verset met fin au mariage temporaire ?

Discussion dans 'Le mariage en Islam' créé par hassan75, 7 Février 2017.

  1. hassan75

    hassan75 Membre Membre

    salam, j'ai lu dans un livre sunnite que la sourate 24 (la lumière) versets 33 , mettait fin au mariage temporaire.
    pourriez-vous m'éclairer sur ce point svp.
     
  2. Zulfiqar

    Zulfiqar Membre Membre

    Salamu Alaykum,
    pourrais-je savoir quel sont ces arguments dans le livre que vous avez lu qui prouverait que le mariage temporaire aurait été abrogé par ce verset.
    le mariage temporaire, a été autorisé par Allah (awj) dans son Livre et par le Messager d'Allah (pslsf) et n'a jamais été interdit, ni par le Coran, ni par la Sunnah.
    Je parle en connaissance de cause, car j'ai fais une longue recherche sur ce sujet que je posterais dans un article plus tard inchallah dans mon blogg, car j'ai d'autre articles en préparations qui doivent se suivre.
     
    Sasori et Ahmad Mg aiment ça.
  3. hassan75

    hassan75 Membre Membre

    donc le début de ce verset ne fait pas allusion à une interdiction du mariage temporaire ?!
    merci.
     
  4. Ahmad Mg

    Ahmad Mg Membre Membre

    As Salamou 'Alaikoum
    Si le frère Zulfiaar dit qu'il parle en connaissance de cause, il est certainement bien au courant de la question. Nous espérons son article.

    De toute façon, je ne vois pas que ce verset parle d’interdiction du mariage temporaire, De plus, il ne parle pas d'une interdiction, aucune prohibition. À mon avis, le verset est dirigée vers une catégorie de croyants qui pratiquent la chasteté, pas tous les croyants en général. Dans le verset précédent il y a un mandat exprés pour marier les hommes libres et les esclaves. Dans le verset suivant (33), Allah est en charge de trouver mariage aux croyants qui pratiquent la chasteté et Il leur dit de rester dans cet état jusqu'à ce que les enrichir avec Son grâce, avec Son faveur.

    Le mot utilisé en arabe est ليستعفف il est en la forme dérivée dixième et ici serait en sens réflexive, c'est-à-dire indiquant que quelqu'un mène une action sur lui-même, sans être forcé par quiconque. La particule لِ indique que le verset fait référence exclusivement à ceux qui s'abstiennent d’actes illégaux. Mais Allah est plus sage.
     
    Sasori et Zulfiqar aiment ça.
  5. Zulfiqar

    Zulfiqar Membre Membre

    Salam Alaykum
    En aucun cas mon frère, l'avis qui prédomine chez nos frères sunnites concernant le mariage temporaire et son interdiction est que cela a été autorisé par Allah (awj) dans le Coran et autorisé par le Messager d'Allah (pslsf) durant un certain temps ensuite interdit une première fois, puis autorisé une deuxième fois durant quelques jours puis de nouveau interdit une deuxième fois définitivement selon l'avis sunnites, la grande majorité des savants sunnites n'ont jamais prétendu que le mariage temporaire a été autorisé puis interdit par Allah (awj), mais autorisé par Allah (awj) et interdit par le Prophète (pslsf) c'est à dire par la Sunnah.

    le mariage temporaire a bien été légiféré par un verset Coranique mais jamais interdit ni par le Coran ni par la Sunnah, et j'ai des preuves plus qu'il n'en faut dans mon article sur cette question, qui d'ailleur a été traitée en long et en large dans ce forum.

    Merci au frère Ahmad Mg pour son explication.
     
    Ahmad Mg et Sasori aiment ça.
  6. Sasori

    Sasori Membre actif Administration

    Salam alékoum,

    J'ai trouvé un hadith intéressant,mais j'ignore sa source.

    « Ce qui est déclaré licite par Muhammad est licite jusqu’au Jour de la Résurrection et ce qui est déclaré illicite par Muhammad est illicite jusqu’au Jour de la Résurrection ».

    Barak Allahou fikoum.
     
  7. Zulfiqar

    Zulfiqar Membre Membre

    Salamu Alaykum

    j'ignore également la source de votre hadith frère Sasori mais le hadith ressemble fortement à ce verset Coranique Sourate L'exode Verset 7 :
    "Prenez ce que le Messager vous donne; et ce qu´il vous interdit, abstenez-vous en; et craignez Allah car Allah est dur en punition."
    Cependant certain califes "bien guidés" comme Omar Ibn Al-Khattab, n'a pas bien compris cette parole d'Allah (awj), qui pourtant est très claire, puisqu'il s'est permis d'autoriser ce que le Messager d'Allah (pslsf) a clairement interdit, et d'interdire ce que le Prophète (pslsf) à clairement autorisé, je pense entre autre :
    - au mariage temporaire
    - au pèlerinage de jouissance (hajj at-tamattu') qui durant cette courte période de désacralisation le Prophète (pslsf) permettait à ses compagnons de conclure des mariages temporaire, se parfumer, ... bref jouir de la vie d’où son le nom (hajj at-tamattu')
    - au fait d'avoir assembler les gens pour accomplir les prières surérogatoires de nuit (qiyam al-layl) durant le mois de ramadan à la mosuqée appelé plus tard les prières de "tarawih" alors que le Prophète à clairement ORDONNE d'accomplir ces prières-là et les prières surérogatoires en générale dans leurs demeures et non à la mosquée.
    ...
     
    Sasori apprécie ceci.

Partager cette page