleykum,

Je suis dans le même cas que vous chère soeur. J'ai acheté il y'a peu lé méthode assimil, et j'ai pas encore assez étudier afin de donner mon avis mais si besoin je peux vous scanner certaines leçons.

Et je viens de penser à l'idée du frère hax. Vous pouvez ouvrir un serveur mumble (gratuitement) et inviter des soeurs du forums ou d'ailleurs pour vous aider dans votre apprentissage. Mais l'apprentissage de la langue arabe dans un pays arabe reste pour moi la meilleure solution.


Allah y Hmikon
 

Sâakina

Membre
Membre
As-salamu 'aleykoum

Merci beaucoup pour vos précieux conseils.

@ Abdelbaqi et Rjb : je garde en tête la nécessité de pratiquer la langue au quotidien avec un petit groupe d'amis ou de personnes volontaires. En fait, j'aurais aimé faire un stage intensif en Syrie mais la situation n'est pas idéale... Que Dieu les assiste. Je veux donc bien avoir ton avis sur la méthode Assimil Rjb quand tu auras avancé dans ton apprentissage :)

@ Tawheed : merci pour toutes ces références ! Les cours proposés par l'université de Qom sont au top mais je préfère tout de même privilégier des séances en présentiel pour les interactions. Apparemment, l'institut la Madrassah est déjà au complet pour l'année à venir et j'ai pensé à l'IESH mais c'est à plus de 2h00 de chez moi... Par contre, l'institut Fassaha semble proposer une formule intéressante. C'est marrant car une amie m'en a parlé la semaine dernière et m'en a dit beaucoup de bien. Je vais donc me renseigner :)

Je pense que suivre ce type de formation permet de "cadrer" un peu les choses sans exclure un travail personnel en parallèle pour consolider les acquis. J'ai ces deux manuels à la maison, c'est pas mal pour reprendre les bases :

manu_arabe_moderne_v1.jpgliv-l-arabe-pour-les-francophones-nb.jpg

Si vous avez d'autres suggestions de manuels ou d'autres pistes d'instituts, n'hésitez pas :p
 

Sasori

Equipe technique
Equipe technique
Merci beaucoup pour vos précieux conseils.

@ Abdelbaqi et Rjb : je garde en tête la nécessité de pratiquer la langue au quotidien avec un petit groupe d'amis ou de personnes volontaires. En fait, j'aurais aimé faire un stage intensif en Syrie mais la situation n'est pas idéale... Que Dieu les assiste. Je veux donc bien avoir ton avis sur la méthode Assimil Rjb quand tu auras avancé dans ton apprentissage :)

@ Tawheed : merci pour toutes ces références ! Les cours proposés par l'université de Qom sont au top mais je préfère tout de même privilégier des séances en présentiel pour les interactions. Apparemment, l'institut la Madrassah est déjà au complet pour l'année à venir et j'ai pensé à l'IESH mais c'est à plus de 2h00 de chez moi... Par contre, l'institut Fassaha semble proposer une formule intéressante. C'est marrant car une amie m'en a parlé la semaine dernière et m'en a dit beaucoup de bien. Je vais donc me renseigner :)

Je pense que suivre ce type de formation permet de "cadrer" un peu les choses sans exclure un travail personnel en parallèle pour consolider les acquis. J'ai ces deux manuels à la maison, c'est pas mal pour reprendre les bases :


Si vous avez d'autres suggestions de manuels ou d'autres pistes d'instituts, n'hésitez pas :p
Salam Alékoum,

Je suis dans le même cas,j'ai essayé seul et j'ai vite abandonné.Par contre je viens d'avoir un devis de la faculté d'Aix en Provence pour suivre des cours d'Arabe.Il faut savoir que cette faculté dispense ses cours à 5 niveaux (débutant,intermédiaire....).Je vais essayer de le faire dans le cadre d'un CPF (ex DIF).Le montant de cette formation s'élève à 2189 euros pour 200 heures de formation.


Pour finir,je vous mets cette vidéo pour vous montrer que rien n'est impossible par la grâce de Dieu.

https://www.youtube.com/watch?v=gIKdv68bvec
 

Mohamed MEDDAH

Membre
Membre
As salamu 3alaykoum

Je vous conseille la méthode de Medine pour apprendre la langue arabe.

Cette méthode est adaptée aux non arabophones avec des études de textes de difficulté croissante qui vous permettra d'acquérir un vocabulaire varié tant dans la vie quotidienne que dans la religion.

Vous y apprendrez des règles de grammaire et de conjugaison a l'aide de dialogues qui font que cela est ludique et pas ennuyant.

Par contre, je vous conseille très fortement d'étudier avec un professeur expérimenté pour qu'il puisse vous suivre et répondre à vos questions en cas de besoin.

Si vous avez d'autres questions n'hésitez pas.
 

Antonius

Membre
Membre
La paix sur vous,

je comptais prendre des cours en ce qui me concerne à l'Institut du monde arabe à la rentrée en septembre. ;)
 

Sâakina

Membre
Membre
As-salamu' aleykoum,

Merci Mohamed et Antonius pour ces compléments d'information

Mon post est très ancien mais ma volonté de progresser toujours intacte !

En vous souhaitant un bon ramadan.
Fraternellement,
 

ali_hussain

Membre
Membre
Salam,

C'est peut être différent pour les arabes, mais moi en tant que non arabe ce qui m'a permis de faire quelques progrès c'était d'étudié avec un prof qui n'était pas arabe.

Le problem avec les arabes c'est qu'ils ne semblent pas comprendre que c'est une langue totalement différent au français par exemple, alors ça ne sert pas à grand chose d'enseigner du vocabulaire et de la conjugaison, car on ne sait même pas construire une phrase avec ça. Sur 6 mois avec un prof arabe on avait pratiquement pas touché le mudhaf - mudhaf ilayhi, ou si on l'avait touché c'était mal expliqué.

Quand j'avais fait des cours avec un prof Pakistanais c'était 75 % grammaire (nahw) et 25 % sarf. Et puis on lisais les histoires des prophètes pour enfant en arabe, et il expliquait les structures grammaticales des phrases. Et franchement avec 6 mois à un an d'étude, tu as un niveau ou tu sais au moins faire des traductions à l'aide d'un dictionnaire. Ça fait des années que je n'ai plus étudié (je devrais vraiment recommencé) mais je comprend la majorité du khutba à la mosquée, et je sais fair des recherches dans des livres de hadith et tafsir en arabe.

Donc pour des arabophones qui ont déjà du vocabulaire, cette méthode serait parfait.

* j'avais aussi fait 2 mois en Égypte, mais c'était beaucoup de révisions de ce que j'avais déjà étudié, mais j'ai quand même après beaucoup de nouveaux mots.
 
Haut