Allégeance aux Imams de la demeure Prophétique (as)

#1
Salam Alaycom,

J'effectue actuellement quelques recherches sur l'organisation Traditionnelle Mohamédienne et j'aurai une question relative aux modalités du serment d'allégeances (al-bay'a) aux Imams de la demeure Prophétique (as).

Ma première demande sur ce sujet est celle-ci, serait-il possible d'avoir les références des hadiths de la demeure Prophétique (as) ou des récits historiques mentionnant le refus de certains Imams (as) d'accepter directement le serment d'allégeance (al-bay'a) des musulmans (ou le refus de prendre visiblement et directement le pouvoir Temporel: al-Khilafat al-Hukm) comme : al-Imam al-Hussein (dans la péninsule Arabique), de al-Imam al-Baqer (à l'époque du Calife Omeyyade Omar ibn AbdelAzziz) et de al-Imam Ja'afar Saddeq (des gens de Médine)?

Merci d'Avance de m'éclairer sur ces références.

Salam Alaycom.

Idriss.
 

Albatoul

Administration
Administration
#2
Salamoun'alaykom

Je vous souhaite la bienvenue parmi nous sur ce forum de recherche et d'interaction et j'espère que vous y trouverez les réponses à vos quêtes.
Pour mieux comprendre le problème de la succession ou la khilafat après le décès du prophète saw, permettez moi de vous proposer de commencer la recherche par le début. C'est à dire l'histoire du déroulement de la khilafat depuis le décès du prophète saw jusqu'à l'arrivée de l'Imam Husseine as.
 
#3
Salam Alaycom,

Merci de m'accueillir dans votre forum.

En effet, comme vous le dites, le Prophète Mohamed a instauré la Wilaya de al-Imam Ali durant sa manifestation terrestre. L'autorité spirituelle de la demeure Prophétique (ahl bayt) est reconnue par une grande partie des musulmans. Ma question, pour faire simple, est-ce que la demeure Prophétique est-elle limitée aux douze Imams (Imam Ali à al-Imam al-Mahdi)?

Par exemple, en se basant sur l'oeuvre de Ibn Arabi et de René Guénon, il existe nécessairement (depuis le martyr du Prophète Mohamed et de al-Imam Ali jusqu'à la manifestation de al-Imam Mahdi) dans le domaine humain, deux lignées spirituelles (réunies dans la demeure Prophétique depuis la manifestation terrestre du Prophète Mohamed), une liée aux Imams (détenant la Khilafato al-'ilm) et l'autre à la royauté (détenant Khilafato al-Hukm). Ainsi, existe-il une lignée royale chérifienne Mohamédienne (en référence à la royauté du Prophète Daoud, Soulayman et Youssouf) dans la demeure Prophétique ?

Par conséquent, je me suis inscrit dans votre forum pour avoir votre avis sur cette doctrine disant que la demeure Prophétique réunie en elle, une lignée des Imams et une lignée des Rois. Ainsi, connaissez-vous des Hadiths du Prophète Mohamed (ç), de la demeure Prophétique (as) et des récits historiques allant dans ce sens?

Merci d'avance de m'éclairer sur ce sujet.

Salam Alaycom.

Idriss.
 

Albatoul

Administration
Administration
#4
Salamoun'alaykom

L’islam qui est le message de notre prophète Mohammad saw est un mode de vie complet. Il régit toutes les sphères de la vie, de l’hygiène personnelle aux lois commerciales, et de l’organisation des sociétés à la vie politique.
L’islam ne peut en aucun cas être séparé de la vie sociale, politique et économique, puisque la religion fournit un guide moral pour chaque action qu’entreprend une personne:
« Vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait naître pour les hommes; vous enjoignez le bien et interdisez le blâmable, et vous croyez en Dieu. » (Coran 3:110)
Le message de l'Islam consiste à faire respecter la volonté de Dieu dans la vie privée et publique. Sa loi doit être établie sur terre afin de créer une société basée sur la justice.
Pour répondre à votre question concernant les deux lignées, en islam, il n' y a jamais eu de distinction entre l’autorité religieuse et l’autorité de l’État. Le prophète Mohammad saw était le représentant de ces deux autorités comme il a été le cas pour les messager qui l'ont précédé.
Et l'imamat est le prolongement de la prophétie, qu’il vient compléter. Il a été transmis par désignation divine . L’imam as , tout comme le prophète, est infaillible (ma'sum) et c'est une « Preuve de Dieu » (hujjatu ALLAH) sur terre, il est le détenteur du savoir divin, dépositaire de la loi divine (charia).
l’imamat est la wilaya, littéralement « état de proximité », terme dont le contenu est difficile à exprimer, car il contient à la fois l’amour, la dévotion et l’obéissance que les fidèles doivent à l’imam. Si la wilaya renvoie au lien que chacun entretient avec l’imam, elle constitue aussi le ciment qui relie les fidèles entre eux pour former la communauté musulmane.
 
Haut