« Pourquoi les chiites pleurent-ils comme des bébés ? »

editionflambeau

Membre
Membre
#1


Bonjour et bienvenue. Nous revoilà ici en ce vendredi pour un nouvel article. Ces dernières semaines, nous n’avons pas levé le pied. Ces derniers jours, ce sont les réseaux sociaux qui étaient dans notre ligne de mire. Nous sommes partis à l’assaut des quatre géants pour prendre la place qui nous était réservée. Vous pouvez donc nous retrouver sur Facebook, Twitter, Instagram ainsi que sur Youtube pour le moment. Nous avons passé pas mal de temps à essayer de cibler nos recherches pour toucher au mieux les personnes qui pourraient être intéressées par notre premier ouvrage : La lumière de Hussayn, par Ahmed Mustafa, déjà disponible en pré-vente, en ligne, sur notre site.

Nous avons dressé un constat sans équivoque : la communauté chiite est majoritairement présente sur le colosse Facebook. Mastodonte qui nous censure d’ailleurs régulièrement… ce qui explique pourquoi nous y sommes que peu présents en ce moment. Notre compte n’est pas toujours accessible, il est souvent bloqué pour cause de « contrôle », alors nous nous sommes penchés sur la deuxième branche de Facebook : Instagram.
Quelle fut notre stupeur en apercevant les images associées aux hachtags relatifs au chiisme. Pour #chiite, nous étions abasourdis de voir l’image d’une femme étant identifiée comme telle, encadrée et cernée par un couteau pointant dans sa direction. Une simple image qui ressemble à une menace… et puis tant d’autres images d’une violence terrible.

Alors cet article n’a pas la prétention de résoudre le problème des images mentales que des personnes veulent associer au chiisme. Il ne cherche pas non plus à déconstruire les croyances autour de certaines pratiques, assez peu répandues dans les faits, et décriées au sein même de cette communauté. Pratiques qui, par les images qu’elles renvoient, restent gravées dans les mémoires et donnent une couleur à un mouvement qui n’a pas demandé à y être associé.

Aujourd’hui, c’est une image en particulier qui a retenu notre attention. Cette image contenait la mention suivante : « Pourquoi les chiites pleurent-ils comme des bébés ? ».

Il est vrai que si tous les chiites s’accordent sur un point, c’est bien sur les larmes qu’ils n’hésitent pas à verser pour le troisième Imam de l’Islam, l’Imam al-Hussayn (as), et sur la tragédie de Karbala...

Si la question vous intéresse, la suite de l'article se trouve à cette adresse : https://www.editionsduflambeau.com/2018/09/28/pourquoi-les-chiites-pleurent-ils-comme-des-bebes/
 
Haut